Recherches d’association
  • Catégories associations

  • Reset

Imagine for Margo

Le cancer est la première cause de décès par maladie chez les enfants en France et en Europe. 1 enfant sur 440 développe un cancer avant l’âge de 15 ans. Puisqu’il existe plus de 100 types de cancers différents chez l’enfant, chaque cancer pédiatrique est considéré comme une maladie rare, non prioritaire pour les industriels du médicament. Les enfants sont donc soignés avec des traitements d’adulte, dosés en fonction de leur poids et de leur âge. Cette approche est souvent peu efficace, surtout dans le cas de certains cancers très agressifs, et laisse de lourdes séquelles, provoquant parfois des handicaps à vie. C’est pourquoi Imagine for Margo a été créée en 2011, suite au décès de Margo, à 14 ans, atteinte d’une tumeur cérébrale. L’association œuvre depuis 2011 afin d’accélérer la recherche sur les cancers pédiatriques : elle mène des actions de sensibilisation, de mobilisation et de collecte de fonds pour aider la recherche européenne à développer des traitements spécifiques, innovants et plus efficaces pour les enfants atteints de cancer. En 10 ans, grâce au soutien de donateurs, partenaires et bénévoles, Imagine for Margo a collecté 14 millions d’euros pour financer 35 programmes de recherche de pointe et 28 nouveaux traitements innovants, permettant à plus de 3.000 enfants de bénéficier de traitements personnalisés en France et en Europe. « Vas-y, Bats-toi, Gagne » est le message de vie trouvé dans les cahiers de Margo après son décès, en anglais, et que l’association veut continuer de transmettre. »

Banques Alimentaires

Les Banques Alimentaires ont été fondées en 1984 en s’inspirant du modèle des Foods Banks Américaines. Elles collectent les invendus de la grande distribution, les dons d’industriels, d’agriculteurs, et du grand public et les distribuent à des milliers d’associations partenaires. Au total, elles soutiennent plus de 2 millions de personnes chaque année. Ce réseau a au cœur de son projet associatif la lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaire. Les Banques Alimentaires pensent l’aide alimentaire comme partie intégrante des dispositifs d’accompagnement des personnes en difficulté car elle permet un accompagnement par l’alimentation.

OMPE : Organisation Mondiale pour la Protection de l'Environnement

Fondée en 2013, l’OMPE a pour missions de contribuer à la préservation mondiale de l’environnement et de la biodiversité. Cela passe notamment par la réflexion et la mise en oeuvre de projets technologiques innovants. C’est au niveau mondial que les sujets environnementaux sont traités. L’OMPE est une ONG environnementale totalement indépendante et intègre, qui n’est rattachée à aucune entité ou groupement politique, idéologique ou religieux.

I Clean My Sea

Depuis plusieurs années, I Clean My Sea a mis en place une application, gratuite, permettant à tous, de détecter et d’alerter sur la présence de déchets flottants en Mer et dans les Océans. Grâce à ces signalements faits par les citoyens, les bateaux qui collectent ces déchets peuvent travailler plus efficacement à l’élimination des déchets flottants en Mer ou dans les Océans. Cela permet à tous les usagers des espaces côtiers de devenir acteur de la lutte contre la pollution plastique.

Toit à Moi

Toit à Moi est une association qui aide des personnes en situation de grande exclusion à changer de vie durablement. D’abord en les logeant dans de vrais appartements achetés par l’association avec l’aide de citoyens, donateurs réguliers, appelés les parrains et marraines. Puis en leur proposant un accompagnement global et personnalisé par des professionnels pour les aider à se réinsérer. Enfin, en créant du lien social, avec l’aide d’une communauté de bénévoles, via des activités simples pour sortir de l’exclusion.

Les Bons Restes

Dès 2016, l’association Les Bons Restes s’est fixée comme mission de lutter contre le gaspillage alimentaire. Ses actions se déclinent notamment via des évènements, des ateliers, par la sensibilisation, etc. L’objectif est de montrer et faire comprendre au plus grand nombre, que, même si un légume ou un fruit est abimé, il reste consommable. Avec Les Bons Restes, le gâchis c’est fini !

Terre de liens

Terre de lien est un mouvement citoyen d’utilité publique, pionnier dans la lutte contre la disparition des terres agricoles et la promotion de l’agriculture paysanne. Avec les citoyens, Terre de Liens a déjà acquis plus de 260 fermes préservées de la disparition, protégé 7000 hectares de terres de la spéculation, et installé près de 500 paysans et paysannes. La quasi-totalité des fermes Terre de Liens sont aujourd’hui labellisées bio, Nature & Progrès ou certifiées Demeter et 7% sont en conversion bio.

Association Stéphane Lamart

Depuis 2000, l’Association Stéphane Lamart, c’est avant tout une histoire de défense, de combat et de lutte pour valoriser le droit des animaux. Partout en France, l’association œuvre quotidiennement, tant sur le terrain qu’auprès du Gouvernement, des préfets et des mairies, afin de soulager et d’éradiquer la misère animale. Son but est d’intervenir, avec l’appui des autorités publiques compétentes, contre toute forme de maltraitance et cruauté envers les animaux. L’association agit pour que les lois et les règlements protégeant les animaux et leurs environnements naturels ou domestiques soient défendus.

C'est Assez !

L’association « C’est Assez! « , composée exclusivement de bénévoles, milite pour la protection des océans et de ses habitants. Elle lutte contre la pollution, contre les massacres de cétacés dans le monde (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon et au Danemark…) et contre toute forme de captivité et d’exploitation des cétacés. A l’origine de l’arrêté du 3 mai 2017 de Ségolène Royal, malheureusement annulé par le conseil d’état, elle a activement participé à l’élaboration de la loi sur la maltraitance animale qui interdit leur détention à un horizon de 5 ans.

1000 bracelets pour un projet

Cette association «  loi 1901 » reconnue d’intérêt général prône l’accessibilité aux sports et loisirs pour tous. Son but prioritaire est d’aider financièrement les personnes malades ou en situation de handicap à accéder aux sports et loisirs. L’association fabrique pour cela des bracelets, porte-clefs, décorations de sacs qu’elle vend autour de ses et sur différentes manifestations au profit des personnes en situation de handicap. 1000 bracelets pour un projet intervient lorsque les organismes classiques (Sécu – mutuelle – MDPH) ne prennent pas le matériel en charge.