Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
Share on whatsapp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
guepes

4 choses à savoir sur les guêpes qui vont vous les rendre plus sympathiques !

Lorsque j’étais enfant, j’avais une peur bleue des guêpes. Il m’arrivait de craindre l’arrivée des beaux jours parce qu’ils signifiaient leur retour dans les jardins.

Puis, le temps a passé, j’ai eu la joie de me faire piquer un certain nombre de fois adolescent sans trop de conséquences. La peur est passée.

Un peu de prudence pour commencer !

Cependant, pour certaines personnes se méfier des guêpes n’est pas superflu. Leur venin est puissant et peut provoquer de graves allergies.

En cas de piqûre, il faut être prêt à réagir vite et éliminer le venin.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une pompe à venin ou mettre la zone piquée à proximité d’une source intense de chaleur comme un briquet ou un sèche-cheveux. Cela détruit une partie du venin. (1)

Vous pouvez ensuite désinfecter la piqûre avec du vinaigre blanc dilué dans un peu d’eau ou un désinfectant classique. (1)

Pour soulager la douleur, vous pouvez ajouter une ou deux gouttes d’huile essentielle de lavande sur la piqûre. Prenez également de la vitamine C.

Évidemment, en cas d’allergie sérieuse, il faut appeler les secours.

Bien, ce point étant fait, passons aux choses plus agréables.

L’amie de vos potagers et jardins bio

Les guêpes n’apprécient pas que vos confitures. Elles se nourrissent surtout d’insectes.

Elles diminuent sensiblement les populations de mouches et de moustiques. (2,3)

Les guêpes qui vous ont un peu embêté le jour, ont donc peut-être préservé votre nuit.

Elles limitent votre risque d’avoir des moustiques qui tournoient au-dessus de votre lit durant votre sommeil…

Elles ont également un rôle de régulateur des populations d’insectes qui peuplent votre jardin ou votre potager.

Ainsi, sans que vous ne le sachiez, elles vous rendent de nombreux services !

Or, comme le souligne dans la presse britannique, le Pr Seirian Sumner, entomologiste de l’Université de Londres : (2)

« Nous sommes moins effrayés à l’idée d’être piqué par les abeilles car nous savons qu’elles font du bien à la planète ».

Les guêpes ne produisent pas de miel que vous pouvez consommer mais elles préservent une partie de vos récoltes du potager ! Ce n’est pas rien !

Pour les agriculteurs cette aide serait même très précieuse.

Des scientifiques américains évaluent le service rendu par les guêpes aux agriculteurs, en tant qu’insecticide, à 400 milliards de dollars annuels ! (2)

Entre 1% et 2% des insectes disparaissent de la planète…chaque année ! Nous créons un désert biologique, en bonne conscience !

Il est temps de dire STOP. Tournons-nous vers un modèle de production respectueux de la nature, de réelles alternatives crédibles existent !

Une pollinisatrice méconnue

Tout le monde sait que les abeilles assurent la pollinisation des fleurs. En passant d’une fleur à l’autre, elles récoltent le pollen qu’elles disséminent, assurant ainsi la reproduction de nombreuses espèces de fleurs.

Les guêpes aussi font ce travail.

Toujours d’après le Pr Seirian Sumner, elles joueraient un rôle pour 960 espèces végétales. (2)

Il ajoute que 164 plantes, dont les orchidées, dépendraient entièrement des guêpes !

Il précise en outre qu’en regardant ces hyménoptères au microscope, on s’aperçoit qu’elles sont très poilues et donc capables, elles-aussi de se couvrir de pollen.

La plupart des espèces de guêpes ne piquent pas

Il y aurait environ 100 000 espèces de guêpes dans le monde.

70 000 d’entre elles sont parasitaires. Elles pondent leurs œufs dans une larve d’autres insectes. (2)

Les larves de guêpes se nourriront de la larve “hôte” pour grandir.

Cette forme de prédation permet de limiter le nombre d’insectes herbivores présents dans les champs. C’est un moyen encore plus efficace que la chasse !

Devenues adultes, ces guêpes se nourrissent de pucerons, de miellat ou de nectar. (4)

Si vous souhaitez les attirer dans votre jardin potager, plantez des bandes fleuries ou des haies composites.

Elles apprécient en particulier les fleurs de carottes, de fenouil, d’aneth, de panais et d’autres apiacées. (4)

Un venin exceptionnel utilisé en médecine chinoise

Enfin, les chercheurs s’intéressent de près au venin de guêpe.

Celui-ci est utilisé, traditionnellement, en médecine chinoise dans certaines provinces de Chine comme le Yunnan (5). Il servirait à lutter contre la polyarthrite rhumatoïde.

Plus récemment, c’est une toxine du venin d’une certaine espèce, la Polybia paulista, qui a intéressé les chercheurs. Ils espèrent en tirer un médicament pour lutter contre le cancer…

Les guêpes pourraient bien avoir un rôle thérapeutique à l’avenir. Qui l’eut cru ?

Solidairement,

Julien

P.S. : Si vous déjeunez dehors et que les guêpes vous embêtent, vous pouvez faire brûler un marc de café. L’odeur qui s’exhale indispose les guêpes qui généralement vous laissent tranquille !

 

P.P.S. : Cliquez ici pour partager la pétition « Disparition des insectes due aux pesticides : une nouvelle sonnette d’alarme et toujours aucune action ? Cette fois nous ne laisserons pas passer ! ».

P.P.P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Entre 1% et 2% des insectes disparaissent de la planète…chaque année ! Nous créons un désert biologique, en bonne conscience !

Il est temps de dire STOP. Tournons-nous vers un modèle de production respectueux de la nature, de réelles alternatives crédibles existent !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
6 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Gefroy
2 mois il y a

C’est d’abord au consommateur de refuser les produits traités.
S’il n’y a plus de clients, il n’y a plus de producteurs-pollueurs.

Gilbert MAGNENAT
2 mois il y a

L intelligence des insectes. Essayez d’attraper un mouche! elle évalue la distance, la rapidité de votre geste etc. Qunad j’étais étudiant, j’utilisait une plume et de l’encre, les stylos à billes étaient chers ! Une mouche aimait l’odeur de mon encre , qu elle venait gouter sur le papier. Je l’ai laissé faire, nous avons fraternisé, Dès que je rentrais dans ma chambre d’étudiant, elle venait sur mon pupitre et attendait des caresses (!), en restant immobiles et en écartant ses ailes. Après une minute de câlins, elle se retournait vers moi et restait sur ma personne.Je n’avais qu’à tendre le doigt vers elle pour qu’elle s y pose et reste un moment .Ce rituel a duré près de 3 semaines, elle a disparu sans pouvoir me dire adieu !

Gilbert MAGNENAT
2 mois il y a

Piqûres d’insectes : Mon grand-père, qui possédaitle savoir ancestral, se faisait piquer 3 fois au printemps par ses abeilles pour soulager ses douleurs articulaires (rhumatismes) pendat une année !

Lea
2 mois il y a

Dans le jardin, j’ai un couvercle de poubelle qui sert d’ abreuvoir à tous les animaux qui ont soif.
Quand, je change l’eau, les guêpes volent, en groupe, près de moi et attendent l’eau fraîche.
Elles ne m’ont jamais piquée et je n’ai aucune crainte.
Je suis contente quand elles arrivent.
Elles ont belles et intelligentes.

sylviane seux
2 mois il y a

c’est une histoire qui m’est arrivée dont je vais vous relater les faits, en 1990 avec mon feu mon mari, nous avons entrepris un tour de France à moto en ne prenant que des routes départementales, et un jour dans un village du Lot dont je n’ai plus le nom, nous étions attablés à la terrasse d’un café et je mangeais tranquillement mon sandwich au jambon (du boucher d’à côté) et au moment où j’allais croquer dedans, une guêpe est venue se poser dessus, je l’ai laissé faire et je n’ai pas été déçue ; elle s’est mis à faire des ronds sur mon jambon et je me suis rendue compte qu’elle était en train de découper un morceau et une fois son ouvrage terminé, elle est partie en emportant son butin ; quel plaisir nous avons eu de la voir faire, c’était impressionnant surtout le morceau découpé par rapport à sa taille, bien entendu, les gens autour de nous ont pris des photos, même le patron du bar, mais malheureusement pas nous, car notre appareil était resté dans le topcase de la moto et nous étions garés assez loin et les smartphones n’existaient pas ; je ne sais pas si c’est normal, mais ça reste encore dans ma mémoire et la preuve est que si on la laisse tranquille, elle ne pique pas et quand je discute avec des gens et que je les vois gesticuler dès qu’une abeille ou une guêpe arrive, je leur dis que c’est le meilleur moyen de se faire piquer car elle se sent attaquée. Mais je suis entièrement d’accord avec vous, il faut empêcher l’utilisation de tous ces pesticides, quand j’étais petite fille, mon père faisait venir du fumier qu’il mettait dans le jardin pour avoir de beaux fruits et légumes, alors pourquoi ne s’entendent-ils pas entre eux, les éleveurs donnant leur fumier aux céréaliers, cela s’appelle de l’entraide, et le monde ne s’en porterait pas plus mal et tant pis pour les néoruraux, ils viennent vivre à la campagne pour les avantages et les inconvénients ; pour finir depuis ce moment inoubliable dans le Lot j’ai toujours une question est-ce normal qu’une guêpe mange du jambon ; bonne journée à vous

Kora
2 mois il y a

Il faut se battre pour changer ces choses si importantes.. Contre les lobbies et ce gouvernement qui se fout de préserver la faune et la flore sauvage de notre pays et planète, que va t on laisser au futur générations ? J’ai si honte.. Les humains détruisent tout, aucune moralité ni valeur, heureusement il reste encore des gens avec une éthique, et du respect. Il faut se battre pour changer les pensées et actes qui dégradent la vraie vie sur terre..

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x