Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Êtes-vous prêts pour le plan Ecowatt de l’eau ?

Le 30 mars dernier, le président de la République française, Emmanuel Macron, lors d’un déplacement dans les Hautes-Alpes, a présenté un “plan eau” pour le pays. (1)

En effet, les autorités pensent que la France pourrait manquer d’eau dans les années à venir et que les Français doivent apprendre à économiser cette ressource sous tension.

Cela signifie, pour l’essentiel, que vos factures d’eau devraient augmenter dans les prochains mois.

Mais cela pourrait aussi aller beaucoup plus loin.

 

Un lieu symbolique

Le discours a été prononcé sur les bords du lac de Serre-Ponçon qui est l’un des plus grands réservoirs d’eau douce de France et d’Europe.

Il s’agit d’un lac artificiel.

Il a été créé en 1959 par la construction d’un barrage sur la Durance.

Deux mille personnes ont été déplacées pour sa réalisation et deux villages ont été détruits : Savines et Ubaye.

Ils sont désormais sous les eaux. (2)

Car toute la vallée alpestre a été engloutie.

Détournée, l’eau de la Durance s’est engouffrée entre le massif des Écrins et celui du Parpaillon.

Et c’est ainsi qu’est né ce gigantesque lac artificiel qui contient 1,27 milliards de m³ d’eau, ce qui en fait le plus grand lac de France métropolitaine.

Et pour les habitants de l’époque, les expropriations, même compensées financièrement, ont été vécues comme un traumatisme.

La plupart d’entre eux sont partis définitivement.

Seuls 247 habitants sont restés pour vivre dans le nouveau village.

Cela faisait des dizaines de siècles que cette vallée était habitée.

Le lac de Serre-Ponçon représente ainsi à la fois une prouesse technologique, une grande réserve d’eau douce et un lieu où l’Etat est passé en force, fût-ce de manière légale.

 

Le plan eau 2030 et la notion “d’Écowatt eau”

Le plan annoncé par Emmanuel Macron repose sur trois grandes idées qui devront être mises en place d’ici 2030 :

1/ 10% d’économies d’eau doivent être réalisée ;
2/ Tous les secteurs devront faire des efforts ;
3/ 10% des eaux usées doivent être réutilisées.

Le président a annoncé que ces objectifs devraient être réalisés à travers un dispositif qui a été appelé “l’Écowatt de l’eau”.

Le but de cet outil est d’encourager les Français à faire des efforts pour consommer moins d’eau afin que les nappes phréatiques vidées par deux années plutôt sèches puissent être reconstituées.

Ce dispositif intervient alors que les prévisions météorologiques pour cet été sont pessimistes.

Les autorités s’attendent à un été très sec.

L’Écowatt de l’eau a été construit sur le modèle des délestages prévu pour l’électricité l’année dernière.

 

Eco-gestes et contrôle social des usagers

Désormais, l’Etat ou les opérateurs peuvent vous priver d’électricité en hiver ou d’eau en été s’ils estiment votre consommation exagérée dans un contexte tendu.

Il est précisé dans la presse que l’usager en question et, cela pourrait être vous ou moi, sera géolocalisé. (3)

Dans le cadre de l’Écowatt de l’eau, le gouvernement présentera un ensemble d’éco-gestes à suivre par les populations.

Le président de la République a ainsi précisé que :

« Chaque Français, chaque agriculteur, chaque maire, chaque chef d’entreprise pourra ainsi connaître les gestes adaptés à la situation de son territoire »

Dans les années à venir, il semble qu’il serait plus prudent de vivre dans une région où il pleut que dans les coins ensoleillés de France ! Enfin, si vous souhaitez pouvoir utiliser de l’eau sans restrictions.

Les autorités n’ont pas encore précisé sous quel forme elles espèrent imposer ce dispositif.

Il est possible que cela se fasse à travers une application sur votre smartphone.

Peut-être vous demandera-t-on, à terme, de scanner votre téléphone à chaque fois que vous voudrez utiliser de l’eau !

La sécheresse qui frappe les Pyrénées-Orientales depuis février n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend.

En plein hiver, plusieurs communes françaises n’avaient déjà plus d’eau potable au robinet. Que va-t-il se passer cet été ?

L’eau va manquer partout.

Et pourtant, des dizaines de millions de litres d’eau continuent d’être gaspillés tous les jours pour l’agriculture intensive !

“Un pack d’eau par semaine et par personne”, c’est ce qui nous pend au nez.

Nous devons dire STOP ! Les mesures de court terme ne suffisent plus ! Notre modèle agricole doit changer !

L’Etat s’engage aussi…

En parallèle de vos efforts au quotidien pour économiser un peu d’eau, d’autres mesures sont prévues. (4)

180 millions d’euros par an seront dépensés pour réduire les fuites d’eau qui causent une importante déperdition sur l’ensemble du réseau.

Par ailleurs, l’Etat souhaite que les centrales nucléaires utilisent moins d’eau même si les mesures proposées dans ce domaine semblent encore floues.

Enfin des investissements, qui restent encore à préciser, devraient permettre de mieux réutiliser les eaux usées.

En revanche, les grandes bassines de Charente comme celle de Sainte Soline et toutes autres ne devraient pas être remises en cause.

 

Un nouveau contrat social aux avantages incertains

Je ne sais pas comment vous réagissez par rapport à l’ensemble de ces mesures et ambitions formulées par notre grand timonier.

Pour ma part, j’ai le sentiment que l’on me propose d’un côté d’accepter de céder une grande part de mes libertés fondamentales en acceptant le principe d’un contrôle social étendu jusque dans nos moindres faits et gestes du quotidien contre pas grand chose.

Cela dit, comme c’est pour la planète, comme c’est pour l’eau, comme c’est pour les générations futures, on m’indique que vraiment ce ne serait pas raisonnable de refuser ce deal fût-il légèrement déséquilibré…

Même si je suis le premier à vouloir faire des efforts pour aider mon prochain et la planète, je ne suis que mollement convaincu par ce qui nous est proposé.

Et je me suis donc demandé si, dans le fond, en France, il fallait vraiment mettre en place un tel dispositif…

 

La France manque-t-elle d’eau douce ?

D’après le centre d’information sur l’eau, financé par les grands acteurs de l’eau en France dont Véolia, la France ne manque pas particulièrement d’eau douce.

Le site Internet de cette institution indique, par exemple :

“L’état des réserves en eau en France est très rassurant : le pays dispose d’une ressource en eau disponible de 193 milliards de m3 par an alors que les besoins en eau du pays s’élèvent à 32 milliards de m3 an.” (5,6)

L’organisme précise également ceci :

“Alors que le seuil de stress hydrique établi par l’Organisation Mondiale de la Santé s’élève à 1700 m3 par habitant et par an, chaque Français dispose d’une réserve de 3265 m3 d’eau par an.” (7,8)

Ces informations, nous disent les experts de ce centre, sont fondées notamment sur des données du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), un organisme d’Etat.

En revanche, le Centre d’information sur l’eau confirme qu’il existe des disparités fortes selon les régions et que par ailleurs, à certains endroits, les nappes phréatiques peinent à se renouveler. (9,10)

La situation actuelle avec l’été qui s’annonce reste très inquiétante. Selon le dernier rapport de la BRGM, qui date du 1er avril 2023, 75% des niveaux des nappes restent sous les normales mensuelles avec de nombreux secteurs affichant des niveaux bas à très bas. (11)

Le gouvernement a-t-il prévu de faire évoluer l’agriculture en France ?

Pour l’instant, je dois dire que ce plan ne me convainc pas et que je n’ai aucune envie d’y souscrire même si bien sûr je n’aurais peut-être pas le choix…

En tout cas, imaginer un “plan eau” sans vouloir changer notre modèle agricole et notre rapport à la nature et à l’environnement me paraît sidérant.

En France, 60% de l’eau est utilisée par l’agriculture conventionnelle.

Cette eau sert donc à nourrir la population du pays, ce qui est bien sûr capital.

Mais elle sert aussi à faire pousser des cultures comme le maïs destinés au fourrage qui consomment beaucoup d’eau.

Par ailleurs, l’usage encore important des pesticides malgré de nombreux efforts consentis par les agriculteurs pose toujours question.

Pour moi, lancer un plan qui ne s’accompagne pas d’un vaste plan de réaménagement du territoire et d’accompagnement des agriculteurs bio n’a aucun sens.

Si les citoyens doivent faire des efforts, mieux vaut qu’ils se tournent vers des produits issus des filières de qualité qui utilisent le moins d’eau possible et favorisent les productions locales et de saison.

Et cela peut se faire par des mesures d’accompagnement des agriculteurs bio, par des campagnes d’informations et en plantant davantage d’arbres et de haies.

Les arbres aident à la formation des nuages, les haies maintiennent l’eau dans la terre. (12,13)

Ces végétaux sont indispensables au cycle de l’eau.

On le sait.

Tout cela est parfaitement documenté par l’INRAE.

Pourquoi vouloir mettre encore plus la pression sur les citoyens alors qu’un changement de modèle de production agricole et de consommation est aussi possible sans perte de restriction des libertés publiques ?

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

L’industrie agro-alimentaire vous fait manger des insectes, à votre insu, depuis plus d’un an.

Le 8 décembre 2021, l’Union Européenne a autorisé les industriels à utiliser les insectes comme denrées alimentaires.

Ça peut être un innocent paquet de pâtes à la farine de grillons ou un simple paquet de biscuit à la farine de criquets.

C’est honteux !
Nous avons le DROIT de savoir ce que nous mangeons !

Dites NON à l’utilisation d’insectes dans notre alimentation !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/hautes-alpes-emmanuel-macron-devoile-son-plan-eau_5742497.html

(2) https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2020-04-10/ces-villages-de-france-engloutis-sacrifies-sur-lautel-de-la-fee-electricite-d991f81f-23ef-4163-9ea2-5736a23659e3

(3) https://www.ouest-france.fr/environnement/eau/ecowatt-de-leau-quatre-questions-sur-ce-dispositif-annonce-par-emmanuel-macron-29b26492-cef6-11ed-bfa8-ac96e5e331e1

(4) https://www.notretemps.com/actualites/societe/ecowatt-de-l-eau-et-tarification-progressive-les-mesures-du-plan-eau-qui-vous-concernent-68786

(5) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(6) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(7) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(8) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(9) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(10) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(11) https://www.brgm.fr/fr/actualite/communique-presse/nappes-eau-souterraine-au-1er-avril-2023-risques-secheresse-estivale

(12) https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-arbres-elements-cles-de-la-formation-des-nuages_13889

(13) https://www.ofb.gouv.fr/haies-et-bocages-des-reservoirs-de-biodiversite

S’abonner
Notification pour

49 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
samourai
10 mois il y a

Savez-vous que l’Arabie Saoudite et le Qatar ont commencé à bloquer les nuages au dessus de leur territoire? Expérimentation depuis la coupe du monde et JO d’hiver à venir en Arabie Saoudite…. Le Comité Olympique marche sur la tête! Comment une telle hypocrisie peut elle encore être possible?

Chantal
10 mois il y a

Ce qui me semble sûr c’est qu’il faut encourager l’agriculture bio avec paillage… qui consomme nettement moins d’eau et ne pollue pas nos rivières…
Dire que dans les années fin 1950 et début 60 on pouvait encore s’y baigner sans risque… Tout a été pollué pour le fric… abec autoroutes en plus encerclant les villages sous prétexte de protéger les villes de la pollution …une catastrophe écologique qui a bien rapporté aux multinationales des autoroutes favorisées par macron… dans l’est de la France tout près de Strasbourg… il y avait AISSI une ZAD contre la nouvelle autoroute
offerte en cadeau à Vinci pour laisser la ZAD Landes… comme si on n’avait pas pu sauver les deux ! Maia il fallait un trophée de guerre pour ces multinationales

Laurent
10 mois il y a

Bientôt, le mot LIBERTE sera banni du langage français et plus vite qu’on ne le pense avec un gouvernement pareil Commençons par arrêter les stations de lavage des voitures, la neige artificielle et j’en passe Pendant qu’on devra se contenter d’1 litre d’eau par jour à boire, il y en a qui pourront gaspiller des millions de m3 en toute impunité

Muriel
10 mois il y a

Bonjour.
Je trouve votre article très bien et je suis d’ accord avec tout ce que vous dîtes.
L’ eau est gaspillée sans raison et pour des choses qui ne servent à rien pour moi: je trouve complètement débile d’ arroser les terrains de foot et les terrains de golf!!!!!
A quoi cela sert-il????
De plus, les fuites des réseaux d’ eau potables ne sont pas réparées.
Quand aux agriculteurs, ils devraient revoir leurs façons de travailler:
-il faudrait que les agriculteurs plantent des arbres et des buissons/haies pour attirer les nuages et donc la pluie.
J’ ai vu un reportage dans lequel certains agriculteurs replantaient des arbres qui avaient aussi comme conséquence de faire revenir les oiseaux/insectes….etc.
-il faudrait que les agriculteurs revoient aussi leur façon de planter en mélangeant les plantations de légumes pour éviter au maximum l’ usage des pesticides.
-il faudrait que les agriculteurs gèrent mieux l’ utilisation de l’ eau en changeant de cultures, comme remplacer le maïs par une autre culture si c’ est possible.
Et je pense que l’ on devait interdire ou limiter les constructions de piscine dans les régions/endroits où l’ eau pose des problèmes.
Et de plus, je pense que chacun peut faire un effort pour mieux gérer l’ utilisation de l’ eau.
Et enfin, je pense très fortement en lisant votre article que le gouvernement veut nous faire peur; car le gouvernement nous dirige par le régime des terreurs: peur du COVID, peur des pénuries, peur de la guerre en Ukraine, peur du manque d’ énergie et peur du manque l’ eau.
A quand la peur de respirer?????

10 mois il y a

Je suis d’accord avec vous pour la partie finale de votre réquisitoire, mais je considère que les citoyens doivent aussi faire des efforts. Vous ne parlez pas des industries alimentaires et autres, grands consommateurs d’eau.
Le Président Macron a raison de prévoir une pénurie majeure dans le pays et même peut-être des populations qui migrent vers des lieux où l’eau est plus abondante. Oui, oui, oui, plantons des arbres et surtout ne coupons pas ceux qui existent pour les remplacer par du béton.

Javelle
10 mois il y a

L’Etat et certains dirigeants français, et européens ou autres disposent d’informations qui n’ont pas encore touché le grand public et qui peuvent faire passer des mesures de bon sens comme coercitives. Comme dans le domaine de l’éducation ou de la santé, mieux vaut éduquer et prévenir que contraindre … ou guérir! Le plan Ecowatt eau 💧 part sans doutes d’une bonne intention, mais comme toujours, le diable se cache dans les détails! Quelles seront les mesures incitatives pour permettre aux français de faire des économies d’eau? Seront elles au contraire contraignantes administratives et technologiques et…attentatoires aux libertés individuelles et publiques ? c’est tout l’enjeu de ce plan, qui en soi est une bonne chose mais qui pourrait vite si l’on n’y prend garde…..devenir un enfer de rationnement à la soviétique. Alors oui à un plan de bon sens, juste, équitable et équilibré qui s’applique à tous, et en particulier aux plus gros consommateurs d’eau, car il est indispensable de préserver cette ressource précieuse qui est notre bien commun. Et évidemment non, à une politique technico administrative qui aurait pour conséquence de contrôler les populations et de porter atteinte aux libertés individuelles et publiques….même si parfois, de manière mesurée, progressives et responsable…. on doit accepter, pour les têtes dures et les plus récalcitrants que des sanctions soient prisent….pour une bonne harmonie entre les citoyens et une bonne utilisation du vivre ensemble. Et évidemment , ce plan sera sans effets si on ne réforme pas nos modes de production d’agriculture et d’élevage extensifs pour promouvoir une nouvelle agriculture paysanne disséminée sur tout le territoire à dimension humaine respectueuse des cycles de la nature, des éléments, de la biodiversité…des hommes (habitants du territoire et paysans entrepreneurs)

Julien
10 mois il y a

L’eau n’est pas un problème… Elle ne disparaît pas que je sache… L’industrie, les multinationales et les oligarques sont ceux qui accaparent toutes les richesses. L’eau en fait partie… Pourquoi les médias ne parlent-ils pas de la vente d’eau de nappe phréatique contre du pétrole ? Transportée par des supertankers qui polluent autant que 50 millions de voitures, que l’on va laver avec de l’eau potable bien sûr, vette6eau va nous être revendu sous forme de pétrole…
Que dire des data centers? 600 millions de m3 d’eau pour le projet de Meta en espagne… Et l’electricité..
Le gouvernement mondial veut imposer aux habitants des mesures injustes pour profiter impunément des nos richesse ! L’eau, la terre n’appartiennent à personne !
Pourtant Davos, le FEM, crie haut et fort que l’eau, la terre et tout le reste est à eux ?
vous voulez changer les choses ? Arretez d’alimenter leur système destructeur du vivant et changez vous…

Bruno
10 mois il y a

le lac de serre ponçon est à bloc! comme celui des gorges du verdon d’ailleurs, il serait temps que ce guignol dégage et arrète d’emmerder les français. la gestion calamiteuse de la santé, et de pas mal de sujets prouve que l’on parle à tort et à travers, et que le seul objectif soit de refaire le tresor de guerre de L’europe pour que les seuls financiers banquiers et subventionnés s’en mettent encore plein les poches. il est important qu’aprés avoir courbé l’echine avec le covid, l’inflation, les pénuries, les augmentations d’énergies et le reste tous les moyens sont bons pour vous maintenir soumis et rampants.la planète est vivante et le microbe humain se croit beaucoup plus important que ce qu’il est réellement. si leur clairvoyance etait si évidente pourquoi ne mettraient pas cela au service de l’humanité et de l’abondance au lieu de vouloir nous faire peur pour mieux nous detrousser.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

49
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x