Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Faut-il décarboner l’économie ?

Quand on parle de décarboner l’économie, on pense surtout aux émissions de CO2 liées aux activités humaines. (1)

Le méthane ou gaz naturel est aussi concerné mais il est moins souvent cité. (1)

Il est vrai que le dioxyde de carbone (CO2) a mauvaise presse.

Pourtant, il fait partie de la vie.

Certains organismes vivants ne se nourrissent même que de lui. (2)

C’est le cas, par exemple, des bactéries anaérobies qui ne se nourrissent pas d’oxygène et que l’on trouve par exemple dans votre intestin. (3)

Au début de la vie sur Terre, il n’y avait du reste que des organismes se nourrissant de CO2.

Et, en effet, il y a plus de 4 milliards d’années, l’atmosphère était composée de vapeur d’eau, de diazote et de dioxyde de carbone. (4,5)

Quand la vie est apparue sur terre, elle s’est nourrie de CO2

Mais le processus de l’évolution a changé la donne.

La vie est apparue il y a 3,8 milliards d’années sous la forme de cyanobactéries aquatiques. (4,5)

Pendant 3,4 milliards d’années, la vie est restée sous l’eau. (4,5)

Et il y a 2,45 milliards d’années ces cyanobactéries ont appris à utiliser l’énergie du soleil : la photosynthèse faisait son apparition sur Terre ! (4,5)

Et les bactéries se sont mises à produire de l’oxygène. (4,5)

Mais il a fallu encore 2 milliards d’années environ pour que les plantes terrestres apparaissent ! (4,5)

Puis la faune, les dinosaures, les mammifères et au bout du bout : Homo sapiens et quelques autres.

La terre s’est peuplée d’innombrables êtres vivants. Et vous êtes l’un d’entre eux.

L’atmosphère qui nous permet de vivre est une création des bactéries en relation avec le soleil.

Il y a quelque chose de très improbable dans l’arrivée de la vie, quelque chose de mystérieux. Et c’est aussi très beau.

Il paraît incroyable que de l’effroyable fracas des étoiles, soit née une si petite planète bleue.

Et que de tout ceci émerge des bactéries, des plantes, puis des animaux et des humains.

Merci le CO2 !

Sans lui la vie n’aurait pas prospéré.

Un gaz très minoritaire dans l’atmosphère mais dont la présence augmente

Aujourd’hui, ce gaz représente 0,04% de l’air soit 415 ppm (parties par million). (6)

Mais depuis un siècle, cette concentration a augmenté de 30%. (7,8)

Elle est restée autour des 300 ppm pendant des siècles. (7,8)

Les concentrations de CO2 dans l’air ont toujours varié.

Toutefois depuis plusieurs millions d’années, ces variations ont toujours été contrôlées.

Il semble que l’augmentation actuelle soit la plus rapide que l’humanité n’ait jamais connue.

Sans les vers de terre, notre terre souffre.

Leur extinction alarmante menace notre environnement.

Apportez votre soutien pour préserver ces gardiens de la biodiversité.

Protégez les fondements de notre écosystème en partageant et signant cette pétition.

Un problème pour les humains mais pas pour la Terre

La Terre, elle en a vu d’autres.

Elle a connu 5 extinctions massives des êtres vivants dont la pire il y a 252 millions d’années. (9)

À l’époque, 95% des espèces vivantes ont disparu. Et la température est montée à plus de 60°C sur le globe ! (9)

Plus de CO2, c’est d’abord plus de végétation !

L’augmentation du CO2 a eu pour conséquence une croissance accrue et plus rapide de certains végétaux.

Une étude australienne de 2019 a montré que l’augmentation de la photosynthèse a suivi celle de l’augmentation du CO2. (8)

Cela a-t-il aidé à améliorer les rendements agricoles depuis 1900 ?

Les scientifiques n’osent pas l’affirmer. (10)

En revanche, certains agriculteurs n’hésitent pas à injecter du CO2 dans leur serre pour augmenter leurs rendements ! (11)

Il est possible, toutefois, que ces pratiques jouent sur la qualité des aliments et notamment leur teneur en nutriments. (10)

Une augmentation de la concentration de CO2 dans l’air serait donc préjudiciable à terme pour les plantes et les écosystèmes.

Le climat est une science complexe !

Le CO2 fait-il monter la température de l’atmosphère ?

Ce qui inquiète de nombreux scientifiques c’est le rôle que pourrait jouer le CO2 dans le réchauffement de la planète.

Cette hypothèse est fondée sur un phénomène physique connu depuis longtemps : le CO2, comme d’autres gaz, absorbe les rayonnements infrarouges du soleil.

Et cela aurait des conséquences sur le climat.

Par ailleurs, les scientifiques constatent que l’augmentation du CO2 dans l’air et le réchauffement climatique se font en parallèle.

Mais y a-t-il un lien de cause à effet ?

En tout cas, il va falloir s’adapter à ces deux phénomènes.

Où faut-il décarboner ?

Beaucoup d’écologistes en Europe prônent, pour ce faire, une décarbonation totale de l’économie.

La vérité est que l’Europe vieillissante n’est plus le cœur battant de la planète.

Les Européens peuvent décarboner leur économie, cela les rendra plus pauvres mais ne changera probablement pas grand-chose au niveau des émissions de gaz à effet de serre planétaires !

Car les grandes économies du monde se trouvent en Chine, en Inde et demain en Afrique.

Par ailleurs, la plupart des biens consommés en Europe sont produits en Asie…

Cela explique pourquoi les émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 30% au sein de l’UE depuis 1991 ! (13)

L’Europe a délocalisé son bilan carbone…

Décarbonons et surtout dépolluons !

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire ou qu’il faut absolument ignorer les conclusions du GIEC.

Car il y a une urgence environnementale.

Mais le CO2 n’est pas forcément la première des priorités.

La perte de la biodiversité est probablement plus importante. (14)

La pollution au plastique est un sujet majeur. (15)

La question des ondes est rarement abordée et pourtant ces dernières ont des effets délétères sur les écosystèmes. (16)

La question centrale est de savoir comment restaurer un lien durable et respectueux entre les activités humaines et l’environnement.

Et cela suppose, en effet :

  • d’avoir des activités neutres en émission de gaz à effet de serre,
  • de limiter la bétonisation,
  • d’utiliser le béton de chanvre qui peut être coulé (17),
  • de diversifier le type de voitures utilisées (électricité/gpl/pétrole),
  • de développer une agriculture 100% biologique,
  • de faire pousser des forêts vivrières,
  • de végétaliser nos environnements autant que possible,
  • de disposer de biens de consommation 100% biodégradables (qui existent déjà), (17)
  • d’utiliser des “mix énergétiques” intelligents et évolutifs,
  • etc.

Il y a énormément de choses à mettre en place, ou à retrouver, comme des filières de recyclage efficaces pour de nombreux matériaux comme les métaux.

Il y aura aussi des tâtonnements, des mauvais choix dont font sans doute partie les investissements massifs dans l’éolien ou l’électrisation totale et rapide des transports.

La sobriété fera sans doute partie du tableau.

Mais elle n’est pas nécessairement la pauvreté ou le retour à l’âge de pierre !

Solidairement,

Julien

Sans les vers de terre, notre terre souffre.

Leur extinction alarmante menace notre environnement.

Apportez votre soutien pour préserver ces gardiens de la biodiversité.

Protégez les fondements de notre écosystème en partageant et signant cette pétition.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour

32 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Quenoy
10 jours il y a

Très bon exposé. Je vais m’en servir comme texte de référence.
Bravo !

Benjamin
13 jours il y a

L’Europe à posé le canon d’un revolver sur sa tempe , continuons ainsi, le suicide n’est pas loin , ce n’est pas le CO2 qui nous aura tué nous serons morts avant

Françoise Piang Siong
14 jours il y a

Je ne suis absolument pas une spécialiste ni une militante . Et j’ ai apprécié votre regard large et émerveillé sur le miracle de la vie qui est aussi le mien . Ça fait du bien dans cette bataille d’ opinions , d’ humeurs plus que de savoirs ! à mon humble avis .

MOTHAIS
14 jours il y a

Nos pseudo dirigeants se servent de ces problèmes environnementaux pour imposer toujours plus de sanctions…
Même si certaines mesures de bon sens sont prises pour protéger notre belle nature, que dire des décisions absurdes imposées par l’Ue comme la poursuite des pesticides et autres glyphosate ou par la France telle l’implantation de centaines d’hectares de panneaux photovoltaïques sur une forêt de Gironde dont la totalité des arbres sera arrachée… Elle est pas belle la VIE ??!!!!
Nous avons bien compris que le climat est juste un prétexte politique et cette écologie mise en avant n’est elle aussi que politique ce qui n’apportera rien de mieux bien au contraire !!
Après avoir tout détruit… car dans les années 70-80 les bouteilles de verre étaient par exemple recyclées et le gaspillage était marginal… on s’est mis à sur-consommer et à gaspiller sous le règne du tout plastique !! Ce sont ces politiques divers et variés qui ont décidé de cette évolution pas les citoyens… Aujourd’hui les mêmes se veulent vertueux en sanctionnant bien évidemment le quidam… ??;!! mais
pas n’importe lequel… Celui qui paie déjà des impôts qui est facile à taxer encore et encore !!! Je ne m’inscris pas dans ce délire ! J’attends juste un sursaut de bon sens pour renverser la tendance de tous ces nuisibles et incompétents… A bon entendeur…

Jeff de La Chaise
14 jours il y a

Merci Julien ! Enfin un discours intelligent, dépassionné et vrai … Je suis souvent regardé de travers quand je parle des problèmes infiniment plus cruciaux et surtout sous notre responsabilité : les pollutions, par les plastiques d’abord, les pesticides, les nano-particules chimiques, etc. ; la disparition des espèces, la déforestation surtout des forêts primaires et la bétonisation (qui elle est vraiment responsable de réchauffement local)… Etc. Merci beaucoup en tout cas ;o) JeffdLC

Christophe
14 jours il y a

Très bien, cependant le prétexte du Co 2 est l’arbre qui « cache la forêt » de toutes les autres vraies pollution, un moyen également de faire beaucoup d’argent sur du vent.
Les ondes électromagnétiques sont une pollution excessivement grave qui menace la vie sur terre, c’est très bien d’en parler mais LA POLLUTION majeure a été oubliée, à savoir ces millions de tonnes d’épandages chimiques balancés chaque jour sur nos têtes par de nombreux avions.
Mais chut cela n’existe pas, c’est du « complotisme » à ce qu’il parait.
Pourtant il suffit d’observer ces trainées qui se développent tout au long de la journée jusqu’à obscurcir le soleil; rien de plus simple pour celui qui a envie de savoir.
Et de constater au milieu de ce sinistre ballet quasi quotidien, que certains avions laissent une trainée qui disparait presque instantanément. Voilà pour ceux qui pensent encore que toutes ces trainées sont de la vapeur d’eau, et pour tous ceux également qui voudraient « sauver le climat ».
Il faudrait savoir à quoi servent exactement ces épandages avant d’aborder sereinement cette question climatique dont la complexité nous dépasse.
Toute discussion sur le climat qui omet le fait majeur des épandages chimiques devrait être considérée comme nulle et non avenue.

.

Jean
14 jours il y a

J’aurais aimé savoir sur les 0.04% que représente le CO2 dans l’atmosphère quelle quantité l’activité humaine représente-t-elle ?

DANIEL
14 jours il y a

Bonjour,
Vous dites :
« La question centrale est de savoir comment restaurer un lien durable et respectueux entre les activités humaines et l’environnement.
Et cela suppose, en effet :…. »
je ne reprend pas la totalité de votre texte, on peut s’y référer.
« Il y a énormément de choses à mettre en place, ou à retrouver, comme des filières de recyclage efficaces pour de nombreux matériaux comme les métaux.
La sobriété fera sans doute partie du tableau.
Mais elle n’est pas nécessairement la pauvreté ou le retour à l’âge de pierre ! »

VOUS AVEZ MILLE FOIS RAISON !
Cordialement.

liberationanimale
14 jours il y a

vous avez oublier un point capital ! il faut arrêter de manger de la viande et des produits animaux, et autre point très important : respecter le monde animal qui est essentiel à l’équilibre de la biodiversité ! les animaux ne sont pas notre propriété, ils ont le droit de vivre et vivre bien !

jms
13 jours il y a
Répondre à  liberationanimale

Oui, et il faut même arrêter de respirer!!!!

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

32
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x