Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Fusion : les promesses américaines

Le 13 décembre dernier, le laboratoire Lawrence Livermore, situé en Californie, aux Etats-Unis, a annoncé avoir fait une percée majeure dans le domaine de la fusion nucléaire.(1)

Cette infrastructure dépend directement du Ministère de l’énergie américain. Et du reste pour la secrétaire d’Etat américaine à l’énergie, Jennifer Granholm, la fusion est tout simplement l’une des inventions les plus importantes du XXe siècle.(2)

Cette énergie nucléaire est présentée depuis très longtemps comme l’avenir de l’humanité en raison de son extraordinaire efficacité.(3)

Maîtrisée, la fusion donnerait accès à l’humanité à une source d’énergie considérable à un prix défiant toute concurrence.

Et depuis que le réchauffement climatique s’est accéléré, la fusion nucléaire apparaît comme une alternative encore plus crédible.

En effet, elle ne génère aucun gaz à effet de serre et très peu de déchets nucléaires.(4)

 

Mais qu’est-ce que la fusion ?

Il s’agit de l’énergie générée au cœur des étoiles. L’énergie du soleil par exemple vient de réactions de fusion nucléaire.

L’énergie nucléaire utilisée dans les centrales actuelles est la fission nucléaire.

On bombarde des atomes qui sous la pression se séparent.

Ils se scindent.

Cette opération dégage une importante chaleur qui permet de faire chauffer de l’eau et tourner des turbines, qui produisent de l’électricité.

La fusion est l’opération inverse.

On crée les conditions de chaleur nécessaire pour que des atomes s’unissent ensemble et ne forment plus qu’un seul, plus gros.

Il faut pour cela des conditions de chaleur extrêmes qui permettent à deux atomes d’hydrogène de fusionner pour donner un atome plus gros d’hélium.

Cette transformation dégage une énergie gigantesque.

Le problème est qu’il faut beaucoup d’énergie pour effectuer cette transformation.

 

Recréer la puissance du coeur d’une étoile

Sur terre, on utilise des lasers ultra puissants pour tenter de créer la température nécessaire à la fusion.

Le 5 décembre dernier, les scientifiques du laboratoire Lawrence Livermore ont pointé 192 lasers surpuissants vers une cible de la taille d’un dé à coudre.(5)

Ils ont ainsi créé une chaleur de 150 millions de degrés celsius !

Cette température est 10 fois plus élevée que celle du soleil.

Dans la cible se trouvait une minuscule capsule faite en diamant. Elle contenait des isotopes d’hydrogène.(6)

Les isotopes sont des atomes qui possèdent le même nombre d’électrons et de protons mais un nombre différent de neutrons.(7)

Chaque atome, en effet, est constitué d’un noyau qui comprend des protons et des neutrons autour duquel gravitent un nuage d’électrons.(8)

L’hydrogène a trois isotopes(9) :

  • l’isotope classique compte 1 proton pour 0 neutron,
  • le deutérium compte 1 proton pour 1 neutron
  • Le tritium compte 1 proton pour 2 neutrons.

Sous l’action des lasers, le deutérium et le tritium ont fusionné pour donner de l’hélium.(10)

Ils ont ainsi produit une quantité phénoménale d’énergie.

L’espoir des scientifiques vient du fait que cette énergie produite est supérieure à celle qu’il a fallu pour mener l’opération en elle-même, ce qui est nouveau.

Malgré ce succès, l’expérience dans son ensemble reste déficitaire.

Par ailleurs, il paraît bien trop tôt pour espérer industrialiser et commercialiser ce type d’expérience.

Le projet en est encore à sa phase expérimentale.

Kim Budil, la directrice du Laboratoire national Lawrence Livermore a estimé qu’il faudrait encore des décennies avant de maîtriser la fusion et de pouvoir distribuer l’énergie que l’on pourrait en tirer.(11)

Elle espère toutefois que cela puisse se faire dans moins de cinquante ans.

L’ennui c’est que c’est encore trop loin pour être vraiment intéressant face à l’urgence climatique.

Pour certaines associations comme Greenpeace, la fusion nucléaire n’est ni plus ni moins qu’un mirage.(12)

L’association rappelle qu’en France le projet Iter a déjà englouti 20 milliards d’euros d’investissements et que les premiers essais devaient avoir lieu en 2025.

Le temps que la fusion ne se développe, il est possible que la planète soit trop sèche et inhospitalière pour être habitée par homo sapiens…

Espérons que cela ne soit pas le cas !

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Titre bloc 1

Texte par défaut bloc 1

Titre bloc 2

Texte par défaut bloc 2

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.liberation.fr/environnement/nucleaire/fusion-nucleaire-les-etats-unis-sur-le-point-de-devoiler-un-nouveau-graal-de-lenergie-20221213_JLSTGNGPAFGRPAMR52INA44VKQ/

(2) https://www.ledevoir.com/societe/science/774467/percee-scientifique-majeure-sur-la-fusion-nucleaire

(3) https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/fusion-nucleaire-cinq-questions-sur-la-percee-majeure-annoncee-par-les-etats-unis-944530.html

(4) https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/fusion-fusion-controlee-elle-cle-futur-humanite-93321/

(5) https://www.francetvinfo.fr/sciences/les-etats-unis-annoncent-une-percee-historique-dans-la-fusion-nucleaire_5543628.html

(6) https://www.francetvinfo.fr/sciences/les-etats-unis-annoncent-une-percee-historique-dans-la-fusion-nucleaire_5543628.html

(7) https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Nucleaire_et_societe/education-radioprotection/bases_radioactivite/Pages/3-isotope.aspx

(8) https://www.cea.fr/comprendre/Pages/radioactivite/atome.aspx?Type=Chapitre&numero=2

(9) https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Nucleaire_et_societe/education-radioprotection/bases_radioactivite/Pages/3-isotope.aspx

(10) https://www.francetvinfo.fr/sciences/les-etats-unis-annoncent-une-percee-historique-dans-la-fusion-nucleaire_5543628.html

(11) https://www.francetvinfo.fr/sciences/les-etats-unis-annoncent-une-percee-historique-dans-la-fusion-nucleaire_5543628.html

(12) https://www.greenpeace.fr/la-fusion-nucleaire-cest-lavenir/

S’abonner
Notification pour

75 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gaston
1 année il y a

Vous semblez oublier que nous faisons la mème chose au CESTA à Marcheprime avec le Laser Megajoule, depuis de nombreuses années; le monde n’est pas seulement américain…….

TINA.E
1 année il y a
Répondre à  Gaston

ben là, ils ont attendu le ok de l’allemagne pour les chars… pour avouer dans les heures suivantes qu’ils étaient déjà en ukraine depuis longtemps ! c’est ça l’avance des ricains !: coloniser ailleurs en soft power » !

1 année il y a

Bonjour je trouve latitudes de certaines personnes qui croient détenir le Monde ils sont comme des enfants gâtés ils jouent avec la venir notre planète, en tant que parents responsables ils faut qu’en prend notre responsabilité pour un avenir en commun j’espère qu’il sera radieu.

Eric
1 année il y a

Beaucoup d’approximations ici, voire des erreurs qu’on on pardonne volontiers. J’ai beaucoup d’années de travail en tant qu’ingénieur expert sur tous ces projets. L’expérience américaine au NIF à Livermore a son clone en France sur le site CEA/DAM du LMJ situé à Bordeaux. C’est de la fusion par confinement inertiel. Rien ne permet d’envisager la production d’énergie par ce moyen. ITER est un projet de fusion par confinement magnétique de type TOKAMAK. Quant au prix « défiant toute concurrence », en effet : Nous ne connaissons pas grand chose de plus cher et d’aussi peu abouti !! ITER n’a d’autre but que de démontrer la capacité de maintenir un Plasma h24 + 7j/j et accessoirement de montrer un bilan énergétique « viable ». Pour l’instant aucun TOKAMAK n’a encore réussi pareil score. Mais les alternatives existent avec les RNR de 4ème génération déjà opérationnels. Il faudra juste apprendre au « peuple » à approfondir sa compréhension du mot « nucléaire ». A votre santé !

TINA.E
1 année il y a
Répondre à  Eric

On parle encore de performance du Gargan-tua ! mais pas de ce que vive les citoyens !
Combien d’entre nous aurait déjà 2 panneaux solaire sur son toit sans ce délire de scientifiques qui cautionnent les actionnaires !! les recherches des faschos !

TINA.E
1 année il y a
Répondre à  TINA.E

Il faudrait juste apprendre aux « scientifiques » a approfondir leur compréhension du mot « démocratie » et un peu de philo aussi ça leur feraient pas de mal !!!

Monique marie
1 année il y a

Le problème d’Iter vient du fait qu’on aurait dû faire des petits projets faciles à corriger pour mettre au point le procédé. Au lieu de ça, en faisant un énorme projet, dès le premier souci, tout devient impossible à modifier. Bref, il faut encourager les études de toutes sortes et les essais sur de petits modèles moins coûteux, pas chapottés par une multitude de nations qui ralentissent et bloquent les modifications. La science est faite d’idées originales de hasards qu’on ne peut pas toujours justifier au départ. Mettre tout l’argent dans un seul projet trop défini avant qu’il ait été expérimenté est une mauvaise méthode . Il faut faire confiance aux chercheurs, leur donner du temps, 6de la liberté pour trouver. En attendant, ce que nous savons faire déjà dans le nucléaire est plus efficace, moins polluant que des éoliennes, des panneaux solaires, des centrales à charbon. Entretenons cela et lançons de nombreuses petites recherches pour améliorer.

1 année il y a

23/01/2023 -Vidéo-
EDF vend l’électricité qu’il produit à 42 € le méga Wat aux  » opérateurs alternatifs » des parasites choisis par Macron-rothschild ces derniers la revende entre 800 et 1600€ aux petites et moyennes entreprises. Tout ça dans le but de les éliminer. après les complices criminels mafieux à Macron-rothschild vont les racheter à 1 € symbolique !!!
Nicolas DUPONT-AIGNAN dans « Les 4 Vérités » sur France 2

ncatasso@free.fr
1 année il y a

https://www.youtube.com/watch?v=TyYd4sqpPKo&list=RDCMUCsBPtU4hJkWNQ4kA-IsxgKw&index=1
une interview de Jean Pierre Petit par Idriss Aberkane sur la fusion nucléaire que je vous conseille. La France va encore une fois passer à côté d’une découverte importante.

pascal gillardin
1 année il y a
Répondre à  ncatasso@free.fr

Merci pour le lien.

Jean-Marc
1 année il y a

Bonjour à tous. Il est dommage que nous soyons toujours pendus aux américains….https://youtu.be/TyYd4sqpPKo Bon courage à nous

1 année il y a

A mon humble avis la fusion nucléaire est la chimère des temps modernes comme le changement du plomb en or a été celui du Moyen-Age. Quand on voit que l’EPR de Flamanville sur une technologie de loin plus accessible n’est toujours pas en service, on se dit qu’il vaudrait mieux changer notre façon d’habiter cette planète que de courir après des idées d’énergie inépuisable…

ncatasso@free.for
1 année il y a

https://www.youtube.com/watch?v=TyYd4sqpPKo&list=RDCMUCsBPtU4hJkWNQ4kA-IsxgKw&index=1
une interview de Jean Pierre Petit par Idriss Aberkane sur la fusion nucléaire que je vous conseil. La France va encore une fois passer à côté d’une découverte importante.

1 année il y a

Connerie qui ne sera JAMAIS DE JAMAIS réalisée ..la fusion ?? rigolade , le Mégajoule de Bordeaux / Merignac est un fiasco complet , Iter est un sur-Fiasco ,
un jeune ingénieur D’EDF en 2020/2021 a prouvé avec juste raison et preuves a l’appui qu’en utilisant tous les déchets radioactifs stockés dans les sous-sols de France et de Navarre , avec des surgénérateurs spécifiques , nous pourrions produire une énergie électrique spécifique pendant un minimum de 2000 ans voire du Kwatt a 2 ou 5 centimes pour l’usager …..
Pourquoi macron a t’il fait fermer 15 centrales atomiques et continu encore a détruire LUI et personne d’autre notre parc atomique , pour sur ordre de vonderlayene , donc des verts allemands remettre en route le charbon , pourquoi , pour qui travaille cette engeance ???

Pierre
1 année il y a

Si la fusion est une énergie potentielle à venir, elle n’est surtout LA solution pour sauver l’humanité. En effet, le dérèglement climatique n’est qu’une partie des problèmes : nous pouvons être capable de produire une énergie illimitée, si nous ne considérons pas la biodiversité, les inégalités entre humains, etc nous n’aurons pas d’avenir. Notre problème majeur est philosophique et poétique (Cf Aurélien Barrault).

Pierre Santschi, ing.- physicien EPFL
1 année il y a

Rappel sur l’escroquerie scientifique et économique fondamentale qu’est la production d’énergie à partir de la fission de l’atome: les assurances refusent d’assurer les accidents potentiels et de faire refléter les primes d’assurance (qui devraient être déterminées selon le risque comme pour le renouvelable) dans le prix du kWh nucléaire: on arrive à au moins 5 € par kWh (sans compter les coûts de production eux-mêmes et ceux de démantèlement des centrales et de la gestion des déchets). A entendre les actuels hurlements sur la hausse des prix de l’énergie et sachant que le prix total honnête du kWh nucléaire serait facilement aux environs de 10€ par kWh, qui oserait proposer ces prix au consommateur?
Pierre Santschi, ing.- physicien EPFL

1 année il y a

pourquoi ne pas construire des tores emplis de gaz ionisé positionné a quelques kilomètres des pôles, des electrodes positionnées sur le tore permettraient de récupérer de l’électricité sans danger

CARRECABE
1 année il y a

Sujet tres probant..Un dénommé Jean Pierre petit parle largement de ce sujet dans son dossier janus..Tous les scientifiques balaient du revers de la main son programme. Il apporte des idees et solutions. Peut etre serait il tps de se rapprocher de ces recherches..

Gaby
1 année il y a

Fichtre encore des gens, qui veulent engloutir l’argent, que nous avons besoin pour la transformation indispensable de notre société pour un autre projet de rêve. C’est dans les année 1950 que sont rentrée en activité les premiers centrales nucléaires. Pourtant 72 années après les problèmes sont encore multiples. En parlons seulement de leur déchets pourtant actif pour des millions d’années, leur retraitement n’est pas réglé et menace le future, même de personnes, qui ont en rien demandé car pas né…Au début en pouvez encore croire que la sciences arrive à maîtriser, mais aujourd’hui après 3 super-accidents a quand de se rendre à évidences?

Pedro
1 année il y a

L’expérience faite avec des lasers valide le concept de fusion, mais est inapplicable à une échelle utile pour produire de l’électricité. Le projet ITER est beaucoup plus ambitieux, car à « taille réelle ». Sa complexité en fait certes un projet très cher et de long terme, mais ce faisant (et c’est assez rare pour le signaler) ITER prépare des jours meilleurs pour nos enfants et petits-enfants.

PLATEAU
1 année il y a

« depuis que le réchauffement climatique s’est accéléré » Ah bon ? Je n’ai rien remarqué… Il faut dire que je ne m’informe pas auprès des médias mainstream, et il fait plutôt frisquet en ce moment. Allez en parler aux victimes des vagues de froid aux USA ces 2 dernières années.
« l’urgence climatique » Quelqu’un aurait-il l’obligeance de bien vouloir me définir ce qu’est ce truc ? Merci
« Le temps que la fusion ne se développe, il est possible que la planète soit trop sèche et inhospitalière pour être habitée par homo sapiens… » D’aucuns disent que le réchauffement-changement-urgence-risque-dérèglement-etc. climatique va entraîner des inondations monstrueuses. Il faudrait « accorder vos violons », mesdames et messieurs les alarmo-réchauffistes.

Pendant ce temps, la Terre verdit (pas politiquement, mais botaniquement)
Sources :
-https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjSiqaO1d_8AhWELewKHVOpCcwQFnoECAkQAQ&url=https%3A%2F%2Fsites.bu.edu%2Fcliveg%2Ffiles%2F2020%2F08%2FDunn-BAMS-2020.pdf&usg=AOvVaw11cILijlOMqTcMBdrvPeVf
-https://www.nasa.gov/feature/ames/human-activity-in-china-and-india-dominates-the-greening-of-earth-nasa-study-shows
-https://www.science.org/content/article/adding-1-billion-hectares-forest-could-help-check-global-warming
-https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0006320708001456?via%3Dihub

Et, pas de chance, mesdames et messieurs les alarmo-réchauffistes, l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère ne précède pas mais suit l’augmentation de la température, et ne peut donc en être la cause, comme le montrent les analyses des carottes de Vostok
Source : https://hgss.copernicus.org/articles/12/97/2021/hgss-12-97-2021.html (cliquer sur le lien « see the lates version of the manuscript »

Désolé mesdames et messieurs les alarmo-réchauffistes, vous vous heurterez tôt ou tard au mur de la réalité. En attendant, vous nous aurez ruinés tout en enrichissant au passage quelques aigrefins, dont certains opportunistes dans vos rangs (au hasard : Al Gore ?).

J-Marc Convers
1 année il y a
Répondre à  PLATEAU

Si tu n’as pas ressenti toi même la dérive du Climat, pas trouvé les bonnes sources de lectures (pas du chercher beaucoup ?!), demande à ton assureur !
Eux sont en première ligne, comme les agriculteurs et tant d’autres.

Et regarde la différence entre Météo et Climat … Salutations terriennes !

PLATEAU
1 année il y a
Répondre à  J-Marc Convers

Merci pour cet élément de langage supplémentaire. J’ajoute « dérive » à « réchauffement-changement-urgence-risque-dérèglement ».
Ben si, j’ai cherché beaucoup. La preuve : je donne les sources de mes affirmations, et pas, comme vous, un « ressenti » non sourcé. J’attends les vôtres.
Je ne conteste pas le réchauffement. Je conteste :
1 que ce soit une catastrophe
2 qu’il soit d’origine anthropique
À propos d’assureur, prière de ne pas faire le grossier amalgame entre « catastrophes climatiques » (dont j’attends également la définition, de même que « l’urgence climatique ») et « catastrophes naturelles » (dont les tremblements de terre, épidémies, etc., qui n’ont rien à voir avec le climat, sont les plus couteux à indemniser, voir le bilan, par exemple, du Lloyd’s, mais « pas dû chercher beaucoup).
Enfin, en ce qui concerne les agriculteurs, renseignez-vous sur l’année 1976 (complètement occultée l’an passé par les médias mainstream) pour savoir ce qu’est une VRAIE sécheresse.
Quand à confondre météo et climat… il est bizarre que vous autres les alarmo-réchauffistes, vous parliez du « réchauffement » climatique en été, quand il fait chaud, et du changement-urgence-risque-dérèglement-dérive en hiver, quand il fait froid.
Salutations d’un Terrien qui a gardé son bon sens !

Dany
1 année il y a
Répondre à  PLATEAU

Merci pour tes excellents commentaires pleins de lucidité.
Il y a encore du boulot pour ouvrir les yeux de tous ceux qui se sont laissés berner. Pour le coco, on y est presque, mais sur ce sujet là, ça fait tellement de décennies que le matraquage opère que ça va vraiment être dur, et particulièrement chez les jeunes, dont beaucoup sont tellement brainwashés qu’ils sont incapables de voir les contradictions.

1 année il y a

La température obtenue est largement supérieure à 150 millions de degrés et depuis très longtemps cad bien avant décembre 2022. Reste à domestiquer désormais cette fusion impulsionnelle.

DOUCET
1 année il y a

Les associations comme Greenpeace sont constituées d’idéologues dont l’objectivité scientifique est complètement occultée par leur fanatisme.
A long terme, la fusion nucléaire est la seule issue pour la sauvegarde de l’humanité, à moins d’accepter une réduction drastique de la population mondiale et un retour à l’âge de pierre.

J-Marc Convers
1 année il y a
Répondre à  DOUCET

J’utilise la FUSION DOUCE, ou coolfusion depuis des décennies, c’est le photovoltaïque !
Déchets nucléaires confinés éternellement autour du soleil, entretien proche de 0 (changement d’onduleur + – tous les 10 ans), prix en baisse bientôt à « parité reseau ».
Les Renouvelables sont les moins chères, ET la baisse des coûts continue !

Pourquoi vouloir prendre des risques environnementaux, financiers en construisant des réacteurs à fission ou fussion ? Un peu de bon sens, avant on nous disait :
Le nuclaire ou la bougie !
maintenant nous avons :
Le nucléaire et le charbon !
« Nos » centrales charbons devaient fermer (engagement du résident Macron), mais elles sont prolongées, étonnant, non ?!

Nous avons grand choix de scénarios 100 % Renouvelables, RTE, AIE, EELV, ADEME, Greenepace, mon préféré est négaWatt, le seul à respecter les Objectifs du Développement Durable de l’ONU, et le pratge des métaux 🙂
http://www.negawatt.org

1 année il y a

Il est fondamental d’expliquer que le problème majeur dans la fusion, ce sont les disruptions. Des décharges électriques très puissantes quand on chauffe le plasma et dégradent le tore enrobé d’un champ magnétique qui est sensé empêcher le plasma de toucher le tore métallique.
Les décharges sont proportionnelles à la puissance de la centrale.
Donc iter est une folie dévastatrice tant qu’on ne peut contrôler ces disruptions comme les bulles de l’eau bouillante !

1 année il y a
Répondre à  Bureau

lors de l’utilisation des premiéres voitures, d’éminents Spécialistes affirmaient que l’on ne pourrait pas aller au-delà d’une vitesse proche de 30KMH sinon on ne pourrait plus respirer ! TOUJOURS TRES INTERRESSANT D’ECOUTER DES GENIES EN DEVENIR pour se préserver des charlatants !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

75
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x