Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
peche-aimant

La pêche à l’aimant : la nouvelle mode écolo ?

Au début du XXe siècle, de nombreux fleuves français grouillaient de saumons. On le pêchait notamment dans la Seine et dans la Loire.

C’était un poisson de consommation courante.

La légende veut que les salariés des grandes villes, notamment Paris, Bordeaux ou Orléans, prévoyaient dans leur contrat de travail de ne pas être servis du saumon à la cantine plus de trois fois par semaine !

100 ans plus tard, il n’y a plus de saumon ni dans la Loire ni dans les autres autres fleuves français. Vous en trouverez peut-être encore quelques-uns dans les rivières de Bretagne ou des Pyrénées.

Ailleurs, c’est fini. La pollution de l’eau et de l’air, les barrages, la destruction des zones de frayères et des habitats, et le réchauffement du climat ont eu raison des saumons de l’Atlantique et des rivières françaises. C’est un pan entier de la culture nationale qui s’est effondré sans que personne ne s’en rende compte !

Une pêche d’un autre genre est en train de voir le jour.

Durant leur temps libre des écologistes actifs ont décidé d’écumer les rivières et les canaux à coups d’aimants et de grappins.

Ils ne cherchent pas de poissons. Ces derniers ne sont pas intoxiqués au métaux lourds au point d’être attirés par les aimants !

Non. Ils prélèvent toutes les pièces de métal perdues dans la vase ou ensablées.

Et cela peut ressembler à une pêche miraculeuse.

Tout récemment deux étudiants, Clément Charret et l’un de ses amis, ont repêché 52 vélibs du canal de l’Ourcq, près de Pantin 1.

15 d’entre eux, les plus récents, ont été récupérés par l’opérateur.

Ils ont également trouvé un scooter et d’autres déchets en métal.

Initié à cette pratique par les vidéos de Chris Detek, ce jeune homme de 20 ans s’est lancé dans cette aventure il y a un peu plus d’un an.

Qui est Chris Detek ?

C’est en découvrant ce fait divers que j’ai entendu parler pour la première fois de Chris Detek. À mon tour, j’ai été voir ses vidéos.

Quel héros !

Chris Detek est un champion de la dépollution des fleuves et des canaux à l’aimant. Il le fait avec un ou plusieurs acolytes. Parfois il embauche de tous jeunes assistants.

Et inlassablement, il parcourt la France pour vider les rivières de leurs vélos, pièces de voitures, couverts, cadenas, clés, etc.

Il insiste sur le fait que si vous souhaitez participer à l’aventure il vous faut un gros aimant d’environ 1kg et un grappin. Ce dernier sert à déloger les bouts de métal lorsqu’ils sont enlisés dans la vase 2.

À chaque sortie, il choisit un endroit “chaud” où il pense que le fleuve charrie des trésors de fer. C’est en bas d’un pont ou le long d’un canal.

Là, il lance une corde au bout de laquelle se trouvent aimant et grappin et il remonte des métaux.

Tous les ans, il ramasse des tonnes de déchets qu’il dépose chez le ferrailleur. Dans l’une de ses vidéos, on le voit y vider plus de 450 kg d’un seul coup ! Le fruit d’une journée de travail 3.

Cela lui permet de récolter quelques dizaines d’euros : de quoi acheter le prochain aimant !

Voyage et lien social

La force du message de Chris Detek est qu’il ne fait pas la leçon. Il se contente de ramasser des déchets métalliques en rigolant.

Et ce faisant, il rassemble.

Aujourd’hui, il compte plus de 600 000 abonnés sur sa chaîne Youtube. Et à chaque sortie on le voit parler aux gens, les associer à son travail.

À Marseille, avec une dizaine de jeunes, il retire plus de 25 trottinettes du Vieux Port 4.

À Paris, il voyage avec la brigade fluviale de la Police. Il montre le travail que font ces hommes dévoués pour dépolluer. Dans un temps où les policiers sont si souvent montrés du doigt, les voir sous un jour positif est rafraîchissant.

Chris Detek n’est pas un idéologue. C’est un homme d’action.

Comme le colibri, il fait sa part du travail.

Il fait même mieux, il crée de l’émulation, le tout dans la bonne humeur et l’esprit tranquille.
Son message passe parce que tout le monde est d’accord : il est temps que nous cessions de polluer et que nous commencions à respecter un peu plus la nature.

Pensez-vous que dans 100 ans, avec tous les Chris Detek en herbe qui vont désormais sévir aimant et grappin au poing, nous aurons à nouveau des saumons dans les rivières ?

En tout cas, bravo !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
158 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
saint lager
1 année il y a

Plus modestement, je remplis plein de bouteilles avec des mégots sur les plages de galet (sur le autres ils sont ensevelis dans le sable !) Je les porte ensuite au service de voirie qui théoriquement les recycle… même si j’y crois à moitié, au moins ils ne vont pas dans la mer !..

Kryss57
1 année il y a

Oui bravo à ce héros et à tous les anonymes qui font tout ce travail de dépollution!!

Chantal
1 année il y a

Félicitations pour ce travail très utile et l’idée géniale… ebon courage

GROS Amélie
1 année il y a

Belle initiative! Bravo!

Hervé
1 année il y a

Ciao, merci pour vos actions, excellent ce recyclage. Vraiment très intéressant et encourageant. Courage j’admire Votre ingéniosité. Cordialement

GILLES
1 année il y a

Bravo et espérons que cette pétition incite les gens à respecter la nature

Blondel
1 année il y a

Bravo…. Il fallait y penser…. Pas cher et efficace…comme quoi des idées simples et peu coûteuses sont tjours les bienvenues… Merci

Annick
1 année il y a

C’est encourageant de constater qu’il y a des jeunes porteurs d’espoir et sensibilisés à notre environnement. Bravo pour cette belle initiative et un grand MERCI !!!

Patricia
1 année il y a

Tant que ce ne sont que des vieux vélos ou de la ferraille. Chez nous, cela a été interdit car un adepte de l’aimant a sorti de l’eau un obus de la dernière guerre. Cela peut être dangereux. Il faut en être conscient.
Amicalement.

Jacqueline
1 année il y a

Un grand bravo pour cette belle initiative! Mercisssss! Bel exemple à suivre!

Bravo
1 année il y a

Félicitations à ce jeune homme, quelle belle initiative!!!!

Éric
1 année il y a

belle initiative…
MAIS
mais dans certains départements qui ont eu à subir invasions et bombardements notamment, la pêche peut se révéler dangereuse quand on remonte une grenade, un obus, ou des explosifs aux détonateurs plus ou moins corrodés. Dans l’Indre c’est par exemple interdit, ou du moins très réglementé
ATTENTION donc !

gerard fressard
1 année il y a

les associations de peche comme la AAPPMA DE SIZUN en bretagne et bien d’autres font déja ce travail depuis des décennies , ce n’est pas une nouveauté et en plus ils sont formés pour ce genre de travail !

schittly
1 année il y a

Je dis juste un grand BRAVO à tous ceux qui s’engagent et MERCI d’essayer de corriger les »actes  » de ceux qui malheureusement ne respectent plus rien

gabard
1 année il y a

incivilités inacceptables préserver la biodiversité un vrai enjeu, etc…..?

Morel
1 année il y a

Comment ne pas crier BRAVO à ce jeune et à tous ceux qui se joignent à lui. J’ADORE les idées, surtout celles qui passent à exécution. Et dire qu’il y en a qui s’ennuie, ne save pas quoi faire de leurs journées et n’ont pas d’idées. Chapeau à la jeune génération qui réalise, bien avant nous, qu’il faut faire quelque chose tout de suite, sans attendre, et ainsi montrer l’exemple. Chris fait partie des exemples dont on doit parler haut et fort. FE LI CI TA TIONS. Betty

BOUSQUET Michel
1 année il y a

C’est magnifique d’apprendre que les jeunes se réveillent et font de telles actions.
A mon âge (72 ans), je prends encore part à la cause écologique, espérons que les moins
jeunes se feront violences pour agir.

Maxante
1 année il y a

Merci à tous ces volontaires qui font des actions remarquables.
Éduquons surtout nos enfants et petits enfants à ne rien jeter dans la nature ! Tout n’est pas perdu, il faut y croire

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

158
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x