Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

L’accord de Montréal pour protéger la biodiversité

Le 19 décembre dernier un accord international historique a été signé à Montréal à l’occasion de la 15e Conférence internationale sur la biodiversité. (COP15) (1)

Ces réunions complètent celles sur le climat mais constituent un cycle de négociation à part, bien que climat et biodiversité soient discutés sous l’égide de l’ONU. (2)

La conférence de Montréal était présidée par la Chine qui souhaitait déboucher sur un accord. 

Certaines délégations ont estimé qu’il y avait eu un passage en force de la part de la présidence chinoise, le Cameroun et le Congo Démocratique, notamment. (3) 

Mais les 195 pays réunis, ainsi que l’Union européenne ont approuvé le l’accord de Kumming-Montréal. (4)

Kumming est la ville chinoise où la conférence aurait dû avoir lieu au départ.

Mais l’événement a été reporté et délocalisé à Montréal à cause de l’épidémie de covid 19. 

L’objectif 30 x 30 = protéger 30% de la biodiversité de la planète

Dans ces grands messes sur l’environnement, on met toujours en avant des objectifs chiffrés associés à des formules un peu simples. 

L’idée est de montrer que l’on avance. 

Cette fois le 30 x 30 renvoie à l’idée de protéger 30% de la planète en injectant 30 milliards de dollars par an, le tout d’ici 2030. (5)

Cette équation a valu au Ministre français de l’environnement, Christophe Béchu, de qualifier cet accord “d’historique.” (6) 

Les 30% sont un objectif géographique. 

Il s’agit de la proportion de terres émergées qui d’ici 2030, devront être protégées par divers moyens juridiques et techniques. 

À l’heure actuelle, 17% des terres sont déjà protégées et 8% de l’océan est protégé. (7)

Sur ces zones, les protections ne sont pas toutes égales mais elles existent. 

Cet objectif géographique était soutenu par les pays de l’Union européenne et leur présidence tchéque. 

D’autres pays auraient préféré mettre 20%. 

Ces États craignaient de ne pas pouvoir financer un objectif de 30%. 

Mais les Etats riches ont accepté l’idée d’un transfert de 30 milliards de dollars par an pour aider les pays en difficulté. 

L’essentiel des négociations a tourné autour de cet aspect financier.  

Les autres objectifs de l’accord 

Les Etats ont aussi accepté de (8) : 

  • donner des garanties pour les peuples autochtones, gardiens de 80 % de la biodiversité subsistante sur Terre ;
  • restaurer 30 % des terres dégradées ;
  • réduire de moitié le risque lié aux pesticides.

Deux exigences de la France 

Parmi, les points défendus par les représentants français, ont été retenus :

  •  la nécessité de réduire de 50% l’usage des pesticides définis non en quantité mais par l’évaluation du risque qu’il représentent ;
  • la promotion de l’agroécologie. 

Le changement de définition lié aux pesticides est essentiel. 

Il devrait permettre d’éviter l’usage des pesticides les plus toxiques et favoriser une baisse généralisée des pesticides. 

L’entrée de l’agroécologie dans les textes internationaux est à saluer même si, pour l’instant, aucun objectif chiffré ne lui a été associé. 

Le simple fait que de grandes nations agricoles ont lutté contre l’introduction de ce concept montre qu’il était nécessaire de le mentionner. 

Car à l’évidence, la protection des sols et des espèces passe par une utilisation renforcée de l’agroécologie et de la permaculture.

Comment l’UE peut-elle prétendre vouloir réduire de moitié le risque lié aux pesticides d’ici 2030 quand le glyphosate, un des pesticides les plus destructeurs, n’y est toujours pas interdit !?

Cet herbicide est une catastrophe pour la biodiversité. Il tue tout le végétal qu’il trouve sur son chemin, et pas seulement…

Il est reconnu comme cancérogène probable par l’OMS depuis 2015, et pourtant il reste le désherbant le plus utilisé au monde.

L’interdiction aurait dû enfin tomber en décembre dernier mais la Commission européenne a finalement prolonger l’autorisation d’utilisation du glyphosate jusqu’au 15 décembre 2023.

Jusqu’à quand cela va-t-il durer ?
Si rien n’est fait, l’UE trouvera toujours une manière de reporter l’interdiction du glyphosate dans le but de contenter une poignée d’industriels !

Agissons ensemble, signez la pétition, et mettons un terme aux agissements des lobbies industriels et chimiques qui mettent en péril la biodiversité !

Un mot sur l’agroécologie

L’agroécologie est un système de production agricole qui s’appuie sur les écosystèmes.

L’idée est d’avoir un mode de production porté par les avantages naturels de l’environnement dans lequel il se trouve pour garantir de bons rendements sans augmenter la pollution ou les émissions de gaz à effet de serre. (9)

Dans ce contexte, les agriculteurs utilisent à leur avantage le relief, l’hydrométrie, les associations entre les plantes, les services rendus par les animaux, les haies, les arbres, etc.

Ce qui manque encore à cet accord international

Le représentant chinois, président de la COP 15 et ministre de l’environnement de son pays a dit vers 3 heures du matin, heure locale (de Montréal) :

« Il n’y a pas de formule magique qui nous permettrait à tous d’être pleinement heureux. » (10)

Ces propos résument assez bien les difficultés qu’ont pu connaître les différents pays à s’accorder.

Néanmoins, il faut saluer cet accord qui envoie un signal positif même si l’urgence lié à la biodiversité a besoin d’actions plus que de signaux.

Espérons que l’action suivra.

Et c’est peut-être là que le bât blesse.

Le texte ne propose pas, par exemple, de chiffrage des objectifs de préservation des espèces menacées.

Cet élément avait pourtant été proposé dans l’une des premières versions de l’accord.

À titre personnel, même si bien sûr cela ne compte pas dans le concert des nations (!), j’aurais été heureux qu’un objectif sur le plastique ait été voté.

Le plastique a en effet des conséquences dramatiques sur la biodiversité sur terre et sur mer. (11)

  • Et il est urgent à la fois de cesser le plus rapidement possible les émissions de plastique en le remplaçant par le chanvre ou d’autres matériaux végétaux, ce qui est possible pour de très nombreux produits (12)
  • de nettoyer les terres et les mers de plastique, ce qui est déjà fait par des projets associatifs privés. Ce mouvement gagnerait cependant à être officiellement soutenu et encouragé par les pays membres de l’ONU. (13)

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Comment l’UE peut-elle prétendre vouloir réduire de moitié le risque lié aux pesticides d’ici 2030 quand le glyphosate, un des pesticides les plus destructeurs, n’y est toujours pas interdit !?

Cet herbicide est une catastrophe pour la biodiversité. Il tue tout le végétal qu’il trouve sur son chemin, et pas seulement…

Il est reconnu comme cancérogène probable par l’OMS depuis 2015, et pourtant il reste le désherbant le plus utilisé au monde.

L’interdiction aurait dû enfin tomber en décembre dernier mais la Commission européenne a finalement prolonger l’autorisation d’utilisation du glyphosate jusqu’au 15 décembre 2023.

Jusqu’à quand cela va-t-il durer ?
Si rien n’est fait, l’UE trouvera toujours une manière de reporter l’interdiction du glyphosate dans le but de contenter une poignée d’industriels !

Agissons ensemble, signez la pétition, et mettons un terme aux agissements des lobbies industriels et chimiques qui mettent en péril la biodiversité !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.lepoint.fr/environnement/biodiversite-la-cop15-s-acheve-sur-un-accord-surprise-19-12-2022-2502232_1927.php
  2. https://unric.org/fr/cop15-biodiversite-ce-quil-faut-savoir/
  3. https://www.lepoint.fr/environnement/biodiversite-la-cop15-s-acheve-sur-un-accord-surprise-19-12-2022-2502232_1927.php
  4. https://www.liberation.fr/environnement/biodiversite/la-cop15-de-montreal-se-conclue-avec-un-accord-historique-sur-la-biodiversite-20221219_ZCATKRLLVFEE3GEBNKZ4DNO5GM/
  5. https://news.un.org/fr/story/2022/12/1130767
  6. https://www.lepoint.fr/environnement/biodiversite-la-cop15-s-acheve-sur-un-accord-surprise-19-12-2022-2502232_1927.php
  7. https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/cop15-biodiversite-plus-de-190-etats-approuvent-un-accord-historique-qui-vise-a-proteger-30-de-la-planete-d-ici-2030_5553168.html
  8. https://www.gouvernement.fr/actualite/accord-historique-sur-la-biodiversite-cop15
  9. https://agriculture.gouv.fr/quest-ce-que-lagroecologie
  10. https://www.lepoint.fr/environnement/biodiversite-la-cop15-s-acheve-sur-un-accord-surprise-19-12-2022-2502232_1927.php
  11. https://planetemer.org/infos/actus/d%C3%A9chets-et-pollution-plastique-quel-impact-sur-la-biodiversit%C3%A9-marine
  12. https://sensiseeds.com/fr/blog/plastique-de-chanvre-quest-ce-que-cest-comment-se-fabrique-t-il/
  13. https://clubocean.co/blogs/news/the-ocean-cleanup?gclid=Cj0KCQiA-oqdBhDfARIsAO0TrGGnaycr8HW-uSRbQgpJSgHdIj-iWpucgD4OqAxV1X_oJ1bhrRigh-AaAqhDEALw_wcB
S’abonner
Notification pour

7 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martin Lavoyer
16 heures il y a

merci à tous et à Julien en particulier, la bataille est rude ! résistons pour continuer de pouvoir résister , et ainsi garder notre sens commun de résister…sans fin , c’est le sens de la lutte opiniâtre de Sisyphe, sans fin mais qui finit par trouver son bonheur . amitiés !

François DG
18 jours il y a

Ton travail est de qualité Julien ! Mais tout cela n’est que gesticulations fébriles de technocrates qui ne recherchent que l’enrichissement du lobby qu’ils représentent…
A partir du moment où un accord met en balance 30 Milliards € qui seront distribués de façon dispendieuses on ne sait où ni à qui, c’est qu’il y a un problème de société, et ce problème s’appelle la Corruption !!!
Protéger la biodiversité, bien évidemment Julien et nous le faisons tous chaque jour !!!
Mais si c’est pour enrichir les systèmes mafieux des ONG mondialistes de Soros et Gates qui en même temps déversent des milliards de notre argent pour soutenir les mouvements woke destructeurs d’identité nationale et cherchent à vacciner notre bétail et nos poissons avec leur merde, alors qu’ils aillent tous se faire foutre !
Nous sommes contraints d’être les esclaves d’une idéologie perverse, destructrice du modèle humain, et sans le moindre fondement scientifique avéré (hormis les pseudo-scientifiques corrompus par les lobbies qui les rémunèrent), alors que la réalité des chiffres démontre que tout cela n’est qu’une gigantesque manipulation.
Protéger notre planète et notre environnement, oui bien sûr !!!
Mais se soumettre au lobby des charlatans qui font croire que les milliards vont changer les habitudes et la consommation, si tant est qu’il soit démontré qu’il faille changer nos habitudes, alors il faut être idiot et aveugle pour imaginer que ça changera quoi que ce soit !!!
L’argent ne changera jamais rien sinon enrichir ceux qui veulent nous soumettre… Seule notre résilience nous permettra d’être meilleurs… Si tant est que cela soit réellement nécessaire !!!
François

Louise Élie
19 jours il y a

La biodiversité sur la Terre est de 100% … cet accord est bidon et franchement idiot par rapport à la Nature de la planète…. lesw décideurs ne savent tien, ne comprennent rien à ce qu’est la biodiversité … mais, c’est un reflet des gestions mondiales dans laa majorité des payes capitalistes .. c’est du grand n’importe quoi !!!

Sylvain
19 jours il y a

De la merde en barre ! Un faux espoir pour nous faire gober l’idée qu’on essaie.On désigne un ennemi qu’on peut nommer pour que tous puissent s’emparer du sujet : le CO2.Et pendant qu’un trajet en jet privé pollue plus que les français en un mois, les peuples perdent du droit à disposer d’eux mêmes.Prendre soin de la planète c’est se préoccuper du sort du tous ses habitants.Or, toutes ces discussions font l’impasse à l’égard du plus important d’entre eux en terme d’impact : l’homme.On l’incrimine volontier mais de l’attention il n’en reçoit aucune.Depuis l’ère industrielle on a façonné ses comportements pour en faire un consommateur forcené et voilà que maintenant on lui reproche les conséquences de leur mauvaise éducation.Non mais de qui se moque-t-on ? Le problème est que dans leur monde l’argent est à la base de tout.Ainsi, et par la puissance qu’il a acquit dans notre inconscient, nous sommes censé mesurer leur degré d’implication au montant injecté.Quand on fait de la finance, on devrait faire de la politique.Eduquer, informer et instruire c’est difficile mais c’est aussi le moyen d’avoir une action pérenne et des perspectives solides.Et ils pensent pouvoir combler l’absence par de l’argent comme un père absent offrirait un cadeau à son fils en paiement de ses fautes.Aucun objet ne saurait remplacer l’amour entre deux êtres.

Rahlf
19 jours il y a

Je signe des pétitions contre l’utilisation abusive des pesticides depuis une quinzaine d’années mais les lobbys de la chimie et leurs dollars ont plus de poids auprès des politiques que les très nombreuses pétitions lancées par les ONG et signées par des citoyens comme moi. Dernière preuve le greenwasching du dernier accord sur la biodiversité à Montréal. En 2030, tout le monde, nous et les politiques en place dans 8 ans aura oublié l’annonce de limiter de 50% le risque de pollution par pesticide d’ici 2030 par rapport à aujourd’hui. Pour respecter cette décision de salubrité publique, il n’y a eu aucune annonce de calendrier, aucune nomination de pilote, aucun planification. Donc nous pouvons nous attendre dans 8 ans à mourir empoisonnés !

isa
19 jours il y a

30% ? et alors qui et comment va choisir les 70% qu’on laisse mourir ? Va t-il ici aussi y avoir du « tri » ? j’ai du mal à me réjouir surtout que blablabla toutes les COP les unes après les autres ressemblent à des retrouvailles de potes entre eux (qui arrivent en jet, mangent et boivent pour cher !) suivies de ….rien !

19 jours il y a

Je me suis dit que le message porté par cette association Polinis pourrait vraiment vous intéressé.

https://fb.watch/i3KbVuo_Ox/

Lorsque le sage montre la lune, l’ignorant regarde le doigt….
C’est vraiment d’époque 😅
L’agriculture intensive d’après guerre, c’est retrouvé au pied du mur face aux insectes ravageurs dit nuisibles 🤔 ces insectes voient juste des pistes d’atterrissages à perte de vue, en se disant, putain les gars, c’est la guinguette !!!! On va pouvoir prospérer pépère ici …. ça me rappelle une autre espèce…bref…
Ensuite, on nous a promis une révolution agro industrielle avec l’arrivée des pesticides… ben, vu qu’après la guerre du Vietnam, y rester des stocks de napalm monumentaux … et vu que rien ne se perd… quand on le commerce dans le peau …. tiens 🤔si on le diluait pour éviter que cela se voit trop rapidement sur les humains… (plus tard, on proposera des bonnes chimio pour ceux la , je rappelle que bayer a racheté Monsanto…. c’est vraiment se foutre de la gueule du monde entier, on vous prend sacrément pour des cons les gars , mais plus c’est gros, plus ça passe , cynique)on va fracasser la gueule à tous ces nuisibles de Viêt-cong insectoïdes venu d’ailleurs Adrienne(vos papiers 😅 ha, les fachos n’ont pas encore osé celle la 😂)
manquer, y’en a toujours autant voir plus ….
Et Attention, c’était pas fini, les steve job de l’agriculture n’en avaient toujours pas fini. Ceci est une nouvelle révolution !!! Les OGM, promis, plus besoin de sulfater des pesticides !!!!!!!!! La bonne blague !!! Juste contrôler et avoir le pouvoir sur les semences et les paysans de la planète 😢😢😢!!!!!! 😱
Tout ça, pour continuer de vendre encore plus de pesticides…
Et aujourd’hui, la dernière en date, c’est une nouvelle révolution (décidément, on en voit tous les ans ) les biotechnologies ! Là, vraiment promis, plus de pesticides, que du 100 pour 100 Root’s !!!! 😏 Ils osent tout ! Comment faire passer la pilule et prendre l’ignorant pour un con ! En faisant croire que les modifications génétiques sont des technologies anodines, naturelles, putain, ils sont vraiment très très fort !!!!!!!! Et juste, ça me rappelle la même technique qu’un certain autre produit révolutionnaire lui aussi !!! Qui a le vent en poupe en ce moment !
C’est cynique !!! C’est ce qui a été validé en douce à la COP 15 !!!! Promis, l’air des pesticides est revolé, vive les biotechnologies avec nos insectes transgéniques certifiés AB !!! Les Bayer/Mondansanton, BASF and co. , sont dans les starting-blocks 😱😱😱
Devant ça brille !!! Arrêt prochain des pesticides !!! Derrière tout est joué !!!
Je vous avoue que ça commence vraiment plus à m’amuser… 😢
Vous devriez vraiment vous rapprocher de Pollinis, l’union fait la force ! Les lobbyistes et leurs copains corrompus élus l’ont bien compris !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x