Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
dauphins

Le massacre silencieux des dauphins de l’Atlantique

Le 2 février dernier l’association Sea Shepherd dont le nom en français veut dire “Bergers de la mer” a déposé devant l’assemblée nationale à Paris quatre carcasses sanguinolentes de dauphins.

Le but de cette opération était de sensibiliser les députés sur le sort de ces cétacés le long des côtes françaises où ils sont régulièrement blessés ou tués par des pêcheurs inattentifs.

Depuis le 1er janvier 2021, plus de 400 dauphins se sont échoués sur le littoral de France.

On n’avait jamais vu une telle hécatombe auparavant. (1)

L’association Sea Shepherd accuse les chalutiers français de capturer de nombreux dauphins avec leurs filets et de les relâcher dans la nature alors qu’ils sont blessés et qu’ils n’ont plus aucune chance de survivre. (1)

Certains ont le rostre cassé, d’autres ont les nageoires abîmées ou portent les traces des filets de pêche.

On retrouve des Dauphins éventrés… C’est un massacre ! (1)

Les militants accusent le gouvernement français de rester inactif en dépit des recommandations faites au niveau de l’Union européenne.

Les pêcheurs eux, se défendent en arguant qu’ils mettent en place des systèmes pour éviter cette catastrophe écologique.

Ils ont des observateurs embarqués, des répulsifs acoustiques, etc.

Pourtant, cela ne suffit pas : le nombre de dauphins blessés échoués ne cesse d’augmenter. (1,2)

En 2020, 1300 dauphins sont morts échoués le long des côtes atlantiques entre la Bretagne et la Gascogne et le pays Basque, soit 269 de plus qu’en 2019. Et le début 2021 est tout simplement catastrophique.

Pêche industrielle ou artisanale ?

Les associations de défense des animaux montrent du doigt la pêche industrielle menée par les grandes entreprises du secteur, notamment le groupe néerlandais Cornelis Vrolijk, dont la filiale française France Pélagique possède le Scombrus, un chalutier géant de 81 mètres.

Ce navire peut pêcher plus de 200 tonnes de poisson par jour ! Il a été inauguré en 2020. (3)

D’après Hélène Peltier, biologiste à l’observatoire Pélagis de La Rochelle, la part de responsabilité des pêcheurs artisanaux est également importante. (2)

Cette chercheuse consacre l’essentiel de son temps et de ses travaux aux causes de mortalités des cétacés, et en particulier des dauphins.

Elle explique que des bateaux de 8 mètres de long peuvent tirer des filets qui en font plus de 100 ! Et ces bateaux opèrent plus près des côtes que les bateaux-usines comme le Scombrus.

D’après l’organisme Pelagis, l’essentiel des morts de Dauphins vient de la pêche accidentelle qu’elle soit artisanale ou industrielle. Les collisions, la pollution et le réchauffement climatique jouent également un rôle. (4)

2021 semble être une véritable hécatombe. À la fin du mois d’avril, on recensait plus de 745 dauphins morts sur les côtes françaises. C’est du jamais vu.

Il n’y a aucun doute sur la cause : la pêche. Il est grand temps que le gouvernement prenne conscience qu’une vie animale vaut autant qu’une vie humaine !

L’avenir de la pêche et des pêcheurs

Les autorités françaises mettent en avant les mesures qu’elles ont prises pour limiter le phénomène (5):

  • 50 observateurs des mers sont répartis sur 450 navires volontaires ;
  • 500 000 poissons sont mesurés chaque année ;
  • des actions de sensibilisation récurrentes sont menées auprès des pêcheurs qui s’équipent de technologies destinées à faire fuir les dauphins.

Par ailleurs, les efforts pour développer une pêche plus durable en France ont déjà porté du fruit.

En 2020, 60 % des 400 000 tonnes de poissons débarqués en France métropolitaine provenaient de populations exploitées durablement.

En 2000, ce chiffre était de 15 %. (6)

Les pêcheurs ont accepté de faire des efforts en partie parce qu’ils savent que lorsque les populations de poissons s’effondrent, comme pour la morue, elles ne se reconstituent pas nécessairement.

Et la disparition des poissons entraînerait, de fait, celle des pêcheurs !

Un enjeu de civilisation

La situation sur les mers entre militants écologistes est tendue. (7)

Les pêcheurs sont excédés par la surveillance exercée par les associations militantes à leur égard.

Ils s’estiment injustement pointés du doigt.

S’il est légitime de prendre en compte les demandes de la profession, personne ne peut raisonnablement se satisfaire de voir augmenter le nombre de dauphins blessés chaque année au large des côtes françaises.

Différentes solutions sont possibles.

En voici quelques unes :

  • Les dispositifs acoustiques pour éloigner les dauphins pourraient être rendu obligatoire sur les bateaux ;
  • Certaines techniques de pêche comme l’usage du chalut de fond ou des chaluts pélagiques pourraient être limitées ou davantage encadrées. Les casiers et les lignes de traîne seraient davantage utilisés (8);
  • La pêche ou certaines activités de pêche pourraient être suspendues un mois dans l’année

Aucune de ces solutions ne contenterait les pêcheurs.

Pour qu’elles puissent être acceptées, il faut un plan d’accompagnement de la filière.

Cela veut dire des aides financières et techniques pour permettre à la pêche de devenir à 100% durable et respectueuse de l’environnement.

Une telle politique aurait une incidence pour les consommateurs. Le prix du poisson augmenterait sensiblement. Les produits de la mer deviendraient des produits de luxe.

Êtes vous prêts à payer ?

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Cliquez ici pour partager la pétition « Les dauphins communs en danger ! L’hécatombe doit cesser ! ».

P.P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

2021 semble être une véritable hécatombe. À la fin du mois d’avril, on recensait plus de 745 dauphins morts sur les côtes françaises. C’est du jamais vu.

Il n’y a aucun doute sur la cause : la pêche. Il est grand temps que le gouvernement prenne conscience qu’une vie animale vaut autant qu’une vie humaine !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
8 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alice
6 mois il y a

D’autres l’ont évoqué, et il faut être prêts, toutes et tous à le faire : réduire notre consommation !!

Daniel
6 mois il y a

Allez voir les Chinois et posez-leur la question… Ils dévastent nos océans avec l’aide de subventions aux pêcheurs mondiaux.. Quelle bande d’idiots!!

André
5 mois il y a
Répondre à  Daniel

C’est bien vrai et personne n’en parle! Pourtant si nous sommes au courant de cela c’est uniquement par internet nos « merdias sont plus préoccupés » par la politique et leur covid

Douceline goubet
6 mois il y a

Je ne mange que du poisson élevés et peu .
Plus de moules huitres et algues peu de viandes aussi plus de légumes des maraîchers et de lon jardin , j’ai 70 ans

Maryse JOLLY
6 mois il y a

Quelle misère de voir ça ! L’être dit « humain » est la honte de la planète ! La pêche intensive comme dans tous les domaines , tout pour le pognon , quitte à tout détruire sur son passage !

Philippinus
6 mois il y a

l’article est intéressant, non pas pour le sujet: les dauphins; Mais parce qu’il souligne les problèmes de surpêche et les répercussions sur les prix d’une réglementations plus forte.
C’est un vrai problème d’actualité , qui se résoudra seul de toutes façons par la raréfaction toujours plus importante du poisson, mais à quel prix environnemental et social !
Les dauphins ne sont pas en voie d’extinction et leur visibilité traduit plutôt l’inverse.
la sensiblerie ne résout jamais rien et dans cette affaire comme dans bien d’autres sert de paravent et d’alibi aux décideurs pour flatter la bien-pensance populaire et leur image en agitant des mesurettes démagogiques.
Les pêcheurs vivent dans le réel, eux!

nathalie GUERIN
6 mois il y a

C’est révoltant ! mortifère à vouloir mourir ! n’oubliez pas qu’il y a des gens que ça déprime totalement ! c’est malsain tout ça !

Daniel PANIER
6 mois il y a

Ce serait pas le travail des garde-côtes, ou celui des surveillants de la pêche?

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x