Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

L’hydrogène blanc va-t-il remplacer le pétrole ?

La France et l’Europe connaissent une inflation conséquente depuis quelques semaines. (1)

Cela est dû aux dépenses publiques inconsidérées qui ont eu lieu durant la crise sanitaire et au fait que l’Europe s’est coupé d’une partie des approvisionnements en gaz et en pétrole de la Russie à cause de la guerre en Ukraine. (2)

Ces causes sont du reste officielles. Elles sont listées sur le site Internet Vie publique du gouvernement. (3)

Ainsi, les sanctions économiques européennes contre la Russie ont un prix : celui de l’inflation.

Du point de vue politique, certains diront que les européens n’avaient pas le choix, qu’il fallait faire quelque chose.

Mais d’une point de vue purement économique, d’autres diront “L’Europe a-t-elle les moyens de sa politique ?”

En gros, l’Europe peut-elle se priver d’une source voisine et abondante d’hydrocarbures alors que son économie dépend à 80 ou 90% de cette source d’énergie ?

Je n’ai pas la réponse à ces questions.

Mais je constate comme vous que cette crise internationale remet sur le devant de la scène l’importance de la souveraineté énergétique.

Est-ce que l’hydrogène blanc peut répondre à cette problématique ?

Cette nouvelle source d’énergie peut-elle, par ailleurs, aider à résoudre le défi climatique ?

 

Un gisement exceptionnel d’hydrogène blanc découvert en Moselle

C’est dans ce contexte énergétique un peu particulier que la société La Française de l’énergie (FDE) a annoncé une nouvelle retentissante. (4,5)

46 milliards de tonnes d’hydrogène blanc ou naturel seraient piégé dans le sous sol du bassin minier lorrain.

Cela représente la moitié de la production annuelle mondiale actuelle d’hydrogène. (6)

La grande différence étant que l’hydrogène produit aujourd’hui vient, pour l’essentiel, du méthane (CH₄) dont on sépare le carbone de l’hydrogène. (7)

Cette opération se fait par vaporeformage.

On soumet le méthane ou le gaz naturel (constitué essentiellement de méthane) à de la vapeur d’eau très chaude et l’on parvient à séparer le carbone et l’hydrogène.

C’est un procédé qui émet du CO2 et coûte cher en énergie. (8)

L’autre méthode courante est l’électrolyse. (9)

On sépare l’hydrogène et l’oxygène dans l’eau grâce à l’électricité.

 

Qu’est-ce que l’hydrogène blanc ?

On l’appelle aussi l’hydrogène natif.

Il est présent dans la nature logée dans des roches mères très en profondeur. (10)

Pour accéder au gisement de Folschviller en Moselle il faut l’extraire à plus de 1000 mètres de profondeur.

Il y aurait d’autres réserves de cet hydrogène aux Etats-Unis, en Russie, au Mali, en Australie et dans les fonds marins, notamment sur les dorsales océaniques. (11)

Ces dernières réserves sont moins faciles à extraire !

En France, il pourrait y avoir d’autres réserves d’hydrogène blanc dans les Pyrénées. (12)

Malgré la profondeur des forages, l’hydrogène blanc présente l’avantage d’être très peu polluant.

Il sort parfois avec d’autres gaz comme de l’azote mais les chercheurs pensent qu’il est possible de parvenir à extraire de l’hydrogène pur. (13,14)

Les industriels l’ont appelé “blanc” pour le distinguer de l’hydrogène industriel auquel on attribue différentes couleurs alors que ce gaz est incolore.

 

Les couleurs de l’hydrogène

Les couleurs en réalité renvoie au mode fabrication.

L’hydrogène est dit bleu ou gris s’il vient du méthane par vaporeformage. (15)

Il est vert s’il est obtenu par électrolyse et des énergies renouvelables. (16)

Il peut aussi être brun ou noir s’il vient de la houille ou du charbon ou encore rose si l’électrolyse se fait au moyen d’une électricité obtenue grâce à l’énergie nucléaire. (17,18)

Pour les industriels, le gros avantage de l’hydrogène blanc, en plus de n’émettre aucun CO2, est qu’il est utilisable immédiatement.

Qu’il soit blanc ou vert : l’hydrogène est l’énergie du futur.

C’est la solution clé pour assurer notre souveraineté énergétique.

La France ne peux pas se permettre de se laisser distancier par les autres pays dans ce domaine, elle doit investir massivement dans la recherche, le développement et la production des technologies de l’hydrogène.

POUR que la France multiplie ses efforts pour la production d’hydrogène vert et blanc,

POUR un avenir plus propre, plus durable et plus autonome,

SIGNEZ la pétition !

Une découverte inattendue

En Moselle, la découverte du gisement de Folschviller s’est faite dans le cadre du projet de recherche REGALOR (REssources GAzières de LORraines). (19,20)

Ce programme a été lancé par des scientifiques de l’Université de Lorraine et du CNRS accompagnés de la FDE.

À l’origine, le projet REGALOR avait pour but d’étudier le “grisou”, c’est-à-dire le méthane présent dans le bassin minier. (21)

Les chercheurs ont découvert une petite quantité d’hydrogène à 600 mètres et se sont rendus compte que la teneur en hydrogène augmentait au fur et à mesure que la sonde descendait.

Mais c’est à partir de 1 km de profondeur que les teneurs en hydrogène natif commencent à être intéressantes : au-delà de 15%.

À ces profondeurs, l’hydrogène serait séparé de l’oxygène par des minéraux ferreux à partir de molécules d’eau. (22)

Plus on descend, moins il y a d’oxygène, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus du tout. Là se trouve les réserves d’hydrogène et d’autres gaz.

Les chercheurs espèrent qu’à 3000 mètres de profondeur, la teneur en hydrogène dépasse les 90% ce qui en ferait une source d’énergie directement utilisable. (23,24)

 

Un grand enthousiasme et deux petits bémols…

La découverte suscite un espoir immense en Lorraine où le lancement d’une filière de l’hydrogène avec un pipeline vers l’Allemagne pourrait constituer le début d’un nouvel âge d’or. (25)

Mais il existe tout de même deux limites possibles au projet.

D’abord, ces fabuleuses réserves doivent encore être confirmées…

D’autres forages vont avoir lieu.

La Française de l’énergie a déposé une demande d’octroi de permis exclusif de recherche de mines.

Cette demande couvre une superficie de 2254 km² répartie sur les départements de la Moselle (57) et de la Meurthe-et-Moselle. (54)

La vraie mesure du gisement de Folschviller n’a pas encore été établie.

Par ailleurs, les modes d’extraction de cet hydrogène ne sont pas encore complètement au point.

On dispose d’une ressource exceptionnelle que l’on ne sait pas extraire !

 

À quoi peut servir l’hydrogène blanc ?

Pour qu’une filière de l’hydrogène existe, encore faut-il qu’on puisse s’en servir après être parvenus à l’extraire…

L’une des applications immédiates ou rapides seraient les transports. (26)

Les trains et les bus à hydrogène existent déjà et pourraient ainsi voir leur développement se confirmer. (27)

De même, le transport maritime qui émet beaucoup de CO2 pourrait être un débouché utile pour l’hydrogène.

L’hydrogène peut aussi servir de carburant aux piles à combustibles qui l’utilisent pour en faire de l’électricité. (28)

C’est un générateur d’électricité à base d’hydrogène qui peut servir à de multiples applications comme les transports, le bâtiment, l’industrie, etc.

C’est une technologie qui est encore coûteuse mais qui pourrait devenir très rentable avec de l’hydrogène natif facilement accessible…

En clair, l’hydrogène pourrait être une des énergies de demain si toutefois on apprend à l’extraire efficacement…

Elle pourrait répondre en partie au défi du changement climatique et des émissions de gaz à effet de serre.

Est-ce pour demain ou après-demain ?

Qui vivra verra.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Qu’il soit blanc ou vert : l’hydrogène est l’énergie du futur.

C’est la solution clé pour assurer notre souveraineté énergétique.

La France ne peux pas se permettre de se laisser distancier par les autres pays dans ce domaine, elle doit investir massivement dans la recherche, le développement et la production des technologies de l’hydrogène.

POUR que la France multiplie ses efforts pour la production d’hydrogène vert et blanc,

POUR un avenir plus propre, plus durable et plus autonome,

SIGNEZ la pétition !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.abcbourse.com/marches/linflation-en-france-a-augmente-de-5-1-sur-un-an-en-mai-2023_597986
(2) https://www.vie-publique.fr/eclairage/286182-inflation-les-causes-de-la-soudaine-hausse-des-prix
(3) https://www.vie-publique.fr/eclairage/286182-inflation-les-causes-de-la-soudaine-hausse-des-prix
(4) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(5) https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-de-l-hydrogene-blanc-decouvert-en-moselle_5883713.html
(6) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(7) https://www.cea.fr/comprendre/Pages/energies/renouvelables/hydrogene.aspx?Type=Chapitre&numero=3
(8) https://www.cea.fr/comprendre/Pages/energies/renouvelables/hydrogene.aspx?Type=Chapitre&numero=3
(9) https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/physique-electrolyse-339/https://www.h2-mobile.fr/actus/france-carte-jouer-hydrogene-naturel/
(10) https://www.h2-mobile.fr/actus/france-carte-jouer-hydrogene-naturel/
(11) https://toulouse.latribune.fr/innovation/2023-06-14/de-l-hydrogene-blanc-dans-les-pyrenees-965986.html
(12) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(13) https://www.h2-mobile.fr/actus/france-carte-jouer-hydrogene-naturel/
(14) https://www.h2-mobile.fr/dossiers/vert-bleu-gris-rose-connaissez-vous-couleurs-hydrogene/
(15) https://www.h2-mobile.fr/dossiers/vert-bleu-gris-rose-connaissez-vous-couleurs-hydrogene/
(16) https://www.h2-mobile.fr/dossiers/vert-bleu-gris-rose-connaissez-vous-couleurs-hydrogene/
(17) https://www.h2-mobile.fr/dossiers/hydrogene-rose-tout-savoir/
(18) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(19) https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-de-l-hydrogene-blanc-decouvert-en-moselle_5883713.html
(20) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(21) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(22) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(23) https://www.h2-mobile.fr/actus/france-carte-jouer-hydrogene-naturel/
(24) https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/qu-est-ce-que-l-hydrogene-blanc-dont-un-gisement-colossal-vient-d-etre-decouvert-en-moselle_AV-202306090505.html
(25) https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/enjeux-et-prospective/decryptages/energies-renouvelables/tout-savoir-lhydrogene
(26) https://www.sncf.com/fr/engagements/enjeux-rse/sncf-accelere-train-a-hydrogene
(27) https://www.h2-mobile.fr/dossiers/pile-combustible-fonctionnement-avantages-inconvenients/

S’abonner
Notification pour

40 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
CHARLES
10 mois il y a

Après les dégâts du gaz de schiste sur la nature, voilà que l’on veut défigurer le paysage lorrain, en priorité pour alimenter l’Allemagne !!! Ces apprentis sorciers ne devraient pas avoir le droit d’agir sans un référendum des français et particulièrement de ceux qui seront directement impactés comme pour l’éolien peut efficace mais capable de gâcher la vie de ceux qui le subissent !!!

marbaix
11 mois il y a

UNE FOIS L’ÉNERGIE PROPRE, QUEL SERAIT LA TAXE POUR LE GOUVERNEMENT ; QUI SE FROTERAIS BIEN LES MAINS UNE FOIS DE PLUS.

Echo
11 mois il y a

Concernant la « crise »? pétrolière et gaz dû au non passage de ces énergies par gazoduc et pipeline venant de Russie, pensez vous que la France et les autres pays ne leur achètent pas ces énergies?
Juste des transports de plus en cargo, au prix plus cher, évidemment, et au rendement et pollutions plus importantes. ET QUI PAYE : NOUS.
En faisant confiance à nos dirigeants, NOUS SOMMES COCREATEURS de la flambée des prix, de la pollution, de remplir les caisses de la Russie pour y faire ce qu’elle a envie de faire… etc…etc…etc.., cela n’en finira t il pas?
Que seront donc ses forages, de quelle manière seront ils faits, vont ils encore détruire un peu plus les sols…
IL m’en faut un peu plus pour signer

Rosin
11 mois il y a

Oui à l’hydrogène ….
Mais NON à un approvisionnement de l’Allemagne dont la politique égoïste nous a conduits à leur vendre notre énergie électrique à un prix scandaleusement bas.
L’Hydrogène produite en France doit être strictement réservée à notre propre consommation !….

Merluche
11 mois il y a

Bonjour, Quelle naïveté. Aucune énergie n’est blanche ou verte. Elles sont toutes polluantes notamment pour les produire.
https://www.radiopanik.org/emissions/les-ondes-d-a-cote/hydrogene-de-toutes-les-couleurs/
Vous êtes-vous posé la question de savoir comment aller à 1 km de profondeur ? Et des conséquences pour l’environnement d’une telle extraction. Et des conséquences de sa combustion, etc.
Il faut se renseigner objectivement avant de s’exalter.
Il faut surtout réduire notre consommation énergétique et nous n’en prenons pas DU TOUT le chemin.
Sandrine Merle

Michèle Grozait
11 mois il y a

Très bien… on a découvert l’Amérique !!!!! Et votre hydrogène blanc il va falloir l’extirper donc on va creuser et creuser’ et foutre en l’air toute la région, massacrer l’environnement et bien sûr destruction de toute la nature et pollution…pollution… … décidément on n’en sortita jamais !!!!

11 mois il y a

L’hydrogène EST l’énergie d’avenir, elle ne sera effective QUE quand la finance internationale se sera assurée de s’en mettre « plein les poches » grâce à elle.

Claude JOSEZ
11 mois il y a

Tous ces articles qui commencent avec un point d’interrogation ne font que nous donner de l’espoir peu fiable. Cela participe à un biais de désinformation, car soutenir un nouveau projet, c’est laisser croire que ceux qui pourront l’exploiter le feront POUR « sauver la planète » et surtout la population du monde. Or, que voyons-nous? Tout finit toujours par profiter à des industriels et doper les cours de la Bourse. Tant qu’on n’aura pas changé le logiciel, on sera toujours « cocus »…

Labbe
11 mois il y a

Les usines à hydrogène sont les + polluantes ,avec des rejets conditionnés et stocker dans des caissons et coulé dans la mer ,ou sert dans les abattoirs de porc ,la viande est elle polluée ?????
,voir le documentaire sur Arte !!
Hydrogène n a rien d écologique ☠☠☠☠

lionel2
11 mois il y a

« la découverte suscite un espoir immense en Lorraine où le lancement d’une filière de l’hydrogène avec un pipeline vers l’Allemagne pourrait constituer le début d’un nouvel âge d’or. »
Encore avec l’Allemagne ?!!! Ça ne nous suffit pas que les teutons nous couillonnent sur l’électricité ?

Dumas Jean-Paul
11 mois il y a

« L’hydrogène blanc va-t-il remplacer le pétrole ?  » Excellent article. Merci Julien !

11 mois il y a

A force d’essayer de contrer le changement climatique en puisant différentes sources d’énergies qui sont souvent en très grande profondeur au cœur de notre chère planète nous devrions nous assurer que cela ne générera pas un déséquilibre tel que les conséquences à court, moyen et long terme, ne soient pas bien pire que le dérèglement climatique. Nous devons nous méfier de l’illusion, du besoin de suprématie, d’indépendance, de leadership, d’enrichissement rapide et de résultats d’analyses falsifiés pour l’atteinte d’objectifs totalement « irresponsables ».

11 mois il y a

il faut aussi considérer les éventuelles fuites et il vas y en avoir qui auront un impact plus que négatif sur ce que l’on veut ne plus émettre (Co2) 1T H. = 13T Co2

gerard.exbrayat@gmail.com
11 mois il y a

46 milliards de tonnes d’hydrogène blanc ça fait combien de M3? L’hydrogène étant beaucoup plus léger que l’air ambiant, ça doit représenter des volumes astronomiques non?

Patriote 12
11 mois il y a

En espérant que tout cela soit vrai ! et que la France ne soit pas encore dilapidée par L’Allemagne, qui nous impose des éoliennes à tout va, et qui nous pollue avec son charbon !!!

Vincent
11 mois il y a

« Cela est dû aux dépenses publiques inconsidérées qui ont eu lieu durant la crise sanitaire et au fait que l’Europe s’est coupé d’une partie des approvisionnements en gaz et en pétrole de la Russie à cause de la guerre en Ukraine »
Deux remarques :
1.qu’auriez-vous dit si les politiques n’avaient pas pris toutes les mesures pour sauver des vies et les emplois des indépendant notamment, lors de la crise Covid ?.
2.ce n’est pas l’Europe qui s’est coupé de quoi que ce soit, c’est la russie qui a agressé sans raison son voisin, faisant des milliers de morts et des dizaines de milliards d’euros de dommage, provoquant ainsi sa coupure d’avec ses voisins. Qu’auriez-vous dit si l’Europe avait continué à commercer avec ces agresseurs , en finançant par là même cette guerre atroce et absurde ?

11 mois il y a

J’en ai un peu marre de voire des articles sensationnels qui nous invitent finalement à ne pas changer nos mauvaises habitudes parce qu’une nouvelle technique ou énergie miraculeuse va venir nous sauver

Malheureusement l’hydrogène à un très mauvais rendement dans une pile à combustible, pour l’utiliser en tant que carburant de véhicules électriques. Et sans parler de la dépense d’énergie colossale pour le stocker sous pression et/ou très froid, car c’est un gaz peu dense, encombrant par nature !

(+ très dangereux car il fuit très facilement puisque c’est le plus petit atôme existant, et qu’il a des propriétés explosives remarquables)

Et d’ailleurs… il s’agit là d’hydrogène fossile ! Donc il n’émet certes pas de CO2 lors de sa combustion, mais il faut dépenser de l’énergie pour l’extraire et dans tous les cas le stock n’est pas infini.

Mais OK, au-mois pour faire de l’acier, du béton et des engrais moins polluants, là il y a un gros intérêt ! En plus ça nous forcerait à relocaliser la production d’acier notamment !!

Affaire à suivre… mais il ne faut pas y voire la solution miracle.

11 mois il y a

La folle course au profit, et au remboursement d’une dette qui ne fera que grossir, nous mènent vers toutes sortes de catastrophes.
https://lejustenecessaire.wordpress.com/2023/04/13/on-ne-freine-pas-on-accelere/
Si on calmait le jeu pour vivre un peu plus au ralenti (ce qui n’empêche pas toutes sortes de recherches) mais arrêtons de lancer des utilisations massives qui servent un capital qui s’enrichit des dettes des états.
Cette économie folle ne sert que le profit et le capital, et mène l’humanité vers sa fin.

Bardon Jm.
11 mois il y a

Bonjour,

l’utilisation de cette ressource paraît tout à fait intéressante mais elle ne peut-être que transitoire comme toutes les énergies retirées de la Terre. Elle n’est pas inépuisable et on ne connaît pas les conséquences d’une telle extraction. Il faut absolument aller vers la sobriété énergétique. Cet hydrogène « blanc » doit être un moyen et non une fin.

11 mois il y a

Ben la question justement est comment on l’extrait ?
Car si les moyens d’extraction sont polluants et/ou demandent beaucoup d’énergie, alors non seulement ce n’est pas bon pour la planète, mais en plus ça doit coûter très cher.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

40
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x