Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
monaco

Monaco, un modèle énergétique pour l’avenir ?

La principauté de Monaco est le deuxième plus petit État du monde avec ses 2,02 km2 de superficie.

Seul le Vatican est encore plus petit.

Monaco est également l’État le plus densément peuplé sur terre avec 19 000 habitants au km2.

Le pays compte une population de 38 000 habitants dont 8000 sont monégasques, les autres sont des résidents étrangers.

La Cité-État dispose, par la mer, d’un accès aux eaux internationales si bien qu’elle n’est pas considérée comme enclavée bien que sur terre elle soit entourée de communes françaises.

Monaco, laboratoire de la transition énergétique

Le 6 décembre dernier les autorités de la principauté ont organisé une grande conférence sur la transition énergétique. (1)

L’objectif de cet événement était à la fois d’afficher l’ambition de la ville et de créer le dialogue avec ses habitants.

Monaco veut en effet réduire de 55% ses émissions de CO2 d’ici 2030.

Pour y parvenir, la cité-État, mise sur (1,2) :

  • Des gains en matière de chauffage de bâtiments. Les efforts consentis par les habitants sont déjà importants. Le chauffage ne représente plus que 35% des émissions de CO2 contre 46% en 2012.
Ainsi, en 2022, il sera interdit de chauffer les bâtiments au fioul. D’autres énergies ou technologies devront être utilisées.

Différents bâtiments utilisent la thalassothermie, c’est-à-dire des pompes à chaleur qui captent les calories présentes naturellement dans l’eau de mer qu’elle utilise pour chauffer ou refroidir des bâtiments ou produire de l’eau chaude. Cette technologie est très efficace et émet très peu de CO2. (2)

À Monaco, la mer bénéficie de températures relativement stables. Et Il est possible de puiser la chaleur ou le froid de l’eau de mer pour chauffer ou refroidir les bâtiments ou les piscines selon les besoins.

La ville espère également pouvoir utiliser la géothermie. Cela se fait également avec un système de pompes à chaleur. L’idée est de récupérer la chaleur du sol pour chauffer un bâtiment ou au contraire de refroidir ce bâtiment en injectant l’excédent de chaleur dans le sol.

Aujourd’hui, trois bâtiments utilisent cette solution à Monaco : La Tour Odéon, la Petite Afrique et la Villa Engelin. (2)

Mais la principauté aimerait que bien d’autres bâtiments puissent être équipés également.

  • La production d’énergie renouvelable, notamment via le photovoltaïque, tout indiqué dans une ville ensoleillée plus de 300 jours par an.

Par exemple, le centre scientifique de la principauté s’est doté de 443 panneaux photovoltaïques qui ont été répartis sur 987m2.

C’est la plus grande surface de toiture et capacité de production des bâtiments publics de la principauté.

Cette centrale intégrée au bâtiments devrait produire 250 000 mégawatts annuels et assurer une autosuffisance énergétique de 25% au centre scientifique. Cela permettrait une diminution de 20 tonnes d’émission de CO2 par an. (2)

  • La baisse de la consommation d’énergie. La ville consommait 1100 000 mégawatts par heure en 2012. Elle n’en consommerait désormais plus que 950 000 et espère descendre encore.
  • La réduction du nombre de voitures qui sont déjà passées de 100 000 à 80 000 depuis 2012. (Cela fait toujours deux voitures par résidents tout de même !) La ville espère par ailleurs compter près de 10% de voitures électriques en 2022. (3)
  • Une gestion optimisée du traitement des déchets qui représentent 27% du total des émissions de CO2.
  • Une augmentation des espaces verts
  • Une évolution des normes architecturales qui ont désormais davantage le souci de l’harmonie de la ville et du respect de l’environnement.

Engraine ton maire!, c’est la diffusion d’une lettre ouverte sous forme de pétition pour soutenir nos élu·e·s dans une transition écologique locale.

Rejoignez l’initiative et donnez-lui de la visibilité ! Signer la pétition, c’est soutenir les communes qui s’engagent déjà dans la transition écologique et inciter les communes qui ne se sont pas encore emparées du sujet à le faire. C’est demander l’augmentation des moyens financiers et humains à disposition des territoires en transition, pour qu’ils soient adaptés à l’ampleur des défis.

Un enjeu pour la survie de l’État 

Les motivations de Monaco ne sont pas seulement éthiques. En effet, le réchauffement climatique et notamment la montée des eaux représente un enjeu économique de premier plan pour la Cité-État comme pour de nombreuses zones littorales ou les îles. (1,4)

Par ailleurs, le Rocher est également pollué. À certains moments de l’année, l’air y est saturé de particules plus ou moins fines.

Les efforts des autorités et des résidents pour lutter contre la pollution sont donc bénéfiques pour tous.

Enfin, ce plan va dans le sens de l’image et de l’attractivité de Monaco qui reste un pôle économique majeur de la région.

Se donner les moyens de sa politique 

Dans le projet monégasque, au-delà des technologies, ce qui frappe, c’est la volonté de créer une émulation générale.

Les autorités ont la volonté de construire ce projet avec les résidents.

Cela se fait par des concertations et de la communication.

Par ailleurs, la cité-État s’est dotée d’un fonds vert énergétique afin d’aider à financer tous les projets allant dans le sens de la transition climatique.

Ce qui se passe sans faire de bruit à Monaco pourrait servir d’exemple à de nombreuses communes.

Évidemment, toutes ne disposent pas des moyens de la principauté mais toutes peuvent se doter d’un système de concertation et de mécanismes financiers pour faire avancer les projets !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Cliquez ici pour partager la pétition « Soutenons nos communes pour une transition écologique au niveau local ».

P.P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Engraine ton maire!, c’est la diffusion d’une lettre ouverte sous forme de pétition pour soutenir nos élu·e·s dans une transition écologique locale.

Rejoignez l’initiative et donnez-lui de la visibilité ! Signer la pétition, c’est soutenir les communes qui s’engagent déjà dans la transition écologique et inciter les communes qui ne se sont pas encore emparées du sujet à le faire. C’est demander l’augmentation des moyens financiers et humains à disposition des territoires en transition, pour qu’ils soient adaptés à l’ampleur des défis.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour

19 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
renaudclaud
5 mois il y a

Bonjour , Je mets à votre disposition un prêt à partir de 3.000 € à 10.000.000€ à des conditions très abordables et avec un taux d’intérêt de 2% par an. 
E-mail : renaudclaude185@gmail.com

GILLARD Marcelle
6 mois il y a

Je suis pour l’écologie, mais sans éoliennes qui tuent la faune et la nature

Daniel
6 mois il y a

Bonjour,
Juste un petit problème d’unités d’énergie : des « mégawatts annuels », ou bien des « mégawatts par heure ». Je suis un peu perdu . . .
De plus, 1 ou 2 (ou plus) voiture(s) par habitant, ne signifie pas grand chose une fois fabriquées (mais c’est ailleurs). Ce qui pollue, c’est l’utilisation de ces voitures.
Et il est difficile d’en conduire plusieurs à la fois . . .
Quant aux pompes à chaleur, ne pas oublier qu’un tiers de l’énergie produite provient d’une Centrale électrique qui produit, elle aussi, des tonnes de CO2 ou des déchets radioactifs (mais c’est certainement chez les autres) . . .
Bonnes réflexions à toutes et tous, mais rien n’est simple.

Agnès
6 mois il y a

La géothermie ne me parait pas adaptée à Monaco qui n’a pas assez de surface au sol. De plus les gaz utilisés dans le sol sont nocifs. L’ aérothérmie semble mieux adaptée et moins polluante.

DEN
6 mois il y a

Bonjour, j’ai lu votre article avec attention. Mon Dieu, comment peut-on écrire autant d’aneries. Mon Maire se décarcasse pour nourir les pauvres de la commune. Un autre, is pleure à la vue des éoliennes. 15 millions de pauvres en France. Combien de gosses meurent de faim ? Ouvrez les yeux, regardez ce qui se passe autours de vous. Alors le CO2, crée par les riches, je m’en fout royalement. Que pensez-vous des Allemands qui produisent leur électricité avec du charbon ? Monsanto, Bayer etc…

Cécile Gefroy
6 mois il y a

Comme quoi on peut arriver à n’importe quelle conclusion en choisissant bien ses chiffres ! BRAVO ! Voilà votre crédibilité bien écornée. S’il en était encore à démontrer !

Lauga
6 mois il y a

Bonjour,
Très désagréablement surprise de votre exemple !
Le paradis des riches et paradis fiscal.
Alors commençons par donner une qualité de vie bien meilleure à toutes les populations des villes polluées bruyantes et défigurées par la destruction des espaces verts en donnant les moyens de changements.
Les riches savent se protéger.
Cordialement.

Ananda
6 mois il y a

L’énergie « verte » n’est qu’une croyance (comme celle de cocovid) qui produise des quantités des déchets non recyclables. Bref, un pas de plus dans le monde swabien. Co2 a été dans l’air avant nous et y restera après notre civilisation (si peu intelligente). Or C et O sont présents dans tous ce qui est matériel dans ce monde…
Et votre prochaine pétition, monsieur, sera pour les Pampers sur les vaches? Où l’abattoir pour tous les animaux sur terre?

Baltieri
6 mois il y a

Au fait, les yachts, les grosses voitures, les hélicoptères, les avions des oligarques à Monaco ils fonctionnent avec quoi ?

Françoise
6 mois il y a

Déjà, il n est pas normal que Monaco soit réservé à une certaine élite. Qu est ce que cela veut dire ça ? L être humain ne devrait pas s accaparer la nature. Il devrait pouvoir circuler librement, déjà une. Mais c est une utopie que de dire cela, l humain est tellement peu évolué ! Je suis étonnée que vous citiez Monaco comme exemple. Je suis étonnée que vous ne parliez pas du recyclage de batterie ? Qu en faisons nous des batteries ? On les envoie dans les pays pauvres qui n aurons que leurs yeux pour pleurer face à la montagne de batterie que les politiques leur impose ? Non mais, réfléchissez, Monsieur !!!!!! Amenez moi vos arguments, je n ai peut être pas tout saisi !!!!!!

Bonnin
6 mois il y a

Bonsoir,
Je rentre de Monaco qui selon moi est l exemple des excès de ces 30 derniers années avec ces constructions encore et encore sur la Mer.Le repli des Milliardaires certes pas,Monegasques,c est d une propreté hallucinante,d une sécurité hors norme,la nous pouvons prendre l exemple vous laissez votre Rolex a terre ,personne n y touche,il y a un policier a chaque coin de rue,sans parler des caméras.,,c est aseptisé totalement le Bon exemple en matière d Ecologie j en doute,les jets PRIVES etc.. bref j ai adoré pour y passer ,tout y est luxe et argent,rien que le Casinio se passe de commentaires…une merveille mais ce Rocher n a rien de naturelpour un Marin..Mais c est artificiel et magnifique.

Françoise
6 mois il y a
Répondre à  Bonnin

Tout à fait d accord avec vous, et comme je le dis dans mon commentaire, nul ne devrait s accaparer des terres !!!!! Il n est pas normal que Monaco appartienne à une certaine élite !!!
Pourquoi avoir cité Monaco comme exemple ? Et les batteries, on en fait quoi ? C est pour les pays pauvres ? L humain, non, les politiques sont décidément bien bas d esprit, ils sont bouffés par le pouvoir !!!!!!

Bert
6 mois il y a

Julien , de toute évidence, n’ est pas écolo et je l encourage à lire des essais et des magazines sur l ‘ecologie ( la décroissance, l ecologiste, reporterre etc…). Ramené à sa population Monaco doit être un des lieux au monde où l’ emprunte énergétique est la plus importante ! Plus on est riche est plus on consomme d’énergie et plus on pollue ( directement ou indirectement !).
Monaco peut et doit faire des efforts mais ne peut se présenter comme exemple !

Gerard
6 mois il y a

Il y a 3 ans Monaco était et le palais princier étaient les premiers a se chauffer au bio fioul 100 %colza ( appelé OLEO 100) avec 7 chaudières pour chauffer le palais princier . La géothermie avec de l’eau de mer était d’un cout exorbitant … Que s’est il donc passé ??? Subitement ils ont trouvé ces millions ? Mystère !

Bonobo
6 mois il y a

Monaco gangrenée par la mafia russe essaie de redorer son image !!

Cécile Gefroy
6 mois il y a
Répondre à  Bonobo

les évènements actuels vont-ils modifier la donne ? Je l’espère mais j’en doute.

Jean-Pierre Briere
6 mois il y a

C’est carrément du foutage de geule , avec toutes les grosses cylindrées y circulant , les piscines chauffées les éclairages, et tous les systèmes électriques et électroniques dans tous les bâtiments.
Tout ce qui va être mis en place coûte cher , aussi bien en terme environnemental que pécunierement .
Si c’est cela les nouvelles normes, le commun des mortels ne pourra pas suivre, et il sera taxé car pollueur.😆🤪🤦‍♂️

On est prévenu
6 mois il y a

Au début de la révovlution industrielle, la terre avait tout juste assez de carbon dioxide pour la survie des plantes. Idéalement c’est +/- 1500ppm. Maintenant on est autour de 400ppm, Si on tombe sous les 150 tout mourrirait. Aux Etats-Unis il y a des entreprises liées à Gates qui sortent le dioxide de carbone de l’air depuis l’été derniet………….. Curieux tout ça,, n’est-ce pas ?

Jean Paul Canselier
6 mois il y a

Tout à fait d’accord sur le fond : il faut encourager Monaco dans cette voie. Sur la forme, certains chiffres sont incompréhensibles : le watt (W) est une unité de puissance (énergie par unité de temps) mécanique ou électrique, on ne peut donc pas exprimer une production ou une consommation en mégawatts (MW). S’agit-il de MW.heure produits ou consommés en une année ? N’y a-t-il pas aussi une erreur d’ordre de grandeur, étant donné que la consommation moyenne d’électricité en France est de l’ordre de 6 kWh par jour et par personne, ce qui donne, par an et pour 38 000 hab. : 83 220 MWh. Il faut tenir compte du standing des Monégasques et y ajouter les touristes, mais cela ne devrait pas décupler la consommation.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

19
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x