Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

OGM : le Mexique dit non pour l’alimentation humaine

Le Mexique avait prévu d’en finir avec le maïs OGM américain. (1)

En 2024, les mexicains devaient abandonner leurs importations. 

Finalement, le gouvernement mexicain a maintenu cette décision pour l’alimentation humaine qui ne sera donc plus au menu des mexicains. Tant mieux pour eux ! 

Toutefois, la décision a été remise à plus tard pour l’alimentation animale. (2)

Les mexicains, comme les français et de nombreux européens, vont continuer à consommer des OGM dans leur viande. (3)

En revanche, ils n’en n’auront plus dans leur maïs. 

Cette décision importante, qui ne ravit pas les autorités américaines, est l’occasion de faire un petit point sur les OGM dans le monde. 

Qu’est-ce qu’un OGM ?

Un OGM ou organisme génétiquement modifié, désigne un animal, un végétal ou une bactérie ayant été modifié grâce à des techniques de génie génétique. (4)

En clair, les gènes de l’organisme vivant ont été changés afin de renforcer certaines caractéristiques de cet organisme et de ses descendants s’il doit en avoir. (5)

Au niveau de l’Union européenne, la définition a été spécifiée par la directive 2001/18/CE qui précise qu’un OGM est un : 

« organisme, à l’exception des êtres humains, dont le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et/ou par recombinaison naturelle ». (6)

Dans l’agriculture, les OGM sont utilisés dans les élevages, par exemple de saumon au Canada (7) et bientôt de poulet au Royaume Uni (8), ainsi que pour de nombreuses semences. (9)

Des OGM pour soigner 

Dans le domaine médical, on s’en sert par exemple pour coder des protéines disposant d’un intérêt pharmaceutique. On utilise une technique qui s’appelle la transgénèse. (10)

Elle consiste à introduire un ou plusieurs gènes dans des cellules receveuses et à les multiplier au sein d’un milieu confiné. Cela se fait, par exemple, avec de l’insuline humaine pour soigner les diabétiques depuis les années 80. (11)

On utilise les OGM pour faire des hormones de croissance qui soignent les insuffisances rénales ou encore des interleukines pour soigner les cancers. (12)

On s’en sert aussi dans les vaccins, par exemple celui contre l’hépatite B utilise des levures de boulanger génétiquement modifié. 

Certains scientifiques pensent que ces modifications génétiques ont conduit ce vaccin à déclencher la sclérose en plaques chez certaines personnes. 

Toutes ces pratiques ne sont donc pas sans risques. (13)

Mais leur technicité, la protection du secret de fabrication et l’absence de transparence sur les données des industriels font que ce risque n’est pas réellement évalué. 

Nouvelles techniques de sélection dans l’agriculture 

Dans le domaine agricole, les premières manipulations génétiques ne sont appliquées qu’à des espèces proches ou identiques. (14)

Le travail de sélection et de croisement correspond à cette logique. 

La transgénèse a permis d’utiliser les gènes d’une espèce pour les adjoindre à une autre et ainsi de la modifier.  

Par exemple, le maïs MON810 seul OGM autorisé au sein de l’UE, a été obtenu par transgénèse. Un gène issu d’une bactérie du sol (Bacillus thuringiensis) permet à la plante de produire des molécules insecticides. 

Cette technique s’est affinée au fil des années. 

Aujourd’hui, les scientifiques sont capables de transférer des éléments de gènes ou des protéines qui auront pour effet de modifier les caractéristiques des organismes vivants ciblés. (15)

La menace d’un retour des OGM en Europe est plus forte que jamais.

Sous la pression des lobbies de l’agro-industrie, la Commission européenne veut modifier la loi pour exclure certains OGM (les NBT) de la réglementation de l’Union européenne sur les OGM.

Ce qui reviendrait à introduire à notre insu des Organismes Génétiquement Modifiés  dans nos assiettes ! 

Car oui derrière leur nom trompeur, ces NBT sont bel et bien des OGM !

Santé, environnement, biodiversité, agriculture…

Nous sommes tous concernés par ces nouvelles technologies de modification du vivant.

Pour préserver la biodiversité et notre droit de manger et de cultiver sans OGM, signez la pétition !

Où produit-on des OGM dans le monde ?

29 pays dans le monde produisent des aliments OGM. (16)

C’est loin d’être une majorité !

Les 5 plus gros producteurs d’OGM dans le monde sont :

  • Les Etats-Unis : maïs, soja, coton, colza, luzerne, pommes de terre, papaye et betteraves
  • le Brésil : soja, maïs, coton et canne à sucre ;
  • l’Argentine : blé, soja, maïs, coton et colza
  • le Canada : betterave, graines de soja, maïs, colza, luzerne et pomme de terre
  • Inde : coton

En Europe, seuls le Portugal et l’Espagne produisent des OGM (maïs).

L’Australie produit du safran OGM tandis que le Nigéria, et l’Ethiopie produisent du coton OGM.

Une agriculture qui détruit la planète

Les OGM représentent trois risques majeurs pour la planète :

1/ les OGM malgré leurs mutations restent des organismes vivants. Ils peuvent se reproduire et se croiser avec d’autres plantes. Cela crée une pression sur la biodiversité et les écosystèmes. (17)

2/ les graines OGM sont souvent modifiées pour être capable de résister à de puissants pesticides ou herbicides.

Cela permet de pulvériser ces produits toxiques qui tuent tout sur leur passage sauf les plantes OGM que les humains vont…manger ! (18)

Ce type d’agriculture est dévastateur pour l’environnement. Cela tue les sols, la biodiversité. Cela pollue les eaux, les nappes phréatiques et l’air. C’est une catastrophe !

Par ailleurs, les insectes peuvent devenir résistants à ces produits ce qui implique de mettre des produits toujours plus puissants. (19)

La révolution OGM en Argentine est un désastre

En Argentine, les OGM ont été introduits au début des années 2000.

En 20 ans, la Pampa où l’on pratiquait une agriculture extensive, plutôt d’élevage traditionnel avec des paysans à cheval, est devenue une vaste zone de monocultures OGM. (20)

Ce sont des champs de maïs, de soja et de blé à perte de vue, bombardés de pesticides par avion.

Le glyphosate est utilisé ici à haute dose.

Résultat, les habitants de ces zones rurales sont tous malades. Le nombre de cancers, de malformations, de troubles thyroïdiens a explosé.

Les sols sont ravagés, les rivières polluées. (21)

Pire, les rendements commencent à baisser tandis que des plantes invasives, résistantes aux OGM commencent à s’implanter. C’est comme si tous ces sacrifices n’avaient servi à rien ! (22)

Des scientifiques et médecins comme le Dr Jorge Herce, le professeur Damian J. Marino ou encore le Pr Damiañ Verzeñassi ont tiré la sonnette d’alarme. Ils ont dénoncé cette situation cauchemardesque. (23)

Le Pr Damiañ Verzeñassi a organisé des camps sanitaires avec des étudiants.

Ces derniers ont recueilli des données médicales auprès de plus de 100 000 habitants régulièrement exposés aux épandages.

Ils ont constaté que chez ces personnes les taux de cancers, de troubles hormonaux, etc. étaient beaucoup plus élevés que dans la population non exposée aux pesticides. (24)

Hélas, ces experts sont bien seuls face au géant agrochimique américain qui a transformé le pays en quelques années avec l’aval du gouvernement.

Des actions en justice ont été lancées. Mais elles prennent du temps. Revenir à une situation favorable aux populations de la Pampa sera long.

Bref, les OGM sont une menace pour la planète et pour les peuples.

La décision du Mexique, même si elle est incomplète, reste une très bonne nouvelle.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

La menace d’un retour des OGM en Europe est plus forte que jamais.

Sous la pression des lobbies de l’agro-industrie, la Commission européenne veut modifier la loi pour exclure certains OGM (les NBT) de la réglementation de l’Union européenne sur les OGM.

Ce qui reviendrait à introduire à notre insu des Organismes Génétiquement Modifiés  dans nos assiettes !

Car oui derrière leur nom trompeur, ces NBT sont bel et bien des OGM !

Santé, environnement, biodiversité, agriculture…

Nous sommes tous concernés par ces nouvelles technologies de modification du vivant.

Pour préserver la biodiversité et notre droit de manger et de cultiver sans OGM, signez la pétition !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.cultivar.fr/l-actu-des-marches/marches/le-mais-ogm-americain-destination-de-lalimentation-humaine-sera-interdit
  2. https://www.cultivar.fr/l-actu-des-marches/marches/le-mais-ogm-americain-destination-de-lalimentation-humaine-sera-interdit
  3. https://agriculture.gouv.fr/la-situation-des-ogm-en-france 
  4. https://www.ecologie.gouv.fr/organismes-genetiquement-modifies-ogm-0
  5. https://www.ecologie.gouv.fr/organismes-genetiquement-modifies-ogm-0
  6. https://www.ecologie.gouv.fr/organismes-genetiquement-modifies-ogm-0
  7. https://www.vigilanceogm.org/les-ogm/saumon
  8. https://www.infogm.org/-Semence-definition-loi-et-marche-mondial- 
  9. https://www.maxisciences.com/ogm/creation-du-premier-poulet-ogm-qui-resiste-a-la-grippe_art11848.html
  10. https://www.infogm.org/6375-ogm-service-sante-humaine
  11. https://www.infogm.org/6375-ogm-service-sante-humaine
  12. https://www.infogm.org/6375-ogm-service-sante-humaine
  13. https://www.infogm.org/6375-ogm-service-sante-humaine
  14. https://www.infogm.org/-Semence-definition-loi-et-marche-mondial- 
  15. https://www.infogm.org/-Semence-definition-loi-et-marche-mondial- 
  16. https://www.fda.gov/food/agricultural-biotechnology/how-gmo-crops-impact-our-world
  17. https://www.greenpeace.fr/quest-quun-ogm-2/
  18. https://www.greenpeace.fr/quest-quun-ogm-2/
  19. https://www.greenpeace.fr/quest-quun-ogm-2/
  20. https://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/ 
  21. https://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/
  22. https://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/
  23. https://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/
  24. https://s.ouest-france.fr/labs/grand-format/glyphosate-mort-au-bout-des-recoltes/
S’abonner
Notification pour

14 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Florence J
15 jours il y a

Je pense que l’avis exprimé dans cette pétition mériterait d’être un peu plus équilibrée concernant les OGM. Il conviendrait par exemple d’expliquer ce que sont les NBT et pourquoi le fait qu’ils soient classés en tant qu’OGM est largement débattable. On mentionnera notamment qu’une chercheuse française (Emmanuelle Charpentier) a obtenu un prix Nobel pour avoir développé une des technologies NBT. Au niveau européen, une liste très longue de chercheurs du domaine public à réputation internationale ont signé un manifeste pour défendre pour les NBT une réglementation adaptée plutôt qu’une interdiction stricte, tant le potentiel de cette technologie est important et nécessaire pour relever les défis qui nous attendent (changement climatique…). J’invite tout le monde à creuser le sujet pour mieux comprendre la réalité qui n’est pas aussi tranchée que certains aimeraient le laisser penser.

16 jours il y a

je sais bien qu’on doit faire qch pour le climat, la nourriture, santé etc, vivre plus sain, mais je ne veux quand même pas manger végétarien, j’aime la viande, mais je ne mange plus si beaucoup. Je sais bien, les gens recoivent plus souvent un cancer, mais avant les gens ne savaient pas qu’ils ont le cancer, c’est le passé, mais on doit quand même s’améliorer, mais de défendre, je ne sais pas, je cros pour soussigner je ne suis pas à 100 d’accord

Dary
16 jours il y a

Quand t’ont à affaire à des criminelles des corrompus des menteurs donc voilà les conséquences

François DG
16 jours il y a

Merci Julien pour ce petit exposé qui résume très bien la problématique.
Combattre les OGM c’est combattre l’industrie agro-pétro-pharmaco-chimique américaine et mondialiste au sens large!!!
Donc au demeurant peine perdue pour nous autres européens, tant que les sociopathes impérialistes qui dirigent les US seront encore aux manettes, et que nos « élus » partout en Europe ne seront que des pions mis en place à coup de corruption, de manipulation des masses et de triches électorales manifestes (les 1er dominos tombent aux US…).
Et cette Europe qui devait être si vertueuse au point que nos dirigeants Français sont allés contre la volonté du peuple lors du référendum de 2005, n’est en réalité devenue qu’une succursale de l’empire décadent corrompu de ces dirigeants US, et pour eux peu importe les millions de morts (et nous le voyons pour le poison génétique expérimental covid), l’essentiel est de financiariser tout aspect de la vie pour enrichir quelques milliardaires, en même temps qu’appauvrir et dépeupler cette planète sur laquelle nous sommes trop nombreux selon les propos du psychopathe Bill Gates !
Il ne faut cependant pas abdiquer puisque le Mexique peut le faire, il faut par contre prendre les mesures adéquates permettant de mettre en œuvre une telle politique anti-OGM…
Et pour ce qui nous concerne nous autres Européens devenus les laquais de l’impérialisme US sous couvert de (fausse) démocratie qui glisse tout doucement vers l’autocratie tyrannique avant d’arriver à la dictature, le seul moyen est soit d’exercer un réel pouvoir sur nos institutions européennes qui aujourd’hui sont corrompues et dirigées par des gens non-élus, soit de quitter cette institution destructrice en virant les pourritures corrompues qui tentent de nous emmener vers la destruction de nos Nations…
Donc « viva Mexico » et suivons leur exemple !

Bouvier
16 jours il y a

« organisme, à l’exception des êtres humains, dont le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et/ou par recombinaison naturelle ». Cette définition ne s’applique t’elle pas au vaccin COVID et si oui pourquoi ne pas le dire. Enfin je crois connaître la réponse, et je salue les faucheurs d’OGM, les seuls parmi les écolos que je sache, à avoir dit clairement : les OGM, ni dans mon assiette, ni en piqûre !

fafou
16 jours il y a

Autre inconvénient MAJEUR des OGM: les graines ne sont plus récupérables pour de nouvelles semences.
Donc les OGM obligent à ACHETER de nouvelles semences pour chaque plantation.
Le contraire du développement écologique produit en abondance par la nature, empêché pour le remplacer par un MARCHE.

lavaud
16 jours il y a

Lamentable !
Un tissu d’erreurs scientifiques et de contre-sens !
Un seul exemple pour illustrer l(imbecilité de cet argumentaire : les culture OGM ont intégré un gène leur permettant de synthétiser le crystal protéique du bacillus Thurigiensis, celui là même recommandé par l’Agriculture Biologique qui en pulvérise des milliers de tonnes pollant ainsi les sols, les eaux et tuant tous les lépidoptères nuisibles ou pas.
A mentir ainsi, vous m’écoeurez

François DG
16 jours il y a
Répondre à  lavaud

Dans toute discussion entre personnes sensées, il y a toujours le serviteur du système qui ne tire son peu de connaissance que de la désinformation dont il s’abreuve et qui se gargarise de ses mots…
Bravo Mr censeur de l’imbécillité (avec 2 « L » pour éviter de dire des imbéciLLités !)

JM
16 jours il y a

Effectivement, grâce aux OGN (ou à cause des OGM), la producción mondiale de céréales a été multipliee par deux.
Nous devons choisir, ou la famine et la mort de millions d’humains ou les OGM et ses conséquences.
Peut être savez vous comment résoudre la quadrature du cercle…

Nicole Kissling
16 jours il y a

Les épandages de produits toxiques sont quotidiennement plus fréquents en Espagne, en Catalogne par exemple, où nombre de groupes se sont formés pour en interdire l’activité. Des médecins avertissent le gouvernement des cancers et autres maladies graves toujours plus fréquents, mais le gouvernement fait la sourde oreille. L’UE, inutile d’en parler. Elle ne fait rien non plus. N’y aurait-t’il pas une organisation rassemblant tous les pays européens pour faire interdire ces épandages mortifères ? Cela devient urgent.

BiBo
16 jours il y a

Que sont les NBT ? Je n’ai pas vu de définition dans votre article

Jousset
16 jours il y a

Qu’ils arrêtent de produire et de manger de la viande ça serait bien ça aussi !…

ferme
16 jours il y a

N’oublions pas que le vaccin contre le covid est aussi un OGM

Maflor
16 jours il y a

Grand merci pour cet article très rigoureux!
Ce qui est terrible, c’est qu’on perd de vue l’entièreté d’un organisme vivant. On se focalise sur un élément pour en obtenir un maximum,ne tenant pas compte du déséquilibre causé à l’ensemble.
Il est affligeant de voir comment la science est alors utilisée.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x