Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Oubliez le climat, pensez au plastique et aux substances chimiques !

On nous parle beaucoup du changement climatique mais ce problème n’est sans doute pas la vraie priorité écologique du moment. 

Cette réalité existe, mais dans le fond, on sait ce qu’il faudrait faire pour s’y adapter. 

Il conviendrait :

  • de mieux isoler les bâtiments, 
  • d’utiliser moins de béton, 
  • de construire des digues là où l’eau pourrait monter,
  • de changer d’agriculture : en passant d’une agriculture conventionnelle à l’agroécologie avec de nombreux arbres ont pourrait faire face de manière très efficace au réchauffement climatique. Cela permettrait par ailleurs de limiter la pollution aux pesticides et d’offrir un modèle agricole durable. La souveraineté alimentaire serait assurée. 
  • d’utiliser davantage la “mobilité douce” et de changer moins souvent de voiture. 

Le débat sur les voitures électriques est à peu près inopérant. Il relève davantage de la posture politique et du lobbying économique que d’autre chose. 

Du reste, une étude japonaise a montré que la voiture qui pollue le moins est celle que l’on garde le plus longtemps possible ! (1)

La question énergétique compte aussi mais elle est complexe à résoudre. 

Pour l’instant, la seule solution durable semble être un mix énergétique intelligent

Bref, on parle beaucoup du changement climatique mais pas assez des autres pollutions qui, elles aussi nécessitent une action d’urgence

Une étude suédoise remet la question des pollutions chimiques et plastique sur la table 

Il y a une urgence réelle à sortir de l’usage immodéré du plastique et des produits chimiques

C’est en tout cas ce qu’indique une étude récente du Centre de Résilience de Stockholm, en Suède. 

Les 14 chercheurs qui ont publiés ces travaux pensent que la quantité de plastique et de produits chimiques qui sont déversés dans le monde excède de beaucoup les capacités de la nature à les accueillir. (2)

L’une des auteurs, Patricia Villarubia-Gomez souligne que la production de produits chimiques sur terre a été multipliée par 50 depuis 1950.

Elle pourrait encore être multipliée par trois d’ici 2050…

Elle tire la sonnette d’alarme ! (2)

Les 9 limites de la planète 

Depuis 2009, les environnementalistes ont établi une liste de 9 limites de la planète auxquelles il faut faire particulièrement attention. 

Ils comptent par exemple, l’intégrité de la biosphère, la couche d’ozone, la charge d’aérosols dans l’air, l’acidification des océans, les émissions de gaz à effet de serre, l’état des forêts ou encore les réserves d’eau douce.

Pendant 10 000 ans, ces 9 limites sont restées stables. Mais depuis 150 ans, les choses ont beaucoup changé !

Le sujet qui les inquiète le plus est l’arrivée d’entités nouvelles dans la nature tels que les produits chimiques ou les plastiques. 

Pour eux, la consommation de ces substances qui comptent aussi les médicaments est tout simplement trop forte. 

Désormais, les systèmes terrestres sont mis en péril par la présence de ces matières artificielles. 

De nos jours, beaucoup des produits vendus en grande surface sont emballés et suremballés sous prétexte de faciliter la vie des consommateurs !

Cela ne choque plus personne de voir une banane ou bien encore une bouteille en verre emballées dans du plastique ?

Le plastique, c’est 10 millions de tonnes de déchets déversés dans les océans chaque année.

Plusieurs études ont examiné et analysé les données médicales d’individus situés aux 4 coins de la planète. Et ce qu’elles révèlent font froid dans le dos : Chaque semaine, nous ingurgitons en moyenne 5g de plastique sans le vouloir…

À la fin de l’année, vous aurez mangé 250g de plastique.

D’autres solutions respectueuses de la nature et de notre santé existent !

Signez la pétition pour faire entendre votre voix !

Un manque de prise de conscience du problème

Une autre scientifique de l’étude, Sarah Cornell, également chercheuse au SRC, estime que cela fait longtemps que l’on sait que la pollution chimique est nocive.

Mais elle constate que les gouvernements nationaux ou locaux sont incapables de juguler le flux discontinu de déchets plastiques et chimiques qui sont déversés chaque jour dans les décharges et finissent dans les rivières, l’air et même les montagnes !

350 000 substances seraient ainsi déversées tous les ans dans la nature.

70 000 d’entre elles auraient été introduites au cours de la dernière décennie. Ce sont notamment des médicaments, des pesticides et bien sûr des plastiques.

Ces dernières molécules sont particulièrement nocives parce qu’elles se combinent au vivant pour donner des ensembles toxiques et difficiles à traiter.

Ces plastiques sont par ailleurs des perturbateurs endocriniens qui viennent s’ajouter à ceux qui sont déjà présents dans la nature.

Or, les scientifiques craignent toujours un effet cocktail, c’est-à-dire un effet plus que proportionnel aux additions de toxiques entre eux.

Un problème de tri et de recyclage

80% des substances chimiques et des plastiques produits par les activités humaines resteraient dans la nature.

Ils tuent les oiseaux, étouffent les poissons, imprègnent tous les tissus vivants

La récente épidémie de coronavirus et la folie des masques en plastiques jetés dans la nature n’a fait qu’amplifier le phénomène.

Pour remédier au problème, il faudrait :

  • limiter la production en amont du plastique et des substances chimiques ;
  • renforcer l’économie circulaire : le recyclage devrait être systématique ;
  • utiliser des produits naturels comme le chanvre à la place du plastique. (3)

Que pouvons nous faire vous et moi ?

La première action simple est de supprimer les bouteilles en plastique de nos vies.

Pour cela vous pouvez vous procurer une gourde en métal, en verre ou en bambou.

Si vous buvez de l’eau en bouteille en plastique au quotidien, attention vous ingérez sans le savoir de nombreuses molécules de plastique. (4)

Ces dernières, en effet, ont tendance à migrer du contenant vers le contenu.

Mieux vaut un système de filtrage de l’eau au charbon par exemple.

Il serait bon par ailleurs que les systèmes de consignes soient relancés comme cela se faisait dans les années 60.

Ces systèmes existent encore en Alsace. (5)

Peut-être pourriez-vous en toucher un mot au maire de votre commune ? Qu’en pensez-vous ?

 

Solidairement,

Julien

P.S. : Cliquez ici pour partager la pétition « Suremballage, pollution plastique : il faut que ça cesse MAINTENANT ! »

P.P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

De nos jours, beaucoup des produits vendus en grande surface sont emballés et suremballés sous prétexte de faciliter la vie des consommateurs !

Cela ne choque plus personne de voir une banane ou bien encore une bouteille en verre emballées dans du plastique ?

Le plastique, c’est 10 millions de tonnes de déchets déversés dans les océans chaque année.

Plusieurs études ont examiné et analysé les données médicales d’individus situés aux 4 coins de la planète. Et ce qu’elles révèlent font froid dans le dos : Chaque semaine, nous ingurgitons en moyenne 5g de plastique sans le vouloir…

À la fin de l’année, vous aurez mangé 250g de plastique.

D’autres solutions respectueuses de la nature et de notre santé existent !

Signez la pétition pour faire entendre votre voix !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références

  1. https://www.automobile-sportive.com/news.php?page=etude-remplacer-une-voiture-thermique-par-une-electrique-nest-pas-si-bon-pour-le-co2-20211005
  2. https://www.stockholmresilience.org/research/research-news/2022-01-18-safe-planetary-boundary-for-pollutants-including-plastics-exceeded-say-researchers.html
  3. https://sensiseeds.com/fr/blog/plastique-de-chanvre-quest-ce-que-cest-comment-se-fabrique-t-il/
  4. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/un-individu-ingere-jusqu-a-5-grammes-de-plastique-par-semaine_2083555.html
  5. https://www.lesechos.fr/pme-regions/grand-est/comment-lalsace-veut-redonner-gout-a-la-consigne-de-verre-1017092
S’abonner
Notification pour
24 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Luc Novales
1 mois il y a

Comme j’ai dit en signant, 2 choses me gênent dans cette pétition :

1- la hiérarchisation entre le réchauffement climatique et la pollution liée au plastique (dans le mail),
2- la différence qui est faite entre le plastique pétrolier et le nouveau « écologique ».

Quelle que soit l’origine du plastique, comme la surconsommation, le suremballage est néfaste et doit être combattu.
La rédaction actuelle de la pétition ressemble à du un lobbying de la société qui fait le plastique « écologique » pour prendre la place de l’autre !

Claude colin
1 mois il y a

Cela fait 50 ans que je suis anti-emballages plastiques et emballages un usage unique . Ce sont les trusts de la distribution , qui ont imposé ce système et le consommateur mouton a suivi cette façon de consommer . c’est en fait l’organisation du système zéro stock qui s’est imposé .

Sonneville
1 mois il y a

Le lien pour partager la pétition sur Facebook ne fonctionne pas, à cause de paramètres de confidentialité

Alix humeau
1 mois il y a

Ça va il ne ce mouille pas trop 😂 … acheter moins de voiture , crée des digues .. j’ai une solution pour éviter le viol, juste mettre des doigts .. c’est un peu ça que je comprend 😂 .. sérieux moins de voiture ? Moins ? Pas beaucoup de voiture c’est pas beaucoup de pollution .. peu on encore ce le permettre ? .. je ne crois pas ..

la digue .. vaut mieux lutter contre l’environnement ou s’y acclimater ? Et voilà tu comprend pourquoi y’a plein d’énergie et ducoup de pollution juste pour garder des positions stupide .. tu fais pas une digue , dans le pire tu fais des naturelles tu change l’es utilisation des lieux mais tu va pas defoncer le monde pour garder le jardin de 2-3 résidence secondaire de bourgeois..

Parler agriculture , c’est bien .. ne pas proposer de texte de loi qui met fin à l’agriculture conventionnelle et mettre en place un exode urbain via un partage des terres et des méthodes de culture écologique et qui ne détruise en rien leur système, c’est léger… passer à l’auto production pour éviter à 20 millions voir plus de français d’utiliser/avoir besoin de leur voiture pour des choses aussi conne que avoir accès à la bouffe et devoir être salarié juste pour vivre serait bien plus logique ..

bref je la signe pas perso.. même ma grand mère qui vote macron est plus engagé 🙈🐷

iela Nussbaum
1 mois il y a

le plastique est à relier au pétrole. Ces sociétés on tellement de matière qu’ils ne peuvent utiliser en gazoline qu’ils transforment en plastique, goudron… Alors, oui éduquer le citoyen mais la solution est multiple Perso, celle qui me parais logique est une diminution de notre consommation voulue, choisie soutenue par un gouvernement. Je suis végétarienne depuis 35 40 ans une autre piste Lâcher la viande deux, trois fois par semaine ne parait indispensable. A tout cela s’ajoute un risque d’accidents nucléaire, des marées noires. Un de nos pouvoirs est une consommation réfléchie

Pierre Foy
1 mois il y a

C’est moins l’humain qui pollue que sa multiplication démentielle comparable à un cancer.
Seul l’enfant unique par femme au niveau mondial pourrait permettre 2 à 300 ans de vie de l’humanité.

RESNOUS
1 mois il y a

Il faut éduquer les CITOYENS ET NON PAS LEUR MENTIR À LONGUEUR DE TEMPS, AFFABULER, MYSTIFIER ET MANIPULER POUR PARVENIR FAIRE CE QUE CETTE CLIQUE À ENVIE DE FAIRE… REIN NE LES ARRÊTERA SAUF NOUS!!! CAR LA BANDE AU PIRE TROUD… QUE NOUS AYONS HÉRITÉ QUI PRATIQUE TOUS CES DÉFAUTS AVEC UNE ASSURANCE ET UNE MORGUE SANS PAREILS POUR PARVENIR À ÊTRE PEINARD AVEC CES POTES DE L’école Nationale des ab….. QUI SONT PLÉTHORES au palais. HÉ LES MECTONS LA MONARCHIE C’EST TERMINÉ SINON ON VA FAIRE COMME EN 89 CAR VOUS LE MÉRITEZ BIEN TAS DE GROS C..D’EN…. D’ESCROCS!.
VIVEMENT QUE L’ON SATELLISE TOUS CAR VOUS NE MÉRITEZ QUE ÇA BANDES DE VERMINES!

Carole Carles
1 mois il y a

Que chacun arrěte de dire que ce n’est pas au citoyen lambda d’agir mais aux Etats, Sociėtės, Entreprises etc etc..Même s’il est vrai qu’il y a des tas de scandales, abus, volontés de profit etc, si l’on attend que les choses changent » par le haut », ce sera de toutes façons trop tard.Que chacun arrête de vouloir se déculpabiliser et de ce fait, de ne faire aucun effort en attendant…
Les grandescatastrophes sont à notre porte ; voici très longtemps que je suis atterrée par les productions immodérėes et exponentielles de plastique, ça n’a pas l’air de déranger beaucoup…
Je privilégie toutes les denrées sans emballages plastique, jamais de bouteilles en plastique, un super filtre au charbon vite rentabilisé, les courses au drive tout nu qui en est à 4 magasins en France et qui en prévoit 50…🤞🤞
Je suis contente de lire enfin que le Changement climatique n’est pas le seul élément terrible de notre avenir..euh de notre présent..
La Terre est saturée de plastiques..l’eau est jonchėe de plastique(s), nos organismes sont de nouveaux récepteurs de plastique…bref, ça déborde de partout et chaque jour des tonnes supplémentaires sont produites…il faut le plus possible arrěter de les acheter…ce sont les consommateurs qui peuvent faire évoluer les choses si les lobbies continuent de vouloir s’engraisser envers et contre tout…y compris la survie sur Terre…

pirète
1 mois il y a

Si chacun d’entre nous boycottait déjà 1 produit (tous, c’est juste impensable) qui a un double emballage. Si nous arrivions à choisir ce yaourt qui n’a pas de cartonnage autour, mais se vend par 4, cette eau qui se vend en bouteille en verre, …. il y a bien des produits qui peuvent être concernés…C est sur qu’il est parfois difficile de ne plus acheter ce que l’on aime, il faut juste se remettre en question !!?? je sais, ce n’est pas « la grande décision du siècle » mais le pouvoir de décision, c’est l’acheteur qui l’a, et non le vendeur. On a oublié cela, on se laisse manipuler, Chacun se rejette la faute : « pourquoi ferais-je ca, alors que lui ne fait rien » Il faut un début de conscientisation….

Alix humeau
1 mois il y a
Répondre à  pirète

Mort de rire .. ce sont ceux qui possède le marché qui choisissent les produits disponible .. pas le consommateur .. tout comme ton idée du système idéal .. comment faire ses courses 😂 c’est pas vraiment ça la problématique .. c’est un bail de bourgeois le marché .. la pollution dû aux déplacement de marchandise et leur structure tu en fais quoi ? Rien pollution de plus belle .. l’auto production tu connais ? .. revenir à un taux de 40-50 % de personne vivant de manière paysanne sur des exploitations de culture vivrière en agro/perma agriculture qui ne devront plus prendre leur voiture pour aller bosser / faire des courses ne serai pas mieux ? Que de lutter pour le monde du petit consommateur ? Je te rappelle que c’est la société de conso qui nous a mis la ..

herve
1 mois il y a

ce que vous dites est très intéressant mais c bien et important de sensibiliser le petit peuple ,mais il faudrait sanctionner les grandes sociétés quant on sait que l eau ( entres autres) qui est consommée ( à 80 %) et donc polluee se sont les grands groupes ….. l agroalimentaire qui est un des plus gros pollueurs de la planète……personnes ne dis et ne diras rien( il y a des emploies à la clefs) c est pour cela que les combats sont honorables mais contre des moulins à vents…… je suis tres inquiet pour l avenir il y a l argent qui gangrène tout… et on essaye comme d habitude de faire culpabiliser le citoyen lambda

marc aumont
1 mois il y a

« La voiture qui pollue le moins est celle que l’on garde le plus longtemps possible ». Il n’y avait pas besoin d’une étude japonaise pour le dire, un enfant de 7 ans avec deux sous de bon sens vous dira la même chose. Aïe! Pas de chance! Nos politiques n’ont pas 7 ans (quoique, parfois, quand on les voit se chamailler à l’assemblée nationale. Mais alors ça serait plutôt 4 ans).

Six
1 mois il y a

Vous parlez des digues comme une évidence : ce n’est pas une évidence !

JPG
1 mois il y a

Une mise en perpective de la production des déchets plastique est utile: presque 90% en revient à l’Asie, bien moins de 10% pour l’Europe. A partir de là, on peut en parler.

Bernard GARET
1 mois il y a

Enfin un constat concret avec des références, et une lucidité difficile à concevoir pour tout le monde ( surtout pour les petits esprits chagrins, difficiles à comprendre dans leur propos et axés sur leur nombril…), mettant en évidence une URGENCE, qu’on l’accepte ou pas, mais dont nous serons probablement victimes si nous ne réagissons pas.
L’heure n’est plus aux débats : une réalité s’impose à nous. Que sommes-nous prêts à changer pour agir efficacement.
Respect à ceux qui agissent!

le long
1 mois il y a

et bien voila le réchauffement climatique réglé en deux coups de cuillères à pot/ isoler mieux et moins prednre sa bagnole/ simpolissime ..ah oui faire des disgues là ou l eau monte (mais l eau monte partout) et quid de la population exponentielle? bah un bon pull et une casquette et hop/quant une pétition commencent par de telles inepties : aux chiottes

JPG
1 mois il y a
Répondre à  le long

Rien ne démontre, n’en déplaise au résumé politique du GIEC, que l’on puisse “refroidir” le climat. Rien non plus qui montre que le niveau de la mer puisse monter de 2 mètres en 2100 (ça ne coûte rien d’élaborer un faux modèle, vu que personne ne sera là pour corroborer la prédiction). Car le niveau monte en réalité d’ 1mm/ an, soit 10 CM en un siècle!
Mais évidemment, il faut distinguer les pollutions locales ( les déchets “lourds”) qui peuvent être traitées localement, des pollutions gazeuses (pour autant qu’on considère le CO2 comme tel, puisqu’il est essentiel aux plantes) qui ne sont pas restreintes par des frontières. Par conséquent, et en résumé, faut arrêter de culpabiliser à la place de ceux qui ne veulent pas prendre leur responsabilité (Chinois, Vietnamiens, et un long etc…)

Dauphin
1 mois il y a

Enfin !!! Il faut vraiment mettre en priorité la lutte contre la pollution : l’appauvrissement des sols, l’agriculture intensive, et la pollution des océans via le plastique et l’effondrement de la biodiversité . Que l’on arrête de mettre sur le même plan le climat, le climat ni même le simple CO2 . Le CO2 n’est pas le probleme, ni le réchauffement climatique, le VRAI problème c’est la pollution , les particules fines, les micro plastiques, les pesticides et antibiotiques à larges spectres utilisés partout et autorisés par la corruption directe des « décideurs » officiels par les élites industrielles et les grands groupes .

lombard-farille
1 mois il y a

Les deux plus gros tueurs : Pollution chimique /Climat, à égalité
Ce cocktail effondre tous les vivants de notre fragile biosphère.
nb : je ne suis surtout pas sur face book !

JPG
1 mois il y a
Répondre à  lombard-farille

Je vous propose de consulter les sites parlant des découvertes de nouvelles espèces et de comparer avec ceux listant les espèces disparues/ en voie de disparition. Vous serez surpris.

jean nointel
1 mois il y a

Bonjour pour poursuivre votre réflexion sur la pollution due aux plastiques, je voudrais attirer votre attention sur une pollution dont on parle peu voire pas du tout, et qui provient de la multiplication des bateaux de plaisance dont les coques en matières plastiques subissent des érosions de frottements et une lente détérioration par l’eau de mer, ce qui s’en dégage est certes microscopique et de ce fait plus facilement ingéré par la faune marine jusqu’à notre assiette. Et c’est aussi sans compter le nombre du sites littoraux défigurés pour y stationner ces bateaux qui la plupart du temps ne sortent que très rarement en mer.

Daniel Brugère
1 mois il y a

Bonjour,
Je reçois vos messages en double.
Est-il possible de supprimer ce doublon ?
Merci d’avance,
Daniel

Bernard GARET
1 mois il y a
Répondre à  Daniel Brugère

Il suffit d’appuyer délicatement sur le petit bouton,…non, là!

Nini Peaudchien
1 mois il y a

On peut pas échapper a Face de bouc ?(lien juste au-dessus)

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

24
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x