Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
precarite-energetique

Peut-on lutter contre la précarité énergétique ?

20 organismes, dont la Fondation Abbé Pierre, Greenpeace et le réseau action climat ont dédié la journée du 10 novembre 2021 à la lutte contre la précarité énergétique. (1)

Cette démarche s’inscrit dans un contexte particulier où beaucoup de personnes ont vu soudainement augmenter leurs factures énergétiques avec les confinements et couvre feux qui les ont obligées à rester plus souvent chez elles. (2)

Par ailleurs, le prix de l’énergie que ce soit du pétrole, du gaz ou de l’électricité a beaucoup augmenté ces dernières années et pourrait connaître, cet hiver, une envolée historique. (3,4,5)

Qu’est-ce que la précarité énergétique ? 

Le problème est ancien.

Il est entré dans le champ juridique par une loi du 10 juillet 2010, appelée “loi Grenelle 2”. (6)

La loi énonce (6) :

« Est en situation de précarité énergétique […] une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Pour l’essentiel, il s’agit donc d’une personne qui n’a accès ni à l’eau chaude, ni au chauffage, ni même à l’électricité.

Ces personnes habitent des logements insalubres ou vivent régulièrement des coupures d’énergie en raison de leurs factures impayées.

Les dépenses en carburant sont également incluses dans cette notion. Et pour les personnes vivant à la campagne, cela peut représenter un poste important de dépenses.

Il y aurait en France plus de 5,6 millions de ménages en situation de précarité énergétique.

Cela concernerait 12 millions de français ! (7)

Comment se mesure la précarité énergétique ?

Il existe un Observatoire national de précarité énergétique (ONPE). Cet organisme est financé et piloté par l’Etat, via l’Agence de transition écologique (ADEME). Les grands groupes énergétiques (Total, Enedis et EDF) participent également au financement. (8)

L’ONPE est aussi associé à différents acteurs sociaux tels que la Fondation Abbé Pierre, la Fondation agir contre l’exclusion ou encore le réseau pour la transition écologique française.

L’ONPE mesure :

  • la part des revenus consacrés aux dépenses d’énergie, aussi appelée “l’effort énergétique” ;
  • la part de dépense énergétique par rapport à la taille du logement et de la famille, appelé “indicateur bas revenus” ;
  • le ressenti de l’inconfort.

Lorsque dans un ménage, plus de 10% des revenus sont consacrés à l’énergie, on parle de précarité énergétique.

Quelles solutions peut-on apporter à la précarité énergétique ? 

20% des plus pauvres consacrent 2,5 fois plus d’argent à l’énergie que les plus riches d’après les données de l’ADEME.

Cela est dû, souvent, à une mauvaise isolation thermique.

Face à cette situation, il existe déjà des dispositifs pour accompagner les personnes les plus fragiles.

Par exemple, les personnes dont le revenu annuel est inférieur à 10 800 euros peuvent toucher le chèque énergie. Il s’élève à 100 euros. (9)

Hélas, ce chèque ne couvre pas plus de plein de voitures !

Il existe par ailleurs des primes à la rénovation depuis janvier 2021 destinée aux ménages les plus modestes. (10).

Certaines familles préfèrent calfeutrer elles-mêmes leurs fenêtres pour mieux isoler leur logement.

Et en effet, poser un tapis, mettre des rideaux ou calfeutrer les courants d’air autour des fenêtres constituent autant de gestes simples qui permettent de réhausser la température d’une habitation. (11)

Attention, toutefois une mauvaise isolation n’est pas sans risque !

Un système de chauffage précaire associé à une isolation un peu rapide peut avoir une incidence sur la santé de la famille notamment si l’air de la maison se trouve saturé de substances toxiques.

Enfin, si vous avez bien isolé votre maison, cela ne vous empêche pas d’ouvrir les fenêtres de temps en temps pour l’aérer.

Cela permet d’éviter un air confiné, dont chacun sait qu’il est très mauvais pour la santé !

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
32 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel Pirod
26 jours il y a

Je connais un cas de personnes exactement dans la situation décrite dans cet article : logement insalubre, pas d’eau courante, pas d’électricité, pas de chauffage, etc. en région Occitanie. Comment intervenir?

mille goyenn
1 mois il y a

Beaucoup d’organismes à l’oeuvre des sigles indechiffrables pour les situer.bien des personnes mobilisées pour ces travaux sont ils coordonnés ou ds des tiroirs?
Tout cela poûr 1 bilan et aprés?

Solari
1 mois il y a

Je trouve ca triste personnellement. Je salue le travail des associations appuye par ces organismes de sondage de l’etat, c’est une bonne chose qu’ils cooperent pour le bien des plus demunis.

Mahet
1 mois il y a

Qui va payer le chèque énergétique une taxe sur les échanges boursier ? Une taxe tobin carburant 65% de la population va se geler et crever de faim pendant que 5% de la population construit des empires spécule et accumule des sommes d’argent stratosphérique!!!! le monde est malade de la psychologie défaillante et maladive de certains qui complexifient à loisirs des systèmes de sociétés dont ils s’assurent d’être les seules à savoir les maîtriser et d’en jouir au dépend de ceux qui les subisse et ce dans la plus grande discrétion. ça va mal finir très mal …..

Mahet
1 mois il y a

Encore une fois on se moque du monde et c’est intolérable la hausse du gaz ou de l’électricité n’ont aucune raison comptable. Une de mes tantes 84 ans petite retraite de l’enseignement petit pavillon de banlieue nord chauffage au gaz plus 50 euro mensuel d’augmentation soit 600€ sur l’année. C’est véritablement un scandale une véritable forfaiture. C’est quoi ces augmentations juste une technique comptable d’augmenter le gain des taxes. Après ces petits barons de la politique ont l’outrecuidance de nous inventer la nième usine à gaz comptable la nième aide ridicule dont il nous font l’aumône c’est INACCEPTABLE plutôt que de crier à la perte de liberté due au Covid et avant lui au terrorisme les français feraient bien d’enfin de se rassembler sur ce qui leur nuit réellement la pandémie est un rideau de fumée . Notre service de santé a été bradé, il nous manque 10000 policier et ainsi dans plusieurs endroit du territoire il n’y a plus d’état de droit… à côté de cela personne ne se pose la question de ce qu’on fait avec l’argent public ! combien de gens savent ce que la france verse à l’Europe et pour quel résultat? on supprime nos services public et on va les recréer à grand frais pour recycler les éconduits des politiques nationale et budgétiser des postes de fonctionnaire à brussel ou à Strasbourg et pour quel résultats pondre des norme sur la biodégradabilités du papier hygiénique ?. La « « fracture énergétique » est une formule creuse la vraie formule c’est que depuis 40 ans notre système politique est corrompu et nous vole. Ça c’est la réalité.

Bulckaert Marlene
1 mois il y a

Merci Julien pour ces informations précieuses à transmettre
oui il faut davantage inciter les propriétaires à isoler les logements et les pénaliser si le logement est locatif est mal isolé. Il y a encore des propriétaires très riches qui ne font pas l’effort d’isolation

cordialement

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

32
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x