Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
maison-autonome

Révolution énergétique : aurez-vous une maison autonome ?

Le dernier rapport du GIEC le redit : notre temps est marqué par les défis écologiques. (1)

Le réchauffement climatique en est un mais ce n’est pas le seul.

L’épuisement des ressources fossiles, très bien expliqué par des ingénieurs tels que Jean Marc Jancovici entre autres, nous pend également au nez. (2)

L’idée est simple : nous vivons sur nos réserves de pétrole, de charbon et de métaux qui s’épuisent un peu plus chaque jour au niveau planétaire.

Cela a un coût sur l’ensemble des matières premières, y compris les denrées alimentaires. (3) Ainsi, la vie coûte plus cher pour tout le monde.

Surtout, il existe un risque d’effondrement de ces matières premières qui nous obligera à modifier totalement nos modes de vies. Sans pétrole ni charbon, la société actuelle n’est pas tenable.

Isolation pour tous !

Une des réponses possibles à ce défi est de faire évoluer les bâtiments.

Ces derniers représenteraient, en effet, 44% de l’énergie consommée en France, contre 32% pour les transports et 21% pour l’industrie. (4)

Le secteur produirait par ailleurs, plus de 10 millions de tonnes de dioxyde de carbone. (4)

Réduire la consommation d’énergie, grâce à la rénovation des bâtiments aurait en outre un effet positif pour les entreprises et les ménages dont les factures d’électricité et de gaz baisseraient.

Seuls les fournisseurs d’énergie y perdrait peut-être .

La France a commencé à s’engager dans cette voie en proposant des aides d’Etat aux entreprises et aux particuliers qui rénovent leurs bâtiments en les isolant mieux. (5)

L’énergie latérale

Une autre piste serait de transformer les bâtiments en centrales à énergie.

Cette piste a été évoquée par Jérémy Rifkin dans son livre “La Troisième révolution industrielle.” (6)

L’idée est d’avoir un système de distribution d’énergie périphérique ou latéral plutôt que centralisé.

Munis de panneaux solaires, la plupart des bâtiments produiraient de l’électricité qui serait injectée dans le réseau.

Les particuliers et les entreprises deviendraient alors également des fournisseurs d’énergie.

La plupart des logements sociaux en France sont de véritables passoires énergétiques.

C’est une catastrophe sociale et écologique. Le gouvernement doit agir le plus rapidement possible.

La maison autonome

Une autre option serait de rendre les bâtiments 100% autonomes.

Ils seraient alors “hors réseau”.

Hans Olof Nilsson, un ancien ingénieur, a conçu sa maison de cette manière Il est installé à Göteborg, en Suède. (7)

Son habitation est alimentée par le soleil grâce à des panneaux solaires disposés sur 160 m2.

Le système est associé à un électrolyseur et une pile à hydrogène.

Lorsqu’en été, la maison produit un surplus d’électricité, ce dernier est stocké. Puis réutilisé lorsque l’hiver survient et que les besoins en énergie augmentent.

La maison est ainsi autosuffisante en énergie. Elle dispose par ailleurs d’un système de régulation de température qui lui permet d’optimiser sa consommation.

Elle fonctionne ainsi depuis 2015.

Cet exploit est d’autant plus remarquable que les besoins énergétiques en Suède l’hiver sont considérables. Au mois de décembre, janvier et février, les températures sont le plus souvent en dessous de zéro ! (8)

Par ailleurs, l’ensoleillement y est bien plus rare que dans la plupart des autres pays du monde.

Dans des pays plus chauds, on pourrait facilement imaginer des logements autonomes avec beaucoup moins de panneaux solaires.

Quelle perspective pour les régions du sud de la France ou de l’Europe !

Logements sociaux 100% autonomes en perspective

Le Projet de Hans Olof Nilsson a séduit les autorités publiques suédoises.

Désormais, il travaille avec la municipalité de Vågårda qui souhaite rénover 172 logements sociaux et les rendre autonomes.

Depuis que sa maison est achevée, il a reçu de nombreuses sollicitations. Et il a transformé sa passion de l’énergie en entreprise.

Nilsson énergie accompagne désormais les particuliers et les entreprises dans la construction de leurs projets. (5,6)

Parmi les projets aboutis ou en cours, on compte des maisons de particuliers 100% autonomes, des stations service à hydrogène et des logements sociaux.

Le public français prêt au changement

Ces systèmes n’en sont qu’à leurs débuts.

Espérons toutefois que dans les 10 années à venir ils passent les frontières de la Suède et que le monde entier puisse en profiter !

En France, déjà, plus de 90% des nouvelles demandes de raccordement électrique sont tournées vers l’autoconsommation plutôt que la revente vers le réseau.

Pourtant, l’autoconsommation ne représente que 20 à 30% de la consommation d’électricité produite. (8)

En clair, les français sont davantage intéressés par le fait de faire des économies et de participer à l’effort énergétique collectif que par la revente d’électricité.

L’arrivée d’une pile à hydrogène et d’un électrolyseur dans les maisons ou les immeubles pour stocker le surplus d’électricité pour l’hiver répondrait parfaitement à cette problématique !

Solidairement,

Julien

P.S. : Cliquez ici pour partager la pétition « Pour la rénovation des passoires énergivores ! ».

P.P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

La plupart des logements sociaux en France sont de véritables passoires énergétiques.

C’est une catastrophe sociale et écologique. Le gouvernement doit agir le plus rapidement possible.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
21 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
isabelle Graff
19 jours il y a

La vaste blague ce diagnostique énergétique! J’ai voulu bien faire: propriétaire bailleur d’une petite maison de 25m2 avec jardin j’ai fait faire des travaux, sans demander un centime d’aides. Tout est neuf: isolation sous-toiture et murs, fenêtres et porte d’entrée isolantes, chauffe-eau neuf, radiateurs électriques performants, salle d’eau neuve, cuisine équipée neuve. Tout ça pour le bon confort de mes futurs locataires et un meilleur classement du DPE. Résultat: note du DPE identique F ce qui signifie « passoire énergétique » et logement interdit à la location bientôt. Sauf si je fais des travaux d’économie d’énergie! Lesquels? Tout est rénové. On casse tout et on recommence? pour le même résultat? Que les personnes qui votent oui à ce sondage réfléchissent si elles sont locataires il y aura bientôt pénurie de logements. Entre les propriétaires qui n’ont pas le budget pour faire les travaux et ceux comme moi qui les font pour un résultat nul….

Teulières
19 jours il y a

Bonsoir
Si ce monsieur a réussi tout cela dans son coin, pourquoi nous pourrions nous pas avpir accès aussi a cette technologie ? Et se fabriquer cela Nous même ?

Guy Bugeau
19 jours il y a

Vous êtes bien gentils avec votre enthousiasme… de circonstance pour la rénovation de ces maisons – comme la mienne – que vous qualifiez de passoires… Un très grand nombre de propriétaires, dont je suis, n’ont pas les moyens de faire face à un éventail de chantiers à ouvrir à la fois… et je suis considéré comme « trop riche » pour avoir droit à la majorité des aides… La « faute » à une vie riche, mais difficile qui m’a amené à l’âge de la retraite sans économies… Si vous connaissez un philanthrope argenté, je suis preneur…

Mertz
20 jours il y a

il faut proposer des solutions globales économiquement viables et ne consommant pas des tas de batteries, … et permettant aussi à des gens à faibles revenus de trouver un logement correct répondant aux besoins.
Il faut rester sur de l’incitation et non de l’obligatoire
Il faut que pour le logement locatif, le propriétaire qui investit puisse a minima avoir un retour fair-play en terme de majoration de loyer ou d’abattement fiscal sur une durée longue. Sinon le locataire ne trouvera plus de logement vacants !
Dans tous ces investissements il faut savoir raison garder et faire des choses cohérentes sur le neuf. Beaucoup plus difficile sur l’ancien …
Il n’y a pas que le chauffage (acceptons une consigne <18°C)/climatisation (acceptons au-moins 26°C), il y a toute l’attitude des géns face à la consommation
Stoppons les gadgets énergivores, (veille appareil, appareils inutiles, …)
Sensibilisons aux bonnes attitudes écologiques.

Cécile Gefroy
19 jours il y a
Reply to  Mertz

Faire entendre à une large majorité qu’elle peut sans pb se passer de milliers de gadgets inutiles serait un travail de Sisyphe !

Yves Gambier
20 jours il y a

Bjr,
On parle tjrs de réduire les consommations de chauffage ce qui est très bien mais de plus en plus nous rencontrons des situations de surchauffe durant la période estivale et donc nous nous dirigeons vers les climatisations et donc les gains réalisés sur la période hivernale sont annulés par les consommations d’électricité l’été.
Donc quand nous abordons la rénovation thermique d’un logement nous devons la traiter avec des matériaux qui nous protègent de la chaleur l’été.
Pour cela il faut considerer l’épaisseur de l’isolant (40 cm environ pour la toiture) mais aussi considérer le dephasage ( capacité du materiaux a stocker la chaleur, exprimer en heure, 10h pour une bonne isolation) apporté par ces matériaux et conditionner les aides financières à l’utilisation de ces matériaux uniquement ! (Ouate de cellulose, fibre de bois…), qui sont des matériaux issus du recyclage ou bien sont biosourcés,e top donc pour nos porte monnaie et pour la planète.
Merci

ROY Yves
20 jours il y a

Il est bien sûr important de pouvoir stocker l’énergie non utilisée à l’instant T, plutôt que la revendre à bas prix

Colette Germaneau
20 jours il y a

Très intéressant, mais il faudrait que les panneaux soient moins chers et surtout q EDF les branches aussitôt posé et n’attende pas 6 mois,

Benoit Bossé
20 jours il y a

Nos gouvernements sont conscients de la situation, il peuvent faire mieux pour accommoder plus de propriétaires de résidences privées et les petites entreprises. Des programmes de subventions devraient être institué pour encourager les propriétaires à cheminer dans cette voie. Aussi, de permettre de vendre l’énergie excédentaire au réseau publique serait tout à fait raisonnable.

Gaugenot
20 jours il y a

Malheureusement, on n’aura jamais assez de matières premières pour rendre des millions de maisons autonomes. De plus un panneau solaire est extrêmement polluant à fabriquer (extraction des minerais rares, transports de ces mêmes matières, assemblage passant par des technologies thermiques énergivores…)

Essayons de développer les puits canadiens et l’isolation avec des matières prélevées localement. et d’accepter de se couvrir, de s’habituer au froid…

Mirobeauland
20 jours il y a

C est plutot l Etat qui n est pas pres a ces changements une Maison autonome, c est plus de taxes sur l electricité, le gaz ou le fuel…comment fera t il pour payer l incommensurable gabegie don’t il fait souvent preuve…

Marc ULMER
20 jours il y a

on nous oblige à nous raccorder aux réseaux publics. Une installation solaire doit être raccordée au réseau EDF, l’autonomie est donc illusoire.

Fabienne
20 jours il y a

En effet tout le monde n’a pas les moyens de rénover son logement. Après étude et y compris avec les  »aides de l’état  » ( qui ne sont conséquentes que si vous rénover conséquemment et non en fonction de vos moyens ) il faudrait au minimum 15 ans avant que ces travaux soient amortis. La durée de vie des panneaux et chauffe eau solaire est limitée également ( nous avons déjà eu ce type d’installation ) et les professionnels compétents rares ( les interventions des incompétents rendent l’entretien onéreux et vous  »vaccine » ). Il serait utile de se servir de la nature également. Se protéger du froid, du mistral ou de la chaleur en laissant boisé et non en rasant tout autour de chez soi car d’autres n’entretiennent pas ( obligation de débroussaillement ). Nous fermons les volets, utilisons des tonnelles, enfilons des pulls et consommons très raisonnablement, c’est ce qui est à notre portée sans alimenter un commerce plus créé artificiellement que par souci réel de la qualité de vie des concitoyens.

Muller André
20 jours il y a

Il y a trop à dire.
Des décisions à l’emporte pièces, sans en étudier les conséquences. Les interventions précédentes disent tout.Le scandale est massif. Il nous tombera dessus.
Je ne vais pas m’étaler davantage, dans une rubrique qui probablement ne servira qu’à faire du bla-bla. Si toutefois quelqu’un voulait faire quelques choses de sensé sur le sujet, je suis à disposition pour y contribuer sérieusement.

Vivier Danielle
20 jours il y a

Le grand absent dans cette approche:
L’énergie de l’habitat ne consomme qu’une petite partie de l’énergie primaire, de tout ce qui nous semble indispensable: transport, même publique, écoles, culture ,santé, tout ce qui se produit à l’étranger, surtout les industries polluantes sur lesquelles est basé la fabrication des technologies « propres ».
Rien que pour la quantité de métaux impliquées il serait impossible d’équiper toutes les maisons, pour ne pas parler des déchets impliqués
Et tout cela pour économiser une quantité non mesurable de réchauffement au niveau mondial: le monde occidental n’influencera en rien le climat, ni les émissions de CO2.
Par contre les mesures annoncées appauvriront à coup sur et pénaliseront surtout les plus démunis.
Il est d’ailleurs intéressant de se pencher sur ce fameux consensus scientifique sur les origines du changement climatique. Et sur les omissions de phénomènes de changements abruptes dans le passé qui sont omis dans les statistiques. Et de s’étonner de l’absence d’évaluation des cycles solaires dans ces rapports. Et de s’étonner de voir les inondations récentes en Allemagne attribué au changement climatique alors que ce phénomène est acté plusieurs fois au même endroit…. avant l’ère industrielle!
Restons honnête, pensons systémique et attaquons nous aux réels problèmes: pollution, surconsommation de produits non dégradables et de duré de vie limité, pauvreté, destruction d’écosystèmes, santé préventive etc. etc.

Patrick
20 jours il y a

Je vais surement aller à contre sens mais les rénovations énergétiques à tout va mise en œuvre à la « Française » et un l’heur dont les propriétaires et mêmes les occupants des bâtisses ne tarderont pas à en faire à subir les conséquences et à en faire les frais. tout n’est n’est pas à isoler qu’un exemple Isoler des murs en pierre moellon de 50 cm d’épais déjà protéger d’un corps d’enduit traditionnel à la chaux grasse n’est pas à isoler, je suis désolé….Des bonnes fenêtres, une régénération permanente de l’air ambiante de l’habitation par échange thermique, éventuellement une isolation en du sol et entre les plafonds c’est grandement suffisant, enfin il faut faire et obligé à consommer…..Ils sont vraiment fort je suis sur qu’il vont bientôt arriver à vendre un frigidaire à un esquimaux ou des skis en Afrique pour skier dans les dunes du désert « Le monde et fou »

BOSSIS Monique
20 jours il y a

Ma maison est pratiquement autonome: géothermie installée depuis 10 ans, panneaux photovoltaïques depuis 1 an. Je suis en auto consommation et j’envisage un stockage pour l’hiver.
Aucun encouragement de l’état. Coût de l’opération: 40 000€ pour la géothermie et 10 000 pour les panneaux. Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir l’autonomie!!!

Cécile Gefroy
19 jours il y a
Reply to  BOSSIS Monique

Deux essais infructueux de géothermie (en 2006 et 2008) pourtant tentés avec des pros. Toute une « quincaillerie » qui dort depuis dans un coin du grenier ! Serais disposée à financer une ultime 3è tentative mais les entreprises qualifiées (si elles existent vraiment ???) « tiqueraient » certainement sur le fait que j’ai déjà le matériel ?? Suis dans le 58, dans le Morvan.

Marcel Desmarais
20 jours il y a

Nous au québec ça fait plusieurs années que nous rénovons pour économiser l’électricité mais le hic c’est que hydro québec à parfois un manque à gagner alors ils montent le tarif et nous nous sommes pénalisé par cette augmentation car le cout de rénovation et les hausses d’électricité fait en sorte qu’ils nous en coutent toujours un peu plus cher chaque année donc nous ne voyons pas le bénéfice de rénover mais hydro son chiffre d’affaire monte continuellement faut dire que c’est la vache à lait du gouvernement donc les bénéfices passent au gouvernement et les frais au peuple méchante arnaque ça pourrait être de même chez vous en bout de ligne je constate que tout ce qui est pour le bien de la planète diminue notre pouvoir d’achat et augmente les bénéfices des compagnies et des gouvernements conclusion la classe moyenne est en voie de disparition sous peu merci de m’avoir lu

Valerie Jean
20 jours il y a

Peut on espérer appliquer ceci a des copropriétés
Dans quelles conditions a quel coût

Personellement je suis propriétaire d’un appartement dans
une petite copropriété dont je suis syndic bénévole et j apprécierais des solutions
Il est temps d envisager des avancées

20 jours il y a

Bonsoir,

Connaissez-vous de réels fournisseurs d’électricité sans centrale nucléaire ? En fait, tous les Total Direct / Casino / … Énergie prennent de l’ « ARENH » bradé 0,042 € / kWh qu’ils nous revendent à 0,124 € / kWh en empochant au passage une marge très confortable.

https://www.edf.fr/entreprises/electricite-gaz/le-benefice-arenh

Hercule et ARENH sont les responsables de la flambée des prix de l’électricité art de l’endettement d’EDF.
Il est nécessaire que cette folie cesse.

Bien cordialement.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

21
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x