Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Sahel, trois putschs réussis en deux ans : est-ce le début d’une nouvelle ère ?

En deux ans, trois coups d’État ont eu lieu dans le Sahel :

  • Le 24 mai 2021, le colonel Assimi Goïta et le colonel-major Ismaël Wagué ont pris le pouvoir au Mali et déposé le Président Bah N’Daw. (1) Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) a été formé pour assurer la transition et a promis d’organiser rapidement des élections.
  • Le 30 septembre 2022, le capitaine Ibrahim Traoré a pris le pouvoir au Burkina Faso. Il a renversé le gouvernement d’un autre militaire, Paul-Henri Sandaogo Damiba, qui avait lui-même exercé un coup d’Etat huit mois plus tôt. (2,3)
  • Le 26 juillet 2023 le général Abderahmane Tiani a déposé le président Mohamed Bazoum. Il est désormais le Président de la transition et dirige avec le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP). La fin de la 7e République du Niger est actée. (4)

 

Trois pays aux enjeux communs

Ces trois événements sont liés.

D’abord parce qu’il s’agit de pays voisins, francophones, ayant un triple front commun : la lutte contre le djihadisme, la lutte contre la corruption et la fin de l’ingérence française. (5,6)

Ensuite parce que ces coups d’Etat ont été menés par des juntes militaires qui semblent soutenues par les populations.

Aux yeux de nombreux Africains, la démocratie est souvent synonyme de régime corrompu par l’Occident.

Et ils préfèrent un pouvoir tenu par une junte droit dans ses bottes, disposant d’une vision stratégique pour le pays que des présidents-marionnettes qui subissent la volonté de l’Occident, de la France et des Etats-Unis en particulier.

Derrière ces coups d’Etat, il y a donc une volonté très nette de conquête de souveraineté et d’adhésion à un monde plus multipolaire.

Il y a aussi une volonté marquée de résoudre les problèmes dramatiques auxquels ces pays sont confrontés.

 

Des révolutions de palais maîtrisées

Ainsi le général Tiani au Niger explique que cette prise du pouvoir s’est faite à son corps défendant. (7)

Il souligne que ce coup de force est une nécessité en raison de l’incapacité du régime en place de faire face aux problèmes du pays. (8)

Il dénonce la corruption et le clanisme des personnes qui ont été déchues du pouvoir. Il dénonce le fait que le pays soit vendu à des intérêts privés et étrangers.

Il insiste cependant sur le fait qu’il n’y a eu ni effusion de sang, ni répression des opposants.

Et, en effet, que ce soit au Mali, au Burkina-Faso ou au Niger, il semble que la situation soit maîtrisée.

Le général Tiani parle de la volonté du CNSP d’être à l’écoute des parties prenantes.

Il espère qu’une fois l’émotion passée, le pays pourra envisager des discussions apaisées avec les uns et les autres.

Il promet la tenue d’élections libres au terme de la période de transition.

Au Mali et au Burkina-Faso, les Présidents de transition tiennent des propos allant dans le même sens.

 

La souveraineté, priorité n°1

Au Sommet Afrique-Russie, qui s’est tenu à St Petersbourg les 27 et 28 juillet 2023, le président du Burkina-Faso, Ibrahim Traoré, lors d’une intervention remarquée, a affirmé que la priorité des priorités est la souveraineté de son pays et des pays voisins. (9,10)

Il a dit avec conviction :

“L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte, ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort.”

Et il a conclu son propos ainsi :

“Nous devons rendre hommage à nos peuples. Gloire à nos peuples, dignité à nos peuples, la patrie ou la mort.”

Il a précisé sa pensée dans différentes interviews, notamment auprès des médias russes. (11)

Pour lui, son pays, doit :

  • se défaire de l’ingérence française,
  • assurer sa pleine souveraineté alimentaire qui permettrait aussi d’éviter l’émigration,
  • assurer sa souveraineté énergétique,
  • renforcer son armée pour gagner la guerre contre les djihadistes,
  • s’industrialiser et devenir une économie capable de transformer ses matières premières.

Sur ce dernier point, il donne l’exemple du sésame.

Aujourd’hui, ce produit est exporté sous sa forme brute. Il pourrait simplement être transformé en huile pour être vendu beaucoup plus cher !

Cette vision est partagée par le Mali et le Niger voisin.

Et, Ibrahim Traoré a même proposé au Mali de créer une fédération. Il explique que les pays ont déjà de nombreux terrains de coopération notamment sur le plan militaire avec deux armées qui s’entraînent ensemble. (12)

Dès lors, pourquoi n’iraient-ils pas plus loin dans leur coopération politique et militaire ?

 

La construction d’une filière nucléaire du Sahel

Afin d’assurer la sécurité énergétique de la région, le Président Ibrahim Traoré souhaite installer une centrale nucléaire gérée par une entreprise privée sur son territoire. (13)

Il compte sur l’aide des Russes pour y parvenir.

Il est probable qu’il compte sur le Niger, qui dispose d’immenses ressources d’uranium, pour approvisionner le Burkina.

Compte tenu de l’expérience française dans ce domaine, il paraît dommage qu’une coopération sur le nucléaire civil n’ait pas eu lieu plus tôt avec l’Afrique de l’Ouest.

Mais ces trois pays veulent tourner la page du partenariat avec la France qu’ils jugent déséquilibré.

Pour eux, désormais, le partenaire qui compte, c’est la Fédération de Russie.

L’hydrogène est l’énergie du futur.

C’est la solution clé pour assurer notre souveraineté énergétique.

La France ne peux pas se permettre de se laisser distancier par les autres pays dans ce domaine, elle doit investir massivement dans la recherche, le développement et la production des technologies de l’hydrogène.

POUR que la France multiplie ses efforts pour la production d’hydrogène vert et blanc,

POUR un avenir plus propre, plus durable et plus autonome,

SIGNEZ la pétition !

Soutien apparent des populations

Que pensent les peuples de ces coups de force ?

Ici et là ont eu lieu des manifestations devant les ambassades de France. Des drapeaux français ont été brûlés.

Par ailleurs, le soutien direct des gardes présidentielles laisse à penser que les gouvernements renversés n’étaient pas particulièrement soutenus.

Si l’on regarde sur Internet, on s’aperçoit que de nombreux influenceurs soutiennent pleinement les nouvelles juntes dont ils attendent un vrai nouveau départ. (14,15,16)

Et sous leurs vidéos les commentaires semblent unanimes.

Ces vidéos ne représentent qu’une partie de la réalité.

Mais le discours de ces nouveaux chefs d’Etats, qui en appellent au respect de leurs nations et à la fierté retrouvée, semble avoir fait mouche chez une partie substantielle de la population. (17,18,19)

Il y a comme un vent de deuxième décolonisation dont se réjouissent de nombreux habitants.

Ces coups d’Etat n’ont pas déclenché de guerre civile non plus.

 

Une révolution spirituelle et culturelle

Dans leurs allocutions, les nouveaux chefs d’Etat n’ont pas hésité à faire référence à Dieu pour Traoré ou Allah pour Tiani.

Ils se mettent sous le signe d’une protection céleste.

Ils insistent également sur l’importance des traditions familiales et culturelles africaines.

Ils refusent que les Occidentaux cherchent à influencer leur culture.

Sans doute faut-il y voir un refus catégorique du sécularisme occidental et de l’idéologie woke qui se répand aux Etats-Unis et en Europe.

Sur ce terrain aussi, les peuples de ces trois pays se sentent plus proches des Russes que des Occidentaux.

 

Réaction d’Emmanuel Macron et première victoire diplomatique du Niger

Le 30 juillet 2023, le président français a réagi au coup d’Etat en affirmant que la France répliquerait « de manière immédiate et intraitable » en cas d’attaque contre ses ressortissants et ses intérêts. (20)

Et, en effet, pour la France, la coopération avec le Niger avait une dimension stratégique forte.

La France importe de l’uranium du Niger. 1500 militaires mobilisés pour lutter contre les djihadistes sont également présents sur le territoire.

Mais la réaction d’Emmanuel Macron n’a pas été appréciée au Niger, dont le Président a rappelé que les ressortissants français étaient les bienvenus dans son pays, qui a pour coutume d’être hospitalier.

La France a également décidé d’arrêter son aide au développement au Niger.

Par ailleurs, la CEDEAO, la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest a imposé des sanctions au Niger et menacé le pays d’une intervention militaire. (21)

Mais le Mali et le Burkina Faso sont montés au créneau ainsi que la Guinée.

Et finalement la CEDEAO a reculé.

Désormais, la tension peut se transformer en conflit armé. Le président déchu Mohamed Bazoum appelle à une intervention armée des Etats-Unis. (22)

La Russie s’y oppose catégoriquement.

 

Quels enseignements pour la France ?

En quelques années, les militaires français ont dû quitter le Mali, le Burkina Faso, la Centrafrique et pourraient bientôt quitter le Niger.

La politique française en Afrique de l’Ouest est un échec dont il faut tirer les conséquences. (23)

Les accords militaires qui posaient un cadre à la présence française dans ces pays ont été remis en cause.

Il est donc temps pour la France, elle aussi, de tourner la page et de se retirer définitivement de ces pays.

La France devrait s’inquiéter de ses propres souverainetés alimentaire, énergétique, industrielle et militaire.

Il est grand temps, par exemple, d’investir dans la production d’algues au large des côtes françaises qui pourraient fournir des biocarburants, des matériaux pour les textiles et des aliments et des espaces de captage du CO2. (24,25)

De même, le moment est venu d’accélérer encore les investissements dans les réacteurs dits de 4e génération qui utilisent de l’uranium-238 et non -235 que l’on trouve dans les déchets radioactifs stockés depuis des années. (26)

Avec ces réserves d’uranium, la France dispose d’une réserve énergétique considérable pour les années, voire les siècles à venir. (27)

La France pourrait également atteindre l’autonomie énergétique en investissant massivement dans la recherche, le développement et la production des technologies de l’hydrogène, une pièce maîtresse du futur système énergétique à neutralité climatique. (28)

Les crises internationales qui se succèdent doivent achever de convaincre nos responsables politiques de mettre les bouchées doubles dans ce domaine !

 

Faire de la paix une priorité

Dans cette affaire, la position de la France est délicate.

Le plus simple serait de quitter le territoire, de mettre fin au franc CFA et de souhaiter bonne chance aux nouveaux chefs d’Etat du Sahel.

Le plus important est de veiller à ce que le départ des troupes françaises se fasse rapidement et sans accroc.

Il serait préférable d’abandonner l’idée de sanctions à l’encontre d’un pays qui est déjà extrêmement pauvre.

Une fois l’émotion passée, pour reprendre les mots du Président Tiani, les différentes parties prenantes pourront envisager de remettre sur pieds des partenariats plus équilibrés.

Pour les putschistes, le plus difficile sera de tenir leurs promesses de relancer le processus démocratique d’ici quelques mois…

Wait and see.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

L’hydrogène est l’énergie du futur.

C’est la solution clé pour assurer notre souveraineté énergétique.

La France ne peux pas se permettre de se laisser distancier par les autres pays dans ce domaine, elle doit investir massivement dans la recherche, le développement et la production des technologies de l’hydrogène.

POUR que la France multiplie ses efforts pour la production d’hydrogène vert et blanc,

POUR un avenir plus propre, plus durable et plus autonome,

SIGNEZ la pétition !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/05/31/au-mali-la-semaine-ou-le-colonel-goita-s-est-couronne-president_6082131_3212.html
(2) https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/burkina-faso/coup-d-etat-au-burkina-faso/
(3) https://africacenter.org/fr/spotlight/comprendre-le-dernier-coup-detat-au-burkina-faso/
(4) https://www.bfmtv.com/international/afrique/en-direct-coup-d-etat-au-niger-comme-la-france-l-italie-evacue-ses-ressortissants_LN-202308020292.html
(5) DISCOURS HISTORIQUE DU GÉNÉRAL ABDERAHMANE TIANI, PRÉSIDENT DE LA TRANSITION DU NIGER, Afrique Média, Youtube
(6) https://information.tv5monde.com/afrique/que-faut-il-retenir-du-deuxieme-sommet-russie-afrique-2662165
(7) DISCOURS HISTORIQUE DU GÉNÉRAL ABDERAHMANE TIANI, PRÉSIDENT DE LA TRANSITION DU NIGER, Afrique Média, Youtube
(8) Idem
(9) https://information.tv5monde.com/afrique/que-faut-il-retenir-du-deuxieme-sommet-russie-afrique-2662165
(10) https://www.tiktok.com/@wendjeac/video/7260837914160975109
(11) C’est Grave : Ibrahim Traoré  »Ils Ne Nous Manquerons Plus De Respect… », Apprendre à Oser !, Youtube
(12) Idem
(13) https://www.aib.media/2023/07/29/implantation-dune-centrale-nucleaire-au-burkina-ibrahim-traore-en-parle-avec-vladimir-poutine/
(14) COUP D’ÉTAT AU NIGER : MACRON A ENCORE MIS DE L’HUILE SUR LE FEU, Le Média,Youtube
(15) Macky sall répond à Ibrahim Traoré, Général Valsero, Youtube
(16) L’Afrique fait trembler la France. Voici la vérité que personne ne voit, KAARAMOO, Youtube
(17) COUP D’ÉTAT AU NIGER : MACRON A ENCORE MIS DE L’HUILE SUR LE FEU, Le Média,Youtube
(18) Macky sall répond à Ibrahim Traoré, Général Valsero, Youtube
(19) L’Afrique fait trembler la France. Voici la vérité que personne ne voit, KAARAMOO, Youtube
(20) https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-edito-politique/edito-coup-d-etat-au-niger-le-message-de-fermete-d-emmanuel-macron-apres-la-manifestation-devant-l-ambassade-de-france_5936375.html
(21) https://www.lepoint.fr/monde/la-delegation-de-la-cedeao-quitte-le-niger-sans-avoir-rencontre-la-junte-04-08-2023-2530589_24.php
(22) Niger : La Russie donne un ultimatum aux Etats-Unis et aux pays de l’UE, Ebene Media TV, Youtube
(23) https://www.charentelibre.fr/editorial/niger-l-echec-de-la-politique-francaise-le-point-de-vue-de-cl-16133667.php
(24) La France pourrait produire autant de gaz que la Russie | Idriss Aberkane, Youtube
(25) [EXTRAIT] Les opportunités infinies des algues sous-marines, Scanderia, Youtube
(26) https://www.polytechnique-insights.com/dossiers/energie/les-dernieres-avancees-technologiques-de-lenergie-nucleaire/nucleaire-quest-ce-quun-reacteur-de-4eme-generation/
(27) Idem
(28) https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/potentiel-hydrogene-bas-carbone-renouvelable

S’abonner
Notification pour

60 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chokgha
10 mois il y a

Ce ne sont pas des djihadistes qui tuent, violent, et décapitent dans le sahel, ce sont des terroristes à la solde des impérialistes, disséminés dans ces zones pour contraindre les dirigeants de ces pays à brader leur ressources naturelles. Les dirigeants de ces pays savent que ce ne sont pas des djihadistes qui les attaquent mais des terroristes, vous n’avez qu’à écouter leurs discours.

Bouvier
10 mois il y a

Un coup d’état militaire est suivi d’une dictature militaire. Au Mali les exactions de Wagner sont légions. Les migrants y sont décimés. Passer du protectorat occidental à la botte de Poutine rendra t’il les peuples plus heureux ? Faut-il laisser daesh profiter de la situation ? Les femmes de ces pays en seront-elles plus heureuses ? Aurions-nous dû rester allemands sous la dictature d’Hitler ? Serions-nous plus heureux nous-mêmes sous une dictature ?

noella macé
10 mois il y a

comme a chaque déplacement du président ; après avoir fait le tour de l’afrique , résultat c’est la mer.. bien vite la réponse la MENACE armé , rien que ca ! bien entendu ce n’est pas sa viande qui se terra tué triste président tout en geule

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

60
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x