UPNCR : Union pour la Préservation d’une Navigation Côtière Responsable

Créée en 2023, l’UPNCR (Union pour la Préservation d’une Navigation Côtière Responsable)
 
est une Association régionale qui regroupe une quarantaine d’associations de plaisanciers du Var et des Bouches du Rhône qui se sont progressivement regroupées en adhérant à l’UPNCR, en opposition au projet de créer des zones de mouillages sur bouées (ZMEL) dans les 6 baies de Porquerolles, ce qui instituent un nouveau péage arbitraire et réduisant à néant le plaisir de naviguer et de poser son ancre en toute liberté. 
 
Confrontées à l’absence d’une concertation sincère des auteurs du projet de la ZMEL de Porquerolles, l’UPNCR représente aujourd’hui à travers ses différentes associations déjà près de 4000 plaisanciers dans la région sans compter leurs passagers.
Ensemble, ils ont établi une plateforme de 4 revendications visant à limiter l’étendue des zones de bouées en les cantonnant uniquement là où elles sont utiles afin de ne pas restreindre l’activité de la plaisance, un secteur en France où l’industrie et le sport excellent au niveau mondial.
 
1. Liberté et gratuité d’ancrage sur le sable pour tous les bateaux,
2. Des bouées uniquement sur les zones d’herbiers de posidonies pour les protéger !
3. Gratuité de toutes les bouées en dehors de la très haute saison (10 juillet / 20 août)
4. Validation que tous les plaisanciers, étant les premiers utilisateurs des zones de mouillages, soient représentés par l’UPNCR au sein des instances qui impactent directement ou indirectement la pratique de leur loisir.
 
Dans le Var et plus particulièrement Porquerolles, la plaisance est une activité populaire et touche toutes les couches de la société. Chaque ZMEL par son nombre restreint de bouées d’amarrage, créera des reports de bateaux sur d’autres baies qui seront ainsi sur-fréquentées justifiant alors l’implantation de nouvelles ZMEL etc…. Si une ZMEL sans concertation s’implante à Porquerolles, la côte méditerranéenne ne sera plus qu’un vaste péage.
 
Son combat concerne désormais donc toute la côte méditerranéenne française.
 
L’UPNCR est organisé en 3 Pôles de compétences (Juridico-Technique, Communication, Négociation), coordonnés par un Comité stratégique.
 
L’UPNCR reçoit le soutien de municipalités littorales qui ont bien perçu le mécontentement de leurs « électeurs-plaisanciers » ainsi que celui des Professionnels du Nautisme – plaisanciers eux-mêmes – qui ont conscience que la Plaisance fait vivre tout un secteur économique et que les plaisanciers traditionnels ne seront jamais remplacés par la location et les nouveaux modes de « consommation de la mer ».
 
L’UPNCR ambitionne de représenter les intérêts du monde de la plaisance et de lui donner enfin la parole auprès des pouvoirs publics qui ne reconnaissent à ce jour que la Marine Nationale, la marine de commerce et la pêche professionnelle…
 
Enfin notons, que le Parc n’a effectué aucune étude d’impact susceptible de justifier les dépenses pharaoniques engagées (près de 4 millions €), à un moment où l’État dit en être à l’Euro près.
 
Il est temps d’agir, nous sommes plusieurs millions à naviguer sur les côtes méditerranéennes, rejoignez notre combat !

Signez la pétition

Soutenez l’UPNCR en vous opposant à ce que tous nos beaux mouillages de Méditerranée soient transformés en parkings payants à bateaux dès 2025.

Articles recommandés