Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
projets-sauver-mer

3 projets pour sauver la mer !

La question de l’environnement est désormais omniprésente.

Si le climat et ses dérèglements suscite le plus d’attention, l’état des océans ne cesse d’inquiéter les amoureux de la nature.

Car les océans sont de plus en plus pollués, notamment par les hydrocarbures et le plastique.

Chaque année 8 millions de tonnes de plastiques seraient déversés dans les océans ! (1)

La mer est une véritable poubelle au point qu’il y aurait deux grands continents de plastique, à peu près de la taille de la Mongolie, soit près de 2 millions de km2 au cœur de l’océan Pacifique. (2)

Ils se forment au niveau des gyres ou vortex océaniques, c’est-à-dire de grands tourbillons d’eaux formés par les courants.

L’Atlantique, comme le Pacifique, possède donc aussi un gyre qui lui aussi réceptionne des millions de déchets en plastique. (3)

Cette catastrophe a de nombreuses répercussions néfastes pour l’océan et ses habitants.

Les requins, les baleines, les tortues de mer, tous ces animaux sont saturés de plastiques. (4,5,6)

Ils étouffent et s’échouent sur les plages provoquant la curiosité et la tristesse des habitants qui découvrent ces cadavres vomissant du plastique.

Esmeralda part à la pêche au plastique

Heureusement, il existe des initiatives pour faire face à ce problème.

Il y aurait même un certain enthousiasme du côté d’une partie des ingénieurs et des entrepreneurs pour développer des solutions efficaces qui soient à la fois compatibles avec les besoins humains et ceux de l’environnement.

Ainsi, tout récemment la société britannique Ocean Ways, soutenue par son gouvernement et par de nombreux investisseurs, a produit un sous-marin destiné à transporter des colis de moins de 5 kg tout en ramassant le microplastique marin. (7)

Il s’agit d’un engin à hydrogène que les Anglais ont appelé “Esmeralda”.

Sa première mission sera de transporter des colis entre Londres et Amsterdam.

L’intérêt de ce sous-marin particulier est sa capacité à filtrer les microparticules de plastique.

L’équipe du projet est composée d’ingénieurs militaires et civils.

Par exemple, Bob Martin, l’ingénieur en chef, a travaillé pour la NASA, tandis que Jami Buckley, architecte naval, a dessiné des yachts de course.

Une seule femme apparaît sur le site Internet : Gabriele Kasparaviciute. Elle est responsable de la navigation autonome des sous-marins. C’est elle qui guide les hommes et les machines…

Le patron du projet, Dhruv Boruah, espère qu’à terme, l’entreprise comptera une petite flotte de sous-marins capables de dépolluer et décarboner les mers. (7,8)

Ocean Cleanup a mis la barre très haut !

Cela fait près de 10 ans que Boyan Slat a créé Ocean Cleanup. Il avait alors 18 ans !

Son projet était simple : créer de vastes digues marines mouvantes capables de ramasser le plastique perdu en mer.

Très vite, le jeune homme d’origine néerlandaise et croate suscite un enthousiasme extraordinaire.

Le projet est très largement soutenu par le public. Un financement participatif lancé en 2012, à la suite d’une conférence TED donnée par le jeune Boyan, récolte 2 millions d’euros.

La première digue, en forme de U, appelée système 001, est lancée en 2018 au large de San Francisco.(9,10)

Il s’agit d’un flotteur de 600 mètres de long tirant un filet de 3 mètres de profondeur. Deux bâteaux tirent le U de part et d’autre.

Le premier essai est un échec partiel : la digue cède et le système 001 doit être rapatrié vers le port.

Mais le deuxième essai avec le système 002, surnommé Jenny, est un succès total.

Il a été lancé en octobre 2021 et déjà 9 tonnes de plastique ont été prélevées de l’océan Pacifique. (9,10)

Ce plastique est recyclé. Désormais, l’entreprise propose des lunettes de soleil fabriquées à partir de ce matériau.

Boyan Slat est persuadé qu’avec 10 “Jenny”, la moitié des grands vortex de l’océan Pacifique pourraient être nettoyés en 5 ans.

Ce serait exceptionnel.

Reste la question des microplastiques que le grand U ne peut repêcher.

Peut-être y aura-t-il à terme des projets croisés avec Oceanways…

La péniche solaire qui capte le plastique

L’océan ne suffit pas à Boyan Slat. Il a également décidé de nettoyer les rivières des déchets en plastique qu’elles contiennent.

En effet, 80% de la pollution en plastique des océans proviendrait de 1000 fleuves bien identifiés.

L’objectif est de “fermer le robinet”.

C’est en Malaisie et en Indonésie que son projet “The Interceptor” a été lancé.

Il s’agit du nom donné à une péniche capable de ramasser jusqu’à 50 tonnes de déchets par jour.

Cette barge mesure 24 mètres de long. Elle est alimentée par des panneaux solaires.

Elle est positionnée sur les endroits stratégiques, au milieu du cours d’eau.

Elle est associée à une digue flottante qui va du bâteau jusqu’à l’une des berges.

La digue flottante est placée en diagonale. Ainsi, les déchets vont mécaniquement vers la péniche.

De l’autre côté de la berge, un passage est préservé pour la navigation fluviale.

Les déchets récoltés sont ensuite triés.

L’ambition de Cleanup est de parvenir à nettoyer les rivières et les océans d’ici 2040.

Et l’association semble bien partie pour réussir le projet !

Quand je vois le talent de Boyan Slat et tout ce qu’il a entrepris en 10 ans, je ne peux pas m’empêcher de penser que la jeunesse est mieux au grand air que cachée derrière des masques ou confinée à la maison !

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.P.S : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
96 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
chafia djibri
2 mois il y a

on en parle toujours depuis une décennie mais aucun action en perspective Arrêtons d’en parler et Agissons concrètement. La planète se meurt. L’heure est grave

Marie-Françoise
3 mois il y a

Je suis enthousiaste face à ces projets. Je fais mon possible à mon minuscule niveau et je rêve de travailler à un niveau plus important au nettoyage de la planète !

Adriana Bukowska
3 mois il y a

Bravo à tous ceux qui non seulement se préoccupent de la pollution des mers (comme moi) mais qui en plus peuvent faire et FONT quelque chose pour réparer ce que ma génération sans le savoir a fait subir à la planète. Adriana Bukowska

Jo-Anne Dalpé
3 mois il y a

C’est fantastique et absolument essentiel qu’une action pareille soit enfin effectuée.Il était temps! La pollution de l’air et autres est malheureusement aussi phénoménale…Il faut agir pour cela également. Merci pour ce geste.

Josiane D.
3 mois il y a

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre pétition concernant la pollution des océans. Ces pollutions qu’elles soient océaniques, terrestres, ou spatiales sont une honte pour l’humanité. Je me demande quand nous sommes arrivés à une société de laissez-aller, de manque « d’hygiène » à tous les niveaux.

Quant au réchauffement climatique, il faudrait peut-être commencer par arrêter ces importations et exportations de produits qui font le tour du monde alors qu’ils pourraient être produits dans les pays qui importent et exportent.

Il faudrait aussi que les riches arrêtent de se promener en jets privés, de conduire des voitures qui consomment plus d’essence en un jour que la mienne en un an.

Il faudrait, également, arrêter de lancer des satellites et autres dans l’espace, source de pollution, sans compte, qu’actuellement, une muraille de Chine tourne autour de nous (débris de satellites et plus encore).

L’Humanité est en pleine dégénérescence et un jour ou l’autre elle devra payer le prix de ses actes.

Bien à Vous.

nadine anglada
3 mois il y a

En effet il faut saluer et soutenir tout ces projets qui redonnent de l’espoir, une petite lumière qui brille dans cet océan de grisaille.
Je rejoins le commentaire de Bayol et commençons individuellement par ne plus utiliser le plastic (très, très, compliqué)
Je pose une question, surement naïve, pourquoi fabrique t-on encore ces plastics qui polluent ??
Le vrai commencement ne serait là ma semble t-il.

Rotoullie
3 mois il y a

En vous lisant ce matin, vous m avez redonné espoir. Pourquoi ces informations ne sont pas largement divulguées ?

Line Robitaille
4 mois il y a

absolument magnifique comme travail, c’est très touchant et en même temps inouï toute la merde qu’il y a dans la mer. félicitation

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

96
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x