Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
sauver-les-oiseaux

7 actions pour sauver les oiseaux

Vos jardins et vos balcons ne sont plus autant visités par les oiseaux qu’ils pouvaient l’être autrefois. En 30 ans, plus de 420 millions d’oiseaux ont disparu en Europe. Même le moineau domestique est touché1 !

De même les hirondelles de fenêtre, jadis si communes, ne nichent plus chez vous ou chez vos voisins.

Si dans votre jardin ou votre rue vous voyez un verdier d’Europe ou une fauvette pitchou, réjouissez-vous ! Ce spectacle est devenu une rareté.

Les raisons de ce désastre sont connues. Ce sont les pesticides, l’arrachage des haies, la chasse au lacet et à la glu, les chats domestiques ou encore le braconnage.

Sans haies, ni insectes dans les champs, les oiseaux meurent de faim. Parfois, ils se heurtent aux éoliennes ou aux grandes baies vitrées.

Malgré tout, il vous est possible d’agir pour éviter ce drame. De manière indirecte, si vous consommez des aliments bio, moins de céréales, plus de légumes bio et moins de viande, vous aurez une influence sur les modes d’agriculture.

Mais cela prend du temps.

Alors en attendant, vous pouvez aussi faire des choses chez vous pour les oiseaux.

Voici 7 idées.

1/ Si vous avez un jardin, même petit…

Vous pouvez y placer un petit bassin d’eau avec une pente douce. Il faut que les oiseaux puissent entrer et sortir sans se noyer. Les oiseaux pourront s’y désaltérer et même y faire leur toilette.

Il y a une contrainte cependant : vous devez changer l’eau avant qu’elle ne croupisse. Une eau trop chargée en bactéries pourrait rendre les oiseaux malades.

Par ailleurs, si vous êtes au cœur d’un hiver gelant, vous pouvez mettre de l’eau très froide dans votre récipient. Elle mettra plus de temps à geler que de l’eau tiède. On appelle ce phénomène “l’effet Mpemba” du nom d’un étudiant tanzanien qui en avait fait l’expérience dans les années 602.

L’eau tiède ou chaude est, de toute façon, à éviter. La différence de température de cette eau et celle de l’air frais pourrait être fatale aux oiseaux car ils auraient beaucoup plus de mal à se sécher ensuite1.

Vous pouvez également prévoir des endroits avec de la boue au sol. S’il y a des hirondelles chez vous, elles s’en serviront pour faire leur nid.

2/ Si vous avez un balcon…

Quand la température descend sous zéro et que la nourriture est plus difficile à trouver pour les oiseaux, vous pouvez les aider.

Il vous suffit de de prendre de la graisse végétale dans laquelle vous glissez des morceaux de fruit et des graines. Versez votre mélange dans un pot de yaourt en verre (vide).

Placez-le sur votre balcon.

3/ Si vous aimez nourrir les oiseaux…

Toutefois, certains aliments sont toxiques pour les oiseaux. Il est donc préférable de ne pas leur donner. C’est la pomme de terre crue, l’oignon cru, le lait ou les agrumes1.

Les miettes de pain ou de biscotte, ainsi que les aliments trop gras ne sont pas non plus recommandés pour les oiseaux.

Les graines d’arachides ne sont pas idéales non plus. Mais il y a bien d’autres graines !

N’oubliez pas, si vous mettez de la nourriture pour oiseaux sur votre balcon ou dans votre jardin, de penser aux chats.

Vous pouvez par exemple installer une coupelle en hauteur tenue par des ficelles. Les oiseaux s’y poseront délicatement, tandis que les chats peineront à y parvenir sans tout renverser.

Enfin, les filets à nourriture pour oiseaux que l’on voit parfois dans le commerce sont à proscrire parce que les oiseaux peuvent s’y casser les pattes.

4/ Si vous avez la main verte…

N’hésitez pas à planter sur votre terrasse ou dans votre jardin des arbustes à baies.

Par exemple, le berbéris donne d’excellente baies, riches en vitamine C, dont certains oiseaux raffolent. Comme il est également équipé d’épines, les prédateurs ne s’en approchent pas trop.

En alternative, vous pouvez planter un amélanchier dont les fleurs blanches égaieront votre jardin tandis que les fruits sucrés feront la joie des oiseaux de passage chez vous.

Si vous avez de l’espace, plantez un sophora japonica. Cet arbre majestueux orne de nombreux parcs au Japon. Il produit des guirlandes de fleurs jaunes légères qui attirent les butineuses et autres insectes, et qui à leur tour nourrissent les oiseaux.

Enfin, n’hésitez pas à planter des haies. Ce sont de merveilleux garde-manger pour les volatiles !

5/ Si vous avez un chat…

Ce dernier est un vrai danger pour les petits oiseaux. Mettez-lui un grelot autour du cou. Sa chasse sera moins facile, mais vous aurez plus d’oiseaux vivants dans votre jardin.

6/ Si vous avez des baies vitrées…

Placez des stickers anti-collision dessus pour que les oiseaux les repèrent. Il existe des autocollants ayant la forme d’oiseau mais de simples bandes ou bulles suffisent3.

L’important est que les oiseaux comprennent qu’il y a un obstacle. Ils l’éviteront. Ainsi, ils ne se casseront ni la nuque, ni les ailes…

7/ Si vous avez l’âme d’un militant…

Vous pouvez devenir un refuge affilié à la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). Pour cela, il vous suffit de respecter les règles d’accueil des oiseaux prévues par la LPO et d’obtenir un agrément de la part de cette association4.

Il existe aujourd’hui 29 860 Refuges LPO en France. 26 223 sont des jardins, 782 des balcons de particuliers, 2257 des établissements scolaires, 420 des collectivités, 178 des entreprises. Cela représente 40800 ha de terrains préservés en faveur de la biodiversité4.

Votre balcon n’attend qu’une chose, c’est de s’ajouter à la liste !

Solidairement,

Julien

P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
90 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
THÉO.
1 année il y a

Bonjour,
Votre mobilisation en faveur de la disparition de certaines espèces rares d’oiseaux, est parfaitement illustrée et parfaitement justifiée, alors pourquoi ne pas avoir créé vous-même, une pétition en ligne, afin que tous vos lecteurs puissent la signer ?
Avec votre mail, je m’attendais d’ailleurs à cette éventualité.
Continuez vos actions humanitaires d’entraide aux animaux, et aux personnes en difficulté sociale, sous réserve que celles-ci soient en relation directe, avec la destruction des animaux dûes aux causes climatiques.
Bien cordialement. Mr Théo.

Laforet
1 année il y a

Bonjour dans mon jardin mésanges bleue, charbonnières ,nonettes, a grandes queues, pinsons, verdier, chardonnerets, d autres que je ne connais pas, pics evèches, rouge gorge je les nourris tous et avec plaisir

Beatrix Laffite
1 année il y a

Il paraît que c’est « la bonne maison » ici; ça grouille: petite volaille en liberté, tourterelles, ramiers et une quantité d’espèces de petits oiseaux ainsi que merles et grives; à l’époque des noisettes : le pic épeiche

Donald McCutcheon
1 année il y a

Désolé, je voulais finir ma phrase en disant : mais l’idéal est de lui mettre un collier et une corde pour lui laisser un peu d’espace quand il est DEHORS. Sur mon commentaire précédent, j’ ai cliqué sur – et je ne peux plus revenir en arrière , alors le -1 est une erreur.

Donald McCutcheon
1 année il y a

Je trouve vraiment désolant la diminution de plusieurs espèces d’oiseaux. Si on a un chat, il ne faut pas le laisser en liberté car il est l’une des plus grandes causes de mortalité chez les oiseaux. On peut lui mettre une clochette bien sûr mais l’idéal est de lui mettre un collier et une corde pour lui laisser un peu d’espace quand il est d’élaborés.

danylo
1 année il y a

super on aime tts les oiseaux . mon mari a 82 ans moi 80 . c est notre bonheur

Partout ou l on se trouve mettons des graines .. De novembre a Avril voir plus selon merci de vos articles Une mamie et papy

Gwénaëlle TREGUER
1 année il y a

Article très intéressant, notamment en ce qui concerne la température de l’eau (j’aurais pensé le contraire). Pour ce qui est des plantes, les chardonnerets élégants adorent les graines de cosmos Mais malheureusement, cette année avec le manque d’eau et la chaleur je n’en ai eu que très peu dans le jardin ou tellement petits qu’ils n’ont pas donné beaucoup de graines. Et pourtant, j’habite en Finistère…

Champion
1 année il y a

Bonsoir,
Les pesticides et insecticides tuant toutes les plantes sauvages et les insectes nourrissant tous ces petits passereaux ,il n’est pas vain de les aider à passer l’hiver chez nous.
Par contre tous ces petits migrateurs qui traversent la Méditérannée se jettent par milliers dans les filets installés sur les kilomètres de plage des pays du mahgreb et finissent en brochette sur les marchés.Pour toutes ces raisons,on verra diminuer leur population.
Plus de verdiers,chardonnerets,bouvreuils etc……..
Les chats qui ont un jardin à disposition sont responsables de la disparition de milliers de passereaux en France,il y a des études là dessus,même bien nourris aux croquettes,ils ne perdent jamais leur instinct de chasseur.
https://www.youtube.com/watch?v=QzhdgAX6lYQ&t=260s

JEAN-MICHEL TISON
1 année il y a

Bonjour
Les oiseaux sont toujours présents dans mon jardin, il faut dire sue depuis plusieurs années je les nourris gracieusement. Cette année des nouveaux arrivant ce sont des Chardonnerets (c’est la premières qu’ils viennent chez moi ???)

Steve
1 année il y a

Boumat se dit défenseur des enfants, il est, en fait, le défenseur de robots au coeur congelé

Marie Thouvenel
1 année il y a

Merci pour cet article, pour le nom des plantes qui attirent les oiseaux. Chez moi aucun engrais chimique, des arbres, des haies, des petites piscines. Véritable spectacle, bonheur de voir tous les oiseaux grands et petits boire, se baigner, se bousculer dans les mangeoires avec graines bio ( je préfère me priver sur des choses inutiles ), du gras et je vois un ballet incessant de toutes sortes de passereaux, mésanges, pinsons, sittelles, chardonnerets, hélas pas encore de verdiers ! et autres, pivert… ils ne sont même pas sauvages, magnifique volière sans barreaux, belle collaboration. Le prédateur est le chat, qui nourri par l’Homme, n’a pas besoin de chasser pour se nourrir. Le drame, c’est qu’il y en a trop, qu’ils ont conservé leur instinct de chasseur et s’attaquent aux petits oiseaux, pour rapporter leur proie trophée de chasse, véritable fléau, que les propriétaires ne perçoivent pas assez! Préserver le vivant, est un tout !

Michel
1 année il y a

Bonjour Julien J’ai trouvé intéressante les remarques mais je ferais une précision : En 2009 un arrête est apparu Art. 4. − Sont interdits sur tout le territoire métropolitain et en tout temps :
1. La destruction ou l’enlèvement des nids et des œufs ;
2. La destruction ou la capture des oiseaux
Les chasseurs ayant pris la réglementation au pied de la lettre n’ont plus régulé les corbeaux.

Vu cet été un couple de pigeons avait un nid et les petits venaient de naître la mère était sur le nid.

Un corbeau est arrivé le pigeon a quitté le nid le 2 ème corbeau est venu prendre un des petits puis le premier est revenu et a emmené le petit dernier l’affaire était entendu.
Les pigeons ont la faculté de couver plusieurs fois par ans mais les petits passereaux n’ont pas ainsi que les faisans et perdrix ne peuvent le faire .
Dans la campagne les petits perdreaux faisans sont régulièrement détruits par les corbeaux qui n’ont pas été informé de l’arrêté et font le tour des haies et buissons et ramassent œufs et petits.
Merci de prendre cette remarque en compte cordialement Meilleurs Vœux

MARYVONNE GROSS
1 année il y a

TRES BONNE EXPLICATION. J’AI UN PETIT JARDIN, ET C’EST VRAI QUE LES OISEAUX SONT RARES. JE VAIS LES ACCUEILLIR COMME IL SE DOIT. MERCI.

dominique rascol
1 année il y a

Il y a plus d’un demi siècle que je protège les oiseaux et que j’œuvre pour la nature,
je n’ai pas besoin de vos conseils.
Merci de ne plus m’envoyer de mail.

josette brignone
1 année il y a

Bien, bien tout cela mais empoisonner les oiseaux avec du gras, même végétal ou des graines non bio c’est déjà fait ailleurs et c’est une des causes de leur raréfaction plus que de leur disparition.
Par ailleurs pourquoi conseiller des arbustes et autres plantes exotiques envahissantes potentielles ou réelles alors que nous avons tout dans notre nature.
Il n’y a pas que la LPO qui s’occupe des oiseaux!
Soyez de conseil plus large SVP.

André WIMMERLIN
1 année il y a

cette année comme il y a 2 ans il y a pas beaucoup d’oiseaux alors que l’année dernière ils étaient revenus….?????

Quirouard-Frileuse Francoise
1 année il y a

j’ai la chance d’avoir un étang et d’être en pleine campagne ! j’ai
beaucoup de mesanges (charbonnières, à tète bleue) des Verdier, des pinsons, j’ai eu des bouvreuils et des rossignols au printemps, des huppes faciès et des Martins Pêcheurs ! Le chat me l’a rapporté et presque déposé dans les mains comme une huppe ! Il ne les tue pas ! Ils ont eu droit à leur séance photos et après d’être relâchés sur l’étang ! (Le chat était enfermé) ! je leur donne des boules malgré les filets (pas de problème) je favorise les graines de tournesol uniquement car on vous vend des graines grasses q’ils n’aiment pas du tout ! Et je mets de l’Astra doux sur les boules ! Malheureusement plus de chardonnerets, des merles pas beaucoup de pies ! (Le chat est par principe rentrée au moment où les oiseaux se réveillent et se couchent quitte à le mettre au bout d’une très longue ficelle qui lui permet de manger des souris s’il est près d’une haie) Je pense que ne ne pourrais pas arrêter de nourrir mes oiseaux !
J’ai des noix et des noisettes quand je vois un écureuil mais, je ne le vois pas longtemps ! Mon chat (4kg3) en a peur par contre le gros chat du voisin, qui n’est pas tout près, lui a déjà rapporté une queue !
j’ai 1 voisin très écolo comme moi et l’autre je pense qu’il l’est plus qu’avant !

Buchon Jean louis
1 année il y a

Vos conseils sont les bienvenus.
Je me permets d’en donner un pour que les oiseaux puissent se désaltérer .
Prévoyez un récipient assez grand, peu profond, et mettez quelques cailloux et de l’eau que vous changez tous les 2 ou 3 jours.
Les oiseaux par fortes chaleurs pourront boire et s’ébrouer à souhait.
Les cailloux dépassant légèrement la surface de l’eau, permettront aux oiseaux de se poser sans se mouiller .
Une suggestion:
Sensibiliser les établissements scolaires, et les encourager à proposer des actions pédagogiques dans ce sens.
Ça ne réclame pas d’immenses moyens et le résultat sera forcément très positif.

CUNY
1 année il y a

Bonjour, le sremarques sont très pertinentes mais aucun conseil en matière de nourriture proprement dite à leur donner.
Que doi-t-on leur donner ( pour mésanges, rouge-gorge, moineaux entre autre.)
Merci d’avance pour votre réponse.
Cordialement,
Jean Cuny.

anne marie
1 année il y a

Bonjour nous avons un étang plusieurs mangeoire pour les oiseaux et je dois remplir tout les 2 jours j’ ai beaucoup de visite rouge gorge moineaux et mésanges pinsons merle hélas quelque pies qui chasse les petit oiseaux

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

90
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x