Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
baleine

Chant des baleines ou chant du cygne ?

Lorsque j’étais enfant, j’avais une passion pour les baleines.

Elle m’était venue d’un film que tout le monde a oublié : La grenouille et la baleine.

C’est l’histoire de l’amour que voue une petite fille – Daphné – aux baleines. Elle habite au bord du golfe du Saint-Laurent et passe ses journées à enregistrer le chant des baleines, qu’elle est capable par ailleurs d’entendre mieux que personne grâce à son ouïe exceptionnelle. (1)

Ses grands-parents tiennent l’auberge du bord de mer et accueillent des touristes de passage. Les affaires toutefois ne sont pas bonnes et ils décident de vendre les lieux.

La petite fille va se battre pour que ce terrible projet n’aboutisse pas.

C’est un film destiné aux enfants. Les émotions sont simples. L’héroïne est sincère et joyeuse et les images sont magnifiques.

On voit la mer, les dauphins et les baleines.

Ce sont les baleines à bosse que Daphné préfère parce que leur chant est extraordinaire.

C’est leur manière de communiquer entre elles.

Les baleines, les dauphins et les orques utilisent ces sons comme sonars pour s’orienter sous l’eau. Cela leur permet de plonger à de grandes profondeurs là où la lumière n’est presque plus perceptible.

Toutefois seules les baleines à fanons, les mysticètes, produisent des sons à basse fréquence que l’on appelle “chant des baleines”.

La grande baleine bleue

De mon côté, j’étais fasciné par le grand rorqual bleu ou grande baleine bleue.

Elle aussi, chante.

Mais j’étais surtout séduit par sa puissance, son élégance majestueuse.

Elle est si grande ! Et pourtant si gracieuse.

La planète n’a jamais connu d’animal plus grand qu’elle !

Le diplodocus et l’Argentinosaure n’ont jamais atteint une taille semblable. Eux ne pesaient que 80 tonnes environ.

Le rorqual bleu pèse entre 100 et 130 tonnes ! (2)
Certains disent plus. (3) Il fait plus de 30 mètres de long !

Sa langue pèserait près de 4 tonnes et son cœur plusieurs centaines de kg.

C’est un géant des mers.

Mais il se gorge d’aliments minuscules ! Il ne se nourrit quasiment que de krill, les petites crevettes des mers.

C’est aussi un animal marin très rapide.

Il vogue à 20 km/h avec des pointes à 50 km/h.

Cette vitesse lui a permis d’échapper aux grandes chasses à la baleine du XIXe siècle racontées, entre autres, dans Moby Dick, le roman de Melville.

En 1910, les baleines bleues étaient encore abondantes dans tous les océans de la planète! Elles auraient été plus de 200 000.

Mais le progrès technique a changé la donne.

La vapeur, puis le pétrole ont permis aux navires de pêche d’aller plus vite.

Et au XXe siècle une pêche effrénée a fait chuter ses populations. En 40 ans, les baleiniers ont mené l’espèce au bord de l’extinction.

Elle a été protégée en 1955.

Cétacés en danger !

Le rorqual bleu, comme de nombreuses autres baleines, est en grand danger.

Il ne resterait aujourd’hui que 5 000 à 10 000 rorquals bleus dans le monde.

L’espèce est menacée mais moins que la baleine franche dont il ne resterait que plusieurs centaines d’individus ! (6)

Ces grands cétacés aux chants si marquants, que l’on peut encore voir de temps à autre, dans la baie du Saint-Laurent, subissent de plein fouet :

  • les risques liés au réchauffement climatique ;
  • l’activité humaine en mer qui crée beaucoup de bruit et de perturbations, les baleines ne s’entendent plus chanter !
  • des collisions avec des navires ;
  • la pollution des mers et plus particulièrement celle due au plastique. Chaque année, un peu partout dans le monde on retrouve des baleines échouées, l’estomac saturé de plastique !
  • les filets de pêche qui traînent dans les océans.

Que peut-on faire pour aider les baleines ?

L’une des premières actions à faire est de cesser autant que possible de consommer du plastique.

C’est mieux pour les baleines, pour les oiseaux marins, pour nos rivières dans lesquelles le plastique se décomposent en microparticules et étouffe tout ce qui passe à sa portée !

Vous pouvez également soutenir des associations qui militent et défendent les projets de sauvegarde des baleines.

Par exemple, le sanctuaire Pelagos en Méditerranée est un lieu de sauvegarde des cétacés et des animaux marins.

Enfin, soutenez les responsables politiques qui ont le courage d’aller dans la bonne direction.

Les Canadiens ont fait de gros efforts pour réguler le transport maritime dans la baie du Saint-Laurent mais le trafic maritime y est encore dense.

Si nous souhaitons sauver les baleines, il va falloir aller plus loin.

Cela passe par une réduction du transport maritime, un véritable nettoyage des mers et la fin de la pollution des rivières…

Est-ce possible ?

Notre civilisation parviendra-t-elle à continuer à vivre avec les baleines ?

Saurons-nous les préserver ?

Ce n’est pas une question anodine. De notre capacité à gérer notre relation avec le monde sauvage, dépend aussi notre avenir.

Nous ne pouvons pas nous contenter d’un monde où plus rien n’est beau, plus rien n’est libre, plus rien n’est naturel.

Et il n’est pas dit, par ailleurs, qu’un tel monde soit vivable !

Alors, sauvons les baleines tant qu’il est encore temps. N’attendons pas le chant du cygne !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
50 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
christine bouchara
4 mois il y a

Très juste cause et texte émouvant.
J’ai de merveilleux souvenirs, nombreux et touchants, sur le Saint-Laurent au milieu ds baleines, orques, etc. Nous y allions en Zodiac, avec mille précautions. Les gros bateaux + confortables ont multiplié le trafic, je doute que ce soit très bon pour leur tranquillité.
Christine, France
Si vous lancez une pétition, je la signerai et la ferai circuler

CHANOINAT
4 mois il y a

Bonjour,
un seul programme : c’est l’avenir en commun porté par la France insoumise. Tous ont un casier judiciaire vierge. Une vraie politique globale de bien-être animal

BERTIN
4 mois il y a

Je les ai vus et entendus au large de Tadoussac, spectacle superbe, merci à elles.
Nous devons les préserver.

Eli
4 mois il y a

Bonjour Julien
Quel plaidoyer émouvant pour ces animaux marins ! Quelle tendresse ! 🐬🐬🐬
Seul un coeur insensible ne pourrait être touché par vos mots Julien.
Je vais m’intéresser de plus près à ce sujet et voir comment je peux agir à mon niveau pour ces Êtres si précieux !(depuis 2ans je boycotte le plastique en fabriquant tous les produits ménagers moi-même et en achetant des produits frais et locaux)

Merci de nous ouvrir les yeux tellement occupés « ailleurs » en ce moment.
De tout coeur avec vous et votre démarche humani-Terre. 💕✨
Éliane

viviane
4 mois il y a

Protégeons les baleines qui contribuent à l équilibre des océans. Respectons la vie sous ses multiples formes

Patricia Andre
4 mois il y a

Un grand merci pour ce texte . Oui chacun peut à son niveau faire un peu et chaque goutte d action contribuer à un océan de mieux pour la olanete . Mais parfois j ai envie de pleurer pleurer sur l insconcience es humains a détruire tout pleurer sur la tache immense pour rattraper ces décennies ou l humain s est cru a l egal d un dieu. Merci de nous donner un brin d espoir.

Benamar Kamal
4 mois il y a

Sommes- nous revenus à adorer le veau d’or, la consommation effrénée est une partie de ce veau d’or! privilégions LE « VIVANT » au delà de toutes nos égocentrisme!

Marcelle VILA
4 mois il y a

En entier accord avec votre article. Il faut agir des a présent en espérant que cela est encore possible.

4 mois il y a

pourquoi vouslez vous que je cré ma propre pétition ?

Fossette
4 mois il y a

Impensable que ces baleines disparaissent…et si nous n’étions que le rêve de la baleine ( voir le cinquième rêve de Patrice Van Eersel) ?

Fredon
4 mois il y a

Beau texte de sensibilisation aux conséquences de choix politiques sur la planète ?

Lesquels ? Qui et pourquoi ? Autant il est important de dénoncer les dégâts humains et écologiques, autant il me paraît indispensable de préciser quel type de société est responsable et quel type de société il nous faut construire pour améliorer la condition humaine, animale, végétale et stopper la dégradation de notre environnement dans son ensemble.
Macron vient de faire son autopromotion et de décliner ses axes de campagne. C’est une politique de casse sociale aggravée qu’il entend imposer au pays tout en prenant du retard sur ses propres engagements.
L’urgence, c’est de mettre sa politique en échec et de faire reculer la suspicion d’une majorité de Français.es envers la parole publique en proposant une alternative de progrès social et écologique crédible

Dan
4 mois il y a

Merci pour les baleines, mais aussi merci pour le style, j’ai eu envie de battre des mains, c’est bon signe!

carré
4 mois il y a

Sauvons les dernières baleines tant qu’il est temps !

Brigitte
4 mois il y a

De tout cœur avec ce combat. J’aimerais tellement que ma petite fille puisse les voir un jour autrement qu’au cinéma, dans le respect de l’environnement et de la planète! Plastique non merci est une devise hélas trop peu répandue et la crise du COVID n’est pas pour arranger les choses !!! C’est dramatique et triste!

Monika Mezey
4 mois il y a

Colinoix
4 mois il y a

Arrêtons d’envoyer ces immenses bateaux de croisière bourrés de milliers de touristes dans les lieux où vivent ces merveilleux mammifères!!! et autres animaux!!! et supprimer tous ces voyages touristiques qui fichent en l’air la faune et la flore !

Nicolas
4 mois il y a

Merci pour ces prises de conscience que vous partagez si généreusement. J’espère que nous puissions grandir ensemble pour un monde plus beau et plus juste, Merci pour votre engagement.

Nanou
4 mois il y a

Beaucoup de choses importantes ont été dites…
Oui merci Julien pour ce superbe texte sur les baleines…
Cela me donnent des frissons, toute cette beauté, cette force, ces mystères et l’amour qui s’en dégage…je suis pour…!!!
Il a été évoqué IFAW…cette association fait énormément pour tous les animaux en détresse et en voie d’extinction.
J’aide comme je peux financièrement.
J’ai tellement à faire autour de moi, rôle très prenant et important.
Il faut commencer par là aussi.
Chat errant, chatons abandonnés, ainsi que les chiens, les oiseaux etc..
Mais tout cela est toujours un problème d’argent…
Le profit de tout qui même l’homme a détruire, anéantir et détruire les siens….
Merci Julien de nous faire réagir et j’espère agir….
Merci à toutes les associations qui ont un énorme travail, fait avec beaucoup de coeur….
Je suis tout cela…
A bientôt.,

Guillaume Pottier
4 mois il y a

Entièrement d’accord pour modifier mon style de vie, celui de la société de consommation, de manière à réduire mon impact sur la flore et la faune de la planète (c’est plus concret que « l’environnement », n’est-ce pas ?).
Toutefois, ce mail en français touchera au mieux les 67 millions de Français (à supposer que tous aient un e-mail…) plus quelques dizaines de millions de francophones, soit 1 à 2% de la population mondiale.
Or l’essentiel de la pollution aujourd’hui vient d’Asie, la zone de loin la plus densément peuplée (Chine et Inde : 1,4 milliards d’habitants chacun, à eux deux plus du tiers de la population mondiale).
Tant que ces mastodontes ne feront pas d’effort de leur côté, les nôtres ne serviront à rien. Ils n’auront même pas valeur d’exemple si les plus gros contributeurs ne suivent pas.
Comment les pousser à changer de leur côté ? En n’achetant pas tout ce qui vient de chez eux. Il n’y a que les relations commerciales qui pèsent dans ce type de négociations.
Mangeons et consommons local : c’est plus juste (on aide ses voisins en premier), plus sain (nourriture de saison), plus écologique (pas de transport maritime, polluant), et ça réduit notre dépendance.

Francis
4 mois il y a

la Norvège, le Japon…..résolution de l’ONU ?

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

50
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x