Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
Share on whatsapp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
arbres-deforestation

Des arbres et des hommes : comment répondre aux défis du changement climatique ?

La bonne nouvelle de ces dernières années est que l’opinion publique mondiale aurait plutôt changé d’avis sur l’évolution du climat.

De nombreuses populations ressentent les augmentations de températures et constatent ses conséquences sur les réserves en eau, sur le climat et sur leur mode de vie.

En Europe, les effets du réchauffement climatique sont encore limités mais dans les pays équatoriaux, ils sont déjà très redoutés.

Le Brésil est bien seul dans son refus de voir cette évolution. (1)

C’est une catastrophe pour les Brésiliens et les terriens de manière générale.

La déforestation continue des forêts amazoniennes a deux conséquences néfastes :

  • cela augmente les surfaces d’activités humaines et donc émettrices de CO2 ;
  • et surtout cela réduit la surface capable d’emmagasiner du CO2.

La forêt amazonienne n’est pas appelée le poumon de la terre pour rien ! Ces vastes étendues végétales captent massivement le carbone qu’elles stockent.

Elle repose sur un écosystème fragile qui se reforme très rapidement à partir de l’humus créé par les plantes qui meurent. Recréer ces écosystèmes est difficile.

Planter des arbres !

La plupart des biologistes dans le monde pensent qu’il faudrait faire exactement le contraire.

Et de fait, même le Président Bolsonaro est en train de comprendre que le Brésil fait fausse route. (2)

Les arbres, mais aussi certaines prairies grasses, ont une extraordinaire capacité de stockage du CO2.

Un arbre est constitué à plus de 50 % de carbone ! (2)

Des scientifiques ont fait des calculs savants en utilisant des modélisations informatiques pour déterminer combien il y avait d’arbres sur Terre.

Avant leurs travaux, ils pensaient qu’il y en avait environ 400 milliards sur terre.

En réalité, il y en aurait 3000 milliards ! (3,4)

D’autres calculs ont été réalisés pour savoir combien les êtres humains pourraient encore planter d’arbres.

Il y aurait dans le monde une superficie de la taille des Etats-Unis sur laquelle, on pourrait planter des arbres qui pourrait accueillir environ 1000 milliards d’arbres supplémentaires ! (3).

La grande muraille verte du Sahel

Cela dit, ces calculs ne prennent pas en compte le travail de réhabilitation des terres qui pourrait être fait.

Ainsi, il est possible, avec beaucoup de savoir-faire et de patience, de faire reculer les déserts et de changer les climats localement.

Au Sénégal, par exemple, les agriculteurs s’adaptent en diversifiant les cultures et en plantant des arbres. (5,6)

L’objectif est de limiter la dépendance alimentaire et de rendre fertile des zones désertiques.

Tout le Sahel est concerné. C’est ainsi qu’a été lancé en 2007, le projet de grande muraille verte. L’idée est de planter, d’ouest en est, de Dakar à Djibouti, une vaste bande de végétation de 15 km de large pour arrêter l’avancée du désert et regagner du terrain, petit à petit. (6)

Désormais, c’est un écologiste incontournable en Afrique de l’Ouest, Haïdar El Ali, qui porte le projet.

Il a déjà réussi à reboiser une grande partie de la mangrove de Casamance au sud du Sénégal.

Mais la muraille verte est située plus au nord, dans une zone où les précipitations sont rares.

Le défi est de taille !

Le premier bilan

12 ans après le lancement du projet, 4% des terres ont été restaurées.

Cela représente un territoire de la superficie de la Belgique, soit près de 4 millions d’hectares. (7)

À l’échelle de ce projet pharaonique situé dans une zone, souvent en guerre, cela paraît peu.

Mais c’est déjà un succès pour tous ceux qui ont retrouvé leur souveraineté alimentaire grâce au projet.

Le paradoxe Australien

En Australie, le gouvernement a débloqué plus d’un milliard et demi de dollars australiens pour que soient plantés des arbres sur l’ensemble du pays. (8)

Des initiatives privées d’ONG (9,10,11,12) ou familiales (13) accompagnent ce projet.

Hélas dans le même temps, le secteur agricole transforme régulièrement des pans entiers de forêt en monocultures extensives qui ne résisteront pas au changement climatique !

Ainsi, à l’heure actuelle, il y aurait chaque année une proportion semblable de terres réhabilitées en forêt que de forêt détruites…

C’est la stagnation.

En attendant, le pays est toujours frappé par des incendies de forêt dévastateurs liés à la sécheresse, liée… à l’absence d’arbres !

Et en France ?

Depuis 2003, la forêt française ne s’étend plus. Cela fait donc 20 ans que la situation stagne alors que le réchauffement climatique s’accélère. (14)

Par ailleurs, il y a en 2020, deux fois moins de plantations que dans les années 90 !

L’Etat ne subventionne plus la plantation. Et plus personne ne plante d’arbres !

Or les arbres en France souffrent déjà du dérèglement climatique.

Par exemple, en Anjou, en Touraine et dans tout le val de Loire, les chênes pédonculés disparaissent à grande vitesse !

Il est temps d’agir. La France n’est pas plus à l’abri que les autres !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Cliquez ici pour partager l’article sur Facebook.

P.P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
46 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Gibeaux
2 mois il y a

Si nous arrêtions de faire des gosses, et par là même de devoir les nourrir en empiétant sur la Nature, nous pourrions stopper la déforestation. Le choix, faire un peuple vieillissant … ou des jeunes affamés !

Seguin
2 mois il y a

Oui plantons des arbres mais pas des résineux…

Malgrain
2 mois il y a

Bonjour
Quand les chefs d etat de tous les pays se réuniront pour réfléchir à trouver une solution pour mettre fin à la misère dans tous les pays?
Donner la parole aux populations.
Associer les populations locales aux decisions et aux choix et non les imposer d en haut sans explications.
Cordialement
Constance malgrain

Jodelet
2 mois il y a

Faux de dire que personne ne plante plus
D’autre part en tant qu ancien forestier la régénération naturelle est une technique qui fonctionne très bien. Les dégagements de régénération eux sont bien plus imporyant

Torreton
2 mois il y a

Nous devons soutenir tous autant que nous sommes toutes actions visant à protéger, planter, sauver des arbres et j’invite tout le monde à lire ou relire L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono.

Jean
2 mois il y a

C’est très bien de faire des pétitions, mais c’est encore mieux de s’informer sur le lien entre CO2 et climat.
Effectivement, la teneur en CO2 a varié avec la température pendant les 800 000 dernières années, comme l’a souligné le GIEC, mais les certitudes ne sont pas celles annoncées dans les médias :
https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

odman
2 mois il y a

Si vous ne le savez pas encore, ouvrez les yeux et les oreilles, en France nous faisons aussi de la DEFORESTATION! Le business éolien dévaste de nombreux hectares de forêts pour remplacer les arbres par des machines industrielles, solidement ancrées dans des tonnes de béton coulé en profondeur des sols. Cela meme dans certains sites Natura 2000. SVP, informez-vous sur ce sujet. Je combats ce mensonge environnemental depuis 7 ans. Dans le cas de notre village il y aurait eu 6 machines géantes dans les bois communaux. Une association eu raison sur cette abération. Comment peut-on nous faire croire que cette énergie est écologique lorsqu’elle s’introduit dans les des lieux de riche mais fragile biodiversité? C’est absolument le monde à l’envers.

2 mois il y a
Reply to  odman

De tout cœur avec vous. Je pense avoir reconnu un coin de Lorraine ?

Kalisch
2 mois il y a

Arrêter de planter des pelouses dans vos jardins plantez des arbres !

EVELYNE ALEX-BALZARINI
2 mois il y a
Reply to  Kalisch

Oui, nous planterons des arbres après avoir éliminer une haie de thuyas. Pour que la nature revive et accompagne des nichées d’oiseaux pour la joie de tous.
Merci à vous tous d’agir sans intérêt mais seulement pour le BIEN du futur.

Gabriel J Peuget
2 mois il y a

Il y a un certain temps Mr Robert Poujade s’occupait du ministère de l’environnement et si je me souviens bien, il y avait a cette époque une prime à la plantation. Certes la réussite attendue n’a pas été négligeable mais nullement poursuivie à ce que je le sache ce qui est dommage.
Pour l’heure je pense que de planter un arbre par classe et par élève, dèpendant la ressource des étudiants: d’un € par mois, serait d’une avancée intelligente et de plus l’arbre où les arbres seront à leurs noms pour toute leur vie. Il faudra certainement l’aide des pépiniéristes (coût) et de l’Etat (suppression de la TVA sur ces arbres plantés). 12 millions d’enfants scolarisés= 12 millions d’arbres ou arbustes par ans.
Pas négligeable: laissons les les enfants penser et réagir.

Gazy52
2 mois il y a

Replanter c’est bien mais arrêter de suite le carnage en cours serait beaucoup mieux , il faudrait pensez a ouvrir les yeux et sortir de vos villes pour aller vous balader en forêt . C’est un carnage généralisé , tout ca pour faire de la pâte a papier mais surtout pour chauffer les logements . Il faut savoir que dans une maison neuve les seuls chauffages autorisés sont les pompes a chaleur , l’électrique et surtout les poêles a granules ! ! ! In cro yable .

Péron Françoise
2 mois il y a

Bonjour,
Je pense qu’il est devient urgent de réagir face au réchauffement climatique.
En effet, nous remarquons que les arbres malades du scolyte dans nos forêts meurent en grand nombres en période de sécheresse.
Cette maladie des arbres atteint toutes nos forêts en cas de canicule. C’est dramatique, si nous ne faisons rien nos forêts disparaîtront !
Quel avenir pour nos enfants et petits-enfants sans nos forêts ?
Mesdames et Messieurs les ministres quelles solutions apportez vous pour lutter contre le réchauffement climatique ?

André Masson
2 mois il y a

J’apprécie que pour une fois ce ne sont pas les voitures qui sont en cause. La déforestation a comme cause le besoin de terre pour l’élevage intensif. La diminution drastique de la consommation de viande aurait un effet bénéfique aussi sur la consommation de l’eau. Plantons des arbres.

Claire
2 mois il y a

Initiative magnifique : celle du biologiste Francis Hallé, qui cherche à fonder une forêt primaire de 70.000ha, transfrontalière, qui mettra des siècles à se constituer, mais sera un cadeau pour les générations futures (voyez son site)

Territoires Gatinais
2 mois il y a

En France, des forêts entières d’épicéas vont disparaitre à cause de la maladie du scolyte dont les larves de multiplient sous l’écorce particulièrement pendant les périodes de sécheresse. La contamination atteint déjà les parcs et jardins depuis l’année dernière.

Anita
2 mois il y a

En France, la situation est pire. Avec de grandes machines, il y a de jeunes et anciens à plat. Les écarts écologiques et les nouvelles plantes ne vous aident pas. Pendant de nombreuses années, avec la législation actuelle, les forêts peuvent être récoltées plus s’ils ont conduit les haricots d’aiguilles. La destruction totale de la nature (et le maire regarde l’autre côté). Aussi, nous n’arrêtons pas l’herre extrême des arbres avec feuilles…

Christina Holmgren
2 mois il y a

J’ai voulu mettre cet article sur FB comme suggéré: impossible. Déjà censuré??

COCHAIN
2 mois il y a

Oui je suis complètement avec vous hormis l utilité que vous soulevez je peux vous dire que les arbres ont d autres vertus Après le décès de mon mari en 2011 je me suis recueillie sur un hêtre pourpre de 250 ans au lac des Minimes à Vincennes. Malheureusement la ville de Paris a décidé de le couper. Cela a été comme un 2ème deuil.

Bonjour,

J’aimerais qu’une Organisation française s’occupe déjà de ce qui se passe en France et prenne connaissance du message précédent où un professionnel s’exprime en connaissance de cause. Si les Politiques veulent faire quelque chose de médiatique, qu’ils fassent déjà appel au Personnel forestier et qu’ils s’intéressent un peu plus aux incendiaires qui sévissent sur l’hexagone avant de voir ailleurs. C’est une sale manie en France que de vouloir donner des leçons aux autres.
Quant au Brésil, j’y habite depuis 20 ans et je suis stupéfait de voir les mêmes idioties au sujet de l’Amazonie en mettant en cause le Gouvernement actuel alors que la même chose se produisait auparavant sans que personne n’en parle. Est-ce que la fumée des médias couvrirait une intention cachée? Je n’en doute plus.
Toujours est-il c’est que le Brésil représente 17 fois la France et que l’Amazonie est une forêt qui couvre aussi la Bolivie, le Pérou et la Colombie (et là silence radio). Il y a tous les climats et, au centre du Pays où je suis actuellement, les températures avoisinent les 33°C et presque 40°C à Rio de Janeiro. A l’intérieur, nous avons des périodes de sécheresse qui peuvent atteindre 5 mois, sans une goutte d’eau ou des crues épouvantables qui arrachent les routes, les ponts et les maisons, des conditions que l’Europe ne connaît que rarement. De ce fait, la moindre négligence est fatale et ce sont des km² qui brûlent pour un oui ou un non. Quant aux incendies criminels qui sont non seulement le fait de trafiquants de drogue venus d’ailleurs, il y aussi des mercenaires payés par des firmes étrangères par derrière, pratiquant des coupes illicites et non déclarées….que l’armée poursuit car dans les forêts vivent aussi des indigènes et les morts viennent rarement déposer plainte. Je vous laisse le soin de démasquer qui est derrière tout cela en prônant la défense de la forêt amazonienne.
Au fait, pourquoi ne parle-t-on pas des feux à répétition en Californie ? Il est vrai que l’Australie et l’Afrique commence à être pris en compte…mais la forêt d’Anglet pur ne prendre que cet exemple……
Enfin bon courage à vous.
JW

Colette laugt
2 mois il y a

Plus personne ne plante des arbres? c’est faux . Je connais plusieurs habitants de mon village qui en plantent souvent, surtout des arbres fruitiers mais aussi des peupliers ou des bouleaux. Et chez moi j’ai de nombreuses essences qui poussent toute seules, des charmes, acacias, chênes, frênes,érables, bouleaux et épicéas. Je suis obligée d’en abattre quelques-uns parfois pour éviter que ma maison soit complètement enfouie. Et si on laisse un terrain abandonné, il se transforme très vite en forêt. Il suffit dans nos climats de ne pas la détruire.

Vacquiè
2 mois il y a

Votre article est très intéressant, je suis un ancien forestier, mais je pense que reboiser es France doit être bien réfléchi et préparé, avec des essences forestières adaptées aux changement climatique, s’accorder aux aléas de la sécheresse, j’ai vu des plantations finir en catastrophe avec force publicité et cérémonie politique lors de l’inauguration de celles-ci, 1000 chênes verts plantés et même pas 10%de reprise, après un incendie alors que le recepage, et la sélection des rejets aurait été plus judicieux🤔

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

46
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x