Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Est-ce la fin de l’abondance ?

Le président de la République française l’a annoncé : le temps de l’abondance et de l’insouciance est fini. (1)

Une partie de la classe politique a réagi en estimant que cette déclaration pouvait être perçue comme maladroite vis-à-vis des personnes précaires. (2)

Il est vrai que pour ceux qui n’ont rien, on ne peut pas leur en enlever davantage.

Encore que d’un endroit à l’autre, la condition des SDF varie probablement mais ce n’est pas, il me semble, le fond du débat ici.

La vraie question est de savoir si collectivement nous vivons dans l’abondance et si demain ou après-demain, cela va changer.

 

Les deux ressources sur lesquelles reposent le monde contemporain

Que veut dire avoir moins d’abondance ?

Le monde moderne s’est construit sur deux grandes ressources: le blé et le pétrole.

Depuis les années 90, le rendement du blé stagne, voire baisse. (3)

La production de pétrole, avec l’exploitation du schiste n’a pas chuté mais son coût environnemental a augmenté. (4)

Or ce coût environnemental même s’il n’est pas encore pris en compte a un coût économique sur le long terme.

Ainsi, la guerre en Ukraine n’a fait qu’augmenter la tension qui existe déjà depuis longtemps sur ces deux ressources de base.

Et donc, en effet, la période marque la fin d’une certaine abondance collective.

Un blé plus rare et un pétrole plus cher rendent les transports, la santé et l’éducation plus coûteux.

L’ensemble des services privés et publics seront plus chers.

Les impôts augmenteront comme les prix.

Ceux qui n’avaient rien n’auront rien de plus.

Ceux qui avaient peu n’auront rien.

Tous auront moins, sauf ceux qui possèdent du blé ou du pétrole…

Le problème de l’eau douce

Le sujet est encore plus sérieux. Et il est lié aux deux autres.

L’eau, c’est la vie.

L’eau douce représente 3% du total de l’eau présente sur la surface du globe. C’est une ressource précieuse et parfois rare. (5)

L’augmentation du nombre et de l’intensité des périodes de sécheresse partout dans le monde augmente encore le risque qui pèse sur l’eau douce.

Par exemple en 2022 :

  • la Chine suffoque et peine à produire des matières premières comme le lithium faute d’eau ; (6)
  • l’Inde enregistre régulièrement des records de températures depuis quelques années. Certaines villes deviennent invivables ; (7)
  • l’Europe à connu cet été sa pire sécheresse en 500 ans ;(8)
  • l’Ouest américain a été frappé par des épisodes de sécheresse sans précédent. (9)

Cette pression climatique joue évidemment sur la production de céréales et à terme elle aura une incidence sur le pétrole de schiste qui consomme énormément d’eau. (10)

 

Des data centers qui consomment beaucoup trop d’eau

L’eau sert aussi à l’industrie.

Elle est indispensable aux centrales nucléaires.

Elle est également nécessaire aux data centers, les sites qui hébergent les milliards de données sur Internet. (11,12)

En effet, ces sites abritent des centaines d’ordinateurs géants qui produisent de fortes chaleurs.

Ils doivent être constamment refroidis.

Pour ce faire, certains utilisent des systèmes de ventilation qui utilisent beaucoup d’électricité. (12)

D’autres utilisent d’importantes quantités d’eau.

Aux Pays-Bas, cette situation a fait scandale cet été.

Un data center de Microsoft qui déclarait n’avoir besoin que de 12 à 20 millions de litres d’eau en consommait en réalité 84 millions d’après la presse locale. (11)

Or dans le même temps, des efforts importants étaient demandés à la population pour économiser l’eau pour tous.

Dans toute l’Europe, des sites semblables ont été construits et dans certains pays comme l’Irlande la population s’en inquiète.

Car ce pays compte de nombreux data centers qui consomment allègrement les réserves d’eau de l’île.

Ainsi, lorsque l’on parle d’abondance et d’efforts, ce qui compte surtout c’est de savoir qui va être ciblé et par quoi l’on va commencer.

Il est évident que, compte tenu du contexte, il est urgent de :

  • sortir de la gabegie d’ondes et d’abandonner la 5G pour tous. Il faut la réserver aux sites militaires et stratégique ;
  • réguler l’utilisation des données et leur collecte ;
  • interdire la vente d’eau douce par des grands groupes qui en profitent allègrement alors même que les personnes habitants à côté des rivières exploitées non pas forcément accès à l’eau prélevée ;
  • abandonner le plastique ;
  • investir dans une agriculture biologique, locale et durable, construite en adéquation avec les écosystèmes locaux ;
  • favoriser les filières qualité pour la viande ;
  • limiter le tourisme de masse sur certains sites ;
  • améliorer l’isolation des bâtiments et ainsi diminuer la facture d’électricité pour tous et la dépendance vis à vis du pétrole et du gaz importés ;
  • favoriser le développement d’énergies renouvelables liées à des sites de production de taille raisonnable et destinées à une consommation locale : c’est vrai pour les éoliennes, les panneaux solaires, les méthaniseurs, etc.
  • etc.

En réalité, l’ère qui s’ouvre pourrait vouloir dire un peu moins d’abondance pour certains ou certains secteurs économiques et du travail pour tout le monde. Il y a tant à faire !

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.sudouest.fr/politique/emmanuel-macron/macron-previent-de-la-fin-de-l-abondance-et-de-l-insouciance-12021578.php
  2. https://www.bfmtv.com/politique/fin-de-l-abondance-pour-melenchon-macron-ne-se-rend-pas-compte-a-quel-point-ca-peut-etre-blessant_AV-202208240472.html
  3. https://agreste.agriculture.gouv.fr/agreste-web/disaron/!searchurl/4545f1a9-afe6-4c86-a141-693f2c72d550!3ff250f3-bff8-4e29-992e-196fb31f3c78/search/
  4. https://reporterre.net/L-exploitation-du-gaz-de-schiste-devaste-les-Etats-Unis
  5. https://www.activeau.fr/repartition-eau-monde.htm
  6. https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/les-matieres-premieres-a-lepreuve-de-la-secheresse-en-chine-1783590
  7. https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/secheresse-linde-en-proie-a-une-penurie-d-eau_5217169.html
  8. https://www.tf1info.fr/environnement-ecologie/l-europe-face-a-sa-pire-secheresse-depuis-500-ans-2230163.html
  9. https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/etats-unis-apres-la-secheresse-l-ouest-americain-face-a-un-risque-de-crues-exceptionnelles_5317426.html
  10. https://www.choisir.com/energie/articles/125893/quest-ce-que-le-gaz-de-schiste
  11. https://www.clubic.com/pro/entreprises/microsoft/actualite-434481-en-pleine-penurie-d-eau-les-pays-bas-en-decouvrent-la-consommation-dantesque-des-data-centers-de-microsoft.html
  12. https://blog.scaleway.com/fr/consommation-deau-dans-les-datacenters-brisons-lomerta/
S’abonner
Notification pour

86 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1 mois il y a

Bonjour, investir dans la géothermie et l’hydraulique, l’hydrogène, cela aidera aussi.Produire et construire des immeubles et des habitations autonomes en production d’énergie (panneaux solaires géothermie),cela aidera la transition énergétique.
Limiter le gaspillage alimentaire, notamment dans les restaurations scolaires en créant des banques alimentaires pour les enfants défavorisés, les sans domicile fixe, et les plus démunis avec l’aide des ONG,cela aiderait la planète et les humains.

Jim Geisel
1 mois il y a

Faites une pétition pour ces urgences, à transmettre au gouvernement, toutes les gens raisonnables vont signer.

Billet Christophe
1 mois il y a

La fin de l’abondance voyons…pour qui ? Toujours les mêmes. Tout ceci est utilisé helas pour que les plus riches deviennent plus riches et les plus pauvres toujours plus pauvres et plus nombreux. Aucune des solutions que vous indiquez n’est réellement appliquée. Ils s’en moquent comme de l’an 40. Un milliardaire type, homme d’affaire, pollue à lui seul autant qu’une petite ville. Et l’abondance, il l’a. Il n’est qu’à regarder la coupe du monde de football pour comprendre que rien ne changera. Hélas. La pénurie on en souffre nous les gueux. Meme les médecins deviennent rares. Sauf pour les riches.

Claire
1 mois il y a

Oui tout à fait d’accord !
Et ça ne ferait pas de mal, et meme du bien de limiter leur consommation et de dépenser dans des choses durable, bio, local, vrac, ect… donc à la grande majorité des occidentaux même ceux qui ont un minimum de revenus.

Beatrice
1 mois il y a

Je rajoute que la loi française, dont l’application débutera en janvier 2024, pour toutes les entreprises françaises , d’utiliser uniquement des factures électroniques spéciales, stockées via des plateformes spécifiques, et pour une durée de 10 ans pour chaque facture , va alourdir sévèrement les stockages des data center . Et on dit qu’il faut plus d’écologie… je suis atterrée !

odile
1 mois il y a

article intéressant , oui les hauts placés devraient donner l’exemple!!

Francesco
1 mois il y a

A mon avis il y a quelque chose à faire sur le transport aérien de loisir. Par exemple donner à chaque citoyen un quota carbone pour les voyages aériens. Un milliardaire veut absolument son jet privé ? Pas de problème, il va utiliser en 1 fois son quota carbone pour 5 ans.

1 mois il y a

Bonjour,
je vis en Polynésie française, à Tahiti. Outre l’image idyllique que tout le monde se fait de cette île paradisiaque, il est vrai, nous commençons à ressentir les effets de la hausse du coût du pétrole. 95% de nos produits tous confondus sont importés, ceci lié à un choix de vie, évidemment. La montée des eaux est également une réalité: on estime que d’ici 10 à 15 ans, la piste de notre aéroport international ne sera plus aux normes car menacée par les vagues. Cependant, afin de nous affranchir des hydrocarbures, nous (un groupe de réflexion) pensons qu’une usine produisant de l’énergie thermique des mers (ETM) sera la solution, pour plusieurs raisons: procédé déjà éprouvé quant à la transformation de l’eau froide en énergie électrique, maîtrise de la technologie des barges en haute mer, fonds abyssaux très proches de la côte pour réduire le coût du transport de l’énergie électrique. Afin de rentabiliser davantage son exploitation, cette usine pourra produire de l’hydrogène, commercialisable. Le seul écueil est la conception finale du conduit de grande taille, acheminant l’eau froide vers la surface, et soumis aux mouvements de la houle. Des investissements tant financiers que technologique sont nécessaires. Voilà, si quelqu’un a un avis à donner, nous sommes preneurs.
Bonne année.

Pat
1 mois il y a

Pour nourrir la monde, il faut aller vers l’agriculture bio intensive (la ferme du Bec Eloin en France, Eliott Coleman aux USA, Jean-Martin Fortier au
Québec) et restaurer les sols (Claude et Lydia Bourguignon sont une référence mondiale à ce sujet).Mais tant qu’on aura un monde basé sur l’argent, et surtout tant que certains feront des fortunes dans CE système, je ne vois qu’un espoir : que massivement les gens décident de ne consommer que les produits et services eco-responsables (vraiment planète-compatibles ; il faut traquer le green washing). Seul notre porte monnaie peut réorienter l’offre. Mais cela n’ira pas sans renoncer à un certain confort matériel (ce qui permettra une nouveau confort moral).

Cerise Tomato
1 mois il y a

Sans compter que la fin de l’abondance ne le sera pas pour les très riches qui se gavent et polluent comme jamais.

Les 5G et plus serviront principalement au contrôle social, non désiré par la population. C’est donc totalement inutile. Cessons de tout passer à l’électronique. Fini les bornes de contrôle, les QR Codes, maintenons les cartes et l’argent cash pour le système bancaire, non au crédit social.
Nous devrions demander un référendum pour ces décisions qui concernent notre avenir et celui de la planète

Lucienne
1 mois il y a

J’ajouterais qu’il faudrait interdire à certains philantro-capitalistes de jouer avec le climat…

1 mois il y a

Je préconise que la moitié des dividendes que se versent les actionnaires servent à la transition écologique.
L’économie du monde qu’on nous impose est la cause des problèmes écologiques, et cette gabegie de matières premières ne sert qu’à nourrir un capital disproportionné qui avale toute la croissance de l’économie réelle.
L’économie capitaliste veut du profit, et le profit a besoin de toujours plus d’abondance.
Il faudra choisir entre capitalisme ou écologie.
https://lejustenecessaire.wordpress.com/2022/12/21/la-boulimie-financiere/
Pour maintenir la vie sur terre, il faut gérer l’utilisation de la planète, au fil des siècles, et donc nous devrons utiliser le juste nécessaire pour vivre sans compétition et sans profits.

Psyflex
1 mois il y a

L’eau n’est pas rare, 80% de la planète en est couverte.
Les ressources ne sont pas rares, la nature produit depuis des milliers d’années de quoi alimenter chaque personne.
Nous produisons de quoi nourrir 12 milliards de personnes et ce chaque année.
Nous ne sommes que 8,5 milliards et malgré tout 1milliards de personne meurent de faim, et sont dans une précarité extrême.
L’on nous parle de pénurie d’électricité, pourtant chaque année sur territoire français, 560 éclairs y tombent.
De l’électricité a l’état brut, un éclair récupérer c’est la ville de Paris et banlieue éclairé nuit et jour pendant un an, selon des calculs.
Donc où est le problème ?

Le problème, c’est l’argent.
L’argent a été créé en premier lieu pour faciliter les échanges commerciaux et il est vieux l’argent, plus de 3000 ans.
Mais alors que c’est il passé?

L’être humain est devenu cupide et avide, et c’est là que le problème réside.
Plus ils ont d’argent, plus ils en veulent, c’est une drogue inssassiable, c’est devenu un but à atteindre et non plus un moyen d’échange.
Ils ont oublié l’essentiel :
Ils sont venus nu et sans rien, ils repartiront nu et sans rien.
Nos politiques le savent, comment faire de l’argent ?
En rendant les gens accros a l’argent, ainsi ils ont le loisir de vendre toujours plus, de faire de l’argent.
Ils ont oublié que l’argent ne se mange pas, et ne désaltère pas.

Nous avons une main avec 5 doigts, les 5 éléments pour vivre : boire, manger,dormir, aimer et être aimé.
Mais l’argent ni figure pas.

Désalé de l’eau, coûte chère.
Faire des recherches pour capter ne serait ce qu’un pourcent d’un éclair coûte chère.
Voilà ce qu’ils nous disent.
Mais qui fait la valeur de l’argent ?
Nous tous

Sans nous, l’argent n’a aucune valeur.
Car ce n’est pas un produit, mais un moyen.
Et cela aussi, ils l’ont oublié.
On est capable de tuer pour 20 euros.
Mais combien d’euros il faut pour faire une vie ?
Ils l’ont oublié.

La crise, un mot qui fait peur, un mot qui empêche de réfléchir.
Mais la crise vient de qui ?
De nos politiques et gouvernants riches qui ne savent plus gérer intelligemment, trop aveuglé par leur cupidité et leur avidité.
La bible déclare ceci : l’amour de l’argent est la racine de tous les maux.

Ne chercher pas plus loin, tout est dit dans ce verset.

Tartempion
1 mois il y a

Pas l’énergie renouvelable telles que les éoliennes, polluées, polluantes, inefficaces et défigurant à jamais notre paysage. Celles ci font partie de la gabegie.

Soler
1 mois il y a

Tellement vrai ! Mais avec objectivité et expérience de la vie eu égard les grands désastres, que nous vivons, oubliés dans la minute qui suit.. La fin du cycle n est plus loin peu importe la date, pas assez d’êtres sur terre à manifester inquiètude et résolution pour inverser la situation. L’application des lois toujours remise dans 5, 10 ans pour le compte du FRIC… La planète a compris son urgence : se débarrasser du plus grand prédateur L’HOMME pour enfin se refaire une santé.

Paye
1 mois il y a

J espère que les consciences évolueront pour mettre la pression su4 les puissants. Mais pour cela il faut contraindre les grands médias qui manipulent l opinion publique et empêchent les gens de reflechir

1 mois il y a

Excellente analyse et excellente liste des choses à faire. Bravo pr le résumé.
MAIS ce bon sens n’intéresse pas ceux qui ont le Pouvoir et les Moyens de « faire »
Tant que l’ALTRUISME , l’ ESPRIT DE SOLIDARITÉ n’ animeront pas la détermination à changer…???
Les citoyens +conscients et de bonne volonté, quand ils se mettent ensemble, réalisent de petites choses encourageantes…c’est déjà ça …

1 mois il y a

Bonjour,

Je suis surpris quant à la quantité d’eau utilisée par Microsoft dans les datacenter.
En effet, j’ai travaillé dans le génie climatique, je m’occupe actuellement des entretiens et des infras sur les data centers, ces derniers ont besoin de climatisation. Aucun site n’a besoin d’eau car le système qui produit l’air frais n’en a pas besoin. il n’y a pas de point d’eau sur ces sites. J’estime que les datacenters comme Microsoft ou autres qui utilisent ce procédé ont largement les moyens pour investir dans des climatiseurs adéquates à l’environnement. Le principe de clim qui utilise de l’eau sont soit les tours aéro (interdites en France depuis début 2000) et les clim à eau perdue également interdites en France.

Cela me fait pensé à Las Vegas qui utilise une quantité d’eau époustouflante.

De qui se moque t’on? J’en arrive à me demander si tout ce qui est l’environnement n’est tout simplement une fumisterie en culpabilisant le citoyen pour lui infliger encore plus de taxe pour le profit des mêmes qui eux ne se soucis guerre de la fin de l’abondance.

Cordialement.

Pascal

1 mois il y a

Ceci est bien une preuve indéniable que l’on peut lire dans l’apocalypse, au chapitre 6 et au verset 6: » Un litre de blé pour un denier, trois litre d’orge pour un denier! Quand à l’huile et au vin, ne les gâche pas! »… Les denrées seront rationnées et les prix exorbitants. Un pain pour une journée de travail.

streb jc
1 mois il y a

Donc ces centres sont à déplacer dans les contrées de température sous 0 ° C.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

86
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x