Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Êtes-vous prêts pour le plan Ecowatt de l’eau ?

Le 30 mars dernier, le président de la République française, Emmanuel Macron, lors d’un déplacement dans les Hautes-Alpes, a présenté un “plan eau” pour le pays. (1)

En effet, les autorités pensent que la France pourrait manquer d’eau dans les années à venir et que les Français doivent apprendre à économiser cette ressource sous tension.

Cela signifie, pour l’essentiel, que vos factures d’eau devraient augmenter dans les prochains mois.

Mais cela pourrait aussi aller beaucoup plus loin.

 

Un lieu symbolique

Le discours a été prononcé sur les bords du lac de Serre-Ponçon qui est l’un des plus grands réservoirs d’eau douce de France et d’Europe.

Il s’agit d’un lac artificiel.

Il a été créé en 1959 par la construction d’un barrage sur la Durance.

Deux mille personnes ont été déplacées pour sa réalisation et deux villages ont été détruits : Savines et Ubaye.

Ils sont désormais sous les eaux. (2)

Car toute la vallée alpestre a été engloutie.

Détournée, l’eau de la Durance s’est engouffrée entre le massif des Écrins et celui du Parpaillon.

Et c’est ainsi qu’est né ce gigantesque lac artificiel qui contient 1,27 milliards de m³ d’eau, ce qui en fait le plus grand lac de France métropolitaine.

Et pour les habitants de l’époque, les expropriations, même compensées financièrement, ont été vécues comme un traumatisme.

La plupart d’entre eux sont partis définitivement.

Seuls 247 habitants sont restés pour vivre dans le nouveau village.

Cela faisait des dizaines de siècles que cette vallée était habitée.

Le lac de Serre-Ponçon représente ainsi à la fois une prouesse technologique, une grande réserve d’eau douce et un lieu où l’Etat est passé en force, fût-ce de manière légale.

 

Le plan eau 2030 et la notion “d’Écowatt eau”

Le plan annoncé par Emmanuel Macron repose sur trois grandes idées qui devront être mises en place d’ici 2030 :

1/ 10% d’économies d’eau doivent être réalisée ;
2/ Tous les secteurs devront faire des efforts ;
3/ 10% des eaux usées doivent être réutilisées.

Le président a annoncé que ces objectifs devraient être réalisés à travers un dispositif qui a été appelé “l’Écowatt de l’eau”.

Le but de cet outil est d’encourager les Français à faire des efforts pour consommer moins d’eau afin que les nappes phréatiques vidées par deux années plutôt sèches puissent être reconstituées.

Ce dispositif intervient alors que les prévisions météorologiques pour cet été sont pessimistes.

Les autorités s’attendent à un été très sec.

L’Écowatt de l’eau a été construit sur le modèle des délestages prévu pour l’électricité l’année dernière.

 

Eco-gestes et contrôle social des usagers

Désormais, l’Etat ou les opérateurs peuvent vous priver d’électricité en hiver ou d’eau en été s’ils estiment votre consommation exagérée dans un contexte tendu.

Il est précisé dans la presse que l’usager en question et, cela pourrait être vous ou moi, sera géolocalisé. (3)

Dans le cadre de l’Écowatt de l’eau, le gouvernement présentera un ensemble d’éco-gestes à suivre par les populations.

Le président de la République a ainsi précisé que :

« Chaque Français, chaque agriculteur, chaque maire, chaque chef d’entreprise pourra ainsi connaître les gestes adaptés à la situation de son territoire »

Dans les années à venir, il semble qu’il serait plus prudent de vivre dans une région où il pleut que dans les coins ensoleillés de France ! Enfin, si vous souhaitez pouvoir utiliser de l’eau sans restrictions.

Les autorités n’ont pas encore précisé sous quel forme elles espèrent imposer ce dispositif.

Il est possible que cela se fasse à travers une application sur votre smartphone.

Peut-être vous demandera-t-on, à terme, de scanner votre téléphone à chaque fois que vous voudrez utiliser de l’eau !

La sécheresse qui frappe les Pyrénées-Orientales depuis février n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend.

En plein hiver, plusieurs communes françaises n’avaient déjà plus d’eau potable au robinet. Que va-t-il se passer cet été ?

L’eau va manquer partout.

Et pourtant, des dizaines de millions de litres d’eau continuent d’être gaspillés tous les jours pour l’agriculture intensive !

“Un pack d’eau par semaine et par personne”, c’est ce qui nous pend au nez.

Nous devons dire STOP ! Les mesures de court terme ne suffisent plus ! Notre modèle agricole doit changer !

L’Etat s’engage aussi…

En parallèle de vos efforts au quotidien pour économiser un peu d’eau, d’autres mesures sont prévues. (4)

180 millions d’euros par an seront dépensés pour réduire les fuites d’eau qui causent une importante déperdition sur l’ensemble du réseau.

Par ailleurs, l’Etat souhaite que les centrales nucléaires utilisent moins d’eau même si les mesures proposées dans ce domaine semblent encore floues.

Enfin des investissements, qui restent encore à préciser, devraient permettre de mieux réutiliser les eaux usées.

En revanche, les grandes bassines de Charente comme celle de Sainte Soline et toutes autres ne devraient pas être remises en cause.

 

Un nouveau contrat social aux avantages incertains

Je ne sais pas comment vous réagissez par rapport à l’ensemble de ces mesures et ambitions formulées par notre grand timonier.

Pour ma part, j’ai le sentiment que l’on me propose d’un côté d’accepter de céder une grande part de mes libertés fondamentales en acceptant le principe d’un contrôle social étendu jusque dans nos moindres faits et gestes du quotidien contre pas grand chose.

Cela dit, comme c’est pour la planète, comme c’est pour l’eau, comme c’est pour les générations futures, on m’indique que vraiment ce ne serait pas raisonnable de refuser ce deal fût-il légèrement déséquilibré…

Même si je suis le premier à vouloir faire des efforts pour aider mon prochain et la planète, je ne suis que mollement convaincu par ce qui nous est proposé.

Et je me suis donc demandé si, dans le fond, en France, il fallait vraiment mettre en place un tel dispositif…

 

La France manque-t-elle d’eau douce ?

D’après le centre d’information sur l’eau, financé par les grands acteurs de l’eau en France dont Véolia, la France ne manque pas particulièrement d’eau douce.

Le site Internet de cette institution indique, par exemple :

“L’état des réserves en eau en France est très rassurant : le pays dispose d’une ressource en eau disponible de 193 milliards de m3 par an alors que les besoins en eau du pays s’élèvent à 32 milliards de m3 an.” (5,6)

L’organisme précise également ceci :

“Alors que le seuil de stress hydrique établi par l’Organisation Mondiale de la Santé s’élève à 1700 m3 par habitant et par an, chaque Français dispose d’une réserve de 3265 m3 d’eau par an.” (7,8)

Ces informations, nous disent les experts de ce centre, sont fondées notamment sur des données du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), un organisme d’Etat.

En revanche, le Centre d’information sur l’eau confirme qu’il existe des disparités fortes selon les régions et que par ailleurs, à certains endroits, les nappes phréatiques peinent à se renouveler. (9,10)

La situation actuelle avec l’été qui s’annonce reste très inquiétante. Selon le dernier rapport de la BRGM, qui date du 1er avril 2023, 75% des niveaux des nappes restent sous les normales mensuelles avec de nombreux secteurs affichant des niveaux bas à très bas. (11)

Le gouvernement a-t-il prévu de faire évoluer l’agriculture en France ?

Pour l’instant, je dois dire que ce plan ne me convainc pas et que je n’ai aucune envie d’y souscrire même si bien sûr je n’aurais peut-être pas le choix…

En tout cas, imaginer un “plan eau” sans vouloir changer notre modèle agricole et notre rapport à la nature et à l’environnement me paraît sidérant.

En France, 60% de l’eau est utilisée par l’agriculture conventionnelle.

Cette eau sert donc à nourrir la population du pays, ce qui est bien sûr capital.

Mais elle sert aussi à faire pousser des cultures comme le maïs destinés au fourrage qui consomment beaucoup d’eau.

Par ailleurs, l’usage encore important des pesticides malgré de nombreux efforts consentis par les agriculteurs pose toujours question.

Pour moi, lancer un plan qui ne s’accompagne pas d’un vaste plan de réaménagement du territoire et d’accompagnement des agriculteurs bio n’a aucun sens.

Si les citoyens doivent faire des efforts, mieux vaut qu’ils se tournent vers des produits issus des filières de qualité qui utilisent le moins d’eau possible et favorisent les productions locales et de saison.

Et cela peut se faire par des mesures d’accompagnement des agriculteurs bio, par des campagnes d’informations et en plantant davantage d’arbres et de haies.

Les arbres aident à la formation des nuages, les haies maintiennent l’eau dans la terre. (12,13)

Ces végétaux sont indispensables au cycle de l’eau.

On le sait.

Tout cela est parfaitement documenté par l’INRAE.

Pourquoi vouloir mettre encore plus la pression sur les citoyens alors qu’un changement de modèle de production agricole et de consommation est aussi possible sans perte de restriction des libertés publiques ?

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

L’industrie agro-alimentaire vous fait manger des insectes, à votre insu, depuis plus d’un an.

Le 8 décembre 2021, l’Union Européenne a autorisé les industriels à utiliser les insectes comme denrées alimentaires.

Ça peut être un innocent paquet de pâtes à la farine de grillons ou un simple paquet de biscuit à la farine de criquets.

C’est honteux !
Nous avons le DROIT de savoir ce que nous mangeons !

Dites NON à l’utilisation d’insectes dans notre alimentation !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/hautes-alpes-emmanuel-macron-devoile-son-plan-eau_5742497.html

(2) https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2020-04-10/ces-villages-de-france-engloutis-sacrifies-sur-lautel-de-la-fee-electricite-d991f81f-23ef-4163-9ea2-5736a23659e3

(3) https://www.ouest-france.fr/environnement/eau/ecowatt-de-leau-quatre-questions-sur-ce-dispositif-annonce-par-emmanuel-macron-29b26492-cef6-11ed-bfa8-ac96e5e331e1

(4) https://www.notretemps.com/actualites/societe/ecowatt-de-l-eau-et-tarification-progressive-les-mesures-du-plan-eau-qui-vous-concernent-68786

(5) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(6) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(7) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(8) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(9) https://www.cieau.com/la-france-va-t-elle-manquer-deau/

(10) https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/leau-en-france-ressource-et-utilisation-synthese-des-connaissances-en-2021

(11) https://www.brgm.fr/fr/actualite/communique-presse/nappes-eau-souterraine-au-1er-avril-2023-risques-secheresse-estivale

(12) https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-arbres-elements-cles-de-la-formation-des-nuages_13889

(13) https://www.ofb.gouv.fr/haies-et-bocages-des-reservoirs-de-biodiversite

S’abonner
Notification pour

49 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel
8 mois il y a

Pétochez braves gens, l’Etat est là pour ça… et donc vous asservir.
https://www.youtube.com/watch?v=QwBmhYhQCeg

VEANÇON
8 mois il y a

Il est urgent de cesser d’utiliser de l’eau potable pour nettoyer les voieries.

Pascal
8 mois il y a

Analyse très juste. Une écologie bien pensée protège les libertés

Bastiaens Nadine
8 mois il y a

Je suis toujours très critique contre tous ces nouveaux lotissements qui remplacent des surfaces végétalisées en dalles de béton. De petits lots où l’espace vert est devenu trop souvent nul (maison+ terrasse+ piscine….). Il faudrait surtout favoriser la rénovation de l’habitat vétuste, et obliger en cas de nouvelles constructions un % important de pelouse, haie (en place de hauts murs)….

Louis Croix Baton
8 mois il y a

Sur ce sujet de l’eau, là aussi nous sommes arrivés au bout du système. Et comme à chaque fois c’est le peuple qui trinque. Il est vrai qu’on ne peut pas avoir confiance en la raison de certains individus qui, quoi qui se passe, ne participe jamais à un effort collectif. Mais ça c’est notre société de consommation et surtout l’individualisme à outrance qui a amené ce comportement. On en arrive aux restrictions et aux décisions de plus en plus liberticides pour tous. Les idées valables sont effectivement de s’occuper enfin des réseaux obsolètes, les opérateurs privés étant plus intéressés par la manne financière que par la qualité de la distribution (demandez aux Guadeloupéens…) et de revenir à une forme d’agriculture raisonnée au lieu de penser production à l’américaine, qui amène au désastre écologique de l’Espagne. En France le danger vient de la mécanisation et le remembrement des terres, en conséquences la disparition des haies et déforestations. Mais revenir à l’agriculture en petites parcelles est elle encore envisageable?
Après, que les gens apprennent à être raisonnable dans la gestion de cette ressource c’est bien mais ce n’est pas la peine de les matraquer encore et encore.

garzino
8 mois il y a

et pourquoi personne ne parle des tanker remplis d’eau qui parte de fos sur mer pour larabie?

Sophie de Barberin
8 mois il y a

Et que dire de la neige artificielle ! !!.??

Armand KLEM
8 mois il y a

Bonjour ,
Je réagis à votre article que je trouve très bien . Je pense que vous pourriez aller plus loin concernant le maïs.
Non seulement il consomme beaucoup d’eau ,mais en plus il sert d’intrant régulier dans les méthanisations de déchets agricoles . Elles ont le droit d’utiliser jusqu’à 15% de produits agricole ! (cf
https://www.lafranceagricole.fr/2016/article/751052/un-plafond-de-15-pour-les-cultures-principales)
Ceci pour produire du méthane subventionné  car pas rentable économiquement .Il est dans la majorité des cas transformé en électricité « verte » au lieu de l’adapter afin d’alimenter en gaz les villages français qui sont dans leur immense majorité des oubliés de GRDF. Et enfin pour avoir un sous produit ,le digestat, qui peut être polluant pour les sols entre autre car trop riche en azote .
Bilan des courses :on appauvrit les sols agricoles en micronutriments et on assèche les nappes en produisant du maïs qui est traité comme un déchet agricole dans des exploitations agricoles à grand renfort de subventions .
Certes les agriculteurs qui travaillent énormément sont en péril .On ferait mieux de leur donner ces subventions pour le travail qu’ils font quotidiennement  comme « jardinier de la nature » en les incitant à remettre des haies et à redonner de la vie naturelle à nos campagnes .Le travail à réaliser ne manque pas !

lavielle
8 mois il y a

bonjour , je veux bien faire des economie d eau , mais pourquoi la france envoie des millions de litres d eau dans des bateaux tankers vers d autres pays , alors pourquoi faire des economie alors qu on se fiche de nous !!!

Sylviane
8 mois il y a

Bonjour Julien
Je suis entièrement d’accord avec vous il faut agir sur l’agriculture car lorsque l’on voit des arrosages de champs en pleine journée c’est révoltant en plus les agriculteurs ne paient pas leur consommation d’eau mais une redevance annuelle c’est irresponsable
Mais les consommateurs ce sont nous aussi et il faut sensibiliser tous les gens et agir pour ne pas gaspiller l’eau réduire nos aliments qui demandent beaucoup d’eau comme la viande de bœuf
Merci beaucoup

Bernard jp
8 mois il y a

Et pourquoi pas demander à Nestlé d’arrêter de pomper un peu partout pour revendre à prix d’or ses bouteilles.

samourai
8 mois il y a
Répondre à  Bernard jp

Effectivement il est indispensable d’arrêter les concessions à Nestlé ou Danone qui assèchent nos nappes phréatiques pour revendre l’eau française à la Chine (etc) à prix d’or (dans des bouteilles en plastique!), en conservant la marge sur un bien qui est un bien commun.

Jean
8 mois il y a

Comme vous le précisez, l agriculture intensive permet la culture de mais en majorité destiné à l elevage mais aussi pour l homme et l industrie agro-alimentaire ( gâteau,…)alors arrêtez de montrer du doigt les agriculteurs et les éleveurs qui souhaitent vous nourrir dans les meilleurs conditions possibles en maîtrisant les coûts, sinon on n aura plus qu’ à manger des produits d importation encore plus hydrocore , et en rajoutant le transport , sachant que nos campagnes seront à l abandon…

rose
8 mois il y a

J’habite les Alpes de Haute Provence. Le mois de mai a été incessamment pluvieux. Début juin, cela continue. Le lac de Serre-Ponçon est plein ; je ne peux rien dire des nappes phréatiques.
Je refuse que ce gouvernement agite sous mon nez des peurs irraisonnées pour soumettre les citoyens à ses diktats.
Nous nous adapterons.
Évoluons chacun individuellement dans notre mode de consommation.

Bruntz
8 mois il y a

Interdire la construction de piscine, maintenant ce serait bien., Et interdire aussi de les remplir quand elles sont vides et neuves……. Rossi

Fanette
8 mois il y a

Ras le bol de ce gouvernement qui nous infantilise en nous donnant des leçons et nous privant petit à petit de nos libertés. Beaucoup comme moi on déjà réduit leur consommation d’eau avec des gestes de bon sens comme ne pas laisser couler l’eau pendant qu’on se brosse les dents ou se lave les mains, des douches moins longues, des récupérateurs d’eau…. ce n’est que du bon sens.

DOUCET
8 mois il y a

Et si l’État et collectivités commençaient par prendre des mesures pour éviter les pertes dans les canalisations. Elles sont parfois considérables, dépassant la consommation propre.

8 mois il y a

Réponse au « Pourquoi mettre plus de pression », simplement pour faire admettre à la population des hausses exorbitantes, dont la mane ne sera malheureusement pas utilisée pour rénover et adapter les réseaux d’eau qui sont encore en fonte grise et plus adapter au besoin de service des augmentations de populations, nous aurons exactement le même schéma que nous avons pour l’entretien des routes⁉️ l’argent est dilapidé aulleurs

8 mois il y a

Manque d’eau , économie , NOUVEL IMPÔT et ça ne s’arrête jamais .. Mon éducation m’a amené à ne pas GASPILLER , Éteindre la lumière , ne pas laisser couler un robinet sans besoin ..A cinq heures du matin , mon Père allait chercher de l’eau avec une tonne pour mettre dans la citerne , il n’y avait pas l’adduction d’eau ….à minuit , il y était encore car hôtelier , les Clients gaspillaient l’eau …STOP à tous les prétextes pour PAYER , l’eau est payante .. un nouvel impôt ne fera pas pleuvoir mais ira dans la poche des soi-disant décideurs .

Aubertin Zaafouri
8 mois il y a

Le grand plan est le contrôle des masses et tout y est prétexte : le covid avec son confinement, son pass sanitaire… , les JO avec la vidéo surveillance à reconnaissance facile…, la disparition des tickets de métro et billets de train, la généralisation du paiement par CB… Pour que ça passe auprès de la population, les mesures sont annoncées être prises dans le but de ‘protéger la population’. Et ça marche !!! Parce que les gens croient encore que ‘l’Etat ne nous veut pas de mal’…

Jacques
8 mois il y a

Une fois de plus l’état macron est en retard , il ne manque pas d’eau en france mais il manque des idées .Pourquoi ne pas construire sur nos côtes des usines de désalinisation de l’eau ?

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

49
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x