Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
panneau-solaire

Faut-il mettre une éolienne ou des panneaux solaires dans votre jardin ?

La part des énergies renouvelables dans la production d’électricité en France était un peu en dessous de 20% en 2020. (1)

Les autorités espèrent atteindre les 40% en 2030.

Il s’agit donc de doubler la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité en moins de 10 ans…

Ambitieux défi.

L’éolien a le vent en poupe

Et pour y parvenir les autorités misent beaucoup sur l’éolien. (2).

C’est l’une des énergies renouvelables qui a le plus augmenté ces dernières années.

Et l’on a vu un peu partout, sortir de terre, des géants de fer aux pals tournants plus ou moins.

Le gouvernement s’est également passionné pour l’éolien marin.

Ainsi sont nés ici ou là des parcs éoliens fixes ou flottants destinés à alimenter les côtes en électricité. Vive le mistral et la tramontane ! (3)

Pourtant l’éolien présente tout de même de nombreux défauts.

Les pals des éoliennes peuvent tuer ou perturber les oiseaux.

Par ailleurs, ces immenses machines utilisent des grandes quantités de terres rares qui viennent pour l’essentiel de Chine.

La transition écologique par l’éolien s’accompagne d’une dépendance accrue vis-à-vis de la Chine.

En outre, il faut bétonner sérieusement le sol pour les fixer. 600 tonnes de béton seraient nécessaires pour fixer efficacement une éolienne.

C’est une concurrence de plus pour les terres arables après les pylônes et l’urbanisation rampante.

En outre, le démantèlement des éoliennes se fait à la charge des propriétaires du terrain, souvent des agriculteurs qui n’auront pas nécessairement les moyens de procéder à cette opération onéreuse, le moment venu.

Enfin, les éoliennes produisent des ondes qui pourraient avoir un effet sur la santé humaine voire animale.

Et le solaire ?

Même s’il existe des aides pour les particuliers qui souhaitent mettre des panneaux solaires sur leur maison, l’énergie solaire reste largement sous-utilisée en France.

Le solaire représente 2% de la production d’électricité en France contre 6% pour l’éolien et 10% pour l’hydraulique. (7)

C’est peu.

En Allemagne, pays nettement moins ensoleillé que la France, le solaire représente 10% de la production totale d’électricité.

La marge de progression en France est donc considérable.

Il y a trois grandes manières de profiter de l’énergie du soleil (8) :

  • l’utilisation de panneaux photovoltaïque ;
  • la conservation de la chaleur du soleil ;
  • la thermodynamique qui utilise la chaleur du soleil pour produire de la vapeur d’eau et ainsi de l’électricité.

C’est essentiellement au niveau des panneaux photovoltaïques que la France pourrait opérer une véritable révolution.

En effet, les technologies liées à ces panneaux évoluent très vite et sont de plus en plus convaincantes au niveau économique, écologique et même de la souveraineté nationale.

Et si vous mettiez des panneaux solaires chez vous ?

Il existe différentes sortes de panneaux solaires. Les plus répandus en 2021 sont les polycristallins et les monocristallins.

La deuxième technologie (panneau monocristallin) est en train de remplacer la première car son rendement est meilleur même si son prix est un peu plus élevé pour l’instant. (9)

Ces panneaux utilisent des cellules solaires qui sont connectées entre elles.

Ils disposent d’un rendement situé entre 12 et 20% selon les panneaux.

Le rendement désigne la part d’énergie reçue du soleil par le panneau qui va être transformée en énergie électrique. (10)

L’efficacité des panneaux se mesure aussi en watt crête, ce qui renvoie à la production maximale qu’un panneau solaire peut atteindre.

Les conditions optimales dépendent de la température, de l’ensoleillement et de l’orientation du panneau.

La température idéale est de 25 degrés. Au-delà, les cellules solaires ont tendance à moins produire et peuvent même avoir besoin d’être ventilées si la température est trop élevée !

De même, la saleté du panneau, la présence de feuilles ou un ciel nuageux jouent sur le rendement du panneau.

Durée de vie des panneaux solaires et souveraineté énergétique

Longtemps, les panneaux solaires ont été montrés du doigt comme étant anti-écologiques.

On leur reprochait d’être difficiles à recycler et d’utiliser des produits chimiques.

Cette accusation est tout de même moins vraie aujourd’hui puisque les panneaux solaires peuvent avoir une durée de vie de 25 ans, voire de 50 ans.

Certes, ils perdent une partie de leur capacité tous les ans, mais chez de nombreux fabricants 25 ans plus tard, ils sont encore à près de 90% de leur efficacité au moment de l’achat.

Ce temps long permet d’envisager l’énergie solaire comme une ressource stratégique au niveau de la souveraineté énergétique d’un pays.

En effet, même si la ressource au départ est importée, si elle est recyclée sur place et que le produit peut durer un demi-siècle, cela limite fortement la dépendance par rapport à la nécessité d’avoir un gazoduc ou un pipeline par exemple !

La question du stockage

Comme souvent avec l’électricité, l’enjeu principal est le stockage.

En effet, dans les installations dites en « autoconsommation », l’énergie solaire produite en trop est réinjectée dans le réseau et n’a donc pas besoin d’être stockée.

En revanche, si vous souhaitez être en autonomie et disposer d’une électricité produite en dehors du réseau Enedis, vous allez devoir stocker l’électricité produite le jour pour avoir du courant la nuit…

Cela suppose de stocker l’électricité dans des batteries.

Ces dernières présentent différents inconvénients : elles sont assez chères, leur durée de vie est limitée (entre 3 et 10 ans environ) et elles utilisent des matériaux polluants souvent importés de Chine.

Toutefois, d’ici quelques années différentes technologies pourraient permettre de contourner ce problème. (10,11)

Il s’agit de :

  • l’hydrogène, produit par électrolyse lorsque les panneaux solaires fonctionnent et qui à son tour produit de l’électricité lorsque la nuit tombe.
  • l’air comprimé : le système est semblable : l’électricité produite le jour permet de comprimer de l’air dans un compresseur qui servira, la nuit, à faire tourner une turbine pour produire de l’électricité.
  • du volant d’inertie qui est une roue très lourde capable de créer de l’énergie cinétique en tournant avec de l’électricité et qui à son tour peut en produire lorsqu’elle continue à tourner grâce à l’énergie cinétique produite, c’est-à-dire liée à son mouvement.  .

Bref, si vous hésitez encore aujourd’hui à vous lancer dans le solaire, sachez que de plus en plus de solutions, notamment clé en main, sont proposées et que les progrès dans le domaine sont assez rapides.

Affaire à suivre de près !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
113 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre
2 mois il y a

Parmi les choses parfaitement inutiles il y a la présidence de la République française sans Peuple de France, l’éolien sans vent constant et le solaire sous un ciel plus souvent très encombré que bien dégagé.

ANCELIN SARA Michel
2 mois il y a

Bonjour
Il y a une autre solution pour « stocker » l’energie solaire et l’utiliser la nuit ou l’hiver ,c’est la batterie virtuelle !
C’est la solution mylight systems …
Qui fonctionne très bien et ne nécessite aucune batterie physique …
Slts
Michel

Michel BEGUE
2 mois il y a

Il faut absolument arrêter le nucléaire, très dangereux :déchets radioactifs, catastrophes nucléaires, radioactivite dans l eau du robinet, métaux issus du démantèlement des centrales, et la liste n est pas exhaustive !!!

Richard Ducret
2 mois il y a

Bonjour, excellente analyse, cependant, les éoliennes tournent au moyen de pales, qui sont un nom féminin, les pals au masculin sont les trucs qu’on vous enfile dans le cul lors de l’empalement. Cela me semble une différence remarquable!

kleber
2 mois il y a

article intéressant
commentaires fantaisistes pour la plupart

Sylvie TOAMA
2 mois il y a

Bonjour,

J’habite l’Irak !
L’éternel problème en Irak est l’électricité, car il n’y en a jamais assez pour tout le monde en même temps et en plein été, alors que la chaleur est intense, nous avons des coupures d’électricité de plusieurs heures. L’été la température extérieure est telle que l’on pourrais faire cuire son oeuf dans une poêle, en la mettant au soleil quelques minutes au préalable ! 😄
Bref ! Tout cela pour dire que du soleil en Irak il y en a !
Depuis bien longtemps, je me pose la question ; de quel moyen efficace, utiliser en Irak, en énergie renouvelable ??
Est ce que les panneaux solaires exposés à de telles températures tiendraient le coup ?
Aussi l’Irak est un pays de poussières, qui nous vient du dessert de Jordanie et autres.
Pouvez-vous me guider ? M’aider à trouver une solution efficace ?
Je vous remercie par avance.
Sylvie

Mannick
2 mois il y a

Est-il possible de connaitre les empreintes écologiques des différentes énergies éoliennes, solaires, électricité, gaz … ( en tenant compte de TOUT: création ( celles de différents composants comprises), fabrication, influence sur les vies animales et végétaux, utilisation et entretien ET enfin démantèlement et recyclage😉)? Cela permettrait de moins faire d’erreurs.
Entre parenthèses, cette information devrait être donnée pour tout objet de consommation 😁.

Chastenet
2 mois il y a

Panneaux solaires sur toiture maisons individuelles me paraît bien mieux que recouvrir , voire étouffer, nos terres arables.
sinon je continue de croire en le nucléaire si on retrouve nos anciennes compétences.
A la base il faut mieux former nos élèves afin qu’ils améliorent leurs connaissances scientifiques. Il y a du chemin à parcourir !

Christian
2 mois il y a

Personnellement, je disqualifie d’emblée l’éolien d’une part en raison de ses performances techniques globales (efficacité, redistribution stockage quasi impossible etc…),d’autre part en raison de son atteinte à la biodiversité et à la défiguration des paysages qui vraiment est à l’opposé du but recherché si l’on s’en tient à la notion première qui est l’écologie. Aux Etats -Unis des éoliennes exploitées par une compagnie qui avaient tuées des centaines d’aigles a lourdement été condamnée par la justice américaine. En France, bien que notre ancien/nouveau Président E. Macron (devenu subitement le chantre de l’écologie) fasse de l’écologie l’axe majeur de son prochain quinquennat en prônant une accélération dans le déploiement de cette technologie tous azimut (en terrestre comme en off-shore) semble être bien éloigné de ce genre de considération. Bien au contraire, cela constitue un faire valoir et de contredire de façon très réductrice son opposante (M. Le Pen) sur son rejet de l’éolien comme une non adhésion au concept de réchauffement climatique. Comme si l’éolien pouvait à lui seul en être la solution.
Quand au solaire il reste une solution à l’impact visuel plus neutre ce qui n’est pas négligeable. A titre personnel je l’envisage pour être dans une autonomie maximum en cas de crise majeure sur les énergies, chose qui n’est pas totalement exclue dans le contexte actuel. Reste à voir les évolutions ou améliorations qui pourraient être apportées en terme de stockage, ainsi que les alternatives très bien abordées dans l’article.
A suivre…

Mari
2 mois il y a

Par exemple, je n’ai jamais vu qu’on envisageait de réduire la circulation automobile sous prétexte qu’elle tue énormément d’animaux … ni qu’on abandonne un projet d’infrastructure routière pour dégradation de biotope …et c’est bien ce que vous reprochez à l’éolien alors que l’impact est très faible, voire positif pour l’éolien offshore
D’autre part, personne ne se plaint de l’implantation d’usines à fort impact sonore !
Pas plus de la dégradation de paysage en raison d’installation de centres industriels ou commerciaux… ou de sites nucléaires !
Certaines personnes critiquent le fait que les éoliennes sont parfois à l’arrêt. Il se trouve qu’on est obligé de les arrêter pour réguler l’énergie produite par le nucléaire, qui n’est absolument pas adaptable à nos variations de consommation !
… je ne comprends pas cette opposition à une énergie renouvelable efficace.
Renseignez-vous avant de critiquer !!!

Mari
2 mois il y a

Hélas, article truffé d’âneries !…
et commentaires influencés par le lavage de cerveau politique sur la toute-puissance du nucléaire …
Pour avoir de justes renseignements sur les renouvelables consultez ce site : les données sont issues de l’Ademe, du Giec …
https://www.greenpeace.fr/impact-environnemental-eolienne/

scorpi44
2 mois il y a

Les panneaux solaires inesthétiques attristent les toits. Les éoliennes bruyantes perturbent la faune tuent les oiseaux migrateurs et dégradent le paysage. Sous des prétextes écologiques fallacieux ces technologies d’énergie renouvelable servent uniquement à créer la fortune des inventeurs et à enrichir les actionnaires énergivores.
J’espère que la prise de conscience citoyenne évoluera vers le refus définitif de ces lubies NRJ-TIQ.

Dernière modification le 2 mois il y a par scorpi44
sylvie
2 mois il y a

Je pense que la première des solutions est de réduire la consommation électrique, les éclairage de ville partout, chauffage, climatisation, le stockage des données…
En ce qui concerne les éoliennes, l’agriculteur et le proprietaire de terrain s’y retrouve largement et le démantèlement et la remise en état du terrain est à la charge de l’opérateur.

Ulenspiegel
2 mois il y a

Il faudrait tout de même savoir que la graphie correcte est « pale » et non « pal » (ou « pâle »). La plupart des Français semblent être brouillés avec leur langue maternelle !

Martin
2 mois il y a

Bonjours, quand vous nous dites que l’éolien produit des ondes environnantes, alors faites campagne pour supprimer les antennes 4G, 5G, quand dites vous?

Philippe Berthet
2 mois il y a

Les panneaux solaires sont une hérésie du point de vue climatique. Ils reviennent simplement à capter un peu plus d’énergie solaire que la terre n’en capte normalement Et comme toute énergie utilisée se dégrade en chaleur, concluez vous même !
Quant aux éoliennes, je peux en parler en connaissance de cause. Je suis titulaire d’une demande de brevet d’invention d’une éolienne à axe vertical pour la production d’eau chaude (Avec rendement de 100% contrairement à la production d’électricité) et stockage par caloducs
Depuis cette époque, demande déposée en 1975 suite au premier choc pétrolier.
Je n’ai réussi à prouver que deux choses.
1) Une éolienne de type « Panémone » mais à 2 pales seulement produit un couple constant et capte la totalité du flux d’air la traversant.
2) Jamais en France, sauf sur le littoral de la mer du Nord ou à la pointe de la Bretagne et avec beaucoup de chance une éolienne même de ce type très simple et économique ne restituera l’énergie qu’il aura fallu pour la fabriquer, l’implanter et la maintenir.
J’avais prévu de m’en installer une personnelle, cette installation coûtait plus cher que le prix de la maison et ne garantissait qu’ un chauffage aléatoire.
Depuis cette époque, je suis persuadé que l’énergie du futur est l’hydrogène omniprésente et inépuisable sur terre, le combustible du soleil lui même. Il existe d’autres solutions que celles envisagées actuellement pour l’isoler…. J’ai quelques petites idées mais pas de labo ni de fortune….. à 80 balais, je laisse la place aux jeunes !

Mariane Duport
2 mois il y a

Il me semble que les Français, dont je suis, devront tôt ou tard, laisser de côté leur attachement aux paysages.
Il serait souhaitable qu’ils prennent conscience que, dans un avenir très proche, ils auront le choix entre les paysages ou se chauffer…
Nos petits enfants auront des éoliennes et non pas des déchets nucléaires.

Olivier Rolland
2 mois il y a

Ho oui vite, des éoliennes, du solaire, et le gaz qui va avec ! Russe ou de schiste ? Ha, j’hésite ! Enfin, du moment que ça dégage du CO2 et du méthane tout va bien : un grand bon en avant écologique !

APPEISA Francis BOUILLON
2 mois il y a

Il est préférable de se documenter un minimum avant d’écrire quelques banalités,…

Alain Laneuville
2 mois il y a

Eoliennes et panneaux solaires, NON Merci !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

113
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x