Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
eolien-flottant-golfe-lion

Le lion du golfe s’est réveillé !

Il était écrit quelque part qu’une partie de l’énergie de France viendrait du golfe du Lion.

Ce golfe représente une bonne partie de la Méditerranée française.

Son nom a plusieurs origines possibles.

L’une d’entre elles, la plus poétique peut-être, veut que ce nom ait été donné par des marins qui trouvaient que le Pic St Loup, près de Montpellier, ressemblait à un lion couché. (1)

Dans la tête des marins, c’était comme si un lion avait gardé le golfe.

Mais pour d’autres, le vrai gardien, c’était les vents de Méditerranée.

Les marins romains, eux, l’appelaient la mer des Gaulois. (1)

Le golfe du Lion s’étend du Cap de Creus en Catalogne au Cap Sicié dans le Var.

Il comprend la Côte d’Améthyste, la Camargue ou encore les calanques qui sont également de magnifiques parcs naturels nationaux.

Il est fouetté par les vents, notamment le mistral et la tramontane ou par l’argade qui est un vent marin.

Le golfe du Lion est à la fois un lieu d’histoire, de culture et de trésors naturels.

L’activité humaine y est importante avec ses grandes villes historiques comme Narbonne, Sète ou Marseille. C’est une zone de passage, de commerce, d’industrie et de tourisme.

Un forage de 1700 mètres

Avez-vous déjà entendu parler du projet GOLD ? (2,3,4)

Cela n’a rien à voir avec les plages du débarquement, dont l’une s’appelle Gold.

Il s’agissait du Gulf of Lion’s Drilling.

C’est de l’anglais pour dire forage du golfe du Lion.

En effet un consortium international réunissant différents pays (mais pas la France) et surtout différents industriels du pétrole dont Total, Statoil, Sonatrach, etc. avait décidé de carotter le fond marin pour voir si à tout hasard, il ne s’y trouverait pas du pétrole.

L’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) qui dépend du Ministère de l’économie et du Ministère de l’écologie était partenaire du projet.

Les scientifiques se passionnaient pour tout ce que l’on allait apprendre grâce à ce forage qui devait se faire dans une zone à 200 km des côtes et sous 2400 mètres d’eau !

Il y avait là des sels et des sédiments à traverser avant d’espérer trouver des terres rares, du pétrole ou les trois.

Entre 2010 et 2013 le projet à été étudié puis abandonné à la fois parce qu’il suscitait une opposition forte et que de toute façon le consortium n’avait pas réuni les fonds nécessaires pour le mener à bien.

Le lion préfère le Mistral !

Quelques années plus tard, il est bien prévu que l’on trouve des terres rares dans le golfe du Lion. (5)

Mais celles-là auront été importées de Chine et installées sur les fermes à éoliennes flottantes du golfe du Lion.

Mais c’est une loi du 17 août 2015 qui relance le projet. Ce texte fixe à la France deux objectifs d’ici 2030 :

  • 32% d’énergies renouvelables pour la consommation finale brute ;
  • 40% d’énergies renouvelables pour la consommation d’électricité.

La loi et les textes d’application posent ainsi le cadre juridique pour le développement de l’éolien en mer.

Quatre zones sont retenues pour l’éolien flottant :

  • Faraman en Provence ;
  • Gruissan et Leucate en Occitanie
  • Groix en Bretagne

C’est ainsi que le projet Eoliennes flottantes du golfe du Lion est né.

Ce projet au large de Leucate devrait voir le jour en 2022.

L’éolien flottant a le vent en poupe

Cette technologie se distingue de l’éolien en mer posé, qui existe par exemple au large de Saint Nazaire. (6)

L’éolien posé est fixé à la terre sous l’eau par du béton.

L’éolien flottant est ancré au sous-sol par des câbles. Cela permet d’installer les machines plus loin en mer. (7)

Par ailleurs, ces installations ont un impact environnemental plus faible et sont plus économiques.

Elles profitent souvent d’un vent au large plus fort et plus constant. (8)

Ces avantages font que la France mise sur le flottant pour tenter de rattraper les autres pays européens dans l’éolien marin.

Et le lion rugit

Le projet de ferme pilote est porté par la société LEFGL : Les éoliennes flottantes du golfe du Lion.

21 km de câble sous-marins ont été installés pour raccorder le parc au poste électrique de Saint-Laurent-de-la-Salanque ! (9)

Les trois éoliennes flottantes doivent produire 10 MW et devraient pouvoir fournir de l’électricité à 50 000 habitants.

La ferme pilote devrait être opérationnelle en 2022 et exploitée en 2023.

Si l’expérience est concluante, d’autres projets du même type devraient voir le jour le long de la côte du golfe des Gaulois…

Affaire à suivre !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
100 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Muriel Fesquet
2 mois il y a

Et les oiseaux migrateurs ils y ont pensé??? Il serait judicieux d arrêter ces projets du toujours plus!!!

Claude Guyot-Sionnest
2 mois il y a

Les éoliennes sont des sirènes ou des lubies pour massacrer la terre ou la mer

Monique Anssems
2 mois il y a

Mais cessez donc de crier contre l’éolien , qu’il soit terrestre ou en mer… Vous préférez tous une petite centrale nucléaire pas loin de chez vous ?? Ou alors un site d’enfouissement des déchets près de chez vous??? Ah oui, c’est toujours « ailleurs » , « plus loin »… Le nucléaire , ce sont des bombes à retardement. Alors , les éoliennes , moi je préfère à 200% . Il n’existe aucune source d’énergie qui soit sans effets négatifs , aucune. Donc soit on se passe d’énergie , ce qui ne paraît pas possible , soit on choisit la source la moins dangereuse. Oui les éoliennes ont des inconvénients (matière première, durée de vie , recyclage , les oiseaux etc…) Mais ce sont des déchets neutres qui vont pas te péter à la gueule , ou à la gueule de tes enfants et petits enfants. Et les différents matériaux des éoliennes peuvent se recycler. Quant à l’esthétique… Vous trouvez centres commerciaux autour de la moindre petite ville , les Amazon , les Veepee , c’est joli???
Eolien vôtre

yolande OLIVAIN
2 mois il y a

tout à fait d’accord avec Mannick et les autres ! Mais rares sont ceux qui voient encore plus loin : je cite Aurélien Barrau (« Sur l’exemplarité du monde académique face à la catastrophe écologique », youtube) : imaginons qu’on trouve une source d’énergie presque verte et infinie, ce serait la pire des choses, car on n’aurait plus aucun frein pour transformer la planète en déchets

yolande OLIVAIN
2 mois il y a

« écolo » dans l’âme je ne me laisse pas convaincre par ces technologies vertes qui n’ont rien de vert : éoliennes impossibles à recycler, des tonnes de béton pour les fixer. Photovoltaïque nécessitant la destruction de montagnes entières en Chine, idem voitures électriques, ou à hydrogène. Aucune technologie n’est vraiment verte, va-t-on enfin le dire ?. Une émission sur France 5 a fort bien démontré à quel point c’est un leurre de miser sur ces technologies. Voir aussi la magnifique conférence d’Arthur Keller à Centrale Supélec, le 13 octobre 2021, sur youtube. + phrase d’Aurélien Barrau disant en gros : et même si on trouvait une énergie totalement verte et renouvelable, ce serait la pire des choses, car il n’y aurait plus aucun frein à notre destruction de la planète. Le problème n’est pas technologique, mais axiologique!

Danielle
2 mois il y a

Ont-ils pensé aux oiseaux migrateurs ? j’espère que le site choisi n’est pas sur leur route

louis sanchez
2 mois il y a

Arrêtons le massacre de la planète!!! Toujours plus de consommation, quelle soit électrique ou autre… en complète contradiction avec les beaux discours des écolos bobos. Quelle terre laisserons nous à nos petits enfants ?
Un papy dégouté…

Eddy CACHARD
2 mois il y a

Bonjour, à tous
Déjà sachez qu’il n’est pas possible de cultiver autour des éoliennes dans un carré de 2500 m² par éolienne, pas de chance pour l’agriculture et de 80 hectares dans la mer donc pas de chance pour nos pêcheurs. A savoir aussi que la production des éoliennes polluent 20 fois plus que la construction et la mise en service d’une centrale nucléaire sur 25 ans et que pour remplacer celle-ci , il en faut 250 000. chiffre révélé lors d’une émission. Et en derniere, cela dénature nois belles régions de france

ROBIN
2 mois il y a

Les commentateurs qui m’ont précédée ont déjà tout dit : c’est laid, ça va détruire le paysage, c’est cher, c’est peu rentable, ça ne sert que les sociétés qui les installent. Je suis depuis le début et encore plus aujourd’hui MILLE fois contre les éoliennes. C’est pourquoi je ne voterai ni Jadot ni Melenchon qui veulent en installer partout !

ALAIN MONTEL
2 mois il y a

très bien, j ai appris plein de choses
alors évidemment il faut prioriser l’éolien flottant

Graziella
2 mois il y a

Difficile de donner un avis car mes connaissances en la matière sont faibles. Mais prenons garde à ce que ces engins ne soient un moyen supplémentaire pour continuer à détruire notre environnement naturel.

olivier
2 mois il y a

Le problème éolien est, me semble-t-il, lié à son exploitation : projet privé = qui ne voit que son intérêt. Du coup les projets d’éolien en mer sont entachés d’irrégularité, dès le début. Par exemple pour les éoliennes prévues à côté de St-Brieuc, on a déjà dérogé à 70 arrêtés qui protégeaient la zone.
Ceci dit, l’éolien flottant, plus loin des côtes, s’il est situé hors zones sensibles (oiseaux, fonds marins, pourquoi pas ?).
Le deuxième point, selon moi, est de réduire notre consommation (avec le prix du gasoil, on y est d’ailleurs contraint). ET c’est cela qu’il faut faire à grande échelle. (Isolation des habitats en priorité).
Merci

lionel2
2 mois il y a

Les éoliennes sont toujours adossées (c’est à dire « aidées ») à une centrale électrique thermique au fioul, gaz ou charbon. Celle-ci reste en veille (mais consomme quand même), tant qu’il y a assez de vent; lorsque le vent n’est plus suffisant pour faire tourner les éoliennes c’est la centrale qui prend le relais, bravo l’écologie !

Martine Desgranges
2 mois il y a

Je ne veux pas de cette technologie qui dénature les paysages, et qui de plus n’est rentable que pour les actionnaires

Pierre
2 mois il y a
SAPRI
2 mois il y a

L’eolien défigure le payasage est dansgerux pour les oiseaux, zones interdites aux marins. Je suis contre car ces eloliennes ne fournissent d’energie qu’à peu de population.
Pourquoi ne mets t’on pas des éolienne devant le TOUQUET face à la propriété des TROGNEUX MACRON ? et pourquoi aucune eolienne près des demeures des députés minitres ou autres…….

Véronique Marie COSTE
2 mois il y a

Je trouve ces éoliennes maritimes complètement néfaste pour le milieu aquatique sans compter pour les oiseaux migrateurs entre autres… Ces éoliennes créaient beaucoup de nuisance sonore entre autre et déstabilisent les animaux. Nous l’avons constaté sur les animaux terrestres, donc vous imaginez bien que pour les animaux marins , ce sera la même chose !!! je ne comprends pas cette aberration écologique qui plus est…

Paimpol
2 mois il y a

Tant que la France reste entre les mains de politicards incapables et corrompus notre innovation dans l’industrie verte restera un rêve. Allons voir l’expansion en Chine et en Russie et comparons.

Annick
2 mois il y a

Je suis contre les éoliennes que je trouve polluantes à tout point de vue pour nous-mêmes et notre environnement, qu’elles soient terrestres ou marines.
Il serait plus judicieux à mon avis de miser sur les panneaux voltaïques et de commencer par en équiper les nouvelles constructions.

Bouchet
2 mois il y a

C’est sûr qu’une belle centrale nucléaire toute neuve c’est beaucoup mieux !
Prenons un peu de recul avant de détraquer systématiquement : l’énergie la plus écologique est celle qu’on ne consomme pas !
Soit on a le courage de réduire drastiquement notre confort de vie occidentale soit on accepte ce type d’installation, soit on se rue dans le nucléaire.
Le monde va mal, Homo sapiens réveille toi !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

100
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x