Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Le projet Neom peut-il révolutionner le monde ?

Le 24 octobre 2017, le Prince Mohammed ben Salmane a annoncé lors d’une grande conférence sur les investissements à Riyad, en Arabie Saoudite, la création d’une mégalopole du futur au bord de la mer Rouge. (1)

Les travaux auraient commencé en février 2021. (2)

L’objectif est de constituer une cité autonome dont le cadre législatif et fiscal lui serait propre.

Le projet s’élève à 500 milliards d’euros. (3) Il serait financé par le Prince avec sa fortune personnelle ainsi que par le Gouvernement de l’Arabie Saoudite.

L’Egypte pourrait céder un peu de ses terres au projet.

La ville doit couvrir une surface de 26 000 km2, soit une superficie proche de celles de la Bretagne ou de la Belgique.

La ville devrait être achevée en 2030 et devrait pouvoir accueillir, si tout se passe selon les plans du fondateur, un million d’habitants venus du monde entier. (2)

Dans la vision de son concepteur, elle serait sans voitures, 100% autonome d’un point de vue énergétique et hyperconnectée. (4)

Elle serait ouverte sur le monde et constituerait une destination touristique de choix.

Un projet nommé NEOM

“Neo” renvoi au grec nouveau et le “M” est la première lettre de “Mostaqbal”, le futur en arabe. (4)

La vie administrative et sociale de Neom serait assurée par un e-gouvernement.

Vous et moi pourrions devenir des actionnaires de la ville.

Cette dernière fonctionnerait comme une société cotée et serait dotée d’un conseil d’administration plutôt que d’un conseil municipal.

Pour l’Arabie Saoudite, il s’agit d’un vaste investissement destiné à diversifier les sources de ses revenus alors que ses réserves en pétrole se tarissent. (4,5)

Internet y serait à très haut débit et sans fil.

Les résidents disposeraient de robots-valets et pourraient utiliser à tout moment des taxis drones volants.

Ils pourraient se déplacer ou effectuer leurs achats grâce à un système de reconnaissance faciale.

Un système de transport souterrain utilisant l’hydrogène relierait également les quatre coins de la ville. (3)

Enfin, quatre aéroports relieraient la ville au reste du monde.

Le premier à déjà été construit. Il s’appelle Neom Bay. Des vols pour Riyad, Djeddah et Bahreïn sont déjà possibles. De New York, Londres, Bruxelles ou Paris il faudra attendre un peu. (6)

Mieux que Moïse, aussi bien que les Pharaons !

Mohammed Ben Salmane souhaite faire de ce projet l’une des merveilles du monde.

Il aurait affirmé à ses architectes que ce serait “ses” Pyramides. Il veut rester dans l’histoire de l’humanité comme celui qui créa Neom.

La ville serait du reste reliée à l’Egypte par un immense pont passant au-dessus de la mer rouge, et plus exactement du golfe d’Aqaba, que l’on pourrait donc traverser les pieds au sec.

La “Silicon Valley” du Moyen-Orient.

Neom serait un grand centre de biotechnologie, de media et de divertissement.

Son fondateur voudrait que la ville génère le PIB par habitant le plus important au monde d’ici 2030. (4)

Il souhaiterait par ailleurs que la ville concentre les technologies les plus avancées en matière d’eau, de mobilité, d’alimentation, de numérique, de mode, de santé, de bien-être et de culture.

Autour de la ville des champs seraient plantés. Ils produiraient, pour l’essentiel, des céréales et des aliments OGM. Oubliez le bio là bas !

Le projet est ouvertement futuriste, transhumaniste et eugéniste.

Pour Mohammed Ben Salmane, cette ville serait le paradis sur terre.

Premières ombres au tableau

Pourtant, le chemin qui y mène ne semble pas promettre le bonheur à tout le monde.

20 000 bédouins, installés sur ces terres depuis toujours, risquent d’être déplacés pour que le projet se fasse. (2)

L’un d’entre eux aurait été tué lors d’une manifestation contre le projet. (2)

De même, l’augmentation de la TVA en Arabie Saoudite, multipliée par trois depuis l’été 2020, est surnommée “taxe Neom”. (3)

Enfin, les travaux eux-mêmes semblent difficiles à réaliser, le terrain étant partiellement montagneux et les ingénieurs ne parviendraient pas toujours à suivre les instructions du prince qui aimerait voir sortir de terre rapidement les premiers grands palais. (4)

Les sceptiques rappellent par ailleurs qu’un rapport de la CIA suspecte Mohammed Ben Salmane d’avoir été le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi en Turquie.

Bref, la nouvelle Babylone n’est pas encore sortie de terre, d’autant que la région a déjà connu six projets de ville dans les déserts, notamment aux Emirats arabes unis.

Seul un est sorti jusqu’à présent…

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
89 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Olivier Bodenmann
5 mois il y a

Un projet transhumaniste, des technologies sans-fil nocives à tout va… non, vraiment, ce n’est pas du tout quelque chose de positif et j’espère que cette cité-Etat ne verra jamais le jour.

TUROT
5 mois il y a

Il faut lire les quelques lignes consacrées à « Masdar City » à Abu Dhabi, le premier exemplaire  de ville intelligente (smart city) du  monde arabe, dans le remarquable ouvrage «L’enfer numérique » de Guillaume Pitron, et alors on a une bonne idée de ce qui va arriver. Et si on a de l’argent à investir, ou perdre,  dans du socialement ou écologiquement responsable, on le place ailleurs… AT

Jean-Claude
5 mois il y a

This  »Prince » will be remembered for his instigator of the assassination ot the Journalist in Turkey. NOTHING ELSE, he is arrogant and an hypocrite ( comparing himself to Moses/.

Edy
5 mois il y a

Neom, une horrible smart city en phase totale avec les objectifs déshumanisants et mortifères des globalistes du nouvel ordre mondial, ces ploutocrates qui dominent le monde et le mènent à sa perte avec leurs projets génocidaires et liberticides et leur volonté de contrôle total des populations via le numérique et la chimie. Une horreur absolue où les humains ne sont plus que des esclaves objets connectés.

Wotan56
5 mois il y a

Juste pour info…
Bien sûr que cela va et révolutionne déjà le monde:
Puisque c’est la capitale du Nouvel ordre mondial.
Et sa première citoyenne s’appelle Lucie.
L’IA oui.
Celle qui a déclaré qu’il faut éradiquer l’être humain lors de sa 1ère apparition TV en 2010…
Ce qui est en cours déjà.
Par contre côté investissement, c plutôt les détournements de fonds de l’ensemble de la planète (tout ce qui nous est pillé à nous, les peuples de la planète toute entière) qui servent à çà.
Ainsi que l’argent du plus grand trafic existant: celui de la traite des êtres humains et de l’adrénochrome.

kadie
5 mois il y a

Pourquoi cette allusion à Moïse dans la pétition ? Que d’ignorance sur la Bible hébraïque. Et les commentaires où les deux religions prosélytes se tirent la bourre en croyant détenir la clé des secrets bibliques ne valent pas mieux. Ce projet pharaonique évoque la Tour de Babel, allégorie du totalitarisme et de l’orgueil humain, et on sait comment cela a fini.

Toniolo
5 mois il y a

À mon sens la responsabilité écocivique de chaque citoyen du monde n’ a jamais été aussi importante.

En partant du principe que tout ce qui existe sur Terre doit respecter le principe naturel de sa raison d’ être. En d’ autres termes, dès lors qu’ un projet vient à trangresser relativement ce principe universelle car entendons-nous bien, c’ est l’ univers dans son incommensurabilité qui nous a créé et non l’ inverse en toute humilité, ce dit projet perd de sa crédibilité.

Par ailleurs, à travers les langues étrangères, les diverses cultures, les échanges touristiques, les mélanges de nationalités dans les familles, sont signes de rapprochements et d’ union de l’ humanité dans le monde.

La mondialisation est en train de passer de la dualité à l’ unité.

Au respect du sens de l’ Histoire universelle à laquelle nous appartenons.

Démocratiquement

janot
5 mois il y a

une très belle nature vierge encore ,l’Arabie est rentrée dans l’écosystème pour protéger le désert déjà ravagé par les guerres de Halliburton et des fabricants de barrette .Comment le Prince va nettoyer avec l’Egypte,Somalie ,Djibouti,Yamen cette partie colonisée par le chef de Halliburton???Le projet du prince est prometteur pour cette région Arabe importante

Latsague Jean-Louis
5 mois il y a

Le piège est trop grossier pour ne pas l’avoir suspecté : intégralement connectée et toutes activités pour l’humain numérisées : vous rêvez ou vous n’avez pas vu arriver le « chiffre de la Bête » comme clef commune d’accès à toutes ces merveilles ?
Il sera trop tard si vous entrez de quelque manière que ce soit dans ce projet ! Ne riez pas, c’est loin d’être rigolo …

moreau
5 mois il y a

bref le scenario 2012 variante pandémie/famine qui se prépare ! 🙂

Vincent RADIGUET
5 mois il y a

Vous avez utilisé le terme, absolument, exact : « la nouvelle Babylone ». Or sa signification est à chercher à sa source originelle : le livre de l’Apocalypse (renvoyant à la Genèse, ch. 11). Or, le terme est « apocalyptique » ! L’homme qui voudrait se faire dieu … démesure et folie suicidaire, finalement. Avec 500 Mds $, on pourrait en aider des pauvres de par le monde : cela ne serait futile. Le comble, si elle se réalisait, serait que nombre d’individus, seraient « attirés » par le projet …. Comme disait Coluche : « Il suffirait que les gens n’achètent pas, pour que cela ne se vende plus ! »

émeraude
5 mois il y a

Tout est déjà fait pour couper les Humains d’avec les liens directs et harmonieux avec la Terre, la Vie. Mais il nous faut encore un mec qui se prend pour dieu juste parce qu’il a du fric, et qui a pour projet d’ENCORE DAVANTAGE en éloigner d’autres ?
Le virtuel n’est pas la vie et le tout connecté c’est juste un passeport pour la folie.

est-ce que l’argent mange les cerveaux de ceux qui en ont ?

CATELAND LOUIS NOEL
5 mois il y a

Hallucinant, ça donne le vertige …
Et je suis sur qu’il y aura des volontaires pour y vivre !!!!!
Pauvre Monde

gigi
5 mois il y a

Je trouve se projet lamentable et pas intéressant encore un projet de riches qui n’en ont jamais assez toujours plus pour gagné plus c’est à vomir 🤮

blanchard
5 mois il y a

Encore un megalo. Citė pour riches. Il a trop regardé les films de science fiction. 🤣

RICAURET
5 mois il y a

regardez les conférences du couple » pinçon charlot » et vous comprendrez ce que pense de vous la haute société

RICAURET
5 mois il y a

ON SONT PASSE LES écologistes POUR 500 milliard NE LES ENTEND PLUS
LE PROJET EST CATASTROPHIQUE POUR LA NATURE JE SUIS ECOEURE DE TOUTES CETTE hypocrisie MONDIALE

Roy
5 mois il y a

Tout ça est bien beau mais c’est sans compter avec la Bible qui est la Parole de Dieu et qui nous offre une perspective très différentes des rêves utopiques de son Altesse. Nous sommes au bord de la Grande Tribulation dont Dieu parle dans l’Apocalypse (« The Revelation » en anglais). Parmi les 3 Peuples du Livre, seuls les Chrétiens, car ils sont les seuls à lire l’Apocalypse, étudient ce qu’on appelle « le Trouble de Jacob » qui s’achèvera à la bataille d’Armageddon dans la plaine de Megiddo.
Super Info > Réconciliez vous avec Dieu!

Marcel fare
5 mois il y a

Neom I A au service du N O M pour le grand remplacement, après l exterminations part thérapie génique d une partie des Esclaves que nous sommes. Satan au manettes

Thomasson
5 mois il y a

ce projet est une escroquerie à la planète et à l’avenir de ses habitants.
Seul des constructions en terre et troglodytes et avec peu de technologie seraient un acte fort pour l’humanité.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

89
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x