Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
lithium-bretagne

Lithium en Bretagne, faut-il creuser ?

66 000 tonnes de lithium seraient enfouies sous les dunes de Tréguennec, une commune du Finistère sud. (1,2)

C’est un village de 300 habitants du pays Bigouden que l’on appelait avant Cap Caval. (3)

Tréguennec est dans la baie d’Audierne au sud de la mer d’Iroise au large de la Bretagne.

C’est une zone protégée, classée Natura 2000. (4)

Ces sites sont des lieux de préservation de la biodiversité européenne. L’UE en recense 27522, ce qui représente 18% de son territoire. La France en compte 1766. (5)

Le pays de Bigouden est une terre sauvage, battue par les vents aux écosystèmes fragiles.

C’est une zone humide où digues et polders ont été construits au fil du temps. La flore y est spécifique et très belle et il existe un risque d’érosion.

Les amoureux de la nature sont donc remontés contre l’idée d’exploiter du lithium à Tréguennec et Stéphane Morel, le maire de la commune, également.

Le Conseil régional a, du reste, fait de la zone un parc régional en 2021. (6)

La crise de l’énergie liée à la guerre en Ukraine peut-elle changer la donne ?

Lithium : 4 grands sites d’extraction possibles en France

C’est en 2018 que le gouvernement d’Emmanuel Macron s’est intéressé au lithium de Bretagne.

En effet, cette année là le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a publié un rapport précisant qu’il existe quatre grands sites en France disposant d’un potentiel important en lithium (7) :

  • Beauvoir (Allier) : 320000 tonnes (Le site devrait être actif d’ici quelques années)
  • Tréguennec (Finistère) : 66000 tonnes
  • Montebras (Creuse) : 30000 tonnes
  • Richemont (Haute Vienne) : 20000 tonnes

La France, avec des réserves potentielles estimées à plus de 400 000 tonnes pourrait avoir plusieurs dizaines de milliers de tonnes à exploiter réellement.

Cela pourrait donner une production annuelle de plusieurs milliers de tonnes.

Cela permettrait de couvrir une partie de la demande nationale et européenne mais ce ne serait pas suffisant.

Car à ce jour, la production mondiale serait d’environ 475 000 tonnes tandis que la demande en Europe pourrait atteindre les 500 000 tonnes en 2030. (8)

Le Chili, dispose d’immense réserves de lithium

En Argentine, il y aurait près de 2 millions de tonnes de réserves de lithium prouvées et en Australie ce serait 4,7 millions de tonnes et au Chili 9 millions de tonnes ! (9,10)

La Bolivie, le Canada et la Chine sont également riches en lithium.

Toutefois, l’Europe n’est pas totalement dépourvue. Le Portugal, l’Allemagne et la République Tchèque en disposent aussi.

Côté production, c’est l’Australie qui est en tête avec 42000 tonnes par an, suivie du Chili, (18000), de la Chine (7500) de l’Argentine (6400) et du Portugal (1200). (11)

Le Portugal est le premier pays producteur de l’UE.

Le pays Bigouden : une terre d’innovation ?

Tréguennec serait donc le deuxième site le plus important de lithium en France.

Est-ce raisonnable dans un contexte de transition énergétique de se passer d’une telle ressource ?

Le lithium sert à fabriquer des batteries lithium-ion utiles notamment pour les voitures électriques et les téléphones.

Aujourd’hui, c’est un métal qui est importé de très loin : d’Amérique Latine ou d’Australie, ce qui a un coût environnemental important.

Par ailleurs, le site se situe sur la carrière de Prat-ar-C’hastel où l’on faisait du gravier à partir de gallet. Le vieux concasseur qui date de la moitié du XXe siècle est du reste toujours là.

Le lithium serait à 100 mètres en dessous de ce site. (6,14)

Le pays Bigouden n’a du reste pas toujours été une zone sauvage et reculée.

Au moyen-âge et sous l’ancien régime on y trouvait des chantiers navals, des moulins, de la pisciculture et des marais salants. (12)

La région était aussi connue pour ses textiles. On y cultivait le lin et le chanvre, on travaillait ces matériaux et on utilisait des plantes tinctoriales comme le pastel et la garance. Au 19e siècle, c’est l’industrie de la sardine qui s’est imposée.

Trois conditions pour que ce type de projets puissent se faire

Le pays Bigouden a longtemps été une terre dynamique et innovante. Pourquoi serait-ce différent aujourd’hui ?

Une activité minière maîtrisée pourrait y voir le jour.

Toutefois, restons prudents. Je ne connais évidemment pas suffisamment bien le terrain pour donner un avis tranché sur le projet de Tréguennec.

Il me semble toutefois que trois conditions sont nécessaires pour pouvoir l’envisager :

1/ L’assentiment de la population locale

Il faut nécessairement des référendums sur le projet, à la fois du village et du département, avant que ne soit creusée une mine.

L’exploration elle-même doit être validée a minima par les élus.

2/ La construction d’une filière française, voire européenne, implantée en France

Si la France se lance dans l’aventure du lithium et que la Bretagne participe à cette aventure, il faut que toute la filière soit présente sur le territoire national.

Certes le lithium en lui-même a vu sa valeur multipliée par quatre en quelques années.

Mais, il faut également prévoir la fabrication des batteries et des voitures électriques pour que ces investissements soient rentables et durables.

Plus le nombre d’acteurs concernés sera grand, plus les recettes liées au lithium seront partagées et mieux le projet sera accepté.

3/ Il faut un projet de réhabilitation du site après l’exploitation.

Si une mine est construite, même si elle est de taille réduite, elle créera de la pollution.

Le projet n’est acceptable que si les coûts liés à la réhabilitation sont pris en compte.

Par ailleurs, mettre en place une filière complémentaire de recyclage du lithium est sans doute une bonne idée !

Un choix de civilisation

Les élus de Tréguennec se sont battus pour l’ensauvagement de leur région.

L’un d’entre eux explique qu’aujourd’hui seul 1% du territoire national est réservé aux espaces sauvages.

Il estime qu’il est urgent de sauvegarder ces espaces minoritaires.

Son argument est valable.

Tout dépend, en fin de compte, de ce que l’on veut pour demain pour nos enfants et plus globalement pour la planète….

Une solution venue d’Alsace

Le rapport du BRGM évoque le lithium présent dans les granites.

Mais il existe d’autres solutions pour produire du lithium.

Il serait par exemple possible d’en extraire des saumures géothermales situées entre 1000 et 4000 mètres de profondeur.

Or il existe dans les Vosges des aquifères profonds qui contiendraient jusqu’à 1 million de tonnes de lithium. (16)

Cette réserve importante permettrait la production de 15000 tonnes de lithium par an. (16)

Ce projet changerait l’avenir énergétique de la France. Mais là aussi il faut que les habitants soient d’accord.

Et autre détail choc : il faut surveiller l’incidence d’une telle exploitation sur le risque sismique…

Rien n’est blanc ou noir en matière d’énergie, sauf le lithium ou le pétrole évidemment…

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.20minutes.fr/planete/3241907-20220225-bretagne-impressionnant-gisement-lithium-zone-protegee-attise-convoitises
  2. https://www.destination-paysbigouden.com/treguennec
  3. https://www.destination-paysbigouden.com/
  4. https://inpn.mnhn.fr/collTerr/commune/29292/tab/natura2000
  5. http://www.natura2000.fr/natura-2000/qu-est-ce-que-natura-2000
  6. https://www.20minutes.fr/planete/3241907-20220225-bretagne-impressionnant-gisement-lithium-zone-protegee-attise-convoitises
  7. https://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-68321-FR.pdf
  8. https://insideevs.fr/news/560696/mine-lithium-europe-ouverture-electrique/
  9. https://atlasocio.com/classements/economie/ressources-naturelles/classement-etats-par-production-lithium-monde.php
  10. https://www.connaissancedesenergies.org/tribune-actualite-energies/lexploitation-de-nos-ressources-en-lithium-une-opportunite-industrielle-majeure-pour-la-france 
  11. https://atlasocio.com/classements/economie/ressources-naturelles/classement-etats-par-production-lithium-monde.php
  12. Robert Gouzien, Le Pays Bigouden, un pays de cocagne ?, éditions Kendero, 2012
  13. https://www.letelegramme.fr/finistere/pont-labbe/concasseur-le-sentiment-d-un-edifice-qui-derange-05-11-2019-12425857.php
  14. https://www.letelegramme.fr/finistere/pont-labbe/gisement-de-lithium-treguennec-et-le-pays-bigouden-ne-sont-pas-a-vendre-02-02-2022-12916242.php
  15. https://www.letelegramme.fr/bretagne/treguennec-terre-de-lithium-le-nouvel-or-blanc-24-01-2022-12910584.php
  16. https://www.connaissancedesenergies.org/tribune-actualite-energies/lexploitation-de-nos-ressources-en-lithium-une-opportunite-industrielle-majeure-pour-la-france 
S’abonner
Notification pour
183 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gontie
29 jours il y a

Ben faut pas creuser bien sûr Le quartier à l’air joli Si on creuse c’est dans 25 ou 50 ans une zone sinistrée et vide de toutes populations Comment dire nous n’avons pas tant que ça besoin de lithium peut-être. Les Français ont maintenant 50 ans de retard sur l’énergie solaire domestique et plus de 100 ans de retard sur l’évidence que nous n’avons pas de pétrole mais que nous avons des voitures de 4 à 4 par familles de 6 Et les pauvres dans les pays producteurs de pétrole et harasses de soleil n’ont ni voiture ni électricité ni rien

Jojodu21
29 jours il y a

Quelque soit l excuse elle sera toujours valable pour que la France reste dependente des autres nations et oui continuons à faire l autruche .pourquoi déformer et polluer notre pays vu que les autres pays le font chez eux .gardons une Europe propre pendant que l autre côté du monde se polue pour satisfaire l’egaux des politiques européens. Autant d égoïsme est vraiment une honte .😞

Rocher
29 jours il y a

Arrêtons de faire n importe quoi.le prétexte pour abîmer sans cesse la terre.regardons déjà ce que nous pouvons utiliser comme ressource urileou réutiliser.fatiguee d voir les grands lobbys de la petro chimie se faire de l argent sur les peuples.il fait dire non

Verduzan
29 jours il y a

Et voila a force de vouloir imposer les voitures électriques on verra chez nous les dégâts écologique qui pour l’instant étaient en Afrique ou au bout du monde!!! Il faudra aussi construire des centrales nucléaires pour les recharger… Peut être que les Ayatollahs de l’écologie seront enfin démasqué. Mais il sera trop tard votre belle Bretagne sera défiguré… Comme certaines zone d’Afriques et d’Amérique du sud. Mais là on s’en moque c’est loin… Puis il faudra recycler ces batterie duré de vie selon les modèle 5 à 8 ans… Tout va bien le monde tourne et nos décideurs sont a la barre fières comme le commandant du Titanic… Dieux nous protège s’il en a encore la force.

Charlou
29 jours il y a

Intéressant ton article, deux petits commentaires :
-L’eau de mer aussi contient beaucoup de Lithium (certes dilué).
-Il n’est pas certain que le Li reste « leeder » des accus, le Sodium est sur sa piste…

François
29 jours il y a

Merci Julien de ce petit cours sur le lithium en France… J’ignorais totalement que nous avions de telles richesses dans notre sous-sol !
Quand bien-même les psychopathes mondialistes qui nous dirigent créent des pénuries artificiellement et essaient péniblement de générer une crise énergétique majeure avec leurs sanctions toutes plus absurdes les unes que les autres, je ne suis pas convaincu du tout par l’intérêt d’exploiter le gisement de Tréguennec, compte tenu de l’importance du gisement que nous avons dans l’Allier. Et ce quand bien-même les dingos européistes réussiraient dans leur plan machiavélique de Nouvel Ordre Mondial eugéniste et transhumaniste !
Je pense qu’il est préférable d’exploiter au maximum le principal gisement Français dans l’Allier, plutôt que de risquer d’abîmer un espace sauvage protégé, et surtout à coup sûr le vendre en concession à des intérêts étrangers ainsi que le traître Macron aime tant le faire avec les biens de notre Nation…
Sur la côte atlantique nord, nous avons déjà notre dose avec les parcs éoliens qui défigurent le paysage, génèrent une énergie qui coûte un bras, ont un bilan carbone plus que déplorable, et nous obligent à utiliser des centrales à gaz/charbon/fioul quand il n’y a pas de vent !!! Vive les écolos…
Et si nous devons nous priver de smartphones par manque de métaux rares, et bien certains découvriront qu’il y a plein d’autres choses passionnantes à faire dans une journée que d’être connecté H24, et au moins les dégénérés mondialistes ne pourront plus nous espionner, nous contrôler et nous tracer…

NEAU
29 jours il y a

Oui, il fait savoir ce que l’on veut laisser à nos enfants (-:

impossible de toucher à ces si RARES espaces de biodiversité et/ou sauvages

Ce serai un grand manque de maturité de se cacher derrière des options soit-disant environnementales pour des besoins toujours plus polluants (extraction production), et toujours la même course sans fin, qui enrichit quelques uns (…)

ne mettons PLUS d’œillères, encore moins défendre ce type de projet sous couvert de donner accès à de « l’énergie propre »

ce serait franchement malhonnête !

Olivier Bodenmann
29 jours il y a

C’est typiquement le genre de projet à tuer dans l’œuf ! On n’a pas encore assez saccagé la nature, qu’il faille en remettre une couche ? Le lithium n’est pas une ressource énergétique, juste un moyen de stockage. Quid de RÉDUIRE enfin notre gaspillage énergétique plutôt ?

Elisabeth
29 jours il y a

Je ne suis ni contre ni pour. Nous n’avons à ce jour, ou je n’ai à ce jour aucun élément suffisant pour décider.
Ce serait bien de faire una analyse comparative coùts/avantages pour chacun des sites mentionnés: les dunes ou l’eau ce n’est pas la mème chose!Des couts qui tiennent en compte soit l’aspect paysage (destruction?reconstruction?) que celui de la pollution ( chimique et sonore), de la santé des personnes et de l’écosystème local… Des avantages qui tiennent en compte les bienfaits sur l’écosystème, sur la population et évidemment sur la filière du lithium.
Et puis je suis pour le recyclage. Quid du recyclage du lithium?
il y a d’autres métaux pour faire fonctionner des batteries. quel est le meilleur entre le grafite et l’aluminium?
Bref il y a beaucoup de travail à faire.
Elisabeth

Camus
29 jours il y a

Laissez la nature tranquille ! ça suffit de tout détruire !

Corcelle
29 jours il y a

Et on continue à marcher sur la tête……malgré toutes les informations concernant le climat et le reste, d’ailleurs le lithium pollue ++++ mais il faut produire plus pour consommer plus.
STOP arrêtons cette démarche et Macron continue dans son raisonnement depuis 5 ans pour détruire ce qui doit être protéger.

HOAREAU Laurent
29 jours il y a

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » Il faut arrêter de penser à court terme et au détriment de notre maison à tous, continuons d’alerter les effets s’en font déjà ressentir!

Prisca
29 jours il y a

Honteux que vous écriviez à ce sujet alors que vous ne connaissez même pas le site. Il est juste à côté de la mer. Laissez les finistériens tranquilles. On n’en veut pas de votre dynamisation.

Maurice MORINEAU
29 jours il y a

La priorité c’est la préservation de l’ecosystème planétaire. Cela tarde car c’est un problème de gros sous. Non au voitures électriques silencieuses donc dangereuses.Oui à la gratuité des transports en commun. Taxation du capital. La Banque mondiale qui a financé la dépollution du Gange doit financer les transports en commun non polluants.

Charlou
29 jours il y a
Répondre à  Maurice MORINEAU

Comment ?

Franck
29 jours il y a

Score macron 2ème tour en bretagne 66,58 %…
C’est ballot.

JComment
29 jours il y a

Ahah, l’argumentaire des lobbies intéressés n’a pas tardé à débarquer. C’est très curieux que l’on nous vende l’idée du « futur pour nos enfants » alors même que nos gouvernants font systématiquement tout ce qu’il faut pour rendre l’énergie à un coût toujours plus cher.
Et au fait, quitte à exploiter le sous-sol national, pourquoi ne pas investir sur la recherche de gaz et du pétrole français? Ah, ça n’est pas vert? Et la fabrication des batteries au lithium (avec électr. fossile) oui???
Tout ce débat est biaisé de A à Z.

Aymeric
29 jours il y a

intéressante tentative de présenter les choses de manière équilibrée.

Cependant , quid du processus d’extraction puis de production (lixiviation, évaporation, mélanges, broyages, hautes température, gel, boues, productions annexes… selon la forme de base pour produire des sels puis des électrodes) C’est facile parce qu’on sait le faire 😉 mais c’est en réalité fort complexe, fortement énergivore et aquavore.
Enfin, c’est la beauté de la croissance. Peut être verte ?

Autre question : de quelle quantité de lithium a t on besoin pour passer le parc de véhicule français à l’électrique? Le parc thermique en général? tout en continuant de fournir ses autres débouchés dont l’industrie du nucléaire pour notre ami Kerloegan.
Encore une fois, extraire un composé finis et complexe pour un besoin… infini?

On vit depuis 2 siècles sous perfusion métallique sans etre au contact de la mine, en France métropolitaine au moins mis à part un peu de sel et de bauxite.
Le retour à la réalité risque d’etre frappant 😉

Heureusement que la science nous sauvera tous, à la grâce de Dieu!

Chanut
29 jours il y a

Protégeons notre planète l’avenir de nos enfants laissons les capitalistes perdre un peu d’argent car le moment venu ils ne prêteront pas attention aux citoyens

roger CANONERO
29 jours il y a

En combien d’années seront consommées toutes les ressources en lithium, cobalt, cuivre et autres matériaux rares, sans compter la consommation en eau douce pour traiter leur épuration, pour produire toutes les batteries nécessaires programmées par cette nouvelle industrie. Combien de millions d’emplois seront détruits pour en créer combien et où ?
Des centaines de millions de véhicules roulent aujourd’hui, aura-t-on assez de ces matériaux rares pour satisfaire la demande? Combien de terra-wattheures devront être produits, et comment ? par qui et où ?
Tout ça pour satisfaire le lobby des véhicules électriques !! ARRETONS !
On croyait qu’être écolo c’était de préserver les matières naturelles et favoriser les énergies non polluantes ? L’usage du véhicule électrique est semblable à l’usage du pétrole. Tout aussi polluants. On voudrait remplacer l’un par l’autre ?

EEE
29 jours il y a

On nous dit que les voitures électriques sont l avenir et sont très écologiques mais la question : la fabrication des batterie est elle écologique quand est il du recyclage ? COMME D HABITUDE nos dirigeant vont foncer et dans quelques années il sera trop tard pour reculer. l’appât du gain va t il encore être privilégié ? En France n avons nous pas des chercheurs ou ingénieurs qui seraient capable de trouver d’autres solutions ????

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

183
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x