Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
parrainage-elections

Peut-on voter pour un parrainage ?

Le village de Sainte-Anastasie-sur-Issole se situe dans le département du Var près de Garéoult et de Brignoles.

Si vous n’êtes pas de la région, peut-être vous faudra t’il une carte, ou vérifier sur une application de votre téléphone pour voir où se situe ce village.

Pourtant, il y a quelques jours, cette petite bourgade a failli changer le cours de l’histoire de France. (1)

J’exagère ? Peut-être.

Mais le maire, Olivier Hoffmann a été à l’initiative d’un projet salutaire dans le cadre de la course aux élections présidentielles.

Il a proposé à ses concitoyens de choisir le candidat pour qui le maire du village donnerait un “parrainage”.

En effet, d’un côté, il y a la course aux voix, dont les résultats possibles sont mesurés grâce aux sondages.

Et de l’autre côté, on assiste à une course aux édiles ou aux élus qui peuvent “parrainer” un candidat.

Qu’est-ce qu’un parrainage ?

Officiellement, il s’agit d’une “présentation” d’un candidat par un élu.

L’élu choisit un candidat à présenter même si ce dernier n’est pas ou plus officiellement candidat.

Ainsi, en 2017, Alain Juppé, perdant de la primaire des Républicains, avait tout de même recueilli 313 parrainages au moment où François Fillon risquait d’être éjecté de la course à la présidentielle en raison de ses “affaires”. (2)

De même, en 2022, Michel Barnier qui n’est plus candidat aux élections présidentielles a reçu un parrainage…

Un de ses amis, élu local, voulait vraiment qu’il soit président de la République.

Ces élus sont des députés, des sénateurs, des maires ou autres élus locaux.

Ils sont 42000 en France à pouvoir donner un parrainage à un candidat mais en réalité seuls 20000 élus se donnent cette peine.

Le but de cette procédure est de limiter le nombre de candidats qui se présentent à l’élection présidentielle.

Jusqu’en 1974, un candidat devait réunir 100 parrainages, aujourd’hui il lui en faut 500.

Cela permet en effet d’exclure les candidatures peu crédibles ou rassembleuses. Toutefois, cela constitue aussi une menace pour des candidatures qui réunissent potentiellement beaucoup d’électeurs dans les sondages mais sont loin de faire le plein de parrainages…

Un coût politique pour les élus ?

Un maire ou élu local sur deux refuse de donner un parrainage à qui que ce soit.

L’explication possible de ce manque d’implication des maires est peut-être lié à leur volonté de ne pas créer de polémiques dans leurs communes.

En effet, ces maires n’ont pas grand chose à gagner à apporter un parrainage à un candidat qui n’est pas sûr d’être élu alors qu’une partie de sa population pourrait lui en vouloir d’avoir choisi tel ou tel candidat.

Ce coût politique explique peut-être l’absence de corrélation apparente entre le nombre de parrainages et les estimations sondagières. Cela donne le tableau suivant (3,4). Les données suivantes datent de début février.

La situation a pu évoluer depuis car les parrainages peuvent s’obtenir assez vite.

 

Candidat Intentions de vote au 5 février 2022 Parrainages au 3 février 2022
Philippe Poutou  1% 54
Nathalie Arthaud 0,5% 138
Jean-Luc Mélenchon 9% 100
Fabien Roussel  3% 159
Yannick Jadot 8% 80
Anne Hidalgo 3% 266
Christiane Taubira 4% 8
Emmanuel Macron  24% 529
Valérie Pécresse 16,5% 324
Jean Lassalle 1% 124
Nicolas Dupont-Aignan 2% 77
Marine Le Pen 14% 35
Eric Zemmour  14% 58

 

Comment faut-il interpréter ces chiffres (du 3 février) ?

L’analyse ci-dessous est basée sur les chiffres du 3 février. Pour consulter l’état des parrainages aujourd’hui, vous pouvez consulter le site officiel du conseil constitutionnel en cliquant ici.

Le seul à avoir validé ses promesses de parrainage n’est pas encore officiellement candidat !

Il s’agit d’Emmanuel Macron. Président sortant, et en tête dans les sondages, il n’est pas étonnant qu’il soit soutenu par des élus locaux.

Il peut également compter sur les parlementaires qui constituent la majorité.

Anne Hidalgo bénéficie du soutien des réseaux du parti socialiste et probablement de sa posture en tant que Maire de Paris.

Il n’empêche avoir 266 promesses de parrainage alors que 3% seulement des français semblent avoir prévu de voter pour elle relève de l’exploit !

Valérie Pécresse avec 324 parrainages peut sans doute aussi compter sur l’effet de parti. Les réseaux des républicains la soutiennent.

De manière générale, au jeu de la course aux parrainages, ce sont les candidats au plus petits scores qui semblent récolter le plus de promesses !

Nathalie Arthaud créditée de 0,5% des voix dispose de 138 parrainages, Fabien Roussel avec 3% des intentions de vote recueille 159 parrainages.

En revanche, Marine Le Pen et Eric Zemmour semblent mal aimés. L’une dispose de 35 parrainages quand l’autre en a 54.

Cela fait 80 à deux, soit deux fois moins que Fabien Roussel !

Jean Lassalle, bien implanté au niveau local et dont l’image ne présente de danger pour personne est sans surprise bien parti. Il dispose de 124 parrainages malgré les 2% de personnes qui le soutiennent.

À l’évidence, il y a un décalage entre la logique des électeurs et celle des parrainages, ce qui pose un problème de démocratie, surtout si les candidats réunissant plus de 5% des intentions de vote ne pouvaient pas se présenter.

Ils ont jusqu’au 4 mars pour réunir les 500 signatures…

Retour à Sainte-Anastasie-sur-Issole

Dans ce paysage un peu flou ou le copinage et la cuisine des partis politiques semble dominer, la démarche d’Olivier Hoffmann, maire de Sainte-Anastasie-sur-Issole paraît simple et saine.

Plutôt que de discuter et de polémiquer, il a préféré organiser un vote auprès des habitants de sa commune.

Il devait y avoir deux tours le 29 janvier et le 5 février dernier.

Malheureusement, son initiative a été bloquée par la Préfecture du Var.

L’Etat lui a rappelé qu’il devait être le seul à choisir un candidat et que le vote des citoyens était illégal.

Votation pour tous ! Et à tous les niveaux !

Quel dommage !

Car prendre l’habitude de faire voter les citoyens sur des démarches comme celle-ci est une bonne chose.

Et même si cela avait donné lieu à d’autres initiatives du même type, où est le problème ?

Beaucoup de Français ne se reconnaissent pas dans les candidats qui se présentent.

Et peu d’entre ces candidats ont pris position pour renforcer les droits et les libertés des Français.

Il est regrettable qu’une initiative en faveur des citoyens n’ait pas reçu un meilleur écho auprès des pouvoirs publics.

C’était l’occasion de mettre sur la table un vrai sujet pour 2022 : la participation des citoyens de France aux décisions du quotidien aux niveaux local, régional et national.

Il n’y a plus de référendums, il n’y a pas de référendum d’initiative citoyenne, il n’y a pas comme en Suisse de votations locales. À quand le changement ?

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Si vous souhaitez soutenir ce petit parti, défenseur des causes animales, et qui souffre particulièrement du système biaisé des parrainages, cliquez ici pour partager la pétition « Défendons notre démocratie et la cause animale en grand danger ! ».

P.P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Depuis maintenant plus de 6 mois, nous avons contacté plus de 28 000 mairies afin d’obtenir les parrainages pour la candidate qui défend la cause animale à l’élection présidentielle, Hélène Thouy.

Sur 300 promesses reçues, seulement 70 parrainages ont été validés. Les maires refusent majoritairement de parrainer.

Nous constatons que le pluralisme démocratique est bloqué !

Avec plus de 2% des voix aux élections européennes, le Parti animaliste est aujourd’hui exclu du débat présidentiel.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
79 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
moi
4 mois il y a

il est incorrect de faire une liste des candidats à la présidence pour les parrainages sans mentionner tous les candidats ! Votre article perds toute crédibilité !

moi bis
4 mois il y a
Répondre à  moi

tout à fait d’accord tout comme je trouve incorrect que vous joigniez à votre article un lien vers un parti politique précis. Là aussi, votre article perd en crédibilité (ce qui est fort dommage car, à première vue, il était intéressant, au moins, au début)

LEROY
4 mois il y a
Répondre à  moi

Je me suis fait exactement la même réflexion !

Carpentier
4 mois il y a
Zamouri
4 mois il y a

Il est clair que cette élection présidentielle sera un gâteau pour Macron. Parmi tous ces candidats il n’y a aucun candidat qui peut faire face à Macron. C’est pour cela je suis presque certain qu’il sera réélu à plus de 61%au suffrage universel. Je ne vois plus en France des personnalités comme Pompidou ou comme Jacque -Chirac. Aujourd’hui Macron est le seul capable de diriger la France vers un avenir meilleur. Les autres n’ont pas l’étoffe de Président de la République française.

Christian
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

Encore un qui à de la m…. Dans les yeux

Hue
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

Zamouri t’as rien compris ! Oust !

Dors
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

en comptant au moins 70% d’abstention, il sera elu par moins de 20% de français (si il est elu a 60%) qui croient que ce systeme leur veut du bien…
Et on ira encore plus loin dans ce cauchemar dystopique. (Comme avec zemmour, le pen, mélanchon, pecresse, et tous les representants des grands partis dont les campagnes sont financées par ceux qui ont le pouvoir de l’argent. Choisissez votre président, vous ne choisirez pas celui qui lui donne les ordres.)

CAUX
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

Il y a 5 ans déjà, j’avais dit qu’Emmanuel Macron ferait 2 (DEUX) mandats, vu le niveau en face!!!

Achékian
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

Le général De Gaulle disait que les Français était des VEAUX, et je crois que ça se confirme chaque année.
Les Français méritent leurs sort !!!!!

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  Achékian

C’est un peu méchant pour les veaux… Malheureusement les français ne sont pas les seuls à être apathiques. Partout les gens qui osent contester, authentiquement, et non en tant que “Rebels en peau de lapin”, sont une minorité. Minorité en extension toutefois… Souvenons-nous qu’il faut agir, aussi modestement soit-il pour tenter d’entraver l’avance du rouleau compresseur globaliste et totalitaire, car c’est bien de cela qu’il s’agit. Prenons exemple sur les Canadiens, dans la neige jusqu’au cuisses, pour exprimer leur soutien, par dizaines de milliers, aux protestataires. Et Trudeau, cet autre psychopathe, n’a finalement pas pu imposer son État d’Urgence. C’est une victoire, temporaire peut-être, mais une victoire et cela devrait nous inspirer tous.

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  Zamouri

Parce que vous trouvez que ce petit banquier a de “l’étoffe”? Il fait un excellent fossoyeur de l’économie et de la société française et est sans aucun doute un agent zélé et efficace de ses maîtres globalistes. Cela ne lui confère aucunement une “étoffe” et votre rapprochement avec Pompidou me semble saugrenu. Car Georges Pompidou lui travaillait pour son pays et pour son peuple, alors que Macron, ce psychopathe, travaille à sa destruction systématique.

Dalle Mese
4 mois il y a

Pourquoi François Asselineau n.est pas dans la liste?

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  Dalle Mese

Tout à fait d’accord avec vous. Est-ce parce qu’il a, lui, de la substance? Et qu’il parle des vrais problèmes? C’est une bonne idée d’écouter Monsieur Asselineau sur YouTube: que l’on soit d’accord avec lui ou non, il est indéniable qu’il relève vraiment le niveau.

Alain BEAUSIRE
4 mois il y a

Pour les parainnages, le pire est la pression subie par les élus et venant essentiellement des conseillers régionaux et généraux: il est facile pour ceux-ci (pas ouvertement mais « à demi-mot ») de « menacer », notamment les maires, de diminuer ou retirer leurs aides ou subventions s’ils ne parrainent pas tel ou tel candidat… manoeuvres bien connues et relatées tant par les élus eux-mêmes que par la presse plus d’une fois!!
L’anonymat des parrainages me paraît insuffisant, car il y aura bien une liste nominative quelque part, ne serait-ce qu’au sein du Conseil constitutionnel, pour les valider!! Ainsi, il n’est pas exclu que des « fuites » (volontaires ou pas) permettent à certains d’exercer leurs pressions dans un sens ou un autre…!!

Jean CHEVRY
4 mois il y a

Plus nous avançons, il y a vraiment ce changement voir modification de la Vème République. Les 500 signatures limitent le nombre de candidats mais le taux d’abstention grandit donc le peuple doit être d’une façon novatrice le meneur du jeu. Poussons l’ingéniosité.

PENINOU Claire
4 mois il y a

ce texte serait parfait….. si vous n’aviez pas oublié un candidat dans votre liste: François Asselineau! C’est l’éternel oublié de toutes les listes bien qu’il soit candidat, bien que ce soit un des rares à avoir un véritable programme !
Il me semble qu’un erratum s’impose !

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  PENINOU Claire

Contente Claire de voir que vous mentionnez vous aussi Mr Asselineau. Il est en effet d’un autre calibre que tous les pingouins de la liste et il a un programme! Je déplore pour ma l’absence de Florian Philippot, qui lui aussi a un programme et de plus, s’est montré un organisateur efficace et un homme d’action.

Ulisse
4 mois il y a

pourquoi un maire ne pourrait pas faire voter ses concitoyens sur n’importe quel sujet. Le préfet qui représente l’état n’a pas à s’en mêler. Centralisation ça suffit.

Aupeix
4 mois il y a

Non, il me semble que cette initiative est une mauvaise solution, car dans une région à forte coloration, ce sera le candidat de cette couleur qui aura le parrainage.
Si le parrainage est prévu pour faire baisser le nombre de candidat, ce parrainage citoyen aura pour effet de ne pas permettre la pluralité des candidatures et une grande partie des débats, ce qui est vraiment dangereux pour la pluralité.
Et donc, je ne cautionne absolument pas ce type de parrainage qui n’a, pour moi, rien de citoyen.
Il n’empêche que je ne cautionne pas nom plus le parrainage officiel. Pour moi, il ne devrait pas y en avoir du tout.
Et pour finir, il serait bien plus judicieux et meilleur d’avoir un régime parlementaire plutôt qu’un régime présidentiel.

Brossaud
4 mois il y a

Dommage, mais la pétition concerne 2 sujets, (le parrainage er la cause animale)t je ne peux les soutenir en même temps, il faut faire 2 pétitions distinctes

Alain BEAUSIRE
4 mois il y a
Répondre à  Brossaud

Vous n’avez pas bien compris: LA PÉTITION NE CONCERNE QUE LE PARRAINAGE DU PARTI ANIMALISTE! Tout le reste est un article déplorant le système actuel de parrainage!
Alors, revenez signer pour le parti animaliste, si cela vous convient.

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  Alain BEAUSIRE

Je pense tout à fait comme vous. Une feinte de balayeur. Mais jusqu’où va-t-on nous prendre pour des c**s? Les ficelles sont tellement ENORMES qu’il faut vraiment être aveugle pour ne pas les voir…

Sylvie M
4 mois il y a
Répondre à  Brossaud

Absolument d’accord avec vous. J’ai le même problème. Quel bric à brac! et quel manque de rigueur!

Médard René
4 mois il y a

Il est curieux que cette initiative ait été bloquée par « la préfecture » et en plus il manque un parti qui s’était déclaré depuis octobre 2021 et qui lui est censuré partout, tellement il fait peur : UPR.

Alain BEAUSIRE
4 mois il y a
Répondre à  Médard René

Cette décision de la préfecture est normale, qu’on soit d’accord ou pas; pour changer les choses aux procédures légales des parrainages, il faut passer par la loi! Cela demanderait des mois, ce qui n’est évidemment plus possible si près des élections. D’autre part, l’Assemblée nationale cessera ses travaux deux mois avant le premier tour de l’élection présidentielle (tradition ou « règle non-écrite » mais en constante application!!
Comme quoi notre démocratie (s’il en est!) est sans cesse handicapée par des mesures inadaptées, caduques, et maintenues par des hauts fonctionnaires conservateurs qui freinent en permance toute initiative de progrès d’utilité publique!!!
Et je ne parle pas des législatives qui vont suivre en juin!!!!!!!

GUILLOT
4 mois il y a

Le parrainage aurait du rester anonyme afin de permettre aux maires de se prononcer sans craindre le jugement. L’idée de la consultation citoyenne est pas mal aussi mais, de mon point de vue, cela reviendrait finalement à un pré-vote et cela pourrait par ailleurs être contre-productif pour les petits candidats n’ayant pas la médiatisation requise pour qu’un citoyen puisse donner son avis lors de ladite consultation. Le parrainage (ou représentation) permet à tout candidat de démarcher les maires et d’exposer son programme, ce qui resterait bien compliqué à l’échelle de chaque citoyen.

Karine Courtois
4 mois il y a

J’approuve tout à fait votre initiative.
je trouve, personnellement, antidémocratique, le fait d’obliger un candidat d’obtenir 500 voix de parrainage
Je ne suis pas de nationalité française et ne peux donc intervenir

pipo
4 mois il y a

Il faut arrêter avec les parrainages d’élus. c’est un système qui ne vise qu’à sa reproduction . La société a évolué et c’est aux citoyens de désigner ceux qui les representeront. c’est cela la vrai démocratie

Michel Patricia
4 mois il y a
Répondre à  pipo

Absolument ! Je suis en colère à l’idée que mon choix de candidat ne pourra peut-être pas se réaliser faute de signatures.

Jaudin
4 mois il y a

Envoyer des courriers individuls a ses élus pouvant parrainer..leurs demander d’assurer leur rôle dans la dèmocratie, ne pas s’abstenir

Et leur préciser le candidat que vous souhaitez voir parrainé.

Jacques Andre LESNARD
4 mois il y a

Il n’est pas anormal que les élus puissent constituer es fonctions un filtre pour éliminer des candidatures « farfelues » type Coluche 1981 ou par trop locales type un mouvement pour l’indépendance de l’Auvergne cantonné au Cantal et la Haute Loire….ON pourrait envisager d’étandre ce corps de « parrains  » sinon à tous les conseillers municipaux (on atteindrait 750000personnes d’où des problèmes techniques du moins un nombre de conseillers proportionnés à la raille de la commune : ceci permettrait par ex un débat au sein du CM et de mieux dissocier parrainage et soutien
Avec les risques de déviation évidents il faudrait tout de m^me un soutien de 1% de la population totale (car les majeurs ont en charge les intérêts des mineurs) au minimum soit 680 000 soutiens MAIS qui pourrait vérifier une telle masse de dossiers m^me avec recours à l’informatique.
Ces deux orientations au plan pratique impliquent de remonter en amont les échéances, afin de traiter et vérifier exhaustivement les soutiens exprimés en temps opportun.
La situation actuelle montre qu’un mouvement ultraminoritaire objectivemet et depuis longtemps a ses 500 signatures (Nathalie Arthaus) …car ses mi!litants ont travaillé les parrains possibles depuis longtemps.
Quoiqu’on puisse penser, il faut faire très attention à ne pas se rendre esclave des seuls sondages et encore plus d’une « opinion publique » qui est manipulé avec la multiplication des désinformations ou intoxications avec l’essor des « réseaux sociaux » .

Sylvie M
4 mois il y a

Vous parlez d’éliminer les candidats farfelus. Certes, certes, mais alors pourquoi Anne Hidalgo pour ne citer qu’elle, n’a-t-elle pas été “filtrée”?

veau
4 mois il y a

Même si on est contre les idées, les candidats ayant plus de 10/100 d’avis favorables devraient avoir le droit d’être représentés

Hervé La Blaquière
4 mois il y a

Eh bien, j’ai déjà du mal, dans ce que l’on appelle une « démocratie représentative » à comprendre, comment une même personne peut en représenter 2 ou plus, qui n’ont, fatalement, pas la même opinion sur tout (on ne peut servir 2 maîtres à la fois), alors là, au nom du « pouvoir du peuple sur le peuple pour le peuple » on interdit à un quidam quelconque de se présenter aux suffrages de ses pairs ! Il faut 10, 100, 1000 « élus » pour lui en donner l’autorisation, sous prétexte qu’eux, ils sont déjà élus ? pourquoi un « farfelu » n’aurait-il pas le droit de postuler ? Qu’est-ce qu’un farfelu ? C’est, peut-être, quelqu’un qui gagne à être connu ! Je comprendrais, à la limite que, pour postuler, il faille avoir effectué, au moins, un mandat électif pour s’être fait « jauger ». Les aménagements de la règle oligarchique du parrainage, doublée du principe totalitaire de sa publicité, en interdisant, par là même, la liberté (si chère à nos « démocrates) sont de la poudre aux yeux ! Les élus sont élus, qu’ils assument les charges de leur mandat, clamant haut et fort qu’un parrainage n’est pas un soutien ( ce qui parait assez paradoxal, voire hypocrite ).Au minimum revenons à la simple règle (oligarchique) et limitons à 100, le nombre de parrainages privés (non publics) pour « concourir », ce sera toujours un moindre mal !

Alain BEAUSIRE
4 mois il y a
Répondre à  Hervé La Blaquière

Il y a bien eu un « farfelu » qui s’est présenté à une élection présidentielle: le célèbre (localement) comique Volodymyr Zelensky en Ukraine; c’était pourtant « le Coluche » ukrainien!! et il ne parlait que le russe sans savoir un mot d’ukrainien!! Sa totale incompétence l’a mené peu à peu à intégrer à son gouvernement des oligarques corrompus, à intégrer à l’armée nationale le « Régiment Azov », ramassis de suprémacistes blancs, antisémites et néonazis. Même d’origine juive, Zelensky s’est fait avoir comme un bleu, à l’image du graaaaaaand « philosophe » français BHL qui fit un discours à Kiev le 2 mars 2014, en tribune face aux « révolutionnaires » (qui ignoraient totalement qui il était), mais avec derrière lui un groupe de néonazis bien connus, qui ont su « récupérer » ce coup d’état à leur profit!!! Car oui, il s’agissait bien d’un coup d’état (comme le dit Poutine, et dieu sait si je hais ce dictateur!)

François
4 mois il y a
Répondre à  Alain BEAUSIRE

C’est la triste vérité ! que bien peu de médias osent publier…. preuve que la France n’a de démocratie que le nom….

NEVEU brigitte
4 mois il y a

tout à fait d’accord avec vous; la transparence des parrainages – qui semblait une bonne chose – se révèle contreproductive pour les motifs que vous évoquez; le maire a t-il fait un recours contre la décision du préfet ? sans organiser un vote à proprement parler, il pourrait organiser une « consultation citoyenne » tout en précisant bien qu’il prendra sa décision seul…

Jacques Andre LESNARD
4 mois il y a
Répondre à  NEVEU brigitte

je partage entièrement votre opinion : consultation n’est pas un vote et le maire conserverait sa liberté de décision. L’intervention préfectorale est une interprétation pour le moins étroite. .

PARREAU Jeanne
4 mois il y a

Voyez du côté de Espoir RIC (candidature de Clara Egger)pour voir ce qui est proposé pour donner la possibilité aux citoyens d’intervenir directement dans la politique du pays moyennant la modification de l’article 89 de la constitution, celui qui pour l’instant réserve toute modification de la constitution en place au Président élu, éventuellement aux parlementaires (députés et sénateurs)

https://www.espoir-ric.fr/

heude
4 mois il y a
Répondre à  PARREAU Jeanne

1.ce n’est pas la cause animale en premier mais la cause de l’humain que fait-on aux embryons bébés ect on les tue de manière directe et indirecte par les lois et tous les produits chimiques…;
2.SI il y a des abstentions de plus en plus importantes il faut en tenir compte car c’est l’expression d’un mécontentement des citoyens et les résultats du vote sont faussés s’ils ne sont pas pris en compte et donnent des aberrations comme les votes des députés ces temps-ci

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

79
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x