Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp
Terre de lien
Crédit photo : ©Sandrine Mulas/Terre de Liens

« Sans paysans on fait comment ? » : agir aujourd’hui pour favoriser l’émergence d’une nouvelle génération paysanne !

L’équipe Les Lignes Bougent donne la parole à :
Jérôme Deconinck, Directeur de la Fondation Terre de Liens

Mouvement pionnier dans la lutte contre la disparition des terres agricoles et la promotion de l’agriculture paysanne, avec les citoyens, Terre de Liens a déjà acquis plus de 260 fermes préservées de la disparition, protégé 7000 hectares de terres de la spéculation, et installé près de 500 paysans et paysannes. La quasi-totalité des fermes Terre de Liens sont  aujourd’hui labellisées bio, Nature & Progrès ou certifiées Demeter et 7% sont en conversion bio.

“Chaque semaine en France plus de 100 fermes disparaissent. Alors sans paysans on fait comment ?”.

C‘est par cette interpellation que l’acteur et réalisateur Guillaume Canet invite depuis début novembre chacun d’entre nous à agir avec Terre de liens. En filigrane, une question simple se pose : si nos terres agricoles continuent de disparaître et qu’une nouvelle génération de paysans qui pratique une agriculture bio et locale, n’a pas accès à la terre, que trouverons-nous dans nos assiettes demain ?

S’il fallait une preuve de l’urgence d’agir, les chiffres qui commencent à émerger sont implacables.

En moyenne depuis 10 ans, 44 000 hectares de terres ont été artificialisés par an soit l’équivalent d’un département qui disparaît tous les 13 ans. L’enjeu est colossal et collectif. Alors que la moitié des agriculteurs partira à la retraite d’ici 10 ans, c’est 7 millions d’hectares qui vont potentiellement changer de mains, ce qui représente 1/4 de la surface agricole utile en France. 

 

L’urgence est à l’action pour sauvegarder les terres agricoles, stopper le phénomène de concentration foncière et favoriser l’installation de nouveaux paysans et paysannes en agriculture biologique, seul moyen d’assurer la qualité des produits que l’on retrouvera dans nos assiettes demain. L’occasion aussi de porter un nouvel horizon de société pour notre agriculture et celles et ceux qui la pratiquent. 

Depuis près de 20 ans, Terre de Liens croit que chaque citoyen·ne a le pouvoir d’enrayer ces phénomènes et d’inverser la tendance. Grâce à près de 40 000 citoyens, le mouvement a déjà acquis plus de 260 fermes, préservé plus de 7 000 hectares de terre de la spéculation et installé plus de 500 paysans et paysannes en bio. Que ce soit grâce aux dons, ou à l’épargne solidaire, chacun.une  a aujourd’hui le pouvoir de faire pousser des fermes respectueuses de l’environnement et d’agir à son échelle pour une agriculture paysanne vivante !

En savoir plus sur terredeliens.org

Défendez votre propre cause !

Vous êtes membre d'une association ?

Faites la découvrir à notre communauté

Les Lignes Bougent a à coeur de mettre en lumière des associations qui oeuvrent dans l’ombre au quotidien.
Nous voulons faire découvrir vos missions !
Cliquez ici pour nous parler de votre association.
C’est toujours un plaisir pour notre équipe d’échanger avec vous.
S’abonner
Notification pour

1 Comment
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
11 mois il y a

J’ai écouté, lu , reçu, payer des conseillés CER France et réaliser leur CONSEILS .
«  Grossir – Grossir – GROSSIR »
1982 = 20 ha , 2019 = 285 ha pour être MOINS riche = Décembre STOP agriculteur.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x