Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Non au pass vaccinal - comment écrire à votre député

Urgence Pass vaccinal : voici comment écrire à votre député

Le gouvernement a choisi de profiter des fêtes de fin d’année pour faire passer en accéléré son projet de loi sur le Pass vaccinal à l’Assemblée nationale.

Nous devons lutter de toutes nos forces démocratiques pour faire saisir à nos élus l’urgence et la gravité de ce qui est en jeu.

Je vous propose de copier-coller le texte ci-dessous, de l’adapter si vous le souhaitez, et de l’envoyer à votre député.

Comment écrire à votre député ?

C’est très simple.

Tous les députés ont une adresse mail sur le même format : leur prénom, un point, puis leur nom de famille complet suivi de l’adresse @assemblee-nationale.fr

Cela donne : prénom.nom@assemblee-nationale.fr

Pour les sénateurs, seule la première lettre de leur prénom est employée ; soit : p.nom@senat.fr

Vous trouverez ci-après et dans le lien en source l’annuaire public répertoriant les noms et adresses mail de tous les députés et sénateurs de France.1
https://www.voxpublic.org/-Annuaires-partages-.html

Vous pouvez également adresser un courrier postal à votre député en utilisant l’adresse suivante :

Mme ou M. le ou la Député(e) Prénom Nom
Assemblée Nationale
126 rue de l’Université
75355 Paris 07 SP

Enfin, vous pouvez interpeler votre élu local sur les réseaux sociaux en utilisant, sur facebook ou twitter, la formule @prénomnom (tout attaché donc).

Voici le courrier à adapter et adresser à votre élu

Adressé à : Mme ou M. le ou la Député(e) Prénom Nom ou le sénateur(trice) Prénom Nom

Madame/Monsieur la Députée/le Débuté/la Sénatrice/le Sénateur

Le projet du gouvernement de Jean Castex d’instaurer un Pass vaccinal qui remplacera le Pass sanitaire est une atteinte à l’état de droit.

C’est aussi un contresens scientifique.

Nous vous demandons solennellement, vous élus du peuple français auxquels sera soumis ce projet de loi début janvier, d’assumer votre rôle de garants d’une loi équitable pour tous les citoyens.

Votre responsabilité est historique : si vous donnez votre feu vert au gouvernement sur le pass vaccinal, vous posez les bases d’un modèle de société où le contrôle du statut médical conditionnera la vie sociale.

Si vous autorisez cette mesure,

Vous acceptez de créer deux classes de citoyens vaccinés et non-vaccinés ;
Vous mettez au ban de la société des citoyens qui n’auront pas accès aux mêmes droits et services que la majorité, une première dans l’histoire de notre pays ;
Vous contraignez la totalité des citoyens à une vaccination tous les 4 à 6 mois, sans limite annoncée de durée.
Vous ne pouvez pas laisser faire cela.

Ces dispositions portent gravement atteinte à notre constitution et à nos lois, qui spécifient que tout acte médical doit être consenti de façon libre et éclairée, et non contraint.2

Ces dispositions violent la loi de l’Union Européenne encadrant l’instauration du pass sanitaire, qui a expressément interdit qu’un pass puisse aboutir à une discrimination entre vaccinés et non-vaccinés.3

Ces dispositions méprisent les avertissements du Conseil Constitutionnel qui exigeait que le pass sanitaire soit temporaire

Allez-vous accepter, vous représentants de la légalité publique, une telle atteinte à la légalité?

Facteur aggravant, ce pass vaccinal n’a pas de fondement scientifique

Le Pr Delfraissy a admis lors de sa dernière audition au Sénat que le pass sanitaire n’avait pas endigué l’épidémie de Covid, son but étant de contraindre les citoyens à la vaccination.4 Le pass sanitaire n’a eu aucun effet sur la contagiosité virale et les hôpitaux débordent maintenant de doubles et triples vaccinés.

La loi portée par M. Castex est une obligation vaccinale pure et simple, assortie d’un dispositif punitif.

Un tel schéma ne s’est jamais produit dans l’histoire de notre République

L’accepter, c’est accepter une discrimination du peuple français.

Nous vous demandons solennellement de ne pas voter cette loi qui reviendra à discriminer les citoyens en fonction de leur statut vaccinal et nous enfermera dans un cercle de mesures toujours plus coercitives.

Le moment est grave, chers élus.

Il vous appartient aujourd’hui de défendre la liberté républicaine et la justice sociale.

Le peuple français tout entier compte sur vous.

Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les élus de l’Assemblé Nationale et du Sénat, l’expression de notre très haute considération.

Votre signature

S’abonner
Notification pour
115 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Thierry
25 jours il y a

Malgré les difficultés cette pétition aurait du être porté sur le site de l’assemblée car le risque c’est que celle de les lignes bougent ne soit pas prise en considération pour plusieurs raisons que ne n’exposeraient pas ici car cela donnerait des billes à nos ennemis

Anne BITTERLIN
26 jours il y a

Bonjour, j’ai bien évidemment signé la pétition dès que j’en ai eu connaissance (et mon compagnon aussi le 22/12). Je trouve honteux que le site ait été hacké/piraté ; effectivement une demande tout à fait fondée des citoyens (vaccinés ou pas) doit gêner ceux qui font la promotion de ce vaccin qui n’en est pas un et qui n’a n’a même pas son AMM… mais qui génère de gros dividendes pour les actionnaires plutôt qu’une préservation de la santé de chacun… (on voit où se situe le fameux « bénéfice/risque »…)
Merci à Rodolphe Bacquet de l’avoir lancée et merci à l’équipe Les Lignes Bougent pour le support.

Micoulas
26 jours il y a

Arrêtez d’être des moutons. Quand la révolution arrivera des têtes tomberons. N’oublions jamais l’histoire de France. Aux armes citoyens.

Bernard
26 jours il y a

NON au pass VACCINAL……OUI à la LIBERTE….oui à la DEMOCRATIE

Oliver
26 jours il y a

Adressé à : Mme ou M. le ou la Député(e) Prénom Nom ou le sénateur(trice) Prénom Nom
Madame/Monsieur la Députée/le Débuté/la Sénatrice/le Sénateur
Le projet du gouvernement de Jean Castex d’instaurer un Pass vaccinal qui remplacera le Pass sanitaire est une atteinte à l’état de droit.
C’est aussi un contresens scientifique.
Nous vous demandons solennellement, vous élus du peuple français auxquels sera soumis ce projet de loi début janvier, d’assumer votre rôle de garants d’une loi équitable pour tous les citoyens.
Votre responsabilité est historique : si vous donnez votre feu vert au gouvernement sur le pass vaccinal, vous posez les bases d’un modèle de société où le contrôle du statut médical conditionnera la vie sociale.
Si vous autorisez cette mesure,
Vous acceptez de créer deux classes de citoyens vaccinés et non-vaccinés ;
Vous mettez au ban de la société des citoyens qui n’auront pas accès aux mêmes droits et services que la majorité, une première dans l’histoire de notre pays ;
Vous contraignez la totalité des citoyens à une vaccination tous les 4 à 6 mois, sans limite annoncée de durée.
Vous ne pouvez pas laisser faire cela.
Ces dispositions portent gravement atteinte à notre constitution et à nos lois, qui spécifient que tout acte médical doit être consenti de façon libre et éclairée, et non contraint.2
Ces dispositions violent la loi de l’Union Européenne encadrant l’instauration du pass sanitaire, qui a expressément interdit qu’un pass puisse aboutir à une discrimination entre vaccinés et non-vaccinés.3
Ces dispositions méprisent les avertissements du Conseil Constitutionnel qui exigeait que le pass sanitaire soit temporaire
Allez-vous accepter, vous représentants de la légalité publique, une telle atteinte à la légalité?
Facteur aggravant, ce pass vaccinal n’a pas de fondement scientifique
Le Pr Delfraissy a admis lors de sa dernière audition au Sénat que le pass sanitaire n’avait pas endigué l’épidémie de Covid, son but étant de contraindre les citoyens à la vaccination.4 Le pass sanitaire n’a eu aucun effet sur la contagiosité virale et les hôpitaux débordent maintenant de doubles et triples vaccinés.
La loi portée par M. Castex est une obligation vaccinale pure et simple, assortie d’un dispositif punitif.
Un tel schéma ne s’est jamais produit dans l’histoire de notre République
L’accepter, c’est accepter une discrimination du peuple français.
Nous vous demandons solennellement de ne pas voter cette loi qui reviendra à discriminer les citoyens en fonction de leur statut vaccinal et nous enfermera dans un cercle de mesures toujours plus coercitives.
Le moment est grave, chers élus.
Il vous appartient aujourd’hui de défendre la liberté républicaine et la justice sociale.
Le peuple français tout entier compte sur vous.
Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les élus de l’Assemblé Nationale et du Sénat, l’expression de notre très haute considération.
Votre signature

Blandine BOULET
26 jours il y a

Pourquoi la pétition est ce soir à 0? Je sais qu’elle est attaquée mais avez-vous pris soin de la protéger correctement pour qu’elle arrive à son terme?

Hal
27 jours il y a

tous unis contre ce projet de loi qui nous prive de notre liberté, AUX ARMES CITOYENS ! marchons marchons tous ensembles pour faire capoter cette loi, nous ne sommes pas entendu sinon !

Hal
27 jours il y a

j’ai 1 groupe sur facebook « anti-vaccins covid 19 » si vous intéressés nous sommes 850 personnes, nous vous attendons, ensemble nous serons + forts

Hal
27 jours il y a

je me demande si tout le sénat et tous les hommes politiques sont vaccinés avec leurs 3 doses qu’ils imposent au peuple et s’ils ont 1 pass sanitaires en bonne et du forme

Hal
27 jours il y a

je dis bravo pour cette lettre, vous avez tout dit dedans ! et je suis à 100% d’accord

27 jours il y a

Monsieur le député bonjour , je mapelle makhfi Aafifa j’habite actuellement à Nantes avec mes 5 enfants et je vous écrit dans le but de vous implorer d’agir contre ces loi qui nous sont imposer par monsieur Macron qui n’arrête pas demplifier la situation en nous demandant de nous soumettre à ces exigences sans que l’on comprenne pourquoi et sans que l’on soi vraiment informé des produit qu’il nous injecte qui sont douteuse et qui on tuer énormément de personne innocente jusqu’à quand allons nous devoir de nous soumettre à des ordres qui ne respectent pas la liberté de nos droit notre santé es en jeu nos vie son en dangers nos enfants seront eu aussi en dangers il non pas a subir les caprices d’un président qui ne veut que s’enrichir et nous obliger à faire des choses sous contrainte de la force clairement monsieur je me permet de me dire que nos droit son violer je vous demande moi en tant que mère de famille de 5 enfant de nous venir en aide en urgence en nous aidant à sauver des vie sauver notre avenir et la votre et cel de vos enfants réagissez et penssez a ce que deviendrais notre monde voulez vous vraiment que la France sois cet dictature es vraiment la liberté l’égalité et la fraternité ?? Allez vous continuez à laisser ce monde ce détruire de cet manière ? Il y’a longtemps vous avez aboli lesclavage rendu la liberté au femme et là monsieur Macron que fait t’il ? où allons Nous ? N’obliger pas a nos enfants innocents de subir dés vaccin contre notre accord en tant que parents nous somme responsable de leur vie nous les avons mi au monde puis éduquer nous avons le devoir de les protéger et notre priorité es leur vie leur avenir ce choix nous appartient , et notre rôle en tant que parent es de savoir ce qui es bon ou non pour nos enfants et je sais que en tant que mère que qui que ce soi sur ce monde n’a pas le droit de décider à ma place sur ce qui me paraît dangereux pour la vie de mes enfants Svp faite en sorte de nous rendre notre liberté merci avec tout mon respect cordialement madame makhfi

Joseph Dominique
27 jours il y a

La vérité sur le Vaccin !!! Qui sait et Qui sait pas, dans le doute de méconnaître les effets secondaire ne pas le faire c’est mieux car le faire c’est irréversible.
Il y à un vaccin contre la peur de mourir
Il n’y à pas de vaccin contre la peur de vivre
Oui mais personne ne le sait, c’est vraiment dommage.
“Va où tu veux, meurs où tu dois.”
Chacun est-il maître de son destin ou sommes-nous les jouets de la fatalité… Comment le savoir ?
https://youtu.be/w91n5i5xHVE

Feval
27 jours il y a

Merci de me tenir informé

Ari
27 jours il y a

Trop de signataires utilisent un code insee de leur commune à la place du code postal. Qui connait le code insee de sa commune ? Encore des fausses signatures visant à décrédibiliser la pétition ?

vindigni eric
27 jours il y a

Mon corps m’appartient moi seul doit décider en accord éventuellement avec mon médecin traitant ce qui est le meilleur pour moi, mes décisions en matière de santé sont à préserver aucune identité national ou supranational n’a le pouvoir d’intervenir sur mes choix intellectuelles, la liberté de penser, de bouger, de rire, de pleurer de s’émouvoir, ma liberté ne doit en aucun cas être subordonnée par un quelconque passe de vie sous des prétextes fallacieux, ceci est et restera quoique qu’il m’en coute inaliénable inscrit dans notre constitution et sur le fronton de nos mairies. Liberté égalité fraternité cela est non négociable.

fasy
27 jours il y a

Bonjour!
Devant pareil incompétence et dérives autoritaires organisons des collectes de cartes d’électeurs dans chaque communes de France à retourner au Maires à quelques semaines de l’élection présidentielle.
Je suis près à m’investir sur ma commune dans un groupe de résistants.
Vaccinés ou pas même combat!!!
Chris Fasy

Rivasseau
27 jours il y a

Adressé à : Mme ou M. le ou la Député(e) Prénom Nom ou le sénateur(trice) Prénom Nom
Madame/Monsieur la Députée/le Débuté/la Sénatrice/le Sénateur
Le projet du gouvernement de Jean Castex d’instaurer un Pass vaccinal qui remplacera le Pass sanitaire est une atteinte à l’état de droit.
C’est aussi un contresens scientifique.
Nous vous demandons solennellement, vous élus du peuple français auxquels sera soumis ce projet de loi début janvier, d’assumer votre rôle de garants d’une loi équitable pour tous les citoyens.
Votre responsabilité est historique : si vous donnez votre feu vert au gouvernement sur le pass vaccinal, vous posez les bases d’un modèle de société où le contrôle du statut médical conditionnera la vie sociale.
Si vous autorisez cette mesure,
Vous acceptez de créer deux classes de citoyens vaccinés et non-vaccinés ;
Vous mettez au ban de la société des citoyens qui n’auront pas accès aux mêmes droits et services que la majorité, une première dans l’histoire de notre pays ;
Vous contraignez la totalité des citoyens à une vaccination tous les 4 à 6 mois, sans limite annoncée de durée.
Vous ne pouvez pas laisser faire cela.
Ces dispositions portent gravement atteinte à notre constitution et à nos lois, qui spécifient que tout acte médical doit être consenti de façon libre et éclairée, et non contraint.2
Ces dispositions violent la loi de l’Union Européenne encadrant l’instauration du pass sanitaire, qui a expressément interdit qu’un pass puisse aboutir à une discrimination entre vaccinés et non-vaccinés.3
Ces dispositions méprisent les avertissements du Conseil Constitutionnel qui exigeait que le pass sanitaire soit temporaire
Allez-vous accepter, vous représentants de la légalité publique, une telle atteinte à la légalité?
Facteur aggravant, ce pass vaccinal n’a pas de fondement scientifique
Le Pr Delfraissy a admis lors de sa dernière audition au Sénat que le pass sanitaire n’avait pas endigué l’épidémie de Covid, son but étant de contraindre les citoyens à la vaccination.4 Le pass sanitaire n’a eu aucun effet sur la contagiosité virale et les hôpitaux débordent maintenant de doubles et triples vaccinés.
La loi portée par M. Castex est une obligation vaccinale pure et simple, assortie d’un dispositif punitif.
Un tel schéma ne s’est jamais produit dans l’histoire de notre République
L’accepter, c’est accepter une discrimination du peuple français.
Nous vous demandons solennellement de ne pas voter cette loi qui reviendra à discriminer les citoyens en fonction de leur statut vaccinal et nous enfermera dans un cercle de mesures toujours plus coercitives.
Le moment est grave, chers élus.
Il vous appartient aujourd’hui de défendre la liberté républicaine et la justice sociale.
Le peuple français tout entier compte sur vous.
Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les élus de l’Assemblé Nationale et du Sénat, l’expression de notre très haute considération.

Jean
27 jours il y a

Je trouve inadmissible de la part de ce gouvernement d’imposer l’arnm sachant que d’autres solutions vaccinales existent et sont totalement écartées par Mr Veran. Je ne ferais ma 3e dose que lorsque les vaccins de novavax et/ou valneva seront disponibles sur le marché Français.

Dernière modification le 27 jours il y a par Jean
Michel Steven
27 jours il y a

Bonjour

Mr Le Député 

Par la présente je me permet de me manifester vers vous pour le projet de loi du passe vaccinal.

Nous domme nombreux citoyens français à être contre ce projet de loi.

Je trouve que depuis le début de cette pandémie nous somme informer par des mensonges. La covid 19 est un virus parmi tant d’autre. Je suis infirmière et inquiète car nous n’avons pas assez de recul sur cette vaccination qui est obligatoire pour les soignants : mais pourquoi nous imposer à nous faire vacciner ?Alors que celà porte atteinte à la liberté d’autrui. Déjà que la France manque énorment d’infirmier depuis des siècles donc avec la vaccination que vous nous imposer il y a de nombreuses démissions et donc les patients ne sont pas pris en charge correctement. Dans mon mon département juste que à l’hôpital il y a 50 postes infirmier vacant que personne ne veux prendre à cause de votre imposition vaccinale. Il y aura de plus en plus de démissions car les conditions hospitalières sont inadmissibles. Vous ne fait que éloigné de plus en plus les personnes à exercer un métier du corps médical. Bravo!

Je vous informe comme vous le savez por ce soigner de ce virus il faut 0rendre de la vitamines C et D. Du zinc de la Chloroquine (que le gouvernement à interdit de mettre en vente car cela ne coûte pas trop cher à la sécurité sociale) et de l’ivermectine. Dans mon entourage des personnes se sont soignées avec ceci et ils sont guéri.

D’autant plus, ce vaccin ne nous protège pas il ne fait que endommagé notre propre système immunitaire et la preuve que toute personne ayant reçu la 2eme et la 3eme doses sont les plus touchées par la covid 19. En plus le but c’est de se faire vacciner tout les trois moi. Mais nous les français nous ne sommes pas malades pour prendre un traitement car là il s’agit d’un traitement et non pas d’un vaccin je pense. Effectivement, le vaccin agit sur la souche précédente et nous sur la souche actuelle où présente 

Honnêtement je trouve inadmissible que vous ouvrez la vaccination pour nos enfants’ déjà qu’ils reçoivent 11 vaccins avant l’âge de 2 ans les pauvres. 

En fait, aujourd’hui la France n’ai plus une démocratie le pouvoir n’ai plus au peuple!

Laisser nous choisir ce que l’on veut injecter dans notre corps!

Veuillez agréer Monsieur Le Député mes sincères expressions.

Vito Pascal
27 jours il y a

Je comprends pas le nombre de signatures diminuent au lieu d’augmenter 😳?????

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

115
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x