Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Va-t-on vous servir de la farine de grillons au restaurant… sans que vous le sachiez ?

Le 3 janvier 2023, un règlement européen, c’est-à-dire une loi immédiatement applicable à l’ensemble de l’UE, a autorisé la vente de poudre de grillons. (1)

Le 1er juin 2021, les vers de farine avaient déjà été autorisés à la vente au sein de l’UE. (2)

Les vers de farine sont des larves d’insectes qui se développent dans la farine ou l’amidon.

D’autres autorisations de ce type devraient voir le jour dans les années à venir.

Vous vous dites peut-être que l’entomophagie, le mot savant pour désigner la consommation d’insectes, ne vous concerne pas.

Mais ce serait une erreur.

En effet, cette nouvelle autorisation s’inscrit dans un mouvement plus vaste et plus en profondeur de changement progressif de notre alimentation voulue par une partie de ceux qui dirigent le monde. (3)

Par ailleurs, vous pourriez vous retrouver à consommer de la farine de grillons ou d’autres insectes sans même vous en rendre compte.

 

Qui veut que vous mangiez des insectes et pourquoi ?

Depuis quelques années, la presse française et occidentale nous prépare à l’idée de manger des insectes (4,5,6).

Cette idée est défendue par les acteurs du secteur qui poussent pour que les insectes soient autorisés à la consommation en Europe mais aussi par certains milliardaires comme Bill Gates. (7)

Ces influenceurs puissants ont une vision malthusienne du monde. Ils pensent qu’il y a trop d’humains sur Terre et qu’il faut à la fois réduire la natalité et changer les modes de consommation dans le monde. (8)

Pour eux, ces changements de mode de vie sont déterminants pour la survie de l’espèce humaine sur la planète. (9,10)

Mais pour beaucoup de personnes, dont je fais partie, l’idée de manger des insectes ou de la farine d’insectes n’a rien de rassurant.

En effet, les insectes font plutôt moins saliver que les vrais steaks ou les cuisses de poulet dorées.

En revanche, ils représentent aussi une source de protéine.

Et les promoteurs de la consommation d’insectes considèrent que ces derniers seraient plus écologiques et plus économiques que les protéines animales qui ont parfois mauvaise réputation. (11)

L’élevage est responsable de nombreuses émissions de gaz à effet de serre et consomme également beaucoup d’eau.

Selon l’association végétarienne de France – qui ne soutient pas forcément la consommation d’insectes ! – l’élevage serait responsable de 14 à 50% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. (12)

Par ailleurs, selon l’INRAE, il faudrait entre 550 et 700 litres d’eau pour produire 1 kg de viande de bœuf. (13)

C’est à la fois beaucoup et peu car la majeure partie de cette eau revient dans le cycle de l’eau.

Ce n’est pas de l’eau perdue. (14)

 

Les protéines d’insectes sont-elles vraiment plus écologiques ?

Ces considérations écologiques ne sont pas totalement vaines.

Il est possible de faire un effort sur la consommation de viande mais l’éradiquer complètement au profit des insectes ne semble ni nécessaire, ni justifié.

Par exemple, l’élevage a de nombreux mérites qu’il ne faut pas ignorer.

Le sujet mériterait une lettre entière. Je ne peux pas le développer dans le détail ici.

Mais je peux déjà vous lister quelques avantages environnementaux liés à l’élevage : l’augmentation de la biodiversité (15), le recyclage de déchets agricoles (16), la formation d’écosystèmes complexes (17), l’utilisation des terres non cultivables (18), la production d’engrais naturels, la survie de nombreuses peuplades, la production de textile de qualité etc.

Vouloir supprimer l’élevage ou le réduire fortement serait absurde.

La vie est complexe.

Les solutions simplistes et évidentes en apparence sont souvent trompeuses et dangereuses !

En revanche, mieux encadrer l’élevage industriel, améliorer la qualité des filières et limiter raisonnablement la consommation de viande seraient des objectifs louables !

Si l’on se mettait à installer des usines à insectes un peu partout, il est probable que d’autres menaces sur l’environnement apparaîtraient qu’aujourd’hui personne ne semble prendre en compte.

Dans le fond, le vrai avantage de la production massive d’insectes est économique.

Pour l’écologie, la solution la plus durable serait d’augmenter la consommation de protéines végétales et de développer davantage la culture des algues. (19)

Ces dernières ne consomment pas d’eau et apportent leur lot de protéines et de minéraux à ceux qui les consomment !

L’industrie agro-alimentaire vous fait manger des insectes, à votre insu, depuis plus d’un an.

Le 8 décembre 2021, l’Union Européenne a autorisé les industriels à utiliser les insectes comme denrées alimentaires.

Ça peut être un innocent paquet de pâtes à la farine de grillons ou un simple paquet de biscuit à la farine de criquets.

C’est honteux !
Nous avons le DROIT de savoir ce que nous mangeons !

Dites NON à l’utilisation d’insectes dans notre alimentation !

À quoi sert la farine d’insectes ?

La farine de grillons est désormais autorisée à la vente au sein de l’UE et distribuée pendant 5 ans par une société vietnamienne qui a obtenu l’exclusivité du marché.

C’est une bonne nouvelle pour le Vietnam !

Et pour vous ?

Ce n’est pas dit.

Car l’arrivée des farines d’insectes dans le monde de l’agroalimentaire signifie que vous allez très probablement en consommer sous une forme ou sous une autre dans les années à venir.

En effet, grâce aux nouvelles réglementations européennes dont celle du 3 janvier dernier, il est possible de trouver des farines d’insectes dans de nombreux produits industriels comme : les biscuits, les barres de céréales, les pains, les gressins, les pizzas, les produits transformés à base de pomme de terre, les soupes, les sauces, les boissons, les confiseries en chocolat, etc. (20)

Ce qui déterminera la présence ou non de ces poudres est leur prix.

Si la farine d’insectes est moins chère que d’autres farines, elle sera utilisée pour les préparations industrielles.

Si ce n’est pas le cas, vous aurez d’autres poudres d’origines diverses.

 

Gare aux allergies !

Est-ce un problème, me direz-vous, de consommer de la poudre d’insectes si vous n’en savez rien et que vous ne vous en rendez pas compte ?

La réponse dépend un peu de votre risque allergique.

C’est en tout cas, le risque principal identifié par Christophe Brusset, expert de l’agro-alimentaire et auteur de plusieurs livres à succès sur la malbouffe. (21)

Il explique que ces animaux sont riches en chitine, une protéine plutôt digeste, que l’on retrouve dans les crustacés. (22)

Il est possible que les personnes allergiques aux crustacés ou aux acariens le soient également aux insectes.

Ce n’est pas un détail parce que l’étiquetage n’indique pas nécessairement la présence de poudre d’insectes. (23)

De même, les produits servis aux restaurants, voire le pain que vous sert votre boulanger peut contenir de la farine d’insectes sans que vous ne le sachiez.

Tout dépend de la préparation industrielle achetée par ces professionnels.

Ils ne sont pas obligés de détailler les ingrédients contenus dans les produits transformés qu’ils achètent et transforment à leur tour…

En revanche, vous aurez un avertissement pour les personnes allergiques aux crustacés.

Lorsque vous voyez cet avertissement, il est possible que l’assiette que l’on vous sert soit agrémentée d’un peu de farine de grillons ! (24)

 

Et les parasites ?

Un autre risque lié aux insectes est la présence de parasites pathogènes.

Une étude de 2019 indique que ce risque existe dans près de 30% des cas. (25)

Comment font les populations d’Afrique ou d’Asie qui mangent des insectes dans ce cas ?

L’étude ne le dit pas.

Mais il est possible que ces populations soient immunisées ou simplement parasitées sans que cela ne les dérange outre mesure.

Tous les êtres humains ont après tout des parasites dans leur tube digestif en plus des bactéries, virus, levures, protozoaires et autres microbes qui s’y trouvent déjà.

L’étude portait sur les insectes suivants (26) :

  • des vers de farine ;
  • des criquets de différents types ;
  • des cafards de Madagascar ;

Ils venaient d’élevages d’insectes.

Je ne doute pas une seconde que ces élevages aient été dûment homologués !

L’étude ne précise pas si les parasites sont encore présents dans la poudre d’insectes.

Elle n’aidera pas, en tout cas à me convaincre, qu’il faut consommer plus de criquets ou de cafards qu’ils soient entiers, en poudre, crus ou surgelés !

Passent encore les gastéropodes de Bourgogne, je veux dire les escargots, surtout si la sauce à l’ail est bonne, mais les insectes, c’est non !

Pour le reste, le seul conseil que l’on puisse donner dans cette affaire est simple : éviter les produits transformés ou industriels !

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l’un des membres de notre communauté liée à cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

L’industrie agro-alimentaire vous fait manger des insectes, à votre insu, depuis plus d’un an.

Le 8 décembre 2021, l’Union Européenne a autorisé les industriels à utiliser les insectes comme denrées alimentaires.

Ça peut être un innocent paquet de pâtes à la farine de grillons ou un simple paquet de biscuit à la farine de criquets.

C’est honteux !
Nous avons le DROIT de savoir ce que nous mangeons !

Dites NON à l’utilisation d’insectes dans notre alimentation !

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32023R0005
(2) https://ec.europa.eu/newsroom/sante/items/712990/fr
(3) https://www.veolia.com/fr/planet/des-insteaks-base-dinsectes-dans-nos-assiettes
(4) https://parlonssciences.ca/ressources-pedagogiques/les-stim-en-contexte/devrions-nous-manger-des-insectes
(5) https://lemagdesanimaux.ouest-france.fr/dossier-489-insectes-comestibles.html
(6) https://www.liberation.fr/plus/ver-grillon-criquet-manger-des-insectes-bon-pour-lenvironnement-et-votre-assiette-20220328_4B7F7D5NLNEFJITP3DZ6GVGUQY/
(7) https://www.veolia.com/fr/planet/des-insteaks-base-dinsectes-dans-nos-assiettes
(8) https://parlonssciences.ca/ressources-pedagogiques/les-stim-en-contexte/devrions-nous-manger-des-insectes
(9) https://parlonssciences.ca/ressources-pedagogiques/les-stim-en-contexte/devrions-nous-manger-des-insectes
(10) https://www.contrepoints.org/2011/07/09/34257-guerre-contre-l%E2%80%99humanite
(11) https://www.lonama.com/les-insectes-comestibles-et-lopportunite-ecologique/
(12) https://www.vegetarisme.fr/comprendre/planete/gaz-a-effet-de-serre-et-elevage-industriel/
(13) https://www.inrae.fr/actualites/quelques-idees-fausses-viande-lelevage
(14) https://www.inrae.fr/actualites/quelques-idees-fausses-viande-lelevage
(15) https://agriculture.gouv.fr/prairie-et-elevage-un-vecteur-de-la-biodiversite
(16) https://www.agriculture-durable.ch/dechets-ressources-alimentaires/
(17) https://www.feve.co/blog/elevage-et-environnement-cercle-vicieux-ou-vertueux
(18) https://www.web-agri.fr/reseaux-sociaux/article/143491/l-elevage-n-utlise-pas-plus-de-surfaces-que-l-alimentation-humaine-
(19) http://www.proteinesfrance.fr/fr/les-algues-des-ingredients-super-proteines-aux-mille-vertus
(20) Comment les industriels nous obligent à manger des insectes – Christophe Brusset,
Ligne Droite • La matinale de Radio Courtoisie, Youtube
(21) idem
(22) idem
(23) idem
(24) idem
(25) https://journals.plos.org/plosone/article/comments?id=10.1371/journal.pone.0219303
(26) https://journals.plos.org/plosone/article/comments?id=10.1371/journal.pone.0219303

S’abonner
Notification pour

29 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nick
9 mois il y a

Cet article est bourré de bêtises.

Gauther Marie -Françoise
9 mois il y a

C’est vrai les consommateurs devraient savoir ce qu’ils mangent !

Lea
9 mois il y a

Cette pétition est une honte ! Elle promeut de la désinformation, valorise l’élevage et rabaisse des informations sourcées sur l’impact de la viande. Ce n’est plus possible de tenir de tels discours climatosceptiques en pleine urgence climatique. Je cherchais le bouton signaler et suis surprise qu’il n’y en ai pas et que les pétitions soient transmises comme cela à tous les abonné.es.

9 mois il y a

La consommation d’insecte même en Europe n’est pas un phénomène apparu ex-temporanément. Les Romains se délectaient déja de larves d’Ergates faber frites à l ‘huile, un grand Cerambycide dont les larves se développent dans le bois mort.
En réalité, la consommation d’insectes est actuellement une mode émergente car elle bénéficie de deux facteurs favorables: la pression du courant de pensée dit « écologiste » qui au motif de la lutte contre le réchauffement climatique s’oppose de plus en plus à une alimentation carnée la vainde étant devenue « Cibus horribilis » et sa « convergence des luttes » avec l’agrobusiness qui est très intéressé par la filière entomophagie car en élevage, le rendement de conversion énergétique des insectes est record et se place même bien au delà des volailles qui elles même ont le meilleur rendement de conversion alimentaire ( il faut 3,5 kg de céréales pour obtenir un kg de poulet.).. j’ajouterai à cela une autre considération au plan peut être « éthique »: que l’on commercialise des farines ou autres très bien, mais qu’on les incorpore dans des aliments composés à l’insu du consommateur devient une toute autre affaire…..

François Ramade
Professeur Honoraire d’Écologie à l ‘Université de Paris-Saclay
Président d’Honneur de la Société Française d’Écologie, Société savante qui réunit l’ensemble des chercheurs en Écologie du Monde francophone

Badra
9 mois il y a

Je signe mais je ne souscris pas au fait que l’elevage d’insecte est bon pour la biodiversité, ou l’environnement, nous faire manger des insectes à un autre but. Ceux qui nous gouvernent se foutent de l’environnement

9 mois il y a

manger des insectes est bon pour la santé et c est une bonne solution pour réduire notre consommation de protéines animales sans pour autant vouloir la supprimer car trop de protéines animales sont toxiques pour la santé ; les protéines d insectes contiennent beaucoup moins d acides gras saturés et sont bonnes pour la santé et doivent faire parties de l évolution favorable de notre mode alimentaire surtout en Europe et en général ! c est une très bonne chose

9 mois il y a
Répondre à  BERNARD Luc

erreur
correction les protéines animales contiennent beaucoup d acides gras saturés nocifs pour la santé donc en avoir une consommation modérée à équilibrer avec une consommation de protéines d insectes pauvre en acides gras saturés et donc meilleure pour la santé. une complémentarité et une diversité alimentaire ne peut être que bénéfique pour la santé en réduisant surtout l’apport de protéines animales riche en acides saturés nocifs dans notre alimentation

François
8 mois il y a
Répondre à  BERNARD Luc

désolé mais la conso d’insectes n’est en rien bonne pour la santé, surtout des insectes entiers broyés, donc plein de chitine toxique et allergène, n’en déplaise aux mondialistes progressistes qui veulent nous vacciner, nous faire manger des insectes et de la viande artificielle, nous faire rouler en voiture élec, nous rendre locataires de nos maisons, etc, etc…
notre santé nous appartient, et chacun est libre de s’alimenter comme il le souhaite.

cdl
9 mois il y a

Autant les autres articles et pétitions de « Les lignes bougent » sont souvent très justes et nécessaires, autant cette fois si c’est out le contraire. Tourner toutes les affirmations à son avantage, ce n’est pas ça être nuancé.

Hermeline
9 mois il y a

Il faut exiger la mention  » contient des protéines d insectes » sur tous les produits ou on en a fait l usage et faire surveiller ces produits ( comme bien d autres)par les asso de consommateurs type Foodwatch ou Que chousir?.Et informer inlassablement les consommateurs sur les risques sanitaires éventuels. Ensuite, les gens sont grands et ont leurs intérêts..

Jelo52
9 mois il y a

Il y a tout de même fort longtemps que les insectes font partis du menu quotidien de certaines populations, ça ne semble pas un problème pour que nous en consommions. Le fait d’en faire de l’élevage me paraît au contraire un peu malvenu, si l’on remplace les animaux de boucherie par d’autres animaux élevés eux aussi je ne vois pas trop l’intérêt pour la planète, diminuons plutôt notre consommation de viande de façon radicale, consommons l’existant en terme d’insectes sans en élever en plus ! Mais d’autre part je suis assez d’accord avec ceux qui pensent que la population des humains doit être limité pour le bien de tous.

yolande OLIVAIN
9 mois il y a

je ne peux pas signer, vu que cette publication prône de privilégier les cuisses de poulet, certes plus goûteuses mais à l’origine de tant de souffrances. Idem pour les escargots dont on peut VRAIMENT se passer. Par ailleurs, comment pouvez-vous dire que l’eau utilisée pour un kilo de steak « revient dans le cycle de l’eau » ? (par l’urine des bovins?) . Vous dites aussi « il est POSSIBLE de faire un effort sur sa consommation de viande », moi j’aurais plutôt dit « il est devenu VITAL de faire un effort sur sa consommation de viande ». On ne sent pas dans ce texte une véritable réflexion sur notre consommation carnée, même si des allusions y sont faites. Texte à revoir

Paul
9 mois il y a

Désolé, je n’adhère pas à cet argumentaire bâclé
Des insectes, il paraît que nous en mangeons, à notre insu, 5Kg par an du fait de leur présence involaontaire dans le café, le chocolat,es farines ou autres céréales contenant des oeufs ou larves de mites ou autres… etc… Ce n’est pas nouveau, j’ai dû lire ça il y a 20 ou 30 ans, je ne sais plus. Toutefois, il serait intéressant de signaler si des farines d’insectes ont été utilisées intentionnellement (donc, dans des quantités non insignifiantes) parce que cela peut être un facteur allergène pour certaines personnes.
Que des insectes soient parasités ou vercteurs de maladie, c’est peut-être une réalité mais cuits et réduits en farine, tout est stérilisé donc cet argument n’est pas crédible
En ce qui concerne l’élevage de viande, il y aurait beaucoup a dire (CO2, souffrance animale, 1 cal nécessite 7 à 15 cal végétale…) mais, conduite intelligemment, un petit élevage est intéressant dans certains cas: entretien d’un biotope particulier, permaculture).
En résumé, j’aurais signé POUR UNE TRAÇABILITÉ mais pas pour une interdiction.

fatma
9 mois il y a

Merci  d’avoir soulevé ce point j’attendais votre lettre depuis début 2023!!
il faut absolument penser à contrer ce mouvement par une alternative santé naturelle, une détox par exemple pour évacuer, du corps, les résidus de cette nouvelle alimentation qui, avouons le, est inévitable à l’avenir. à vous lire.

Kelkun
9 mois il y a

Bill Gates est perdu dans ses délires ainsi que certains visionnaires qui pensent à l envers
Les plus grands escrocs sont ceux qui ont déjà envahie des pays pour profiter de leur richesse tout en les réduisant a l esclavage (les guerres)
Retour a l instinct primaire rien ne va plus
Vous étiez bien content d avoir dans vos usines tout un peuple qui travaillait pour fructifier vos affaires et une fois a la retraite ils n avaient même pas le temps de se reposer
Et c était le grand départ pour certains
Revenant a nos asticots
Ils vont être dopé deja pour avoir du goût et de la consistance et comme ils seront broyé et donc le goût irréprochable tout le monde tombera amoureux mais il ne faut ignorer a quoi ils ont étés nourri a leur tour par des plantes traitées par des pesticides et phytosanitaires pourquoi ?
Parcequ ils ne dérangeraient jamais la chaîne
Sinon les laboratoires pharmaceutiques deposeraient le bilan
Si pas de malade pas de consommation de médicaments et donc il faut en même temps reconnaître que c est vraiment stupide le contrôle des visionnaires et peut être un jour ils établiront des textes qui seront voté quand a la longévité raccourci .

test
9 mois il y a

« ceux qui dirigent le monde » « bill gates », un soupçon de complotisme…
« les insectes font plutôt moins saliver que les vrais steaks ou les cuisses de poulet dorées. » Et les escargots, les grenouilles, les huitres, ils vous font saliver quand vous les regardez pour la première fois? C’est une question de culture… Goutez avant de critiquer sans savoir!

Désolé je ne signe pas… cela ressemble à une opération de lobby de la viande. OUI on doit diviser nos émissions de CO2 par QUATRE et la viande est le principal levier. algues ou insectes, il faut tout tenter…

Stephane Renard
9 mois il y a

Que de mensonges dans cette invitation!! Le plus gros mensonge : l’élevage favoriserait la biodiversité. Savez vous qu’il n’y a plus que 4% des mammifères sur terre qui sont sauvages. L’élevage est partout, et il est la principale cause de déforestation.
Et comment pouvez vous affirmer qu’on nous fait manger des insectes à notre insu? Fausse rumeur. Comment se fait-il que des pétitions soient lancées sur des infos mensongères?

Cha
9 mois il y a

C’est complètement débile!Alors oui parfois il peut y avoir des mites dans le blé à la réception, si la personne qui reçoit le blé en détecte rien que 5 en regardant le camion le camion est refuse.Dans le bio on chasse les mites en utilisant d’autres isectes, qui mangent les oeufs de mites et qui meurent des que les œufs sont mort et ça c’est a l’extérieur des canalisations ou voyage la farine pendant le processus de mouture, une fois par an l’ensemble du circuit est chauffé à 50 degrés pour éradiquer tout les germes possibles et a chaque nouveau blé des analyses sont faites pour regarder si la présence de reste d’insecte est détecté, les taux sont les plus bas jamais atteint au moulin ou je travaille ça flirte avec le zéro!en plus non seulement on utilise que du blé mais comme c’est un moulin bio on utilise des blés qui grandissent sur des terres très fertiles pour compléter le bio normal affin de garantir un taux de protéines de de minéraux optimal, au moindre changement d’une micro carectéristique tous les boulangers détectent un changement dans la manière avec laquelle le blé se travaille ou lève,on peut faire de la farine avec n’importe quoi sans doute mais pas du pain loin de là et c’est pas demain qu’on fera de la brioche avec des asticots c’est juste une poussée de psychose de croire ça!

Le Roy
9 mois il y a

Quel est le problème exactement?
la viande bourrée d’antibiotiques et autres produit chimiques, nourrie aux pesticides et aux brions, et.. également parasitée(!) ne freine pas grands monde dans nos pays occidentaux..
mais des insectes élevés par des gens « différents », qui en consomment depuis la nuit des temps, inconscients des risques encourus, semblent être un réel problème.., je ne comprends pas? Les colorants, conservateurs, agglomérants, emballages toxiques, etc.. font notre satisfaction quotidienne!!
Et là on tenterait de nous faire avaler À NOTRE INSUS(!?!, tiens la loi n’existerait plus?) des farines de bestioles pas de chez nous?!
Cette « pétition me semble bien obscurantiste.. pour des mangeurs de tripes, d’escargots, de poissons en plastique, de crevettes, de moule, d’œufs de batteries et autres trucs assez « bizarres » quand on y pense.. sans compter nombre de produits « alimentaires » directement créés par une industrie agro-alimentaire altruiste plus soucieuse de notre santé que de ses bénéfices?
Je trouve cette pétition très « ambiguë »..
Je retourne à mes gencives de porcs.

John
9 mois il y a

Encore une pétition en faveur de ses peurs personnelles… ? Faites pousser votre manger et arrêter de donner votre consentement ou non à la nourriture industrielle…

Claude
9 mois il y a

Comment saurons nous si les insectes sont élevés sans produits chimiques ? Il est question qu’en Chine on y intègre du graphène extrêmement oxydant. D’où viendront les insectes inclus dans la nourriture ?
Quels risques ? Quels contrôles ?
Peu rassurant tout ça !

Maflor
9 mois il y a

Un vif merci pour cette excellente présentation!
On peut rajouter que la farine d’insectes éloigne beaucoup de la valeur des produits crus.

Pierre Corvasce
9 mois il y a
Répondre à  Maflor

Je ne vois pas ou est le problème, les Homo Sapiens Sapiens mangé bien de tout,
autrement on ne serait pas ici sur cette belle terre, que si on continu ne sera plus
vivable.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

29
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x