Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
rouge-gorge

Votre voisin le rouge-gorge est-il passé vous voir aujourd’hui ?

Chers lecteurs,

Lorsque j’étais à l’école, on m’a appris que les dinosaures étaient morts il y a 66 millions d’années.

Une météorite aurait frappé la Terre, provoqué de grands tremblements de terre et d’innombrables éruptions volcaniques. Les entrailles de la Terre étaient en feu. Elles ont vomi une épaisse fumée qui l’a enveloppée. Et le soleil a disparu de la vue des dinosaures.

Les plantes sont mortes, puis les herbivores, puis les carnivores. Fin du T-rex.

La grande famille des théropodes 

Sauf qu’en réalité, les dinosaures ne seraient pas tout à fait morts.

Car, bien avant qu’ils ne disparaissent, le tyrannosaure avait évolué à travers d’autres espèces cousines des dinosaures1.

Et d’évolution en évolution, ces dinosaures sont devenus des oiseaux.

Ainsi, dinosaures et oiseaux sont-ils réunis par les biologistes dans une même grande famille : les théropodes1.

Une partie d’entre eux a survécu à la tragédie d’il y a 66 millions d’années. En effet, ces terribles événements n’ont fait disparaître “que” 75% des espèces végétales et animales.

Mais certaines plantes, dont la fougère, ont survécu2. Une nouvelle forme de vie est apparue. De nouvelles plantes sont venues, ainsi que des insectes, des mammifères et des oiseaux.

Mais à nouveau, les théropodes, dont fait partie le rouge-gorge de votre jardin, sont menacés.

Ce ne sont pas les feux de la Terre qui risquent de les tuer, mais le mode de vie des hommes. Parce qu’elle est chimique, polluante, mal contrôlée et mal pensée, l’activité humaine contemporaine a des effets délétères sur le monde vivant.

Et les oiseaux ne sont pas les dernières victimes de ce carnage !

L’Europe a perdu en 25 ans 600 millions d’oiseaux, soit presque la population humaine qui vit sur le continent.

Rien qu’en France, la population des oiseaux à la campagne a chuté d’un tiers en 13 ans3 !

Haro sur les pesticides !

La principale raison est l’agriculture intensive et les pesticides qu’elle utilise.

Le terme de “pesticide” est général. Il couvre en réalité de très nombreux produits.

Ce sont :

  • des herbicides qui tuent les mauvaises herbes et empoisonnent les graines que les oiseaux picorent ;
  • des fongicides qui tuent les champignons. Ils ont également une incidence sur les oiseaux ;
  • des raticides comme la bromadiolone qui tue les campagnols et les rapaces qui les mangent ;
  • des insecticides dont les plus connus sont les néonicotinoïdes qui détruisent les abeilles et tous les insectes et indirectement les oiseaux insectivores qui meurent de faim ;
  • parasiticides comme les vermifuges dont sont couverts les chevaux. Mais les parasites sont la nourriture de certains petits oiseaux…

Ces molécules chimiques épandues dans les champs en masse plusieurs fois par an sont également des perturbateurs endocriniens. Elles troublent le fonctionnement des hormones thyroïdiennes des oiseaux migrateurs qui s’en trouvent désorientés.

De nombreuses espèces d’oiseaux sont menacées par les pesticides : le chardonneret, le coucou, le milan royal et plus généralement les rapaces des champs, le pigeon ramier, la perdrix grise, l’alouette, la tourterelle des bois, les hirondelles3

Sans surprise, les régions les plus touchées sont les grandes plaines céréalières du bassin parisien.

Défendez votre propre cause !

Un sujet vous tient à cœur et vous souhaitez créer une pétition ?

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Je crée ma pétition

L’activité humaine et les pollutions multiples

S’ajoutent d’autres causes moins connues et pas assez combattues :

  • la destruction des habitats ;
  • la pollution des eaux ;
  • le réchauffement climatique ;
  • la pollution lumineuse des villes qui perturbe les oiseaux migrateurs ;
  • la présence de microplastiques dans les écosystèmes et notamment les rivières ;
  • la bétonisation des sols : chaque année des hectares entiers sont transformés en ronds points, en zones artisanales ou industrielles inutiles, en extension de routes ou de zones pavillonnaires ;
  • les éoliennes : même si le sujet est tabou chez les écologistes, la multiplication des éoliennes a un effet très négatif sur les oiseaux. Chaque éolienne tuerait chaque année 7 oiseaux en France4.

Les oiseaux, comme les abeilles, sont des sentinelles de l’environnement.

Plus petits que nous, ils subissent plus gravement les conséquences de la dégradation de la nature.

Mais, il n’y a pas de doute possible : si les oiseaux meurent aujourd’hui et que nous ne faisons rien, ce sera notre tour demain.

Il est donc urgent de prendre conscience de la situation et d’agir en faveur des oiseaux !

Oui, mais que faire ?

Voici trois idées :

1/ Consommez bio et local

Plus que jamais, il est important de consommer des aliments bio et locaux.

Bio parce que c’est bon pour votre santé et que cela limite l’usage des pesticides.

Local parce que cela évite l’importation de produits “bio” venant d’autres pays qui ne respectent pas les mêmes normes qu’en France. Cela diminue également la part d’énergie dédiée au transport.

2/ Consommez moins de viande 

Si tout le monde diminue sa consommation de viande, la demande chutera.

C’est une bonne chose car à ce jour 70% de la surface agricole française sert à produire la viande. Ce sont les élevages bien sûr mais aussi tous les champs de céréales qui servent à nourrir les bêtes. Or les protéines animales ne représentent que 20% de nos repas…

Cherchez l’erreur !

3/ Plantez des arbres

Les arbres sauveront la planète.

Parce qu’ils captent le CO2 et qu’ils rejettent de l’oxygène dans l’atmosphère, ils permettent de ralentir les effets du réchauffement climatique.

Par ailleurs ce sont des refuges naturels pour les oiseaux ainsi d’extraordinaires garde-mangers !

Même le gouvernement Trump semblait avoir compris la chose. Pourtant le mandat du Président américain n’a pas été placé sous le signe de l’écologie ! Mais le 13 octobre dernier l’administration américaine a promis de planter un billion d’arbres aux Etats-Unis, soit un million de million d’arbres5 !

Pure promesse électorale ? Ou volonté réelle de changer les choses ?

L’avenir le dira peut-être. En tout cas, Joe Biden, son probable successeur, serait bien inspiré de mettre en œuvre cette proposition.

Et les Européens devraient également aller dans ce sens !

L’important, évidemment, est de le faire intelligemment en respectant les écosystèmes locaux.

Solidairement,

Julien

P.S. : Vous avez déjà signé cette pétition ? Faites passer le message à votre entourage : transférez tout simplement cet email à vos contacts ou partagez cet article sur Facebook en cliquant ici.

P.P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

disparition oiseaux

Protégeons nos oiseaux de l’extinction

600 millions d’oiseaux européens se sont éteints en l’espace de 25 ans.

Insecticides, fongicides, ou désherbants agissent directement sur la santé des oiseaux.

Signez pour soutenir un modèle agro-écologique durable !

    Je signe la pétition   

 

Références :

  1. https://www.nouvelobs.com/sciences/20140930.OBS0720/comment-les-dinosaures-sont-devenus-des-oiseaux.html
  2. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/paleontologie-vie-repris-apres-disparition-dinosaures-65140/
  3. https://www.franceculture.fr/environnement/les-pesticides-principale-cause-de-la-disparition-des-oiseaux-en-france
  4. https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/18619-eoliennes-tueuses-doiseaux-ce-nest-pas-une-fatalite/
  5. https://www.doi.gov/pressreleases/trump-administration-furthers-commitment-one-trillion-trees-initiative

Titre bloc 1

Texte par défaut bloc 1

Titre bloc 2

Texte par défaut bloc 2
S’abonner
Notification pour
64 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nicole
1 année il y a

un GRAND MERCI pour ce message. J’habite à Saint-Etienne au deuxième étage mais du côté jardin. Il y a quelques jours un rouge gorge est venu quelques secondes se poser sur le rebord de ma fenêtre. Quelle joie quelle merveille! Tout faire pour protéger cette vie si belle et si fragile!

Annick AGNAN
1 année il y a

Bonjour
Je n’ai pas de rouge gorge mais des mésanges, moineaux, pinsons et pigeons dans mon jardin
Je les nourris et ils ont des arbres et arbrisseaux pour leur habitat et nourriture

Il y a des prédateurs sauvages, des chats mais c’est le cycle naturel
Pas de produits chimiques alentour !

Quel désastre humain Mais je suis certaine que l’être humain disparaîtra de la planète et la faune et flore seront encore là !
Merci

Simonetti
1 année il y a

J’ai une petite terrasse je vois beaucoup de mésanges et de queue rousse .il y a aussi un rouge-gorge qui venait au début avec les mésanges mais il est très timide ce matin à 6h en ouvrant la porte je l’ai vu dans l’obscurité tourner autour de mes bacs de bambous. il est vrai que la campagne et beaucoup plus silencieuse qu’avant.

Ghislaine Fornet
1 année il y a

Bonjour , personnellement jai honte d etre humain …c est nous les monstres qui détruisons tout …tout le monde où presque sen foutent entre la disparition de la nature la maltraitance animal … les hommes n ont plus d’humanité yen a que pour le profit… pour un être sois disant intelligent… pour ma part c est le + con de tous et surtout le + nul … j espere vraiment que le peu d’humains restant conscient des choses réussira à faire entendre raison …

Chtem ERD
1 année il y a

Le rougegorge ? et le soutien gorge, comment va t il ? la rend il ? oh !!! c’est vrai ???

Muriel MULATIER
1 année il y a

J’essaie à ma modeste manière de sauver tous les petits passereaux qui passent par mon hameau d’Auvergne, j’habite à 1000m d’altitude et chaque année je les nourris grâce aux graines bio de la LPO locale, et bien sûr j’ai le bonheur d’en compter, en pleine période hivernale, jusqu’à 200 ou 300 sur mon terrain, des grimpereaux, des pics-épeiches, des merles, des mésanges, des sitelles torchepots, des gros-becs, des verdiers, des pinsons de Sibérie et pinsons du Nord, des chardonnerets et aussi des petits rouge-gorge (et j’en oublie certainement)… qui sont moins nombreux hélas que les autres, cette année sont arrivés des petits moineaux friquet, ils vivaient plus bas mais on leur a supprimé quelques beaux sapins donc ils viennent se réfugier dans les miens… bref, mon jardin est leur paradis, je suis la seule dans mon hameau à leur venir en aide et certains en rigolent, mais moi personnellement, je suis fière et heureuse de contribuer modestement à la survie de toutes ces espères, bien sûr chez moi tout pousse sans pesticide ni herbicide donc sans aucun produit chimique!!! et je vous assure que c’est un réel plaisir chaque hiver et chaque printemps et en saison estivale d’entendre tous ces petits piaillements de vie!!!

HAAS
1 année il y a

Il faut rendre aux oiseaux la nature telle qu’elle était. Donc, AU BOULOT TOUT LE MONDE ! Commençons par arrêter d’empoisonner nos amies les bêtes avec nos pesticides. Arrêtons de détruire les forêts. Il faut plus de verdures dans les villes, moins de voitures à essence et ELECTRIQUES qui polueront tout autant la planète !

greiner
1 année il y a

TOUT A FAIT D’ACCORD ! Mais il faudrait en informer ma commune… Dans leur journal de… Juin ? ils pronaient l’éradication des chats, trop nombreux et à l’origine de la disparition des oiseaux ! On tire toujours sur les plus petits !

Paoli
1 année il y a

Ah oui,mon ami le rouge gorge revient discrètement dans mes lauriers ,chaque jour ,ou alors vient sautiller dans la terre retournée.

Tao
1 année il y a

N’oubliez pas de mettre une petite clochette à vos chats domestiques, ce sont une véritable plaie pour la disparition des oiseaux. Celle-ci devrait être obligatoire.

Jean Pierre JAOUEN
1 année il y a

Article pertinent ! Les alarmes sont tirées mais les réponses quand il y en a sont lentes à venir.

Martignoni
1 année il y a

Bonjour,
nous sommes bien d’accord au centre de la pollution il y a l’activité humaine. Vous parlez de 3 idées, mais pour moi vous oubliez la plus importante et personne n’en parle  » la démographie mondiale  » réduire la démographie devrait être l’idée No 1. Il y a seulement quelques décennies il y avait que 700 millions de Chinois. Je suis consterné que face aux prévisions démographiques faites pour les décennies à venir, que personne dans le monde écologique ne bouge. Mème si l’humain ne fait que de, se loger, manger, se chauffer, se laver, se déplacer, se soigner, c’est à dire des activités de base, cela ne suffira pas. On pourra de moins en moins se contenter de ce que la terre nous donne. Nous avons depuis des années plongé des tuyaux dans les nappes d’eau phréatique et nous commençons seulement à en découvrir les effets pervers, nous exploitons de manière anarchique les mers au mépris des écosystèmes, la coupe des haies pour l’exploitation intensive des terres par l’agro-alimentaire, l’élevage industriel, nos « Jeans » dont la fabrication fait le tour du monde etc ……
Nous savons tous que le capitalisme n’est pas moral et qu’il ne peut se réguler de lui mème et là, nos hommes politiques ne font toujours rien pour le réguler.
Malheureusement ça fait des années que je prêche dans le désert. Cordialement.

christian petit
1 année il y a

seine et marne, Brie boisée donc alternance de grandes surfaces céréalières et de bois voire de forets mon village est entoué de ces forets et pourtant en 20 ans le nombre d’espèces rencontrées a chuté de 40 % et cette année trois espèces ont disparu de mes observations hirondelles des cheminées, rouge gorges et huppe fasciée. du jardin tres protégé, il ne reset que rouge queue a front blanc, moineaux, troglodytes et mésanges charbonnières et bleues. les chats ne sont pas étrangers au ravages et parfois mon lance pierre (billes)de compétition rappelle a l ordre ces prédateurs par atavisme il y a deux ans j ai eu la chance d’observer un couple de faucon hobereau qui nichait: disparu, plus de perdrix depuis six ans malgré que les chasseurs ne les tirent plus depuis 10 années, en deux ans 21 hérissons transformés et galettes, 14 ecureuils une trentaines de merles à mettre au cahier à charge des automobilistes sur UNE sortie de village encore limitée a 50 puis 70. citation du Cercle Rouge le directeur de la police judiciaire au commissaire Bourvil: : tous coupables.

Monique HUMAIN
1 année il y a

Lors de la nidation certains oiseaux comme la Huppe Faciee se font piéger par les ouvertures verticales des cheminées d’aeration des immeubles anciens.
L’oiseau ne peut en ressortir. Jel’ai constaté pendant le confinement. J’ai eu la chance de libérer cet oiseau magnifique et rare, en cassant la grille d’aeration de mon logement. La Huppe miraculeusement intacte s’est immediatement envolée. Il faut faire poser des petits grillages à chaques sorties verticales car ces oiseaux font leur nid dans des fentes ou creux verticaux. Il faur d’un petit geste sauver des espèces magnifiques. En parler dans les mairies et la presse. Merci.

Jean-Louis R.
1 année il y a

Bonjour Julien,

« Votre voisin le rouge-gorge est-il passé vous voir aujourd’hui ? » :
Bravo pour la qualité rédactionnelle, en particulier pour la transition du dinosaure au rouge-gorge.
Ce n’est pas tout de défendre des causes, aussi bonnes soient-elles. Encore faut-il savoir le faire avec talent, et ça ne doit pas être facile dans la foule des publications.
Vous méritiez bien ce petit compliment !

JL

robert Landes
1 année il y a

la disparition des insectes pollinisateur marque , la difficulté que les humains vont avoir a ce nourrirent . Nous allons inexorablement vers la disparition de l’espèce humaine et tant mieux .
la planète pourra enfin soufflé , débarrasser de ce nuisible qu’est l’homme !

kauffmann
1 année il y a

les oiseaux sont les bienvenus dans mon jardin, je les nourrit tous les hivers, ils y font des nids, je composte et recupere l’eau de pluie, aucun pesticide, en été ils vont manger les fruits sur l’arbre, pas grave, car la recompense c’est leur chant, et les jeunes qui prennent leur envol, et le plaisir de les voir se poser pas loin de moi, en hiver, quand je rentre avec la voiture, je les vois arriver sur les branches des arbres, dans l’attente que je remette des boules de graisse, ou que je remette des graines au sol en plus!

Libellule
1 année il y a

Il est toujours frappant de constater que la questions des ondes électromagnétiques n’est jamais évoquée dans le déclin des populations d’oiseaux . ( elle est parfois abordée à propos des abeilles et de leur sens de l’orientation abîmé ) Déjà à la mi-Octobre 2013 (ou 2014) j’ai vu disparaître du jour au lendemain les groupes de moineaux qui tous les hivers venaient goûter chaque matin les miettes proposées , et j’ai apppris par la suite que cela coïncidait avec le déploiement de la 4G … Que dire alors de la 5G ? (dont les dégâts environnementaux seront catastrophiques ,quant aux aspects sanitaires ,même au niveau de l’homme ,les études ne sont pas encore terminées , mais on lance déjà le processus …Je pose la question ! Toc,toc ,toc , il y a quelqu’un ?

Danneels
1 année il y a

Si vous avez un jardin, comme nous, vous pouvez planter des buissons variés en haies, accrocher des abris et mangeoires dans les arbres, nourrir les oiseaux toujours hors de portée de chats, nous avons 2 minettes, avons donc mis des collerettes sur les troncs accédant aux nichées et les enfermons les jours d’envol des petits. Vous pouvez comme nous ne tondre que les passages nécessaires et laisser la flore naturelle et donc toute une faune d’insectes magnifiques se développer, propice aux oiseaux et aux fruits, laisser les feuilles mortes au sol, source naturelle de vie et les oiseaux reviendront.

Guillouzouic Sylvie
1 année il y a

Merci pour tout ce que vous faites. J’essaie depuis longtemps d’appliquer tout ce que vous dites. Je le sens moins seule maintenant même si j’ai toujours droit à certains sarcasmes de trop nombreuses personnes.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

64
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x