Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
projets-sauver-mer

3 projets pour sauver la mer !

La question de l’environnement est désormais omniprésente.

Si le climat et ses dérèglements suscite le plus d’attention, l’état des océans ne cesse d’inquiéter les amoureux de la nature.

Car les océans sont de plus en plus pollués, notamment par les hydrocarbures et le plastique.

Chaque année 8 millions de tonnes de plastiques seraient déversés dans les océans ! (1)

La mer est une véritable poubelle au point qu’il y aurait deux grands continents de plastique, à peu près de la taille de la Mongolie, soit près de 2 millions de km2 au cœur de l’océan Pacifique. (2)

Ils se forment au niveau des gyres ou vortex océaniques, c’est-à-dire de grands tourbillons d’eaux formés par les courants.

L’Atlantique, comme le Pacifique, possède donc aussi un gyre qui lui aussi réceptionne des millions de déchets en plastique. (3)

Cette catastrophe a de nombreuses répercussions néfastes pour l’océan et ses habitants.

Les requins, les baleines, les tortues de mer, tous ces animaux sont saturés de plastiques. (4,5,6)

Ils étouffent et s’échouent sur les plages provoquant la curiosité et la tristesse des habitants qui découvrent ces cadavres vomissant du plastique.

Esmeralda part à la pêche au plastique

Heureusement, il existe des initiatives pour faire face à ce problème.

Il y aurait même un certain enthousiasme du côté d’une partie des ingénieurs et des entrepreneurs pour développer des solutions efficaces qui soient à la fois compatibles avec les besoins humains et ceux de l’environnement.

Ainsi, tout récemment la société britannique Ocean Ways, soutenue par son gouvernement et par de nombreux investisseurs, a produit un sous-marin destiné à transporter des colis de moins de 5 kg tout en ramassant le microplastique marin. (7)

Il s’agit d’un engin à hydrogène que les Anglais ont appelé “Esmeralda”.

Sa première mission sera de transporter des colis entre Londres et Amsterdam.

L’intérêt de ce sous-marin particulier est sa capacité à filtrer les microparticules de plastique.

L’équipe du projet est composée d’ingénieurs militaires et civils.

Par exemple, Bob Martin, l’ingénieur en chef, a travaillé pour la NASA, tandis que Jami Buckley, architecte naval, a dessiné des yachts de course.

Une seule femme apparaît sur le site Internet : Gabriele Kasparaviciute. Elle est responsable de la navigation autonome des sous-marins. C’est elle qui guide les hommes et les machines…

Le patron du projet, Dhruv Boruah, espère qu’à terme, l’entreprise comptera une petite flotte de sous-marins capables de dépolluer et décarboner les mers. (7,8)

Ocean Cleanup a mis la barre très haut !

Cela fait près de 10 ans que Boyan Slat a créé Ocean Cleanup. Il avait alors 18 ans !

Son projet était simple : créer de vastes digues marines mouvantes capables de ramasser le plastique perdu en mer.

Très vite, le jeune homme d’origine néerlandaise et croate suscite un enthousiasme extraordinaire.

Le projet est très largement soutenu par le public. Un financement participatif lancé en 2012, à la suite d’une conférence TED donnée par le jeune Boyan, récolte 2 millions d’euros.

La première digue, en forme de U, appelée système 001, est lancée en 2018 au large de San Francisco.(9,10)

Il s’agit d’un flotteur de 600 mètres de long tirant un filet de 3 mètres de profondeur. Deux bâteaux tirent le U de part et d’autre.

Le premier essai est un échec partiel : la digue cède et le système 001 doit être rapatrié vers le port.

Mais le deuxième essai avec le système 002, surnommé Jenny, est un succès total.

Il a été lancé en octobre 2021 et déjà 9 tonnes de plastique ont été prélevées de l’océan Pacifique. (9,10)

Ce plastique est recyclé. Désormais, l’entreprise propose des lunettes de soleil fabriquées à partir de ce matériau.

Boyan Slat est persuadé qu’avec 10 “Jenny”, la moitié des grands vortex de l’océan Pacifique pourraient être nettoyés en 5 ans.

Ce serait exceptionnel.

Reste la question des microplastiques que le grand U ne peut repêcher.

Peut-être y aura-t-il à terme des projets croisés avec Oceanways…

La péniche solaire qui capte le plastique

L’océan ne suffit pas à Boyan Slat. Il a également décidé de nettoyer les rivières des déchets en plastique qu’elles contiennent.

En effet, 80% de la pollution en plastique des océans proviendrait de 1000 fleuves bien identifiés.

L’objectif est de “fermer le robinet”.

C’est en Malaisie et en Indonésie que son projet “The Interceptor” a été lancé.

Il s’agit du nom donné à une péniche capable de ramasser jusqu’à 50 tonnes de déchets par jour.

Cette barge mesure 24 mètres de long. Elle est alimentée par des panneaux solaires.

Elle est positionnée sur les endroits stratégiques, au milieu du cours d’eau.

Elle est associée à une digue flottante qui va du bâteau jusqu’à l’une des berges.

La digue flottante est placée en diagonale. Ainsi, les déchets vont mécaniquement vers la péniche.

De l’autre côté de la berge, un passage est préservé pour la navigation fluviale.

Les déchets récoltés sont ensuite triés.

L’ambition de Cleanup est de parvenir à nettoyer les rivières et les océans d’ici 2040.

Et l’association semble bien partie pour réussir le projet !

Quand je vois le talent de Boyan Slat et tout ce qu’il a entrepris en 10 ans, je ne peux pas m’empêcher de penser que la jeunesse est mieux au grand air que cachée derrière des masques ou confinée à la maison !

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.P.S : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
95 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
florence brun
14 jours il y a

Une petite note d’espoir dans la grisaille actuelle ! Ça fait plaisir… Bravo à Boyan Slat ! Effectivement il y aurait également beaucoup de choses à changer dans notre consommation et notre capacité à générer toujours plus de déchets… je n’ose pas imaginer le nombre de masques que l’on va retrouver dans la mer !
en attendant merci pour cet article

14 jours il y a

Excellent article!

bayol
14 jours il y a

Bonjour et merci,
Je suis niçoise et j’ai grandi à Beaulieu/mer dans les alpes maritimes, mon père avait construit un pointu de pêche et nous passions une grande partie de l’année au bord de mer, baignade, pêche et l’eau était merveilleuse! Aujourd’hui c’est une désolation et j’en pleure. (je suis née en 1946!) Alors oui toutes ces âmes qui participent à ces projets, je dis chapeau bas et merci de tout mon coeur! Pour en revenir aux dégâts n’oublions pas qu’en bout de chaine c’est nous qui mangeons les poissons et il est reconnu que nous ingurgitons la valeur d’une carte de crédit en plastique tout les???? Cela nous impacte tous! Mais au delà de toutes ces considérations ce qui me questionne le plus dans tout ça, c’est: QUELLE EST LA PART DE RESPONSABILITE DE CHAQUE INDIVIDU DANS CE DESASTRE? C’EST SUPER QU’ON DEPOLUE!!!!MAIS NE VAUDRAIT-IL PAS MIEUX NE PAS POLUER?….. AU COMMENCEMENT? Comme disait Coluche…et dire qu’il aurait suffit de ne pas l’acheter pour que ça ne se vende pas!!!! N’EST CE PAS?? à bon entendeur! En attendant que chacun s’y mette BONNE ANNEE A TOUS LES AMIS

JESTIN Yves
13 jours il y a
Répondre à  bayol

Il faut, pour être efficaces, se battre sur les deux fronts: 1) ne pas polluer; 2) dépolluer!

joscet eliane
14 jours il y a

Admiration, bravo et felicitations a BOYAN SLAT, il reussira peut etre a sauver notre planete bleue,
dommage pour moi, je ne le verrai certainement pas, je lui souhaite beaucoup de
courage.
tres cordialement de la part d’une dame plus tres jeune mais qui aime tellement
la nature.

Willem Reitsema
14 jours il y a

L’ordre premier est de respecter la Vie. Merci à tous ceux qui travaillent dans ce sens. Je fais ma part en ramenant ce que je trouve sur la plage après mon bain de mer quotidien….

Loriot
14 jours il y a

Bonjour. Idée: si on commençait par arrêter de tout conditionner? Les « barres de céréales », les « pom potes » et compagnie. Ma génération s’est contentée d’une pomme ou une banane pour le « 4 heures » et on allait à l’école à pied. Nos jouets, peu nombreux, étaient en bois. Un ballon occupait douze gamins pour la journée pendant plusieurs années. Aujourd’hui, les chambres d’enfants sont bourrées de plastique, les sapins de noël sont en plastiques, l’électronique a envahie les jouets, elle consomme de l’énergie, tout le monde a un réfrigérateur, avant, nous avions des caves assez fraîches qui ne consommaient rien. Bien, j’arrête là. Les « progrès » en ont-ils été ? Faut-il repasser son linge? Faut-il un sèche linge forcément électrique ? Le lave-linge d’accord, mais la trottinette doit elle être forcément électrique, et le vélo ? Repensez bien le monde que vous souillée, Gandhi vous a dit: si vous voulez que le monde change, commencez par changer vous même. Je souhaite à tous, une bonne réflexion et une très bonne journée.

laurent perrier
14 jours il y a
Répondre à  Loriot

la trotinette evite entre autre de prendre une voiture a essence? Ce que vous dites est tres pertinant mais la? moyennement…

Duboucher
14 jours il y a
Répondre à  laurent perrier

Une trottinette reste une trottinette. Autrefois elles n’étaient pas électriques et ça marchait très bien. Aujourd’hui on ne veut plus faire aucun effort !

BACH Laurence
14 jours il y a
Répondre à  Loriot

Tout à fait d’accord avec ce que vous dites !

Céline
14 jours il y a

Quelle bouffée d’oxygène cet article!! Merci! A-t-on la possibilité de le partager sur les réseaux sociaux?

Gehane Pascale
14 jours il y a

Un nouveau Monde responsable solidaire respectueuxet aimant est en route !!!Orchestré et soutenu par des artisans de Lumière tels ces hommes et ces femmes investis consciemment ou non dans une mission Divine celle des restaurer la planète afin que l humanité entière puisse y vivre dans l Amour l harmonie la solidarité le respect et la joie .Tout cela arrive maintenant à grand pas !!Un monde de Lumière bientôt sera là 🙏🙏☮️🌍🌈💫🌌🌳🍄🐀🐍🐨🧑‍🤝‍🧑👭👬👫🦁🐵🐴🌲🌸🐢🦋😇😇😇😇😇💓💓💓💓💓💓

Fred
14 jours il y a

Bravo.
Il existe des jeunes qui utilisent leur temps à autre chose qu’à suivre des influenceuses décérébrées sur les réseaux .
Très beau projet qui se réalise .

Roeland Frédéric
14 jours il y a

Bonjour. Belle initiative SI et SEULEMENT SI on accompagne celle-ci d’un changement de consommation. Je ne signerai pas car c’est une rustine. De qualité certes, mais elle ne reste qu’une rustine… Et peut être un business?? Si on continue de la sorte, on laisse cette surconsommation insensée, on continue à polluer les océans de manière irresponsable et on alimente ces rustines pour dépolluer. Aucun intérêt à moyen et long terme.
J’ai changé mon alimentation. Depuis 2 ans plus de poisson ni de viande ET plus d’achat de plastique. Je ne donne de leçons à personne car j’ai laissé 1650 animaux être massacrés pour une partie de mon alimentation durant 50 ans. J’y ai réfléchi et je me porte excellemment!!! Marathonien en 3H25 à 53 ans!! Dans tous les cas, merci pour le partage et la démarche!! Frédéric Roeland formateur .

Pommiès
14 jours il y a
Répondre à  Roeland Frédéric

Monsieur bravo a vous !!! Même combat pour moi … Mais pas le plastique … Oui des rustines .. mais si chacun fait le plus possible…. Ce nombre grandira!!!

M-C
14 jours il y a
Répondre à  Roeland Frédéric

Je comprends votre reaction, mais ces initiatives ne sont pas exclusives du reste, et repenser la consommation est certainement une nécessité mais le capitalisme n’encourage pas le citoyen lambda en ce sens.

laetitia riera
14 jours il y a

Merci pour cet article qui donne espoir. Car nombreuses personnes ralent mais ne font rien pour changer les choses. J’avais entendu parler de Boyan il ya tres longtemps et il proposait meme aux voiliers de croisiere de s’associer au projet. Plus nous sommes nombreux a recolter ces micros plastiques, plus on verra des resultats. En tout cas, superbe initiative.

Françoise Choubard
14 jours il y a

Merci. J’ignorais complètement ces initiatives. C’est très réconfortant et en plus ces jeunes travaillent sur tous les continents. Merci pour ces bonnes nouvelles.

Perchot
14 jours il y a

Malheureusement, les macros plastiques sont loin d’être le seul problème. On peut citer en vrac : les micros plastiques, plus insidieux, impactant l’ensemble du vivant et pas seulement les « grosses bêtes »; le cocktail de produits chimiques (perturbateurs endocriniens entre autre) perturbant la reproduction ; l’acidification due à l’absorption de CO2 par l’océan, tueuse des coraux ; l’augmentation de la température modifiant les grands courants marins (Gulf Stream) etc. Tout cela déséquilibre gravement l’Océan tel qu’on le connaît et lorsque l’on sait qu’il a un rôle majeur dans la régulation du climat, via les échanges athmosphère / mer, il y a de quoi s’inquiéter ! Alors, oui, récupérer un max de plastiques mais, même si cela y participe, ce n’est pas cela qui sauvera la mer.

NAGEL
14 jours il y a

bravo, il faudrait beaucoup d’initiatives de ce type, dans d’autres domaines, politiques par exemple, où il n’y a pas beaucoup d’intelligence, ni de logique

Loriot
14 jours il y a
Répondre à  NAGEL

Bonjour. Vous avez raison. Beaucoup d’incohérence, pas de réelle volonté sur ces vrais sujets. Ces gens n’ont pas le diplôme BSP… Pourtant, ils sont allés à l’école longtemps. BSP= bon sens paysan. Bonne journée.

CHATEL
14 jours il y a

FORMI FORMI FORMIDABLE et super FORTIFIANT … à partager donc sans modération

CHALOT
14 jours il y a

chalotC

Martine ISTRE
14 jours il y a

Message très positif qui redonne de l’espoir. Bravo ! Il faut partager cette information au maximum !

monique
14 jours il y a

Je me souviens de son premier projet sans en connaitre la suite, je suis super heureuse de savoir qu’il fonctionne et que Boyan Slat a d’autres projets magnifiques

JACOB
14 jours il y a

J’apprécie beaucoup recevoir ce type de message, riche d’informations, magnifique de sens et porteur d’espoir, enfin, pour la planète, donc pour tous ses habitants. Je l’apprécie aussi car c’est un cadeau, envoyé (et reçu) avec coeur, sans demande de contrepartie (signature, argent, …). Bravo et merci. Encore !

CHALOT
14 jours il y a
Répondre à  JACOB

Un grand merci à toutes ces personnes qui tentent de préserver notre futur les océa source de vie

François DG
14 jours il y a

Dommage Julien d’écrire un bel article comme ça et de ne pas le partager…

1 2 3 5

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

95
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x