Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
velo

C’est si chic le vélo !

La crise sanitaire que nous traversons a provoqué des politiques radicales, comme on n’en avait plus vues en Europe depuis longtemps.

Les confinements à répétition, la fermeture des écoles lors du premier confinement, l’état d’urgence permanent, tout cela n’avait pas été connu par les générations du XXIe siècle.

Il faut remonter les siècles pour trouver la trace d’un confinement provoqué par telle ou telle peste. En France le dernier date de 1832 et une épidémie de choléra. (1)

En revanche, personne n’avait jamais connu le “pass sanitaire” ou la vaccination quasi-obligatoire.

Les thérapies géniques sont également une nouveauté.

D’ores et déjà, ce que nous avons vécu, nous fait basculer dans une époque nouvelle.

Tout a changé : la manière de faire les lois, la manière de communiquer des gouvernants, la coopération ou le mimétisme des gouvernements dans le monde, la conscience des citoyens du monde entier de dépendre d’un même système, voire d’une même oligarchie pour les plus pessimistes.

Le rapport entre gouvernants et gouvernés semble avoir changé aussi.

Personne ne fait confiance à Emmanuel Macron mais tout le monde le regarde quand il prend la parole. Ces derniers mois, il a multiplié les records d’audience ! (2)

Les habitudes ont évolué.

Parmi elles, le télétravail qui donne de la liberté dans son organisation mais peut faire perdre le sens du travail.

Enfin, les modes de transport ont changé.

C’est mon sujet du jour.

Le vélo trace son chemin

Depuis 2020, le vélo fait son grand retour. Désormais près d’un Français sur deux se déplace en bicyclette. (3)

En ville, on dit qu’il fait partie des “mobilités douces”. (4)

Il coche toutes les cases positives du moment.

Il ne pollue pas, il est bon pour la santé, il se pratique seul ou à deux. Il est convivial et facile à utiliser.

Dans de nombreuses villes, les confinements et les restrictions de circulation, liés au couvre-feu ont permis la mise en place de pistes cyclables que certains appellent les “coronapistes.” (5)

Dans la capitale française, à Paris, du Louvre à la Bastille, les vélos sont désormais légion.

Les voitures ont disparu. Elles saturent le périphérique et la proche banlieue.

Il existe même une piste cyclable entre Neuilly et la Défense qui jusque-là ressemblait surtout à une vaste autoroute urbaine à huit voies. Plus de 5700 vélos passeraient sur ce grand axe routier tous les jours. (4)

Plus de 700 km de pistes cyclables ont été dessinées ou organisées en France. Cela concerne les grandes villes, le littoral et même de nombreuses petites villes s’y sont mises.

Le vélo est à la fête !

Grenoble et Strasbourg sont en tête dans ce domaine avec 17% des trajets domicile-bureau effectués en vélo. (4)

À Bordeaux, à Nantes, à Lyon ou à Lille ou Dunkerque, le nombre de cyclistes aurait augmenté. Ils utilisent les services de vélos urbains et finissent par se racheter une bécane. (6)

Entre mai et juin 2020, la vente de deux-roues neufs a augmenté de 117% par rapport à 2019.

Par ailleurs, l’aide gouvernementale de 50 euros prévue pour 300 000 vélos a servi à plus d’un million de personnes. (7)

Certains magasins de vélo peineraient toujours à satisfaire la demande en 2021 notamment pour les réparations.

Le vélo électrique décolle

Les professionnels du secteur les appellent VAE : vélo à assistance électrique.

En 2020, ils ont représenté 45% du marché du vélo en valeur. Leur prix est en effet plus élevé que ceux des vélos classiques.

500 000 vélos électriques ont été vendus en 2020. C’est une augmentation de 12% par rapport à 2019. (8)

Reprise économique dans le monde du vélo

L’engouement en France est tel que certaines entreprises historiques comme Mercier ont décidé de revenir en France après avoir quitté le pays. (9)

Ce fabricant créé en 1919 était parti en Chine. Il ouvrira une nouvelle usine dans les Ardennes en 2022 où l’entreprise prévoit d’embaucher 120 personnes.

De même, la Manufacture française du cycle, en redressement judiciaire en 2013, a réussi à remonter la barre. Sa production de vélo est passée de 130 000 à 450 000 vélos ! (10,11)

Tous en piste !

Pendant longtemps la bicyclette était l’apanage des classes populaires avant de devenir un élément de l’identité des bobos urbains.

Désormais, 66% des cadres se déplacent à bicyclette. (3)

Les seniors s’y sont mis aussi et le nombre de femmes cyclistes a augmenté également. (4)

Du patron à l’ouvrier, tout le monde pédale.

Certains dans les côtes sont plus à l’aise que d’autres.

Quand les cyclistes font cela sans effort apparent, ni sueur, c’est qu’il s’agit d’un vélo électrique !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
117 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Bertrand Peigney
26 jours il y a

j’adore le vélo et j’en fais quasi tous les jours mais pour aller plus loin il nous faut des vélos abrités.

Last edited 26 jours il y a by Bertrand Peigney
lionel2
26 jours il y a

Un vélo « abrité » ? Bonne idée, essayez avec un parapluie un jour de vent et on en reparle :))

ALAIN BOSGIRAUD
25 jours il y a

Bjr, allez donc faire un tour en Chine, ils se feront sans doute le plaisir de vous montrer leurs vélos abrités, car ils en disposent depuis pas mal de temps eux !!! Nous on vient tout juste de réinventer le vélo , alors pour le toit et les murs, ils nous faudra attendre un peu !!!

Moreno
26 jours il y a

J’ajouterai simplement que nos politiques devraient prendre également le vélo ainsi que leurs garde du corps. Alors seulement ils comprendraient que le vélo pour ceux qui habitent loin, pour faire les achats de vie, et lorsqu’il pleut est une hérésie.

lionel2
26 jours il y a
Reply to  Moreno

Rhaaa non ! les pinces à vélo en bas du costard ça fait mauvais genre :))

Eve
26 jours il y a

Quid des personnes à mobilité réduite.. des handicapés… des personnes âgées ..? Sans parler des artisans qui doivent se déplacer avec leur matériel ..?? Ces personnes sont elle obligées de quitter les centres des villes ..??

micheline jacquin
17 jours il y a
Reply to  Eve

bonjour d’accord avec vous je demande à ces personnes de prendre notre handicap comme il est noté sur les places de stationnements

brinon
26 jours il y a

un tissu de mensonges pour bobos faussement écolo une honte votre mail n’est que mensonge et propagande je vous sommes de ne plus m’écrire

Vince
26 jours il y a
Reply to  brinon

Clairement … tout à fait. Ok pour le vélo mais aussi la sécurité, le respect des règles, s’arrêter au feu rouge… mettre des feux sur leur vélos.
En ce moment Paris c’est Shanghai en pire !

Maryse Murcy
26 jours il y a

Levélo est excellent pour l’homme et bon pour la planète. Vive le vélo et vive la liberté !

Nina simone
26 jours il y a
Reply to  Maryse Murcy

Et le recyclage des batteries ? Non le vélo électrique n’est pas écologique. C’est un effet de mode et surtout encore une incitation à la consommation. Même si je trouve que pour certains cela permet de faire un peu de sport sans gros efforts, je pense à ceux plus âgés.

Catman
26 jours il y a

Excuse-moi, mais non le vélo est une absurdité de bobo. À Paris il est imposé aux automobilistes qui ont eu une voie de supprimée engendrant encore plus d’embouteillages que jamais par le passé.
le vélo est discriminatoire, ceux qui habitent en périphérie ne peuvent pas faire deux heures de vélo pour aller travailler.
À cela le vélo est imposé de manière totalitaire à ceux qui n’en veulent pas. Donc non le vélo ce n’est pas le progrès. C’est la régression !

Alain LEMESRE
26 jours il y a
Reply to  Catman

Complètement d a cordialement à ec vous. C est une foutaise. Pour couronner le tout les cyclistes sont insolents et mal élevés.

Maxime
26 jours il y a
Reply to  Alain LEMESRE

Alors que les automobilistes sont cordiaux et bienveillants, c’est bien connu.

Raff
26 jours il y a
Reply to  Catman

Quand j’étais à Londres je prenais le rer avec le vélo pratique quand tu habite hors de la capitale ,moi même artisan électricien je suis d’accord dès fois on a pas le choix mais généralement je laisse les outils sur le chantiers et le matos et j’essaye de prendre un max le vélo ! Ce que je trouve complètement con c’est les gens résignés qui tout les jours sont dans leurs grosses bagnole et qui transporte que leurs petite personne et se tape 1h de bouchons ! C’est pas cette mentalité qui va changer les choses !

Journet
26 jours il y a

Salut à tous, aujourd’hui je suis en retraite, mais mes 3 dernières années d’activité professionnelle m’ont permis d’aller au boulot à vélo(sans assistance, puisque il faut préciser maintenant !)pour mon plus grand bien et
celui de la planète. J’habitais pourtant à la campagne à 16 km de mon lieu de travail. Choix du meilleur itinéraire et douche en arrivant frais le matin et bien réveillé, plus sas de décomposition au retour à la maison le soir. C’est tout bénéf ! Bon courage à tous.

Aline Brosse
26 jours il y a
Reply to  Journet

Qu’est-ce qu’un sas de décomposition ?

odette bayle
26 jours il y a
Reply to  Journet

le jour ou il tombe des trombes d’eau, comment faites vous?

ALINE DO
25 jours il y a
Reply to  odette bayle

Tu t équipes bien évidement

Coudert Andrée
26 jours il y a

bonjour
Ha! Oui le vélo c’est formidable
on se fout de qui ? du pauvre citoyen comme d’habitude
voir l’anarchie de circulation : NON RESPECT DES FEUX. SI ON ROUSPETE ON A LE DROIT AU DOIGT D HONNEUR. DONNEZ UN VELO À UNE PERSONNE ÂGÉE, BONNE IDÉE IL VA Y AVOIR DES CATASTROPHES (JOIE POUR MACRON MOINS DE RETRAITES À VERSER)
TANT QUE LES FRANÇAIS SERONT TOUJOURS INDISCIPLINÉS : IMPOSSIBLE SURTOUT À PARIS. EN PROVINCE FAIRE DU VELO LORSQU’IL PLEUT, NEIGE OU AUTRE ON S’ABRITE COMMENT ? POUR QUELQUES MILLIONS DE PARISIENS ON EMMERDE TOUTE LA FRANCE. ÇA C’EST L’ÉGOÏSME DU FRANÇAIS : CHACUN POUR SA GUEULE ET TANT QUE CELA NE CHANGERA PAS RIEN NE POURRA SE FAIRE

Sébastien
26 jours il y a

Le vélo est non polluant ? les batteries sont fabriquées avec quoi svp ? De plus les cyclistes se comportent comme des voyous ils ne respectent aucune règle de conduite. la circulation en ville c’est une jungle où les modes doux vélo trottinette considèrent que le code de la route ne s’applique pas à eux 😡😡😡

Danielle BORY
26 jours il y a
Reply to  Sébastien

Quand un plan global de circulation n’a pas été élaboré en amont, la mise en place de pistes cyclables au coup par coup et peu de temps avant les élections municipales, provoque embouteillages automobiles sur des axes déjà très chargés et mise en danger des piétons et cyclistes !

Lorenzo
26 jours il y a

Bravo pour cette analyse bien centrée sur les villes. Habitant à la campagne, à plus de 20 kms de mon lieu de travail via des petites routes ou les limitations de vitesse ne sont pas toujours respectées, je ne me vois absolument pas à vélo sur ce trajet.

Carole PAYEN
26 jours il y a

Bonjour, savez vous s’il y a toujours des réductions d’impôts sur l’achat de vélo électrique ?
Merci
Carole

Aline Brosse
26 jours il y a
Reply to  Carole PAYEN

Merci Macron !

Jimmys
26 jours il y a
Reply to  Carole PAYEN

Oui bien sûr mais tu oublies que tous les subventions de l’état sont des impôts que l’on te restitue en te faisant croit et visiblement cela fonctionne qu’elle naïveté..!

Christelle
26 jours il y a
Reply to  Carole PAYEN

Bonjour Carole,
Oui il y a toujours des réductions,il faut se renseigner en mairie.
Bonne balade

Élisabeth
26 jours il y a

Malheureusement, quels qu’ils soient, ils génèrent une nouvelle pollution : la dangerosité. Ils sont majoritaires à ne Pas respecter les feux rouges et autres règles du code de la route et être extrêmement dangereux pour les piétons. Sans parler des incivilités verbales car ils se comportent alors comme s’il étaient dans leur droit et que c’étaient les piétons qui avaient tort. Donc non, le vélo ce ne sont pas que des avantages, loin de là. Moi, ils me font peur, d’autant que bien souvent, on ne les entend ni ne le voit arriver.

Danielle BORY
26 jours il y a
Reply to  Élisabeth

Tout à fait d’accord. Les centres villes deviennent invivables pour les piétons, particulièrement pour les personnes âgées confrontées aussi aux trottinettes, skateboards dans des rues piétonnes !

Laurent GORECKI
26 jours il y a

Oui, vive le vélo: pas de code de la route, pas de stop, pas de feu rouge, même pas de sens pour circuler sur une piste cyclable. Bref, aux voitures de se débrouiller pour ne pas en bousculer un. Et comme ça, on ira livrer vos électro-ménager et vos moquettes en vélo en ville!

Babette
26 jours il y a

Cela se fait déjà et permet à des gens de monter leur petite entreprise. Avec du sens dans leur travail.

Chantrel
26 jours il y a

Merci pour cette ode aux vélos que je partage. Je roule à bicyclette depuis que j’ai 5 ou 6 ans et j’en ai maintenant 55. Cependant vous commettez une grave erreur. Le VAE n’est pas un vélo et il en est même l’opposé : il pollue (dans 20 ans que va-t-on faire de toutes ces batteries inutiles, il demande de l’électricité, il évite l’effort physique et les utilisateurs roulent beaucoup trop vite notamment en ville… bref c’est juste une nouvelle aberration moderne. La bicyclette est une invention qui se suffit à elle-même, qui dure des dizaines d’années, ne coute pas chère et garantie une santé de fer à celui ou celle qui l’utilise tous les jours, mais le capitalisme trouve cela odieux, nous n’avons plus besoin de consommer. Un vélo dure une vie avec un simple entretien annuel. Alors oui vive la bicyclette !!!

Jimmys
26 jours il y a
Reply to  Chantrel

Super le vélo moi je cours mais j’évite les villes parce que faire du vélo dans une circulation aussi dense peu générée des accidents mais aussi après plusieurs années de cette pratique urbaine je pense que c’est bon pour la forme mais pas pour les poumons? ou alors pour tout le monde ainsi que cette bande de pieds nickelés qui font la foire dans leur véhicule blinder et climatiser pendant que l’on pédale, ou les macros en vacances pour la photo.

Flanders
26 jours il y a

Bel article, belle synthèse. Mais trop de grandes villes et de metropoles (Lille par exemple) se contentent de mettre de la peinture au sol, de faire rouler les velos à contre sens ( ce qui leur permet de se targuer d’etre une ville verte) de leur mettre des « stop » pour les velos là où il y aurait une occasion de ralentir les voitures. Bref, encore du chemin à faire. Consolation, plus il y a de cyclistes, plus ils prennent conscience une fois dans leur voiture, du danger d’etre à velo !

Tailler
26 jours il y a

Vous oubliez qu’il y a des personnes âgées et des personnes handicapées. Et les bébés et les enfants en bas âges! Comment peuvent-ils circuler dans les grandes villes ?

Sandrine Henry
26 jours il y a

Merci de noter qu’on dit « à vélo » et pas « en vélo » ! on dit « en » pour les véhicules dans lesquels on peut ENtrer… soit en bus, voiture, train, mais à trottinette, vélo, skate. Notez cependant « en rollers » (les pieds entrent bien dedans).

Gub
26 jours il y a

Vous semblez opposer politique gouvernementale et regain du vélo… alors que c’est de connivence, et ce depuis des années ! Vous êtes de mèche ?!

27 jours il y a

La thérapie génique s’appelle la technologie CRISPR, a été développée aux États-Unis par deux Françaises qui ont reçu le Prix Nobel de médecine pour ces « ciseaux génétiques ». C’est une invention majeure révolutionnaire, au même titre que le transistor au XXe siècle.

Provansal
27 jours il y a

On ne peut que se réjouir de cet engouement pour le vélo. Mais car il y a un mais toutes les villes n’ont pas le même dynamisme que Strasbourg, Paris ou Grenoble , celle où je vis dans le Sud de la France qui a une population qui devrait par son âge et ses aspirations sportives s’adonner à la petite reine, n’arrive pas à construire les pistes cyclables basiques, rendant hasardeux nombre de trajets. Cela a une conséquence fâcheuse c’est que la cohabitation voiture- vélo n’est pas pensée et rouler à vélo est parfois dangereux. Les cyclistes doivent être protégés par l’utilisation de pistes ne se mêlant pas aux voies des voitures. Ces dernières doivent voir leur circulation limitée, il faut pour cela un courage politique que tout le monde n’a pas. Pour l’instant ni le président, ni le premier ministre, ni leur gouvernement n’ont montré un quelconque intérêt pour le vélo. Nous verrons la suite qui ne devrait pas tarder…

Hélène
26 jours il y a
Reply to  Provansal

Je suis d’accord avec vous pour la cohabitation voiture/vélo, c’est la même chose en Martinique. Il n’y a aucune piste cyclable ici (sauf peut-être au Lamentin vers les lycées je ne sais pas), il y a même des tas de routes où il n’y a pas de trottoir….. Et puis il y a aussi pas mal de gens qui ne savent pas monter à vélo il ne faut pas oublier cela.

1 2 3 5

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

117
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x