Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
velo

C’est si chic le vélo !

La crise sanitaire que nous traversons a provoqué des politiques radicales, comme on n’en avait plus vues en Europe depuis longtemps.

Les confinements à répétition, la fermeture des écoles lors du premier confinement, l’état d’urgence permanent, tout cela n’avait pas été connu par les générations du XXIe siècle.

Il faut remonter les siècles pour trouver la trace d’un confinement provoqué par telle ou telle peste. En France le dernier date de 1832 et une épidémie de choléra. (1)

En revanche, personne n’avait jamais connu le “pass sanitaire” ou la vaccination quasi-obligatoire.

Les thérapies géniques sont également une nouveauté.

D’ores et déjà, ce que nous avons vécu, nous fait basculer dans une époque nouvelle.

Tout a changé : la manière de faire les lois, la manière de communiquer des gouvernants, la coopération ou le mimétisme des gouvernements dans le monde, la conscience des citoyens du monde entier de dépendre d’un même système, voire d’une même oligarchie pour les plus pessimistes.

Le rapport entre gouvernants et gouvernés semble avoir changé aussi.

Personne ne fait confiance à Emmanuel Macron mais tout le monde le regarde quand il prend la parole. Ces derniers mois, il a multiplié les records d’audience ! (2)

Les habitudes ont évolué.

Parmi elles, le télétravail qui donne de la liberté dans son organisation mais peut faire perdre le sens du travail.

Enfin, les modes de transport ont changé.

C’est mon sujet du jour.

Le vélo trace son chemin

Depuis 2020, le vélo fait son grand retour. Désormais près d’un Français sur deux se déplace en bicyclette. (3)

En ville, on dit qu’il fait partie des “mobilités douces”. (4)

Il coche toutes les cases positives du moment.

Il ne pollue pas, il est bon pour la santé, il se pratique seul ou à deux. Il est convivial et facile à utiliser.

Dans de nombreuses villes, les confinements et les restrictions de circulation, liés au couvre-feu ont permis la mise en place de pistes cyclables que certains appellent les “coronapistes.” (5)

Dans la capitale française, à Paris, du Louvre à la Bastille, les vélos sont désormais légion.

Les voitures ont disparu. Elles saturent le périphérique et la proche banlieue.

Il existe même une piste cyclable entre Neuilly et la Défense qui jusque-là ressemblait surtout à une vaste autoroute urbaine à huit voies. Plus de 5700 vélos passeraient sur ce grand axe routier tous les jours. (4)

Plus de 700 km de pistes cyclables ont été dessinées ou organisées en France. Cela concerne les grandes villes, le littoral et même de nombreuses petites villes s’y sont mises.

Le vélo est à la fête !

Grenoble et Strasbourg sont en tête dans ce domaine avec 17% des trajets domicile-bureau effectués en vélo. (4)

À Bordeaux, à Nantes, à Lyon ou à Lille ou Dunkerque, le nombre de cyclistes aurait augmenté. Ils utilisent les services de vélos urbains et finissent par se racheter une bécane. (6)

Entre mai et juin 2020, la vente de deux-roues neufs a augmenté de 117% par rapport à 2019.

Par ailleurs, l’aide gouvernementale de 50 euros prévue pour 300 000 vélos a servi à plus d’un million de personnes. (7)

Certains magasins de vélo peineraient toujours à satisfaire la demande en 2021 notamment pour les réparations.

Le vélo électrique décolle

Les professionnels du secteur les appellent VAE : vélo à assistance électrique.

En 2020, ils ont représenté 45% du marché du vélo en valeur. Leur prix est en effet plus élevé que ceux des vélos classiques.

500 000 vélos électriques ont été vendus en 2020. C’est une augmentation de 12% par rapport à 2019. (8)

Reprise économique dans le monde du vélo

L’engouement en France est tel que certaines entreprises historiques comme Mercier ont décidé de revenir en France après avoir quitté le pays. (9)

Ce fabricant créé en 1919 était parti en Chine. Il ouvrira une nouvelle usine dans les Ardennes en 2022 où l’entreprise prévoit d’embaucher 120 personnes.

De même, la Manufacture française du cycle, en redressement judiciaire en 2013, a réussi à remonter la barre. Sa production de vélo est passée de 130 000 à 450 000 vélos ! (10,11)

Tous en piste !

Pendant longtemps la bicyclette était l’apanage des classes populaires avant de devenir un élément de l’identité des bobos urbains.

Désormais, 66% des cadres se déplacent à bicyclette. (3)

Les seniors s’y sont mis aussi et le nombre de femmes cyclistes a augmenté également. (4)

Du patron à l’ouvrier, tout le monde pédale.

Certains dans les côtes sont plus à l’aise que d’autres.

Quand les cyclistes font cela sans effort apparent, ni sueur, c’est qu’il s’agit d’un vélo électrique !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
117 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
jean pierre matz
15 jours il y a

Bonsoir. Et bien moi j’ai repris le vélo de route à 70 ans ! j’en ai fait beaucoup étant plus jeune ( j’allais même travailler en vélo :15 km /jour ) et l’ai remisé qq années…Et j’ai retrouvé dernièrement la joie d’être le nez au vent : quel bonheur. Faites comme moi et vous resterez plus longtemps en bonne santé !
( pas de vélo électrique :c’est trop facile, pas d’intérêt ! ).

Van Mingeroet
20 jours il y a

C’est bien le vélo..mais comment remplacer les camions ?? Titre du journal = il manque 50 ooo chauffeurs en France. Combien de camions sur les routes ?? On les fait pédaler??

Vincent
20 jours il y a

C’est marrant comme les commentaires qui vont à l’encontre de cette article ont tendance à disparaitre.. vive la manipulation, bravo @leslignesbougent !

Lili
21 jours il y a

Ok mais il serait bon que les gens à vélo ne se croient pas tout permis. Dans la vie de mes enfants, ils ont plus souvent été mis en danger par des cyclistes que par des voitures. Même dans NOTRE jardin, un vélo est passé en trombe devant ma fille d’un chemin en pente venant de la forêt, a failli renverser ma fille à pleine allure. Le type, un quinquagénaire ne s’est même pas arrêté, il a juste jeté un coup d’œil derrière lui et en à rien eu à faire d’avoir peut-être tué une enfant de 5 ans à terre et en pleurs !!!
Un autre, également une personne d’un certain âge, est passé dans un groupe de parents en train de discuter dans un parc, en plein milieu d’eux et en prime lorsque les parents ont crié, le cycliste les a insulté.
Tant d’incivilité que c’est écœurant.

Sagne
23 jours il y a

Juste rappeler que le roi de l’écologie est le piéton et qu’il n’est plus du tout respecté (quand il n’est pas bousculé ou insulté…) sur les trottoirs et dans les zones piétonnes.
Toujours plus vite, toujours plus de batteries à recycler et toujours moins de respect du code qui est le garant de la plus grande des écologies: le savoir vivre ensemble !
Sinon, cela pourrait être super !

journaux
23 jours il y a

Dans mon petit village de600 habitants ,sachant qu’il faut se déplacer de 10 , 25 , ou 50km , pour faire ses courses ou aller travailler , je serais surpris qu’il y en ait beaucoup qui le fasse en « vélo » .

pironneau
24 jours il y a

Toute ma jeunesse, dans les années 50 , je suis allée avec les autres à l’école et au lycée en vélo ( 25 km par jour car nous ne mangions pas à la cantine ! ) . Maintenant que j’ai pas loin de 80ans ,je ne fait plus de vélo , j’apprécie le confort de ma voiture . Je voudrais voir ce que feront tous ces bobos en vélo électrique à mon âge . C’est dommage je serai morte ! Les leçons de morale ,il y en a assez . Ils feraient mieux d’apprendre un orthographe correct à leurs enfants , ce qui est loin d’être le cas !

CASTRA
25 jours il y a

j’aime le vélo je le prends chaque fois que je le peux sauf pour faire de petits achats car je crains LES VOLS, nous sommes en france, pays de la délinquance en expansion grandissante.

Marie Christine Guerrini
25 jours il y a

Ben oui j’aimede tomber rais bien reprendre le vélo. J’en ai beaucoup fait étant jeune. Mais maintenant j’ai un peu peur car je n’ai plus trop d’équilibre et j’ai peur

wenger
25 jours il y a

Formidable le vélo ! mais aussi insupportable lorsque les cyclistes ne respectent pas les piétons qui les voient ne pas s’arrêter au feu rouge, rouler sur les trottoirs…c’est la loi de la jungle et le sauve-qui-peut pour les plus faibles…à quand le respect du code de la route et un minimum de civilités envers les marcheurs qui ne polluent pas mais sont agressés de tous côtés….le double sens pour eux dans les voies à sens unique est une catastrophe pour tous ceux qui subissent la dictature des deux roues encouragée par des démagogues sans scrupules.

ALAIN BOSGIRAUD
25 jours il y a

Bonjour, c’est incroyable ce que l’on peut lire sur le vélo aujourd’hui, pour peu, si l’on en crois les « journaleux » que je différencie des vrais journalistes, on croirait que le vélo a été inventé hier !!! Je me souviens que mon grand père avait souvent l’habitude de dire :  » Tout nouveau ….Tout beau  » !!! Et il avait ho combien raison, nous en reparlerons dans 4/5 ans, c’est à dire en 2025 voir 2030 au pire, et vous verrez alors ce qui aura changé !!! Là, pour l’instant, nos gouvernants ont réussi à faire croire aux citoyens « ordinaires » que tout ce qui nous arrivait était de notre faute …. Le réchauffement climatique, la pandémie de Covid 19, la mauvaise volonté des « gaulois réfractaires  » etc …etc !!! Moi j’ai la nette et désagréable impression que l’on prend les citoyens pour des « cons », excusez le mot, mais c’est la réalité, regardez donc avec les économies de nourriture, un exemple parmi bien d’autres, comme si on voulait nous préparer à l’annonce d’une mauvaise nouvelle ou à des restrictions à venir !!! En tout cas, les habitants commencent à se rendre compte que la pandémie va avoir bon dos, qu’elle va être la cause de tous nos maux, de toutes les augmentations déjà appliquées et celles à venir … Nos concitoyens vont ils gober tout cela sans réagir ??? J’en doute sincèrement !!! Mon grand père disait aussi, attention, à force de tirer sur la queue du chat, il vous mordra ….

Raphaël LUDER
25 jours il y a

Je peux vous emmener avec moi faire un peu de Vttae
Vous verrez que vous pouvez très bien être en sueur 😅

ALINE DO
25 jours il y a

Je pratique le vélo depuis mes 16 ans, j en ai 51, avec toujours autant de plaisir et de libertés de mouvements. Avec l impression de faire du bien à son corps, son mental, à la planète et à son portefeuille. Bref, que du bon. Le seul hic, le stress que cela malgré tout nous procure à cause du manque de pistes cyclables sur Marseille. Une catastrophe… Merci à nos maires qui ne se préoccupent pas du bien etre de ses citoyens.

Nicolas MONJAUZE
25 jours il y a

Cycliste du quotidien à Paris et en banlieue depuis 2006, je trouve qu’il faut plus d’arceaux en U (pas des dispositifs pour coincer les roues : c’est mauvais pour les roues) pour attacher les vélos (sauf à Montreuil, ville modèle en la matière, où il doit y avoir environ 1000 arceaux).
Et il faut surtout qu’environ 50 % des arceaux soient bien abrités contre la pluie et sécurisés contre les vols : cela doit se répandre, y compris aux abords des gares et des zones de commerces.
Enfin, un nombre important de places (y compris sécurisées) doivent être réservées aux vélos-cargos, donc avec suffisamment d’espace pour manœuvrer et accéder à des places suffisamment longues et larges.

Et il faut favoriser les possibilités de bricolage de vélo, voire de recharges de batteries.

Et encourager la recherche pour des vélos à assistance électrique fonctionnant avec des piles à combustible (hydrogène).

Audierne
25 jours il y a

Bonjour,
Malheureusement, Mercier ne s’installe plus dans les Ardennes. Projet abandonné. Cela a été annoncé dans les médias il y a au moins un mois.

Dominique ROUSSELOT
26 jours il y a

Bonjour,

Je signe nombre de vos pétitions. Votre article sur le vélo est très intéressant, mais je voudrais simplement me faire l’écho de personnes qui, comme moi, aimeraient tant en faire un élément-clé de l’évolution de leur mode de vie, mais ont tout simplement « peur ». Oui, « peur de tomber ». C’est mon cas, depuis que je suis tombée 2 ou 3 fois depuis une dizaine d’années, pour rien, mon vélo reste dans ma cave. Si seulement il avait 3 roues …. ! Si le prix des vélos à 3 roues était moins dissuasif …

Thibault Leménestre
26 jours il y a

Bonjour,
Je suis adepte du vélo depuis ma prime jeunesse.
Je réside dans un village des Hauts de France. Malheureusement la prise de conscience des bénéfices du vélo tarde à apparaître. Bon nombre utilise encore la voiture pour se rendre au centre ville distant tout au plus d’un kilomètre et les pistes cyclables disparaissent dès qu’on entre dans l’agglomération. Il y a encore du chemin pour faire évoluer les esprits alors que l’urgence frappe à nos portes!
Dans les pays du Nord (Belgique, Hollande) des myriades de vélos circulent et pourtant la météo n’est pas meilleure que chez nous.
Respect des autres, respect des générations futures, respect de nous-mêmes nous amèneront-ils à évoluer?

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

117
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x