Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
velo

C’est si chic le vélo !

La crise sanitaire que nous traversons a provoqué des politiques radicales, comme on n’en avait plus vues en Europe depuis longtemps.

Les confinements à répétition, la fermeture des écoles lors du premier confinement, l’état d’urgence permanent, tout cela n’avait pas été connu par les générations du XXIe siècle.

Il faut remonter les siècles pour trouver la trace d’un confinement provoqué par telle ou telle peste. En France le dernier date de 1832 et une épidémie de choléra. (1)

En revanche, personne n’avait jamais connu le “pass sanitaire” ou la vaccination quasi-obligatoire.

Les thérapies géniques sont également une nouveauté.

D’ores et déjà, ce que nous avons vécu, nous fait basculer dans une époque nouvelle.

Tout a changé : la manière de faire les lois, la manière de communiquer des gouvernants, la coopération ou le mimétisme des gouvernements dans le monde, la conscience des citoyens du monde entier de dépendre d’un même système, voire d’une même oligarchie pour les plus pessimistes.

Le rapport entre gouvernants et gouvernés semble avoir changé aussi.

Personne ne fait confiance à Emmanuel Macron mais tout le monde le regarde quand il prend la parole. Ces derniers mois, il a multiplié les records d’audience ! (2)

Les habitudes ont évolué.

Parmi elles, le télétravail qui donne de la liberté dans son organisation mais peut faire perdre le sens du travail.

Enfin, les modes de transport ont changé.

C’est mon sujet du jour.

Le vélo trace son chemin

Depuis 2020, le vélo fait son grand retour. Désormais près d’un Français sur deux se déplace en bicyclette. (3)

En ville, on dit qu’il fait partie des “mobilités douces”. (4)

Il coche toutes les cases positives du moment.

Il ne pollue pas, il est bon pour la santé, il se pratique seul ou à deux. Il est convivial et facile à utiliser.

Dans de nombreuses villes, les confinements et les restrictions de circulation, liés au couvre-feu ont permis la mise en place de pistes cyclables que certains appellent les “coronapistes.” (5)

Dans la capitale française, à Paris, du Louvre à la Bastille, les vélos sont désormais légion.

Les voitures ont disparu. Elles saturent le périphérique et la proche banlieue.

Il existe même une piste cyclable entre Neuilly et la Défense qui jusque-là ressemblait surtout à une vaste autoroute urbaine à huit voies. Plus de 5700 vélos passeraient sur ce grand axe routier tous les jours. (4)

Plus de 700 km de pistes cyclables ont été dessinées ou organisées en France. Cela concerne les grandes villes, le littoral et même de nombreuses petites villes s’y sont mises.

Le vélo est à la fête !

Grenoble et Strasbourg sont en tête dans ce domaine avec 17% des trajets domicile-bureau effectués en vélo. (4)

À Bordeaux, à Nantes, à Lyon ou à Lille ou Dunkerque, le nombre de cyclistes aurait augmenté. Ils utilisent les services de vélos urbains et finissent par se racheter une bécane. (6)

Entre mai et juin 2020, la vente de deux-roues neufs a augmenté de 117% par rapport à 2019.

Par ailleurs, l’aide gouvernementale de 50 euros prévue pour 300 000 vélos a servi à plus d’un million de personnes. (7)

Certains magasins de vélo peineraient toujours à satisfaire la demande en 2021 notamment pour les réparations.

Le vélo électrique décolle

Les professionnels du secteur les appellent VAE : vélo à assistance électrique.

En 2020, ils ont représenté 45% du marché du vélo en valeur. Leur prix est en effet plus élevé que ceux des vélos classiques.

500 000 vélos électriques ont été vendus en 2020. C’est une augmentation de 12% par rapport à 2019. (8)

Reprise économique dans le monde du vélo

L’engouement en France est tel que certaines entreprises historiques comme Mercier ont décidé de revenir en France après avoir quitté le pays. (9)

Ce fabricant créé en 1919 était parti en Chine. Il ouvrira une nouvelle usine dans les Ardennes en 2022 où l’entreprise prévoit d’embaucher 120 personnes.

De même, la Manufacture française du cycle, en redressement judiciaire en 2013, a réussi à remonter la barre. Sa production de vélo est passée de 130 000 à 450 000 vélos ! (10,11)

Tous en piste !

Pendant longtemps la bicyclette était l’apanage des classes populaires avant de devenir un élément de l’identité des bobos urbains.

Désormais, 66% des cadres se déplacent à bicyclette. (3)

Les seniors s’y sont mis aussi et le nombre de femmes cyclistes a augmenté également. (4)

Du patron à l’ouvrier, tout le monde pédale.

Certains dans les côtes sont plus à l’aise que d’autres.

Quand les cyclistes font cela sans effort apparent, ni sueur, c’est qu’il s’agit d’un vélo électrique !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notifier de
117 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Katia Dieschbourg
26 jours il y a

En effet, le vélo s’avère une bonne option… seulement pour les courtes distances et les personnes valides, sans gros achats à faire… bon, qui seront les prochains ostracisés, encore plus qu’aujourd’hui ? Les obèses, les diabétiques, les fumeurs, les picoleurs, les vieux plus ou moins infirmes ?

Riffaud Pierrette
26 jours il y a

Bien séduisant en théorie mais surtout réservé à des gens jeunes et en bonne santé, certes le vélo est facile à pratiquer en milieu géographiquement plat … Mais plus difficile en régions accidentées et impossible quand on avance en âge avec une perte de la mobilité et de la maîtrise de la motricité…et les vélos électriques coûtent fort cher pour beaucoup de retraités… Et pour ceux qui habitent en pleine campagne, dans des lieux isolés
Tout le monde n’habite pas à Paris. Et Paris n’est pas le centre du monde

NGUYEN
26 jours il y a

Le futur du vélo est l’hydrogène.

Colette GRISOLLE
26 jours il y a

le vélo électrique n’est pas écologique, peut-être acceptable pour les personnes affaiblies, sinon :gaspillage… Quand je vois des enfants ou des jeunes en vélo ou trottinette électrique, je pense qu’on fabrique de futurs obèses… Donc votre article est tout à fait partial?

willy
26 jours il y a

pour « les lignes bougent »
vous etes des censeurs, ne m’envoyez plus rien bande de cons!

Pimenta
26 jours il y a

Oui au vélo pour ceux qui le peuvent .. n’oubliez pas les personnes âgées ou handicapées etc.. et surtout NON aux cyclistes qui se croient tout permis et ne respectent rien , ni le code de la route ni les piétons et même pas les voitures en ville.ce sont de véritables « danger public » ..alors des que les écolos soit disant respectueux de la nature respectent d’abord les humains !!

spy.gilbert@orange.fr
26 jours il y a

Bonjour je me permets de réagir vos propos concernant le VAE . pratiquant la bicyclette depuis plus de 40ans je suis passé au VAE depuis 4ans.ceci a l’âge de80ans.je peux vous assurer qu’àpres une randonnée de 3h a 25 kmh de moyenne.cela reste.DU Sport

Patrick Pellet
26 jours il y a

1-« Depuis 2020, le vélo fait son grand retour. Désormais près d’un Français sur deux se déplace en bicyclette.  »
C’est drôle mais j’entends tout le monde pleurer parce que le carburant augmente de prix. 2-Commençons par dire « à vélo et non « en vélo ».

Diane
26 jours il y a

SVP!!! N’écrivez pas n’importe quoi!!

Le vélo est extrêmement dangereux pour ceux qui le conduisent et les autres usagers de la route, chaussée et trottoirs!!

La liste est longue d’accidents gravissimes.

Il faudrait un permis vélo, le casque obligatoire, la plaque d’immatriculation, les assurances, les voies uniquement réservées aux deux roues et autres délires types trotinettes pour adolescents égocentriques, urbains attardés!!!

Le respect du Code de la route n’est pas uniquement pour les automobilistes!!

Le conducteur de vélo roule n’importe où, n’importe comment, selon ses fantasmes immediats et incontrôlables.

Le vélo électrique avec sa vitesse augmente considérablement les fractures multiples car le poids du conducteur quand il chute devient plus lourd lors du choc.

En temps de pluie, d’orage, et de vent, le vélo électrique est meurtrier!!

Etc,..Etc..

Arrêtons l’égoïsme exacerbé des « bobos et des « Jeuns »!! nez en l’air..!!!

Les personnes qui refusent ces engins « sauvages » et non réglementés, les personnes âgées, les handicapés, les enfants, ont les parquent à la maison??

Ils ont pas le droit de sortir eux…!!??

Infame société de petits prétentieux stupides, effrayants, qui n’apportent jamais aucunes vraies solutions pérennes et constructives!!!

Les enfants paient le très lourd tribut de leurs parents sans conscience, qui les montent jusqu’à trois sur leur vélo en dépit de toutes les règles de bon sens et de protection de leur santé!!!!

ÇA S’APPELLENT DES MONSTRES!!!

Aline Gonin
26 jours il y a

Le problème c’est qu’il n’y a pas de code de la route pour les velos. Comment partager l’espace avec des gens sans foi ni loi ? Et quid de leurs vitesses inconsidérées et de leurs trajectoires non maîtrisées sur les petites route en descente ?

Stephanie LAGNEL
26 jours il y a

Il serait judicieux de prévoir des voies pour les vélos dans les villes pour sécuriser les piétons ,les vélos / circulation de véhicules…
Comme au Danemark puisque qu’on le site souvent en modèle….prévoir des stationnements sécurisés et abrités pour vélo également.
Moins polluants , favorise l’exercice physique…
Vive le velo

willy
26 jours il y a

quelle connerie, tout les escrolos bobos prennent leur bagnole dès qu’il fait froid ou qu’il pleut !!

ROBERT
26 jours il y a

SVP, arrêter d’écrire « Vélo électrique » car dans 99% des cas ce sont des vélos à assistance électrique. Ils sont tous limités à 25 KM/H,
un vélo électrique peut rouler au delà de 25 KM/H, doit avoir une carte grise, une assurance, et un casque homologué type moto.

Patricia
26 jours il y a

Bonjour, j’aimerais savoir, combien de morts et de blessés supplémentaires en ville depuis que le vélo est « à la mode »… cette info n’est absolument jamais relayée dans les médias, mais il faut en parler.
Le problème est la coexistence des automobiles, des vélos, des trottinettes et des piétons de tous âges. Circuler à pied dans Paris est devenu extrêmement dangereux …

BRUGNON BERRET
26 jours il y a

Le vélo c’est la santé. Mais pas toujours facile quand on habite à la campagne, nous n’avons pas de pistes cyclables comme les villes….. dommage ☹️

Marchal
26 jours il y a

Le vélo c’est super sauf quand il pleut, quand il fait noir ou qu’il neige

Goffinet
26 jours il y a

Des soucis de santé font que je ne peux plus me déplacer que en voiture ils faut aussi penser au PMR qui ne peuvent plus faire de vélo

petitjean francoise
26 jours il y a

Pendant que le gouvernement dérape et devient le pro du rétropédalage, les français soutenus financierement par le »quoi qu’il en coût » sautent sur des deux roues divers et variés, trotinette la terreur des piétons, vieux vélo et byciclette flambant neuve.
Le vélo électrique prend son envol, pour moi ce n’est pas nouveau je le pratique depuis dix ans. Plus de promenade harrassante. Je file comme le vent, pouvant apprécier la nature environnante. Perchée sur mon vélo et propulsée par un bon moteur électrique, j’apprécie la légèreté de mon escapade et me sent rajeunir.
Voies vertes, voies bleues etc sauf la ville ou je ne suis plus obligée d’aller.

Mireille SAMSON
26 jours il y a

Non, tout le monde ne regarde pas E.M. quand il parle à la TV. moi je zappe;
En ce qui concerne les pistes cyclables, j’aimerais en avoir d’avantage aux sorties de CONCARNEAU.

lesage régis
26 jours il y a

Le vélo électrique pour les personnes agés ou en déficit physique ok. Pour les autres ce serait bien qu’ils soient capables d’appuyer sur les pédales. Simplement parce que les batteries sont partout aujourd’hui. Est-ce ça l’avenir?

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

117
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x