Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

Est-ce la fin de l’abondance ?

Le président de la République française l’a annoncé : le temps de l’abondance et de l’insouciance est fini. (1)

Une partie de la classe politique a réagi en estimant que cette déclaration pouvait être perçue comme maladroite vis-à-vis des personnes précaires. (2)

Il est vrai que pour ceux qui n’ont rien, on ne peut pas leur en enlever davantage.

Encore que d’un endroit à l’autre, la condition des SDF varie probablement mais ce n’est pas, il me semble, le fond du débat ici.

La vraie question est de savoir si collectivement nous vivons dans l’abondance et si demain ou après-demain, cela va changer.

 

Les deux ressources sur lesquelles reposent le monde contemporain

Que veut dire avoir moins d’abondance ?

Le monde moderne s’est construit sur deux grandes ressources: le blé et le pétrole.

Depuis les années 90, le rendement du blé stagne, voire baisse. (3)

La production de pétrole, avec l’exploitation du schiste n’a pas chuté mais son coût environnemental a augmenté. (4)

Or ce coût environnemental même s’il n’est pas encore pris en compte a un coût économique sur le long terme.

Ainsi, la guerre en Ukraine n’a fait qu’augmenter la tension qui existe déjà depuis longtemps sur ces deux ressources de base.

Et donc, en effet, la période marque la fin d’une certaine abondance collective.

Un blé plus rare et un pétrole plus cher rendent les transports, la santé et l’éducation plus coûteux.

L’ensemble des services privés et publics seront plus chers.

Les impôts augmenteront comme les prix.

Ceux qui n’avaient rien n’auront rien de plus.

Ceux qui avaient peu n’auront rien.

Tous auront moins, sauf ceux qui possèdent du blé ou du pétrole…

Texte par défaut bloc 1

Le problème de l’eau douce

Le sujet est encore plus sérieux. Et il est lié aux deux autres.

L’eau, c’est la vie.

L’eau douce représente 3% du total de l’eau présente sur la surface du globe. C’est une ressource précieuse et parfois rare. (5)

L’augmentation du nombre et de l’intensité des périodes de sécheresse partout dans le monde augmente encore le risque qui pèse sur l’eau douce.

Par exemple en 2022 :

  • la Chine suffoque et peine à produire des matières premières comme le lithium faute d’eau ; (6)
  • l’Inde enregistre régulièrement des records de températures depuis quelques années. Certaines villes deviennent invivables ; (7)
  • l’Europe à connu cet été sa pire sécheresse en 500 ans ;(8)
  • l’Ouest américain a été frappé par des épisodes de sécheresse sans précédent. (9)

Cette pression climatique joue évidemment sur la production de céréales et à terme elle aura une incidence sur le pétrole de schiste qui consomme énormément d’eau. (10)

 

Des data centers qui consomment beaucoup trop d’eau

L’eau sert aussi à l’industrie.

Elle est indispensable aux centrales nucléaires.

Elle est également nécessaire aux data centers, les sites qui hébergent les milliards de données sur Internet. (11,12)

En effet, ces sites abritent des centaines d’ordinateurs géants qui produisent de fortes chaleurs.

Ils doivent être constamment refroidis.

Pour ce faire, certains utilisent des systèmes de ventilation qui utilisent beaucoup d’électricité. (12)

D’autres utilisent d’importantes quantités d’eau.

Aux Pays-Bas, cette situation a fait scandale cet été.

Un data center de Microsoft qui déclarait n’avoir besoin que de 12 à 20 millions de litres d’eau en consommait en réalité 84 millions d’après la presse locale. (11)

Or dans le même temps, des efforts importants étaient demandés à la population pour économiser l’eau pour tous.

Dans toute l’Europe, des sites semblables ont été construits et dans certains pays comme l’Irlande la population s’en inquiète.

Car ce pays compte de nombreux data centers qui consomment allègrement les réserves d’eau de l’île.

Ainsi, lorsque l’on parle d’abondance et d’efforts, ce qui compte surtout c’est de savoir qui va être ciblé et par quoi l’on va commencer.

Il est évident que, compte tenu du contexte, il est urgent de :

  • sortir de la gabegie d’ondes et d’abandonner la 5G pour tous. Il faut la réserver aux sites militaires et stratégique ;
  • réguler l’utilisation des données et leur collecte ;
  • interdire la vente d’eau douce par des grands groupes qui en profitent allègrement alors même que les personnes habitants à côté des rivières exploitées non pas forcément accès à l’eau prélevée ;
  • abandonner le plastique ;
  • investir dans une agriculture biologique, locale et durable, construite en adéquation avec les écosystèmes locaux ;
  • favoriser les filières qualité pour la viande ;
  • limiter le tourisme de masse sur certains sites ;
  • améliorer l’isolation des bâtiments et ainsi diminuer la facture d’électricité pour tous et la dépendance vis à vis du pétrole et du gaz importés ;
  • favoriser le développement d’énergies renouvelables liées à des sites de production de taille raisonnable et destinées à une consommation locale : c’est vrai pour les éoliennes, les panneaux solaires, les méthaniseurs, etc.
  • etc.

En réalité, l’ère qui s’ouvre pourrait vouloir dire un peu moins d’abondance pour certains ou certains secteurs économiques et du travail pour tout le monde. Il y a tant à faire !

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Titre bloc 2

Texte par défaut bloc 2

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.sudouest.fr/politique/emmanuel-macron/macron-previent-de-la-fin-de-l-abondance-et-de-l-insouciance-12021578.php
  2. https://www.bfmtv.com/politique/fin-de-l-abondance-pour-melenchon-macron-ne-se-rend-pas-compte-a-quel-point-ca-peut-etre-blessant_AV-202208240472.html
  3. https://agreste.agriculture.gouv.fr/agreste-web/disaron/!searchurl/4545f1a9-afe6-4c86-a141-693f2c72d550!3ff250f3-bff8-4e29-992e-196fb31f3c78/search/
  4. https://reporterre.net/L-exploitation-du-gaz-de-schiste-devaste-les-Etats-Unis
  5. https://www.activeau.fr/repartition-eau-monde.htm
  6. https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/les-matieres-premieres-a-lepreuve-de-la-secheresse-en-chine-1783590
  7. https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/secheresse-linde-en-proie-a-une-penurie-d-eau_5217169.html
  8. https://www.tf1info.fr/environnement-ecologie/l-europe-face-a-sa-pire-secheresse-depuis-500-ans-2230163.html
  9. https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/etats-unis-apres-la-secheresse-l-ouest-americain-face-a-un-risque-de-crues-exceptionnelles_5317426.html
  10. https://www.choisir.com/energie/articles/125893/quest-ce-que-le-gaz-de-schiste
  11. https://www.clubic.com/pro/entreprises/microsoft/actualite-434481-en-pleine-penurie-d-eau-les-pays-bas-en-decouvrent-la-consommation-dantesque-des-data-centers-de-microsoft.html
  12. https://blog.scaleway.com/fr/consommation-deau-dans-les-datacenters-brisons-lomerta/
S’abonner
Notification pour

86 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bernard LAFRASSE
1 année il y a

Complètement d’accord, et depuis longtemps!
Nous sommes déjà nombreux à penser ainsi, mais pas encore assez pour que le changement radical soit accepté.

Giuseppe
1 année il y a

Malheureusement il est déjà trop tard. Par contre il n’est pas trop tard pour se préparer au pire et surtout préparer les futures générations. Dans le sens de leur enseigner à survivre en milieu hostile ou tout simplement dans la nature ceux qui seront prêts survivront.

Je vous donne un conseil si je peux me permettre, lisez Henry D. Thoreau, Sylvain Tesson, Mauro Corona…

archibald deville
1 année il y a
Répondre à  Giuseppe

Entièrement d’accord avec vous !!
Il est temps d’anticiper et de se préparer.

1 année il y a

bonne Année, julien je suis d’accord avec ce que tu a écrit mais beaucoup de présidents devrait montrer l’exemple au lieu de créer des armes de guerres pour ensuite les vendre pour que certain pays les utilisent pour conquérir un bout de terrain au détriment du parti humaine car depuis que je suis né des guerres il y en toujours eu dans ce monde de brutes alors que notre terre avait toutes les richesses pour que tout le monde vivre bien voila on point de vu

1 année il y a

Ce n’est pas la fin de l’abondance pour Arnault et consorts !
Donc décidons tous ensemble qu’il n’y a pas lieu, en cette période de récession, d’être milliardaire ; décidons qu’il n’y aura plus de milliardaires et de multi millionnaires qui ne participent pas activement à la solidarité humaine, prenons tout ce qui dépasse le million d’€ chez tous ceux qui possède plus d’un million et engageons tout cet argent dans la transition écologique et sociale pour aller vers une véritable solidarité humaine internationale et permettre à tous les êtres humains de vivre dignement là où ils se trouvent !
L’argent pour un grand projet sociétal universel existe, il suffit de l’utiliser à bon escient !

Dernière modification le 1 année il y a par Laurent MARCEL
1 année il y a
Répondre à  Laurent MARCEL

D’accord avec vous Marcel mais malheureusement tous ces milliardaires ne veulent tout simplement pas partager ni faire la moindre chose pour la planète. Bien au contraire ils font tout pour la détruire en pensant être protégés par leur foutu fric . On sait depuis longtemps que les datas Center sont la pire des choses pour la planète et pourtant on continue à tout faire en dépit du bon sens. Il serait bon de revenir un peu en arrière et arrêter de tout détruire .

élisa
1 année il y a
Répondre à  Laurent MARCEL

très bien dit ….

Demaya
1 année il y a

Article très intéressant, comme d habitude . J espère que nos gouvernants qui dirigent le monde auront suffisamment de stratégies pour diminuer tous les abus. En tant que citoyenne je fais à mon niveau. Aucun effort ne doit être vain !!!

Hervé
1 année il y a

Comme il est dit dans l’article, on ne peut rien enlever à ceux qui n’ont rien. Mais on peut encore leur donner. Par exemple en supprimant les abonnements des factures d’eau, de gaz et d’électricité. Aussi, en adoptant la gratuité pour les 1ers m3 d’eau, les 1ers kwh d’électricité afin d’inviter les consommateurs à respecter les ressources.

Ma facture d’eau de 45€ht indique un abonnement de 20€ht. Cet abonnement est identique à celui de mon voisin qui consomme 10 fois plus d’eau. Je paie donc l’eau 10 fois plus cher que mon voisin qui lave sa voiture et arrose sa pelouse.

Concernant l’épuration, je ne comprends pas comment on rejette dans la Loire l’eau en sortie de station. Cette eau est considérée propre. En conséquence, elle peut servir à nettoyer les trottoirs et arroser les espaces verts. Ce qui aurait l’avantage de faire baisser la température en période de canicule.

lionel2
1 année il y a

A tous ceux qui croient que ce qui nous arrive est du à la fatalité.

« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » (Franklin Delano Roosevelt)
Le blé : la France en exporte en Égypte et ailleurs. Elle en avale des centaines de tonnes pour fabriquer de l’éthanol pour nos bagnole.

Le pétrole et ses dérivés : il est curieux de voir qu’on peut bloquer le prix du pétrole russe mais pas celui de nos « amis » saoudiens, qataris etc

L’eau : si on arrêtait de la gaspiller en faisant pousser des tomates, courgettes etc en décembre ça irait peut être mieux.(les data centers et les centrales nucléaires ne « consomment » pas d’eau comme les voitures consomment l’essence, l’eau ne fait que circuler dans leurs systèmes de refroidissement puis rejoint son cours).

L’électricité : ce sont les spéculateurs qui font monter les prix, pas les producteurs.

Et souvenez vous de ceci :
« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » (Franklin Delano Roosevelt)

Bernard
1 année il y a

Outre la gabegie internationale dénoncée en termes de ressources de toutes natures, et ses conséquences sur les peuples il faut mettre en parallèle la croissance exponentielle des fortunes profitant de cette situation soit par le biais directe du marché, soit par le biais de la banque mondiale…
Il faut aussi voir que cette situation n’est pas venue du jour au lendemain mais construite de toute pièce depuis 1945.
Je ne citerai que deux exemples dans le domaine agricole (et liés l’un à l’autre) :
1) par le prétexte d’aide les ricains on refourgués à l’Europe tous leur matériel agricole obsolète pour eux, tracteurs et machines diverses allant avec, entrainant, notamment la France, à l’agrandissement des exploitations avec pour corolaire :
2) les années 70 et les remembrements profitant aux gros exploitants en évinçant les agricultures plus petites et de proximité…
L’électricité, le pétrole, l’eau furent détournée de leur usage, privé pour l’industrialisation agricole… (entre autre)
Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autre, mais aujourd’hui on en payent (les petits) les conséquences, et l’on doit se faire sincèrement beaucoup de soucis pour l’avenir de nos descendants…
Oh je sais que j’aurai moult détracteurs, mais c’est en gros un résumé d’un vécu…

Sandré
1 année il y a

Je suis d’accord avec la liste des actions nécessaires. Mais il faudrait préciser que pour les éoliennes et les méthaniseurs, il faut les installer à une distance suffisante des habitations, ce qui n’est pas toujours le cas, loin s’en faut.

archibald deville
1 année il y a

Notre incapacité à trouver et appliquer des solutions pertinentes réside dans le fait que le problème est mondial et que personne ne dispose du pouvoir planétaire d’en imposer.
De là, mon commentaire pessimiste précédent

jaki
1 année il y a

le temps de l’abondance et de l’insouciance est fini (PAS pour ce duo). Il OSE nous dire ça, mais qu’il commence par nous le montrer au lieu de faire l’inverse, il s moque de nous ENCORE et ENCORE

Krief Odile
1 année il y a

avez vous envoyé votre article à Macron ? ne gardez pas votre vos bonnes synthèses pour vous ! partagez les aux présidents à la vue basse rendrait service a toutes les populations ! merci

Takin
1 année il y a

Tant que le monde sera régi par la cupidité de quelques uns rien ne sera possible.

DURAND
1 année il y a

Bonjour,
Tout cela nous le savions déjà….Problème : nous sommes dirigés par des gens totalement incompétents qui pensent plus à leurs carrières, à leurs futures retraites et à toutes les sommes qu’ ils vont pouvoir engranger pendant leur ( s ) mandature ( s ).
Qui plus est quand le  » président  » prend la parole c’ est pour s’ auto congratuler sans le moindre regret pour avoir appauvri le pays, vendu les fleurons de notre industrie, à perte
voir Alstom ! Pas l’ ombre d’ un regret ! TOUT EST BIEN, la vie est idyllique pour tous les français….Pire nous devrons nous sacrifier encore et encore…..STOP à tout cela il faut que nos concitoyens se réveillent ….Il est déjà bien tard !!!

Hervé
1 année il y a
Répondre à  DURAND

Malheureusement, ils savent très bien ce qu’ils font et nous (globalement), on ne veut pas le voir.

Rémy37503
1 année il y a

Bonjour
L’eau ne se consomme pas vraiment, au pire elle se pollue.
Un data center ne consomme pas d’eau, il prends de l’eau à Ta° et la rend à Tb°.
Installer des toilettes seches dans les habitats individuels, Quelle horreur ! aurait un réel impact positif.

1 année il y a

les anes écolos nous fatiguent.
La volonté de mettre le peuple en prison pour qu’il ne pollue plus, et entraver sa liberte de mouvement par tous les moyens (mais pas pour l’élite) se traduira par un 1789 d’une violence que tous les cretins islamo ecolo gauchiasses ne soupçonnent pas,, tellement ils sont sectaires et de ce fait méritent la mort que leur donnera le peuple sans l’ombre d’un jugement !!!!!!!

archibald deville
1 année il y a
Répondre à  YVES LIERLEY

Sombre prédiction mais nullement sans pertinence !

Hervé
1 année il y a
Répondre à  YVES LIERLEY

Si la violence de vos mots était utilisée pour éclairer étroitesse de leur esprit

Vich Jean-claude
1 année il y a

Excellente analyse

archibald deville
1 année il y a

Chronique d’une dérive annoncée et inéluctable pour une planète surpeuplée !

1 année il y a

Il manque plusieurs rubriques à la longue (et bonne) liste de suggestions de cet article. Voici celles que je souhaite ajouter :

  • Stabiliser la population humaine de la planète, mettre fin aux politiques natalistes
  • Enseigner dans les lycées et collèges l’écologie, sans succomber aux propagandes
  • Enseigner dans les lycées et collèges les économies énergétiques quotidiennes
  • Accepter la verticalité des constructions à usage d’habitation
1 année il y a

Bonjour Julien ,

Très bien cet article …merci
Les richesses sont très mal partagées et souvent mal acquis !
Encouragement

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

86
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x