Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Le Parlement européen vote la fin de la voiture thermique en 2035. Est-ce une bonne nouvelle ?

Mercredi 8 juin 2022, les députés européens ont voté pour qu’à partir de 2035 il n’y ait plus de voitures thermiques en Europe. (1,2)

Plus précisément, ils ont décidé qu’il ne devait plus y avoir de moteur émettant des émissions de CO2 d’ici 13 ans, ce qui revient à éliminer les moteurs thermiques. (1,2)

Fini, les moteurs diesel, essence ou même les biocarburants, voici le tout électrique !

339 députés ont voté pour, 249 contre et 24 se sont courageusement abstenus. (1)

Ces derniers prennent certainement le train pour Strasbourg et n’ont donc pas d’avis concernant la voiture !

Les uns ont défendu le climat, les autres l’industrie automobile et ses emplois.

Les débats ont été âpres.

Que diront les ministres des Etats-membres de l’Union européenne ?

Ce vote n’est cependant pas la position européenne finale.

Il faut encore que les Etats membres l’acceptent. C’est la particularité des institutions européennes, les exécutifs nationaux sont aussi législateurs au niveau européen.

La Commission européenne propose, les parlementaires votent, puis les ministres des Etats membres votent et leur vote est prépondérant. (3)

Puis, la Commission européenne s’assure que tout le monde applique la décision votée par les ministres et les députés. (3)

Le pouvoir législatif au niveau de l’UE est donc partagé entre vos ministres et les députés du Parlement européen dont l’avis est essentiellement consultatif.

Quand vos ministres disent : “c’est de la faute de l’Europe”, ne les croyez pas. C’est eux qui ont voté !

Malgré tout, cette décision du Parlement européen est historique.

Elle pourrait envoyer à la casse toutes vos voitures thermiques si les ministres nationaux suivent les députés européens.

Les médias ou du moins une bonne partie d’entre eux semblent trouver que cette décision va dans le bon sens mais est-ce le cas ? (1,2)

J’aime bien les députés européens, et je suis tout-à-fait disposé à faire des efforts pour le climat, la planète ou encore l’avenir de nos enfants mais que voulez-vous, malgré toute ma bonne volonté, j’ai des doutes sur l’importance réelle de cette décision.

Un tiers d’émissions de Gaz à effet de serre (GES) en moins depuis 2000 !

Avant toute chose, il paraît important de rappeler que les citoyens européens ont déjà fait d’incroyables efforts en 20 ans.

De 1990 à 2020, l’UE a ainsi réduit de 31 % ses émissions de GES. Comme personne ne vous félicite, je me permets de le faire à la place de ceux qui nous servent de guide.

Bravo et merci à vous chers lecteurs, qui avez participé à cette baisse !

Les citoyens européens font mieux que les objectifs fixés par leur responsable politique. (4)

Evidemment, il ne faut pas être totalement naïf, les délocalisations hors d’Europe, notamment d’entreprises industrielles ont aussi participé à cette baisse des émissions de GES et la majeure baisse observée, celle de 2020, (-10% par rapport à 2019) semble en grande partie causée par la pandémie de Covid-19.

Mais, les efforts dans le domaine de l’énergie ont aussi joué avec une augmentation substantielle de la part des énergies renouvelables un peu partout dans l’UE.

Et le transport ?

La plupart des secteurs d’activité ont baissé leurs émissions de Gaz à effet de serre (GES) sauf le transport. (4)

Cela explique sans doute pourquoi les autorités européennes ont souhaité frapper un grand coup dans ce domaine.

Car les transports représentent 25% des émissions de GES au sein de l’UE. (5,6)

Sur ces 25%, le transport routier compte pour 70%.

Les voitures, quant à elles, comptent pour 60% de ces 70%. (5,6)

Le reste vient des camions, des camionnettes et des deux roues.

Ainsi, la circulation automobile compte pour 10 à 12% du total des émissions de GES en Europe.

Production, circulation et destruction : tout compte dans l’équation !

Mais dans ce calcul, il faut prendre en compte la production, le temps de circulation puis la destruction.

Or, au niveau de la production et de la construction, les voitures électriques émettent autant que les thermiques.

Seul compte donc le temps de circulation.

Dans une étude récente menée au Japon, des scientifiques sont même arrivés à la conclusion que la stratégie la plus sûre restait de miser sur la longévité des voitures. (7)

Permettre à ces dernières de durer serait plus efficace que de passer brusquement du thermique à l’électrique !

En effet, si l’interdiction de la vente des voitures thermiques s’accompagne d’une forte croissance des voitures électriques, l’effet sur l’environnement sera, dans un premier temps, limité.

La décision du Parlement européen si elle est validée pourrait être bénéfique par rapport au GES mais à moyen terme.

Dans l’immédiat, il est probable que l’envolée des prix du pétrole en Europe soit déjà bien plus efficace pour limiter la consommation que le passage au moteur électrique…

Le tout électrique, est-ce viable ?

Le vote du parlement européen intervient exactement au moment où survient une crise des semi-conducteurs dans le secteur de l’automobile. (8)

Les semi-conducteurs sont des composés chimiques solides. (9)

Leur rôle est de conduire l’électricité dans certaines conditions mais pas dans d’autres.

Ils sont donc indispensables pour les appareils électriques comme les ordinateurs ou les voitures dotées d’électronique.

S’il est possible d’imaginer une voiture thermique avec peu d’électronique, c’est tout de même moins évident pour les voitures électriques !

Par ailleurs, si tout le parc automobile passait à l’électrique, on manquerait de batteries et de matériaux notamment de lithium pour les produire ! (10,11)

Car pour l’heure, le nombre de batteries suffit simplement à répondre à la demande actuelle.

Pour répondre à une explosion de la demande, il faudra sérieusement augmenter la production de batteries.

Ce n’est pas impossible. Mais cela demande des investissements et cela a un coût… écologique !

Une pollution chasse l’autre

La fameuse transition écologique ressemble furieusement à un passage de relais de l’industrie pétrolière à l’industrie minière, qui n’est pas exactement innocente en matière de protection de l’environnement ! (12)

Au lieu de planter des derricks, on creusera des trous ! On passe du puits à la mine et tout le monde applaudit. N’est-ce pas un peu rapide ?

Le remplacement des voitures thermiques par des voitures électriques devrait améliorer la qualité de l’air des villes. Tant mieux pour les citadins !

Cela pourrait avoir un effet sur les émissions de GES… à moyen terme. C’est un bel effort !

Mais il ne faut pas oublier que ces fameux GES ne représentent pas l’unique menace écologique du moment.

Protéger la vie : l’urgence de toutes les urgences !

Il faudrait commencer par éliminer de nos vies le plastique, l’aluminium et un grand nombre de substances chimiques qui ont sur le monde vivant un effet peut être encore plus néfaste que le CO2. (13)

Il est grand temps de :

  • sortir du monde chimique qui nous entoure,
  • cesser de consommer des médicaments à vie,
  • cesser de consommer des crèmes solaires et des cosmétiques chimiques,
  • supprimer les pesticides et autres substances cancérigènes et pathogènes de l’agriculture ;
  • protéger les abeilles, les pollinisateurs et la biodiversité ;
  • protéger les fonds marins et notamment les écosystèmes fragiles ;
  • Etc.

Répondre à tous ces enjeux passe par beaucoup d’éducation, de nouveaux projets plus respectueux de la nature et un brin de sobriété !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20220609-automobile-le-parlement-europ%C3%A9en-vote-la-fin-des-moteurs-thermiques-en-2035
  2. https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/06/08/climat-les-eurodeputes-s-opposent-a-un-texte-de-reforme-du-marche-carbone_6129406_3244.html
  3. https://www.vie-publique.fr/fiches/20326-pouvoir-executif-legislatif-et-judiciaire-au-sein-de-lunion-europeenne
  4. https://www.touteleurope.eu/environnement/les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-dans-lunion-europeenne/
  5. https://www.europarl.europa.eu/resources/library/images/20220602PHT32029/20220602PHT32029_original.jpg
  6. https://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20190313STO31218/emissions-de-co2-des-voitures-faits-et-chiffres-infographie
  7. https://www.kyushu-u.ac.jp/en/researches/view/218/
  8. http://blog-auto.autojm.fr/article-semi-conducteurs-lautomobile-en-crise,642.html
  9. https://www.journaldunet.fr/web-tech/dictionnaire-de-l-iot/1440700-semi-conducteur-definition-usages-et-raisons-de-la-penurie-de-ce-materiau/
  10. https://www.caradisiac.com/voitures-electriques-il-y-a-assez-de-ressources-pour-produire-les-batteries-pour-l-instant-195955.htm
  11. https://youmatter.world/fr/transition-energetique-plan-climat-lithium-reserves/
  12. https://www.youtube.com/watch?v=2lHTHINmNVk
  13. https://www.moncoachzerodechet.fr/le-plastique-pourquoi-est-il-dangereux/
S’abonner
Notification pour

303 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PIETRZAK
23 jours il y a

D’un coté nous devons économiser l’électricité et d’un autre coté on veut nous imposer le tout électrique !….. les citoyens sont pris pour des imbéciles !…… Nous devrions être des centaines de milliers à commenter cette information.

Astrid Mattern
1 mois il y a

Eh oui!

Bertholet
1 mois il y a

Ah l’etre Humain d’ aujourd’hui Se pense plus intelligent que les générations d’avant la 2ème guerre mondiale . Le changement climatique est là mais que faite vous de l’inclinaison de la terre qui est naturelle. Si il y a des siècles, certaines populations ont disparues, c’est similaire y avait une raison et aujourd’hui c’est à notre tour. Tout simplement . Alors tous ses écolos qui tournent en ronds , et qui font et defond , la vie des citoyens devraient s’investir sur la pollution par les produits chimiques et sur le retou aux sources avec des exploitations à tailles humaines comme ma grand mère avait et qui était sûrement plus respectueuse de la vie en général que tous ces politiciens qui nous font croire qu’on sera plus fort que la nature . Enfin réveillez-vous , ils s’en foutent c’est juste un bisness pour eux , détourner des tonnes de co2 pour engranger les tunes . Que faites vous des pays où les populations n’ont pas de quoi se soigner et qu’on va allez polluer pour prendre les matières précieuses , pour nos voitures électriques. Perso je n’en veut pas . Je ne serais pas complice de tout ça. Remettons les trains en fonction . La France était super bien équipée. Il y avait des gares dans chaque village, comme les écoles , les lavoirs et les fours à pain .ce sont tous ces gens qui se pense intelligent qui vont Nous menez à notre perte. Ou sont les transports en communs , qui desservaient le pays il y a 20 ans . On pouvait aller à Lyon par le bus quand on avait besoin . Aujourd’hui ce n’est plus possible.il faut prendre sa voiture. Et le pire , c’est au vu des conneries qu’on nous annonce, rien ne va s’arranger , mais bien au contraire . Moi , petite au JT de 13h , je voyais des températures de 36.38degres s’afficher l’été. Il faisait chaud à partir d’avril jusqu’à 0ctobre . Il y avait au total 1 orage par mois Durand cette période donc rien d’extraordinaire. Ne croyez pas que nos politiciens font de l’écologie. Mais du Bizness et à chaque loie qui passe , c’est 1 prime de milliers d’euros qui tombent sur le compte en banque de nos politiciens . C’est ça la raison qui font que Macron veut faire de l’ecologie. L’argent , l’argent et toujours l’argent

Buisson Michel
1 mois il y a
  • Les Indiens et les Chinois (25% de le population mondiale ne parlent pas de réduire leur production de CO²
  • Quand la France change de modèle de voiture, la vieille se retrouve en Afrique !
  • Certains voient un renouvellement de l’industrie automobile (consommation !) mais combien de sous-traitants sur le carreau ?
  • Quiz de la production électrique quand nos glaciers auront fondu ?
  • On nous demande d’éteindre qqes veilleuses et on va s’approvisionner en gaz de schiste américain !!!
  • Certains ont déjà trouvé la meilleure solution : une bonne pandémie à cause ou grâce au COVID et aux vaccins !!!
Marie-Pierre FROMAGEOT
1 mois il y a

Autre problème avec la voiture électrique: elle émet des microparticules par le freinage exactement comme les voitures thermiques donc moins de bruit mais toujours autant de pollution dans l’air!

gaulard
1 mois il y a

Nous avons eu jadis une voiture roulant au GPL, et ses émissions de CO2 étaient pratiquement nulles, au grand dépit du gendarme contrôleur…

Gely
1 mois il y a

Il est parfaitement impossible d’imposer les voitures électriques à tous, déjà pour son coût mais aussi parce qu’il est impossible d’avoir des bornes de recharges en nombre suffisant et….la quantité d’électricité qui serait nécessaire à TOUS !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

303
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x