Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
Share on whatsapp
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on telegram
Share on email
rouge-gorge

Votre voisin le rouge-gorge est-il passé vous voir aujourd’hui ?

Chers lecteurs,

Lorsque j’étais à l’école, on m’a appris que les dinosaures étaient morts il y a 66 millions d’années.

Une météorite aurait frappé la Terre, provoqué de grands tremblements de terre et d’innombrables éruptions volcaniques. Les entrailles de la Terre étaient en feu. Elles ont vomi une épaisse fumée qui l’a enveloppée. Et le soleil a disparu de la vue des dinosaures.

Les plantes sont mortes, puis les herbivores, puis les carnivores. Fin du T-rex.

La grande famille des théropodes 

Sauf qu’en réalité, les dinosaures ne seraient pas tout à fait morts.

Car, bien avant qu’ils ne disparaissent, le tyrannosaure avait évolué à travers d’autres espèces cousines des dinosaures1.

Et d’évolution en évolution, ces dinosaures sont devenus des oiseaux.

Ainsi, dinosaures et oiseaux sont-ils réunis par les biologistes dans une même grande famille : les théropodes1.

Une partie d’entre eux a survécu à la tragédie d’il y a 66 millions d’années. En effet, ces terribles événements n’ont fait disparaître “que” 75% des espèces végétales et animales.

Mais certaines plantes, dont la fougère, ont survécu2. Une nouvelle forme de vie est apparue. De nouvelles plantes sont venues, ainsi que des insectes, des mammifères et des oiseaux.

Mais à nouveau, les théropodes, dont fait partie le rouge-gorge de votre jardin, sont menacés.

Ce ne sont pas les feux de la Terre qui risquent de les tuer, mais le mode de vie des hommes. Parce qu’elle est chimique, polluante, mal contrôlée et mal pensée, l’activité humaine contemporaine a des effets délétères sur le monde vivant.

Et les oiseaux ne sont pas les dernières victimes de ce carnage !

L’Europe a perdu en 25 ans 600 millions d’oiseaux, soit presque la population humaine qui vit sur le continent.

Rien qu’en France, la population des oiseaux à la campagne a chuté d’un tiers en 13 ans3 !

Haro sur les pesticides !

La principale raison est l’agriculture intensive et les pesticides qu’elle utilise.

Le terme de “pesticide” est général. Il couvre en réalité de très nombreux produits.

Ce sont :

  • des herbicides qui tuent les mauvaises herbes et empoisonnent les graines que les oiseaux picorent ;
  • des fongicides qui tuent les champignons. Ils ont également une incidence sur les oiseaux ;
  • des raticides comme la bromadiolone qui tue les campagnols et les rapaces qui les mangent ;
  • des insecticides dont les plus connus sont les néonicotinoïdes qui détruisent les abeilles et tous les insectes et indirectement les oiseaux insectivores qui meurent de faim ;
  • parasiticides comme les vermifuges dont sont couverts les chevaux. Mais les parasites sont la nourriture de certains petits oiseaux…

Ces molécules chimiques épandues dans les champs en masse plusieurs fois par an sont également des perturbateurs endocriniens. Elles troublent le fonctionnement des hormones thyroïdiennes des oiseaux migrateurs qui s’en trouvent désorientés.

De nombreuses espèces d’oiseaux sont menacées par les pesticides : le chardonneret, le coucou, le milan royal et plus généralement les rapaces des champs, le pigeon ramier, la perdrix grise, l’alouette, la tourterelle des bois, les hirondelles3

Sans surprise, les régions les plus touchées sont les grandes plaines céréalières du bassin parisien.

Défendez votre propre cause !

Un sujet vous tient à cœur et vous souhaitez créer une pétition ?

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Je crée ma pétition

L’activité humaine et les pollutions multiples

S’ajoutent d’autres causes moins connues et pas assez combattues :

  • la destruction des habitats ;
  • la pollution des eaux ;
  • le réchauffement climatique ;
  • la pollution lumineuse des villes qui perturbe les oiseaux migrateurs ;
  • la présence de microplastiques dans les écosystèmes et notamment les rivières ;
  • la bétonisation des sols : chaque année des hectares entiers sont transformés en ronds points, en zones artisanales ou industrielles inutiles, en extension de routes ou de zones pavillonnaires ;
  • les éoliennes : même si le sujet est tabou chez les écologistes, la multiplication des éoliennes a un effet très négatif sur les oiseaux. Chaque éolienne tuerait chaque année 7 oiseaux en France4.

Les oiseaux, comme les abeilles, sont des sentinelles de l’environnement.

Plus petits que nous, ils subissent plus gravement les conséquences de la dégradation de la nature.

Mais, il n’y a pas de doute possible : si les oiseaux meurent aujourd’hui et que nous ne faisons rien, ce sera notre tour demain.

Il est donc urgent de prendre conscience de la situation et d’agir en faveur des oiseaux !

Oui, mais que faire ?

Voici trois idées :

1/ Consommez bio et local

Plus que jamais, il est important de consommer des aliments bio et locaux.

Bio parce que c’est bon pour votre santé et que cela limite l’usage des pesticides.

Local parce que cela évite l’importation de produits “bio” venant d’autres pays qui ne respectent pas les mêmes normes qu’en France. Cela diminue également la part d’énergie dédiée au transport.

2/ Consommez moins de viande 

Si tout le monde diminue sa consommation de viande, la demande chutera.

C’est une bonne chose car à ce jour 70% de la surface agricole française sert à produire la viande. Ce sont les élevages bien sûr mais aussi tous les champs de céréales qui servent à nourrir les bêtes. Or les protéines animales ne représentent que 20% de nos repas…

Cherchez l’erreur !

3/ Plantez des arbres

Les arbres sauveront la planète.

Parce qu’ils captent le CO2 et qu’ils rejettent de l’oxygène dans l’atmosphère, ils permettent de ralentir les effets du réchauffement climatique.

Par ailleurs ce sont des refuges naturels pour les oiseaux ainsi d’extraordinaires garde-mangers !

Même le gouvernement Trump semblait avoir compris la chose. Pourtant le mandat du Président américain n’a pas été placé sous le signe de l’écologie ! Mais le 13 octobre dernier l’administration américaine a promis de planter un billion d’arbres aux Etats-Unis, soit un million de million d’arbres5 !

Pure promesse électorale ? Ou volonté réelle de changer les choses ?

L’avenir le dira peut-être. En tout cas, Joe Biden, son probable successeur, serait bien inspiré de mettre en œuvre cette proposition.

Et les Européens devraient également aller dans ce sens !

L’important, évidemment, est de le faire intelligemment en respectant les écosystèmes locaux.

Solidairement,

Julien

P.S. : Vous avez déjà signé cette pétition ? Faites passer le message à votre entourage : transférez tout simplement cet email à vos contacts ou partagez cet article sur Facebook en cliquant ici.

P.P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

disparition oiseaux

Protégeons nos oiseaux de l’extinction

600 millions d’oiseaux européens se sont éteints en l’espace de 25 ans.

Insecticides, fongicides, ou désherbants agissent directement sur la santé des oiseaux.

Signez pour soutenir un modèle agro-écologique durable !

    Je signe la pétition   

 

Références :

  1. https://www.nouvelobs.com/sciences/20140930.OBS0720/comment-les-dinosaures-sont-devenus-des-oiseaux.html
  2. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/paleontologie-vie-repris-apres-disparition-dinosaures-65140/
  3. https://www.franceculture.fr/environnement/les-pesticides-principale-cause-de-la-disparition-des-oiseaux-en-france
  4. https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/18619-eoliennes-tueuses-doiseaux-ce-nest-pas-une-fatalite/
  5. https://www.doi.gov/pressreleases/trump-administration-furthers-commitment-one-trillion-trees-initiative

Titre bloc 1

Texte par défaut bloc 1

Titre bloc 2

Texte par défaut bloc 2
S’abonner
Notifier de
64 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Pierre verscheure
4 mois il y a

Un chat tue en moyenne 5 passereaux par an, donc autant qu’une éolienne. Nous avons mis une clochette sur le nôtre : arrêt du carnage immédiat. A méditer. 11 millions de chats en France.

Orlijot
4 mois il y a

Les canons effaroucheurs de la plaine de Montesson éloignent tous les oiseaux, petits ou grands. Et on voit souvent de grands sacs de produits chimiques ( azote peut être) au bord des champs. Je veux bien consommer local, mais je demande à savoir ce qui est aspergé sur les salades et autres légumes. Je demande à comprendre pourquoi tant de femmes ont besoin de FIV pour avoir un enfant.

margaret prevost
4 mois il y a

J’ai beaucoup de chance. J’ai un jardin en rez de chaussée d’une copropriété qui donne sur la campagne. Chez moi, pas de pesticide, des arbres, de l’herbe, résultats: des oiseaux, des rouges-gorges notamment, des papillons à la belle saison. Tous les matins, un rouge-gorge vient sous la tonnelle et pousse parfois jusque sur les marches du salon. Comme quoi, tout est possible. Il suffit de respecter la nature et elle nous le rend bien.

Eric
4 mois il y a

J’ai beaucoup de difficultés à croire qu’avec une population de 10 millards d’individus (prévue prochainement) nous arrivions à ne pas consommer et polluer plus que ce que notre mère la TERRE puisse reproduire et résorber

BOUCARD
4 mois il y a

Je suis agriculteur non BIO car je n aime pas « le vol de ce mot pour une cause qui ne l ai pas à mes yeux.» et chez moi les rouges gorges , mésanges, fauvettes, merles, pies….. sont nombreux . Par contre je protège mes cultures pour que votre croissant ou pain du matin soit bien croustillant avec un bon goût et ne vous rende pas malade (voir ergot ).
Par contre je protège mes sols et stock du carbone car sans travail du sol la faune et la flore s équilibre pour donner le couvert à la nature environnante.

Magnin
4 mois il y a

c »est trop tard…

Alain Destaebel
4 mois il y a

Merci pour toutes ces informations.
Je garde en mémoire les chiffres qui sont donnés car cela permet d’étayer mes conversations avec les personnes que je rencontre et qui ne sont pas forcément au courant, ou qui ne veulent pas l’être.
Il nous faut rester vigilants et lutter contre tous les lobbies, comme ceux, notamment, de la chasse, de la pèche, de la tauromachie et de tout ce qui contribue à ne pas respecter la vie, quelle qu’elle soit, tout ce qui ne permet pas à chaque être vivant, animal humain ou non humain, de voir ses conditions de vie et son milieu protégés.

Serrano
4 mois il y a

Oui…j’ai la chance ! Mon rouge gorge revient manger et boire tous les jours en compagnie des mésanges…il est magnifique mais si rare…!

Adam annie
4 mois il y a

J en ai un dans jardin et je le nourri entre autres tous jours. Il est magnifique

joliebrise
4 mois il y a

J’ai appris que les rouge-gorges étaient migrateurs, eux aussi. Quand vous en rencontrez un (c’est mon cas tous les jours, à chaque fois que je bricole dans le jardin -sans pesticides ni rien ça va de soi- chaque fois il y a un rouge-gorge qui vient se mêler de mes oignons) ce n’est pas le même que quinze jours avant, il a changé de territoire entre temps…

Adèle
4 mois il y a

Vous ne parlez pas de la pollution sonore. Savez vous si des études ont été réalisées sur ce sujet? Je pense pas exemple, à l’utilisation des souffleurs de feuilles et coupe fil utilisés à grande échelle depuis quelques années dans ma ville. Ces décibels supplémentaires ne doivent pas aidé à la sérénité des oiseaux.

Nègre Jean Claude
4 mois il y a

Absolument d’accord avec cette analyse, par contre vous avez oublié de citer nos « félins domestiques et sauvages » comme prédateurs naturels de tant et tant d’espèces d’oiseaux qui venaient vivre et se perpétuer autour de nos maisons.

CROS
4 mois il y a

J’ai encore un couple de rouge gorge dans mon jardin… et tous les ans une nichée de mésanges bleues… et des troglodytes et des fauvettes viennent régulièrement mais j’ai remarqué qu’ailleurs il y a de moins en moins d’oiseaux (y compris des merles et des moineaux…) Et je ne fais absolument pas confiance à macaron dans ce domaine car il ne fait rien pour la nature et s’en fiche complètement.

Bégonia
4 mois il y a

C’est bien gentil de dire mangez local et bio, c’est le moto répété à l’envie sur tous les media ou presque, mais c’est tellement insuffisant pour une dynamique de changement sur les agro-industriels. Car c’est là le véritable enjeu : on ne pourra les faire évoluer vers une autre agriculture que par une volonté politique incitative forte ! Regardez comment les lobbies sont hyper efficaces à Bruxelles…. ! Ils en sont à forcer le vivant pour fabriquer des abeilles OGM qui résisteront à leur cochonnerie de pesticides, herbicides, etc. TOUT pour continuer à polluer, vendre leurs saletés de produits chimiques ravageurs, tuer la biodiversité, imposer leurs lois aux paysans, bloquer un retour des terres vers une agricultures biologique.

Aurore MESNIL
4 mois il y a

Merci pour toutes ces précisions justes et instructives sur notre façon de vivre destructrice pour nos chers amis ailés.

Nelly
4 mois il y a

Je viens de découvrir que j’avais des rouge gorges dans mon jardin et je n’en avais jamais vu avant. Ça tombe bien… je ne mets aucun pesticide, aucun produit chimique et je nourris les oiseaux. Ils ont aussi à boire puisque j’ai un bassin d’ornement (qui sert aussi de baignoire pour les moineaux, je ne sais pas pour les autres espèces).

Jean-Yves POINAS
4 mois il y a

Révélation 11:18 « Dieu va détruire ceux qui détruisent la terre » : c’est lui qui va mettre le paradis sur terre tel que cela a été prévu à l’origine ! Impossible pour les hommes de faire quoi que ce soit : on est au bout du rouleau (au niveau économique, moral, pollution, santé) ! Etant le créateur et propriétaire de la terre, il va agir comme tout propriétaire à l’encontre de mauvais locataires ! Le premier signe : destruction des religions : Babylone la Grande ! Autre signe la guerre du roi du nord contre le roi du sud ! Avec Noë il n’y a eu que 8 survivants et à notre époque combien en restera t il ? Que l’on y croit ou pas tout le monde est dans le même panier à salade !

Reny
4 mois il y a

Bonsoir
J habite en Charentes ancienne parisienne quand jesuis arrivee a la campagne j ai de suite creer mon compost changer ma façon de vivre et de manger j ai planter plein d arbres nourrit les oiseaux utiliser la cheminée du coup j ai des touterelles des pies des ramier des chardonnerets desmesanges et des piafs et des hirondelles s installent tous les ans dans mon garage ainsi que un beau rouge gorge qui tape à ma fenêtre de cuisine je partage mon jardin avec des amis on a cree un potager une plateforme été cree « lepotager d a cote »a angouleme et je suis ravie ce n est qu’un petit geste mais si chacun fait un peu on arrivera peut etre a s en sort Vivon local

PATRICE GILLES
4 mois il y a

Je vais signer et je partage la plupart de ce qui est écrit. Par contre le pigeon ramier n’est pas une espèce menacée ou alors citez vos sources. C’est au contraire une espèce qui prolifère à l’heure actuelle. La perdrix rouge disparaît elle et certainement beaucoup d’autres espèces encore …

Murielle Heroult
4 mois il y a

J ai effacé l article par erreur. Je souhaiterais qu on me le renvoie svp
Merci
M.h

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

64
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x