Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Conquête de l’espace : est-ce un enjeu raisonnable ?

La conquête de l’espace est un vieux rêve humain.

Et Elon Musk, le milliardaire sud-africain dont les nombreuses entreprises se trouvent surtout aux Etats-Unis, souhaite ardemment devenir celui par qui la colonisation de l’espace se fera.

Dans les années 50 et 60 déjà les russes et les américains avaient lancé les débuts de l’exploration spatiale avec le spoutnik et la mission Apollo 11 avec Neil Armstrong.

Depuis, européens et chinois sont entrés dans la danse. Des sondes ont été envoyées, de multiples données collectées.

Mais nous sommes encore loin d’une première installation sur Mars.

Il s’agit cependant de la priorité d’Elon Musk. Il aimerait que d’ici 2050, plus d’un million d’habitants puissent vivre sur Mars. Il s’agit de sans aucun doute de son projet le plus ambitieux ou le plus fou… (1,2)

Avec la technologie actuelle dont son entreprise, Space X, dispose, cela suppose un invraisemblable tour de force.

Un voyage long et périlleux

D’abord, le voyage pour Mars en lui-même prendra du temps et du matériel.

SpaceX prévoit un voyage en trois étapes ::

  • Etape 1 : La première fusée est envoyée en orbite par un propulseur très puissant. Cela permet à la fusée de quitter la nature en surmontant sa gravité. Le propulseur, une fois son travail fait retombe sur Terre et est normalement récupéré. Il pourra ainsi être réutilisé. (2)
  • Etape 2 : La première fusée est ravitaillée en carburant en orbite grâce à une deuxième fusée, envoyée grâce au propulseur récupéré.
  • Etape 3 : Lors de l’étape 2, seul du carburant a été envoyé pour ne pas trop charger la fusée au moment de la faire sortir de l’orbite. Il faut donc lors de l’étape 3 la ravitailler à nouveau avec tout le matériel de recherche, de construction et la nourriture.

Une opération délicate à réaliser de très nombreuses fois

La fusée de SpaceX appelée Starship, littéralement le vaisseau des étoiles, peut emmener 100 personnes.

Pour en emmener 1 million, il faudrait envoyer 10 000 vaisseaux sans compter les fusées de rechargement en carburant ou en matériel. (1)

Pour y parvenir, SpaceX prévoit d’apprendre à maîtriser le voyage retour, ce qui permettrait de réutiliser des starships.

Par ailleurs, les planètes Terre et Mars n’ont pas la même orbite. Elles sont parfois très éloignées l’une de l’autre (400 millions de km) et parfois beaucoup plus proches (55 millions de km).

Les voyages doivent donc se faire sur la période où elles sont les plus proches. Cela arrive tous les 26 mois.

Si vous partez pour une expatriation sur Mars, le retour ne se fera pas de sitôt !

Un voyage stressant pour l’organisme humain

Même lorsque les deux planètes sont les plus proches il faut compter entre 6 et 8 mois pour faire le voyage ! (1)

Et les conditions de vol en apesanteur ne sont pas aussi simples que dans un avion !

Les astronautes d’aujourd’hui ne restent pas aussi longtemps sur la station spatiale internationale existante ! (ISS)

À défaut de gravité, il y a un risque d’affaiblissement des muscles du corps humain.

Cela veut dire que les terriens en passe de devenir martiens auraient à faire des exercices physiques tout au long du voyage.

Pour limiter tous ces problèmes, une solution serait de construire une station spatiale entre la Terre et Mars.

L’envoi de starships depuis cette station serait plus facile.

L’installation sur Mars : un vrai casse-tête !

La température sur Mars est de – 63°. (1)

La planète n’est pas, par ailleurs, protégée des radiations du soleil par une atmosphère.

Il faudrait donc créer des villes sous terre, puiser de l’eau dans les calottes glaciaires, installer des centrales solaires ou nucléaires pour produire de l’énergie. (1)

Enfin, pour que la vie puisse s’installer, il faudrait développer une agriculture locale, sous serre d’abord puis à l’air libre si les colons parvenaient à changer la surface de Mars en créant une atmosphère…

Les scientifiques les plus optimistes pensent qu’il faudrait entre 300 et 1000 années pour y parvenir. Les sceptiques pensent qu’un ou deux millions d’années ne suffiraient peut-être pas !

Est-ce un projet qui mérite d’être mené ?

Aujourd’hui la production d’un starship coûte 8 milliards de dollars ! (1)

À ce coût, il faut ajouter celui des fusées de ravitaillement, voire des starships de fret.

Il faut également ajouter le coût d’une station spatiale qui pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliards de dollars.

Le coût environnemental est également important.

Le 13 juin dernier la société SpaceX a reçu l’autorisation de la Federal Aviation Administration (FAA), de lancer ses starships en orbite à partir de son site situé dans le sud du Texas. (3)

Toutefois, il est demandé à SpaceX de limiter les effets de ses lancements sur les plages publiques et sur la faune autour de son port spatial de Boca Chica Beach. (3)

Une partie des habitants de la région est inquiète de l’effet qu’auront potentiellement tous ces voyages vers Mars sur leurs écosystèmes.

Ils demandent s’il est vraiment nécessaire de détruire leur bout de terre pour espérer constituer une colonie sur Mars.

La question n’a rien d’anodin.

C’est un projet hasardeux, coûteux et au très long cours.

La Terre a d’autres urgences à régler !

Répondre à un profond besoin humain de découverte et de conquête

Je vois tout de même les avantages de ce projet.

D’abord, c’est une quête existentielle.

L’expansion de la connaissance et l’exploration du monde font partie de la vie d’homo Sapiens.

Ce dernier a visité tous les recoins du monde.

Il lui reste encore bien des choses à apprendre sur la Terre mais cette soif intarissable de conquête mérite d’être nourrie.

À défaut, elle risquerait de se retourner vers les habitants de la Terre, qui finiraient par détruire leur planète sans même le regretter, par ennui presque.

Mais c’est aussi une occasion extraordinaire d’améliorer les connaissances humaines en matière de physique, de biologie, d’agriculture, etc.

Si la conquête de Mars nous permettait dans le même temps d’apprendre à mieux gérer les atmosphères des planètes, cela faciliterait, par exemple, le travail de gestion du climat sur Terre.

Ce n’est pas rien !

Mais nous y gagnerions peut-être aussi en préservation des espèces ou dans la lutte contre la désertification des sols, etc.

Bref, il y a certainement de bonnes choses à apprendre de cette aventure.

SpaceX peut-il y arriver ? L’avenir le dira.

Après tout, une partie de l’équipage de Christophe Colomb pensait que la Terre était plate et qu’à un moment donné, ils tomberaient tous dans le vide !

 

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.youtube.com/watch?v=gnPRis4QRkwe
  2. https://www.usinenouvelle.com/editorial/decryptage-video-comment-spacex-parvient-a-ramener-ses-boosters-sur-terre.N667619
  3. https://www.nationalgeographic.fr/espace/spacex-a-franchi-un-nouvel-obstacle-pour-le-lancement-du-starship
S’abonner
Notification pour
128 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cpn
1 mois il y a

Après détérioré notre planète et la laisser à l’abandon, on veut en explorer une autre, sans avoir fait tout ce qu’il faut pour nous racheter de nos bêtises, Et conquérir une autre planète n’a aucun intérêt, car nous n’avons pas la capacité humaine d’y vivre correctement.

Elizabeth Grandin
1 mois il y a

Je pense que cela représente des milliards dépensés au détriment de ceux qui vivent dans l’extrême pauvreté. Pour moi, c’est une honte ! L’homme a toujours voulu se construire une tour de Babel, toujours plus haut, toujours mieux, toujours plus. L’histoire se répète sans cesse. La racine de tout cela, c’est l’orgueil humain qui n’a pas de limites.

Francoise Winand
1 mois il y a

Rien ou à peu près ne va bien sur la terre ! Ne faudrait-il pas plutôt penser à résoudre nos gros problèmes sur notre terre, plutôt que de penser à se rendre sur les autres planetes.

Para
1 mois il y a

Cet article sert à justifier l’injustifiable. Il y a bien des défis coûteux à réaliser pour survivre bien sur notre planète sans jeter l’argent des contribuables par dessus les moulins d’Elon Musk .. qui ne s’appelle pas comme ça et relève de la psychiatrie.

Gloria
1 mois il y a

J’étais passionnée de la science fiction et de l’astrophysique. Aujourd’hui, je trouve que la conquête spatiale est un gaspillage d’argent et moyens. Heureusement nous n’aurons toujours pas, dans les décennies à venir, la technologie pour aller polluer et détruire des exoplanètes. Il vaudrait mieux consacrer les sommes astronomiques d’argent gaspillées dans la conquête spatiale, ainsi que dans l’archéologie; puisque le ruines du passé nous mènent nulle part, et mettre tous les moyens pour sauver notre planète où nous vivons à présent. On nous a offert le paradis, avec des animaux magnifiques. Cherchez l’intrus !

thomas
1 mois il y a

La fréquence des neurones du cœur de l’homo sapiens dépend de la fréquence de résonance de la planète terre, alors la conquête de mars est un mythe, les civilisations
ont besoin de mythes pour perdurer.

1 mois il y a

La première planète possible (comme la terre) est à une dizaine d’années lumière, soit avec notre technologie 1 ou 2 millénaires de voyage. La terre est une sorte de vaisseau spatial, qu’on a quasiment saccagé en 2 siècles,… l’homme est un super prédateur plutôt con…

Bagnasco Martine
1 mois il y a

Si tout l’argent utilisé pour la conquête spatiale était dépensé pour sauver notre pauvre planète terre, lbeaucoup de problèmes terrestres seraient résolus depuis longtemps!

Étienne
1 mois il y a

Foutaise que vos conclusions, mesure, sobriété, partage… Voilà de quoi a besoin l’humanité. Et s’adapter a la nature pas l’inverse, revenir à l’essentiel. Ces chimères technophiles ne sont qu’un détournement des vrais sujets et défis qui nous obligent, à savoir limiter les souffrances des plus fragiles et préserver un écosystème vivant et vivable.

Serge Mélisen
1 mois il y a

Que de conneries , alors que tant de monde n’ont pas le nécessaire pour vivre décemment !

Axel Halbardier
1 mois il y a

Je pense que la conquête spatial doit être rendu aux Etats, et pas laisser à des sociétés privées!

VAISBROT Bernard
1 mois il y a

Il n’y a rien à conquérir, seulement à explorer. J’ai fait de l’astrophysique et le caprice de quelques milliardaires est stupide. Que l’exploration de Mars nous rassure sur les bonnes conditions sur la Terre, tant mieux. Mais aller sur Mars, ce n’est que de l’astronautique et beaucoup de carburant brûlé. Rien à voir avec la conquête de l’Everest ou du Mont Blanc ! Qu’Elon Musk commence par là ! Toutes ces planètes où il n’y a pas d’atmosphère avec oxygène ni hydrosphère avec eau douce NE SONT PAS VIVABLES.

buissart
1 mois il y a

il faut lobotomiser musk. Il veut envoyer 23.000 satellites autour de la terre. De nuit on ne verra plus les étoiles tant le ciel sera zébré. Et pour faire ses batteries il ferme les yeyx sur les enfants exploités et qui meurent dans l’ouibli d’une vie qu’ils n(ont pas vécue.
Mais Dieu veille! Le réseau militaire ( la partie des satellites cachée) aide l’ukraine des vendeurs d’enfants aux pédophiles occidentaux à tuer des russes ui défendent les civils pesécutés et les ukronazis pour que l’occident vole le pétrole en l’achetant avec des dolars qu’ils impriment et qui ne vaut rien. La prochaine étape sera de détruire tous ces satellites pollueurs. La boucle est bouclée. On dit con comme la lune, aller sur mars ne sert à rien. Ah au fait , la nasa a lancé un appel d’offres pour envoyer une unité de production nucléaire sur la lune. Polluer l’espace sera la ligne rouge qu’il ne fallait pas franchir. S’il y a d’autres civilisations, ils vonnt venir nous « réparer ». On est surement leur création, ils vont la netteyer et en refaire une autre moin « comme le lune » que la nôtre.

Philippe Pollard
1 mois il y a

En fait il y a à mon sens une chose primordiale, savoir d’où l’on vient.
Les astrophysiciens, s’y emploient, aidés en cela par la technologie de plus en plus pointue.
Il s’y emploient et de belles manières.
La dernière en date, la mise sur orbite d’un nouveau télescope, dont la mission est de détecter les exoplanètes de notre galaxie, et cela ce limitera à ca, je pense.
Je pense, qu’il faut voir l’espace, ou l’Univers, pas dans sa conquête, mais dans sa connaissance, son exploration.
Dans à aller un jour sur une autre planète, qui ressemblerais peu ou prou à la notre, il y a encore loin de la coupe aux lèvres.
Quand on sait, à quoi correspond une année lumière, faut pas rêver, et ce sera peut être jamais.
L’autre sujet, la surpopulation, qui croît à une vitesse exponentielle, la solution ne viendra pas de l’espace, mais de notre terre, de ces occupants, la manière dont cela se fera, c’est un autre problème.
Merci de m’avoir lu.

CHARRIER
1 mois il y a

Ce n’est pas la peine d’aller sur Mars car nous n’avons rien a y faire. Notre terre est suffisante pour y loger tous ses habitants même si certains pensent que l’expansion démographique va accélérer sa perte. Elon Musk ferait bien de dépenser son argent pour sauver des gens qui ont faim. Et puis autre sujet… Est-ce que les martiens seront content de nous accueillir… les petits hommes verts feront tout pour détruire nos véhicules spatiaux….

Dernière modification le 1 mois il y a par CHARRIER
KATCHADOURIAN
1 mois il y a

PURE FOLIE !

Colibri
1 mois il y a

Je suis entièrement d’accord avec l’article, nous devons utiliser cet argent pour préserver notre environnement, notre éco système, tous les êtres vivants animaux, végétaux, minéraux et humains, de cette merveilleuse planète Terre.
Cela passera par un mode de vie différent de celui que nous suivons, très consumériste et par une limitations des naissances.
La vie dans l’espace ressemblerait à nos films de science fiction avec un manque terrible d’air pur et de Nature ressourçante et surtout ouvert à une ‘élite » digne de faire partie du programme. Je vous conseille le livre de Bernard Werber, Le Papillon des Etoiles.

RICHARD thierry
1 mois il y a

L’histoire de l’humanité montre que au temps des hommes de la préhistoire se son la recherche de ressources alimentaires qui conditionnée les populations à migrer. Plus tard ce qui a motivé la découverte du nouveau monde ses la recherche de nouvelles voies commercial avec la Chine. En cour de route on ses rendus compte que pillé les populations locales s’était plus facile et plus lucratif. Maintenant on nous vend la conquête de mars comme le rêve ultime de l’humanité mais il n’y a personnes à convertir aux joies du libéralisme, il n’y a pas de matières premières, les conditions du voyage serait une suite de problèmes a résoudre et les plus compliqué sont d’ ordre physiologique pour l’homme. Je pense que se projet n’est qu’une chimère ou alors il a d’autre objectif .
La planète X… !?

Gérard DELARUE
1 mois il y a

Qui paye ? Qui empoche ? pour le bien-être de qui ? Vous ne croyez pas qu’il y a assez de problèmes sur terre à résoudre ?

BRUNO MEURIN
1 mois il y a

Si, même si cela semble coûter cher, on sait que notre planète est condamnée à plus ou moins long terme, je pense même à « moins long terme ». Par conséquent, chercher une exo-planète ne me semble pas inutile, bien au contraire

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

128
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x