Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Conquête de l’espace : est-ce un enjeu raisonnable ?

La conquête de l’espace est un vieux rêve humain.

Et Elon Musk, le milliardaire sud-africain dont les nombreuses entreprises se trouvent surtout aux Etats-Unis, souhaite ardemment devenir celui par qui la colonisation de l’espace se fera.

Dans les années 50 et 60 déjà les russes et les américains avaient lancé les débuts de l’exploration spatiale avec le spoutnik et la mission Apollo 11 avec Neil Armstrong.

Depuis, européens et chinois sont entrés dans la danse. Des sondes ont été envoyées, de multiples données collectées.

Mais nous sommes encore loin d’une première installation sur Mars.

Il s’agit cependant de la priorité d’Elon Musk. Il aimerait que d’ici 2050, plus d’un million d’habitants puissent vivre sur Mars. Il s’agit de sans aucun doute de son projet le plus ambitieux ou le plus fou… (1,2)

Avec la technologie actuelle dont son entreprise, Space X, dispose, cela suppose un invraisemblable tour de force.

Un voyage long et périlleux

D’abord, le voyage pour Mars en lui-même prendra du temps et du matériel.

SpaceX prévoit un voyage en trois étapes ::

  • Etape 1 : La première fusée est envoyée en orbite par un propulseur très puissant. Cela permet à la fusée de quitter la nature en surmontant sa gravité. Le propulseur, une fois son travail fait retombe sur Terre et est normalement récupéré. Il pourra ainsi être réutilisé. (2)
  • Etape 2 : La première fusée est ravitaillée en carburant en orbite grâce à une deuxième fusée, envoyée grâce au propulseur récupéré.
  • Etape 3 : Lors de l’étape 2, seul du carburant a été envoyé pour ne pas trop charger la fusée au moment de la faire sortir de l’orbite. Il faut donc lors de l’étape 3 la ravitailler à nouveau avec tout le matériel de recherche, de construction et la nourriture.

Une opération délicate à réaliser de très nombreuses fois

La fusée de SpaceX appelée Starship, littéralement le vaisseau des étoiles, peut emmener 100 personnes.

Pour en emmener 1 million, il faudrait envoyer 10 000 vaisseaux sans compter les fusées de rechargement en carburant ou en matériel. (1)

Pour y parvenir, SpaceX prévoit d’apprendre à maîtriser le voyage retour, ce qui permettrait de réutiliser des starships.

Par ailleurs, les planètes Terre et Mars n’ont pas la même orbite. Elles sont parfois très éloignées l’une de l’autre (400 millions de km) et parfois beaucoup plus proches (55 millions de km).

Les voyages doivent donc se faire sur la période où elles sont les plus proches. Cela arrive tous les 26 mois.

Si vous partez pour une expatriation sur Mars, le retour ne se fera pas de sitôt !

Un voyage stressant pour l’organisme humain

Même lorsque les deux planètes sont les plus proches il faut compter entre 6 et 8 mois pour faire le voyage ! (1)

Et les conditions de vol en apesanteur ne sont pas aussi simples que dans un avion !

Les astronautes d’aujourd’hui ne restent pas aussi longtemps sur la station spatiale internationale existante ! (ISS)

À défaut de gravité, il y a un risque d’affaiblissement des muscles du corps humain.

Cela veut dire que les terriens en passe de devenir martiens auraient à faire des exercices physiques tout au long du voyage.

Pour limiter tous ces problèmes, une solution serait de construire une station spatiale entre la Terre et Mars.

L’envoi de starships depuis cette station serait plus facile.

L’installation sur Mars : un vrai casse-tête !

La température sur Mars est de – 63°. (1)

La planète n’est pas, par ailleurs, protégée des radiations du soleil par une atmosphère.

Il faudrait donc créer des villes sous terre, puiser de l’eau dans les calottes glaciaires, installer des centrales solaires ou nucléaires pour produire de l’énergie. (1)

Enfin, pour que la vie puisse s’installer, il faudrait développer une agriculture locale, sous serre d’abord puis à l’air libre si les colons parvenaient à changer la surface de Mars en créant une atmosphère…

Les scientifiques les plus optimistes pensent qu’il faudrait entre 300 et 1000 années pour y parvenir. Les sceptiques pensent qu’un ou deux millions d’années ne suffiraient peut-être pas !

Est-ce un projet qui mérite d’être mené ?

Aujourd’hui la production d’un starship coûte 8 milliards de dollars ! (1)

À ce coût, il faut ajouter celui des fusées de ravitaillement, voire des starships de fret.

Il faut également ajouter le coût d’une station spatiale qui pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliards de dollars.

Le coût environnemental est également important.

Le 13 juin dernier la société SpaceX a reçu l’autorisation de la Federal Aviation Administration (FAA), de lancer ses starships en orbite à partir de son site situé dans le sud du Texas. (3)

Toutefois, il est demandé à SpaceX de limiter les effets de ses lancements sur les plages publiques et sur la faune autour de son port spatial de Boca Chica Beach. (3)

Une partie des habitants de la région est inquiète de l’effet qu’auront potentiellement tous ces voyages vers Mars sur leurs écosystèmes.

Ils demandent s’il est vraiment nécessaire de détruire leur bout de terre pour espérer constituer une colonie sur Mars.

La question n’a rien d’anodin.

C’est un projet hasardeux, coûteux et au très long cours.

La Terre a d’autres urgences à régler !

Répondre à un profond besoin humain de découverte et de conquête

Je vois tout de même les avantages de ce projet.

D’abord, c’est une quête existentielle.

L’expansion de la connaissance et l’exploration du monde font partie de la vie d’homo Sapiens.

Ce dernier a visité tous les recoins du monde.

Il lui reste encore bien des choses à apprendre sur la Terre mais cette soif intarissable de conquête mérite d’être nourrie.

À défaut, elle risquerait de se retourner vers les habitants de la Terre, qui finiraient par détruire leur planète sans même le regretter, par ennui presque.

Mais c’est aussi une occasion extraordinaire d’améliorer les connaissances humaines en matière de physique, de biologie, d’agriculture, etc.

Si la conquête de Mars nous permettait dans le même temps d’apprendre à mieux gérer les atmosphères des planètes, cela faciliterait, par exemple, le travail de gestion du climat sur Terre.

Ce n’est pas rien !

Mais nous y gagnerions peut-être aussi en préservation des espèces ou dans la lutte contre la désertification des sols, etc.

Bref, il y a certainement de bonnes choses à apprendre de cette aventure.

SpaceX peut-il y arriver ? L’avenir le dira.

Après tout, une partie de l’équipage de Christophe Colomb pensait que la Terre était plate et qu’à un moment donné, ils tomberaient tous dans le vide !

 

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.youtube.com/watch?v=gnPRis4QRkwe
  2. https://www.usinenouvelle.com/editorial/decryptage-video-comment-spacex-parvient-a-ramener-ses-boosters-sur-terre.N667619
  3. https://www.nationalgeographic.fr/espace/spacex-a-franchi-un-nouvel-obstacle-pour-le-lancement-du-starship
S’abonner
Notification pour

128 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
2 mois il y a

Bonjour,
Même si la conquête de notre système solaire vous semble une illusion, c’est pourtant bien la seule solution pour éviter un holocauste de notre humanité qui ne pense qu’à s’entretuer au lieu de s’unir pour cette conquête qui est certainement plus profitables pour notre planète. Nos dirigeant ne pensent qu’a leurs carrières et se foutent bien pas mal qu’il y ait des millions de morts, que ce soit par la guerre, la famine ou encore les maladies mortelles. Oui, cela est plus que vital pour l’humanité. Au lieu de mettre des milliards dans des canons ou des ogives nucléaires, il vaudrait mieux les mettre dans un un projet qui est et devra t’être notre avenir.

Vitalvi
2 mois il y a

Nous avons tant déjà à faire sur Terre. Réinvestissons cet argent à penser & construire un monde plus équilibré, respectueux du vivant. Faisons en sorte que chaque personne puisse manger, dormir, avoir un toit, se réjouir.  » Vivre simplement, pour que d’autres, simplement, puissent vivre. » Gandhi

LAUDET FRANCOIS
2 mois il y a

Cet article est truffé d’erreurs et de mensonges, mais surtout il nous parle de « coloniser » Mars, alors que dans un avenir proche, il s’agit seulement de « l’explorer ». Elon Musk est un milliardaire cinglé et arrogant, soit, mais c’est grâce à lui (et à d’autres) que la science avance. Il n’y aura aucune colonie sur Mars avant plusieurs siècles. En revanche, une mission d’exploration de 6 ou 8 personnes est tout à fait possible avant 2050. Lisez donc le livre de l’ingénieur Robert Zubrin, « Cap sur Mars », qui explique parfaitement bien comment s’y prendre et pour un coût nettement inférieur à celui annoncé dans l’article. Ne soyons pas naïfs, renoncer à l’exploration spatiale ne permettrait pas de nourrir les populations qui meurent de faim. Tout l’argent filerait dans la poche des militaires et des oligarques, sans parler des politiciens corrompus. Du reste, les problèmes de notre planète ne seront pas résolus par les milliards de dollars d’Elon Musk, mais par une vraie volonté politique de tous les gouvernements du monde. Autant dire que ce n’est pas gagné, alors ne boudons pas notre plaisir de voir des humains marcher à nouveau sur la Lune (des Chinois?) et peut-être un jour, sur Mars. Merci de m’avoir lu.

de Corbiac
2 mois il y a

En fait l’espace vide et le globe sont des illusions maçonico/jesuito/luciferiennes.
Aucun des deux n’existe. La terre est infiniment plate et elle ne flotte pas dans l’espace. La Terre est la base de notre univers, immobile. C’est le Firmament qui tourne au dessus de nous.
Quelques recherches sur le sujet ne vous feraient pas de mal.

Nils
2 mois il y a

je souscris à 1000% à l’objecif de préservation de notre terre comme mentionné par Libellule!
Et gaspiller tous ces ressources aujourd’hui pour avoir peut-être aucun retour pour notre vie sur terre. Même déplacement un million d’habitants est insignifiant et rid..par rapport à la population actuelle. Donc même si à très très longterme ceci est une solution de survie, elle ne le sera pour une infime partie de la population, enfin vous voyez le tableau..
Et notre terre est si belle, rien à voir avec Mars .. vivre sous terre .. j’en ai aucun envie.
Revenons à l’essentiel de la vie sur terre, la vie ensemble pour nous tous ensemble. Mettons de côté un maximum de nos gadgets qui nous empoisonnent notre vie dans les deux sens du mot. Toute notre capacité de créer, trouver des solutions simples et saines, c’est cela note challenge. Faire des usines à gaz c’est facile, faire des choses simples est beaucoup plus dur!! (étant designer de produits j’en fais l’expérience tous les jours).
Merci à tous à contribuer à ces discussions et de créer le progrès du bien-être, bien vivre sur terre pour tous.

Jean-Luc
2 mois il y a

Franchement, rêver d’aller coloniser une autre planète pendant que nous sommes en train de pourrir la notre, c’est vraiment glauque !!! Et même si le projet d’Elon Musk aboutissait et qu’il parvienne à installer une colonie sur Mars, quid des pauvres couillons qui vont rester sur une planète Terre dévastée, brûlée par des températures insoutenables, assoiffée par la disparition de l’eau potable, ravagée par des ouragans, des pluies diluviennes, des orages de grêle terribles, des inondations catastrophiques, et parcourue par des populations aux abois fuyant ces cataclysmes et tentant de survivre en essayant de se réfugier dans les zones moins polluées et moins ravagées…

Peut-être serait-il plus sain et plus intelligent d’utiliser cette fortune à réformer notre industrie et notre civilisation pour les rendre moins destructrices, et pour tenter de préserver la planète que nous avons sous nos pieds avant d’aller en chercher une autre dans le ciel !?

Le projet d’Elon Musk s’inscrit dans le droit chemin de ce qui mène notre planète à sa perte, c’est à dire la consommation à outrance, le toujours plus, toujours plus loin, toujours plus fort, toujours plus, toujours plus… On a pourri notre planète, c’est pas grave, on la jette et on en prend une autre !

Je ne suis pas contre la science, ni contre le progrès, si celui-ci va dans le sens du bien-être du plus grand nombre, s’il est conçu comme un bien commun, et pas comme une source d’enrichissement d’une minorité au détriment de l’humanité.

Donc je souhaite qu’on mette les moyens nécessaire à la préservation de notre planète pour la garder vivable pour les humains, plutôt que pour aller construire une colonie martienne pour une poignée de privilégiés…

Véro Lécolo
2 mois il y a

Du gros n’importe quoi, cette conclusion optimiste sur le besoin de conquérir une autre planète. La terre est notre seule patrie, c’est même un paradis de beauté et d’intelligence.

Pour certains vaniteux et aveugles ça ne suffit pas; l’herbe serait plus verte ailleurs avec des écarts de températures insoutenables pour les humains et un taux de radioactivité mortel. C’est d’ailleurs pourquoi il n’y a pas d’herbe là-bas !

Le problème, c’est que quelque soit le délire ayant une visibilité médiatique, il y a toujours des idiots pour applaudir !

Je pense que la place de Musk est en hôpital psychiatrique.

Pour répondre à Henri Pierre qui justifie la conquête de l’espace en comparant avec l’extension de territoire orchestré par les fourmis, si vous connaissez des fourmis qui investissent pour aller sur Mars donnez nous l’adresse , il faudra aller les calmer.

Nicole Dejolier
2 mois il y a

Elon Musk’ s project is a scandal !
All that money could be used to alleviate the misery on this planet.

Anatole
2 mois il y a

Bonjour,
Je me permets également une réaction sur ce sujet.
Envoyer des colons sur mars (ou toute autre planète ou vaisseau) reviendrait à proposer à des familles entières (éventuellement plusieurs générations), d’aller s’enfermer dans un réseau de bunkers sous-terrains sur Terre. Qui souhaiterait un tel avenir ? C’est ridicule, insensé, scandaleux. Avec un regard rigoureux, une vraie démarche scientifique, on arrive à ces conclusions en quelques heures.
Par ailleurs, l’énergie et les ressources terrestres à mettre en œuvre pour un tel projet sont à l’opposé des économies d’énergie urgentes que nous devons réaliser aujourd’hui sur Terre.
En tant que scientifique, je suis tout à fait pour la recherche en général, l’exploration spatiale… Mais réalisées par des professionnels, avec des moyens raisonnables qui ne mettent personne en danger (sauf quelques astronautes préparés). Or SpaceX sature le ciel nocturne de satellites qui empêchent justement l’observation précise du ciel (cf. Aurélien Barrau) et la dégradation de la région de Boca Chica Beach serait incontournable dans le projet que vous décrivez.
J’ai moi-aussi grandi avec Starwars que j’ai adoré, mais soyons sérieux : George Lucas est un grand réalisateur, pas un grand astrophysicien. Ces films de science fiction devraient plutôt alerter sur un avenir non souhaitable plutôt que donner envie de s’enfermer dans des bunkers en béton.
Lorsque l’Homme tente de copier la Nature par sa technologie, il le fait cent fois moins bien, avec grossièreté, par l’utilisation de ressources non renouvelables… Comparez un panneau photovoltaïque et un arbre, ou une libellule et un drone (cf. Gilles Boeuf / émission : Des fleuves à l’océan, itinéraire d’un plastique ravageur).
Ces analyses nous invitent surtout à une grande modestie.
De la démarche scientifique, oui, accompagnée de mesure, de raison et de respect de l’environnement.
Soyons sérieux.
Anatole
PS : J’aime beaucoup les articles de Julien sur les lignes bougent ! Mais ici j’ai été choqué par un certain enthousiasme à ce délire mégalomane de Musk et sa comparaison à Christophe Colomb.

Hug
2 mois il y a

Les politique mises en place mondialement permettent à quelques personnes de s’enrichir sans limites en créant une inégalité croissante. Nous sommes dans des situations absurdes et certainement destructrices.

Jean Marc MEYSONNET
2 mois il y a

Lorsqu’Homo Sapiens (l’Homme « Sage » au sens « savant ») s’est développé sur Terre en Afrique orientale il y a environ 100 000 ans, il existait 6 espèces différentes d’humains sur d’autres territoires (le plus connu étant Néanderthal). Avec sa frénésie de conquêtes et de découvertes, l’Homo Sapiens a exterminé les 5 autres espèces. Depuis, il s’extermine lui-même en fonction de critères religieux, culturels, sexuels, pécuniaires et farfelus édictés par des leaders fous que les peuples soumis suivent aveuglément.
On peut croire que l’avenir passe par l’exode spatial. C’est un leurre. Où qu’il soit, l’Homo Sapiens continuera à malmener son environnement et ses semblables. C’est dans sa nature, dans ses gènes.
Tout le monde a pourtant conscience que la priorité, c’est de gérer la Terre et ses ressources, qui sont potentiellement suffisantes pour une vie sereine. Mais on continue à gaspiller mortellement ces ressources pour le profit de quelques uns et au nom de la sacro-sainte « croissance », cette course en avant sans fin, cette quête d’un « toujours plus » qui nous pousse vers un précipice annoncé et évident.
Le projet d’Elon Musk en est un exemple flagrant.
Le seul espoir de l’Humanité est d’évoluer vers une forme plus intelligente. Un « Homo Sophus », c’est à dire « philosophiquement sage » et pas seulement « savant ».
Mais est-ce possible ?…

Daniel
2 mois il y a

Il faut se croire immortel et tout puissant pour vouloir réaliser un tel projet!

urbano GAVE
2 mois il y a

du grand n’importe quoi !! un caprice d’autiste gâté !!!!

RESNOUS
2 mois il y a

Déjà ces abrutis d’humains uniquement préoccupés à semer la désolation et le désordre permanents et à massacrer les « autres espèces » sans vergogne en réduisant de façon drastique leurs territoires pour bétonner un max pour loger et produire des biens pour cette engeance d’homo sapiens TOUJOURS PLUS NOMBREUSES… ALors qu’aucun, absolument aucun de sabrutis vérolés que sont TOUS les dirigeants du monde trop préoccupés à PILLER leur pays…. comme le notre, un véritable TROUD…. qui ne dirige NOTRE BEAU PAYS qu’avec des outils immondes dont: Les mensonges, les affabulations, les manipulations, les mystifications et les promesses jamais tenues n’a aucun scrupules et même pire, il a osé ce qu’aucun avant lui (même pas le grand c…. qui allait massacrer des fauves en Afrique et en recevant des diamants pour sa mégère!!!); diviser PAR 5 le montant du permis d’assassiner NOS merveilleuses CRÉATURES ANIMALES! Car son pote l’ignoble lobbyiste des armes et de ce loisir immonde pratiqué par des demeurés arriérés. Voila un des pires des sale en….qui poursuit son travail de destruction, la Nature, les CRÉATURES ANIMALES, l’emposoinnement de la terre car il permet aux mecs-souvent d’ailleurs des potes à lui qui aiment massacrer!- cultivant cette dernière, les horreurs perpétrés par des abrutis de la pire espèce qui piègent les oiseaux (déjà certaines espèces ont disparues!) à la glu et ces MERVEILLEUSES CRÉATURES meurent en agonisant des heures et parfois des jours entier..Alorts que BNruxelles l’avait intyerrdit, lui il l’a rétabli cet infâme individu!! Et puis bien sûr « l’histoire » du covid 19 dont il a pris soin de classer « SECRET DÉFENSE » tout ce qui concerne la gestion de cette pandémie très mystérieuse car on peut se demander si cela ne serait pas un complot perpetré par la grande majorité des dirigeants….? Donc, pour beaucoup de ces têtes d e c… de dirigeants, ils ont déjà un œil sur l’espace afin d’aller polluer d’autres planètes ces sales c… d’humains.. Mais p… allez-vous poursuivre votre travail de destruction tas de sales en…de m……! On vous aprecé à jour alors cassez vous sur une autre planète définitivbement et tout de suite, ça fera des vacanes à la NATUIRE et à NOS MERVEILLEUSES CVRÉATURES QPURES ET INNOCENTES alors que vous, vous n’êtes que des sales trafiquants de la réalité!!!

Sylvain
2 mois il y a

Quelle utopie!
Mars est trop prés du soleil pour que ce soit vivable!
On ferais mieux de dépenser l’argent pour sauver la Terre et tous ses habitants (animaux, plantes, …)

Scherrer
2 mois il y a

Il serait temps que nos milliardaires aient la tête sur les épaules. Qu’ils utilisent leurs fortunes pour sauver notre magnifique terre.
L’humain n’est même pas capable de maîtriser la natalité trop importantes (stop aux familles de plus de 2 enfants) , les épidémies, les incendies et toutes les catastrophes naturelles.
Sauvons nos forêts et nos océans.
Sauvons la biodiversité et les animaux.

jeanclaude celestin
2 mois il y a

Dieu à créer l’Homme pour vivre sur la Terre Bénie avec toute sa Famille
Nous devons profiter de respirer l’Air de la Vie pour pouvoir la perpétuer
Ne soyons pas égoïste surtout, mais tendre la main à l’autre
Ce serait déjà une Victoire pour l’Humanité

2 mois il y a

Des millions de gens meurent de faim, la méditerranée charrie les corps des réfugiés politiques et climatiques, etc…après quoi courent ces hommes pétris de dollars et d’orgueil ? Les tribus indiennes exterminées par leurs ancêtres étaient bien plus intelligentes qu’eux

Mandra Gore
2 mois il y a

Vu ce qu’il se prépare sur terre il est évident qu’il vaut mieux tenter de sauver notre « maison » que d’aller voir ailleurs. Entre l’envie des scientifiques et ultra riches je pense que la raison l’emporte c’est une question de bon sens

Olivier Bodenmann
2 mois il y a

On bousillé notre planète et on veut s’installer sur Mars… avant d’y songer il faudrait déjà gérer correctement notre Terre au lieu de la détruire. De plus, construire tous ces vaisseaux va encore aggraver la pollution et gaspiller énormément de ressources dont nous aurons besoin pour des buts plus urgents !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

128
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x