Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email

Conquête de l’espace : est-ce un enjeu raisonnable ?

La conquête de l’espace est un vieux rêve humain.

Et Elon Musk, le milliardaire sud-africain dont les nombreuses entreprises se trouvent surtout aux Etats-Unis, souhaite ardemment devenir celui par qui la colonisation de l’espace se fera.

Dans les années 50 et 60 déjà les russes et les américains avaient lancé les débuts de l’exploration spatiale avec le spoutnik et la mission Apollo 11 avec Neil Armstrong.

Depuis, européens et chinois sont entrés dans la danse. Des sondes ont été envoyées, de multiples données collectées.

Mais nous sommes encore loin d’une première installation sur Mars.

Il s’agit cependant de la priorité d’Elon Musk. Il aimerait que d’ici 2050, plus d’un million d’habitants puissent vivre sur Mars. Il s’agit de sans aucun doute de son projet le plus ambitieux ou le plus fou… (1,2)

Avec la technologie actuelle dont son entreprise, Space X, dispose, cela suppose un invraisemblable tour de force.

Un voyage long et périlleux

D’abord, le voyage pour Mars en lui-même prendra du temps et du matériel.

SpaceX prévoit un voyage en trois étapes ::

  • Etape 1 : La première fusée est envoyée en orbite par un propulseur très puissant. Cela permet à la fusée de quitter la nature en surmontant sa gravité. Le propulseur, une fois son travail fait retombe sur Terre et est normalement récupéré. Il pourra ainsi être réutilisé. (2)
  • Etape 2 : La première fusée est ravitaillée en carburant en orbite grâce à une deuxième fusée, envoyée grâce au propulseur récupéré.
  • Etape 3 : Lors de l’étape 2, seul du carburant a été envoyé pour ne pas trop charger la fusée au moment de la faire sortir de l’orbite. Il faut donc lors de l’étape 3 la ravitailler à nouveau avec tout le matériel de recherche, de construction et la nourriture.

Une opération délicate à réaliser de très nombreuses fois

La fusée de SpaceX appelée Starship, littéralement le vaisseau des étoiles, peut emmener 100 personnes.

Pour en emmener 1 million, il faudrait envoyer 10 000 vaisseaux sans compter les fusées de rechargement en carburant ou en matériel. (1)

Pour y parvenir, SpaceX prévoit d’apprendre à maîtriser le voyage retour, ce qui permettrait de réutiliser des starships.

Par ailleurs, les planètes Terre et Mars n’ont pas la même orbite. Elles sont parfois très éloignées l’une de l’autre (400 millions de km) et parfois beaucoup plus proches (55 millions de km).

Les voyages doivent donc se faire sur la période où elles sont les plus proches. Cela arrive tous les 26 mois.

Si vous partez pour une expatriation sur Mars, le retour ne se fera pas de sitôt !

Un voyage stressant pour l’organisme humain

Même lorsque les deux planètes sont les plus proches il faut compter entre 6 et 8 mois pour faire le voyage ! (1)

Et les conditions de vol en apesanteur ne sont pas aussi simples que dans un avion !

Les astronautes d’aujourd’hui ne restent pas aussi longtemps sur la station spatiale internationale existante ! (ISS)

À défaut de gravité, il y a un risque d’affaiblissement des muscles du corps humain.

Cela veut dire que les terriens en passe de devenir martiens auraient à faire des exercices physiques tout au long du voyage.

Pour limiter tous ces problèmes, une solution serait de construire une station spatiale entre la Terre et Mars.

L’envoi de starships depuis cette station serait plus facile.

L’installation sur Mars : un vrai casse-tête !

La température sur Mars est de – 63°. (1)

La planète n’est pas, par ailleurs, protégée des radiations du soleil par une atmosphère.

Il faudrait donc créer des villes sous terre, puiser de l’eau dans les calottes glaciaires, installer des centrales solaires ou nucléaires pour produire de l’énergie. (1)

Enfin, pour que la vie puisse s’installer, il faudrait développer une agriculture locale, sous serre d’abord puis à l’air libre si les colons parvenaient à changer la surface de Mars en créant une atmosphère…

Les scientifiques les plus optimistes pensent qu’il faudrait entre 300 et 1000 années pour y parvenir. Les sceptiques pensent qu’un ou deux millions d’années ne suffiraient peut-être pas !

Est-ce un projet qui mérite d’être mené ?

Aujourd’hui la production d’un starship coûte 8 milliards de dollars ! (1)

À ce coût, il faut ajouter celui des fusées de ravitaillement, voire des starships de fret.

Il faut également ajouter le coût d’une station spatiale qui pourrait s’élever à plusieurs centaines de milliards de dollars.

Le coût environnemental est également important.

Le 13 juin dernier la société SpaceX a reçu l’autorisation de la Federal Aviation Administration (FAA), de lancer ses starships en orbite à partir de son site situé dans le sud du Texas. (3)

Toutefois, il est demandé à SpaceX de limiter les effets de ses lancements sur les plages publiques et sur la faune autour de son port spatial de Boca Chica Beach. (3)

Une partie des habitants de la région est inquiète de l’effet qu’auront potentiellement tous ces voyages vers Mars sur leurs écosystèmes.

Ils demandent s’il est vraiment nécessaire de détruire leur bout de terre pour espérer constituer une colonie sur Mars.

La question n’a rien d’anodin.

C’est un projet hasardeux, coûteux et au très long cours.

La Terre a d’autres urgences à régler !

Répondre à un profond besoin humain de découverte et de conquête

Je vois tout de même les avantages de ce projet.

D’abord, c’est une quête existentielle.

L’expansion de la connaissance et l’exploration du monde font partie de la vie d’homo Sapiens.

Ce dernier a visité tous les recoins du monde.

Il lui reste encore bien des choses à apprendre sur la Terre mais cette soif intarissable de conquête mérite d’être nourrie.

À défaut, elle risquerait de se retourner vers les habitants de la Terre, qui finiraient par détruire leur planète sans même le regretter, par ennui presque.

Mais c’est aussi une occasion extraordinaire d’améliorer les connaissances humaines en matière de physique, de biologie, d’agriculture, etc.

Si la conquête de Mars nous permettait dans le même temps d’apprendre à mieux gérer les atmosphères des planètes, cela faciliterait, par exemple, le travail de gestion du climat sur Terre.

Ce n’est pas rien !

Mais nous y gagnerions peut-être aussi en préservation des espèces ou dans la lutte contre la désertification des sols, etc.

Bref, il y a certainement de bonnes choses à apprendre de cette aventure.

SpaceX peut-il y arriver ? L’avenir le dira.

Après tout, une partie de l’équipage de Christophe Colomb pensait que la Terre était plate et qu’à un moment donné, ils tomberaient tous dans le vide !

 

Solidairement,

Julien

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

Références 

  1. https://www.youtube.com/watch?v=gnPRis4QRkwe
  2. https://www.usinenouvelle.com/editorial/decryptage-video-comment-spacex-parvient-a-ramener-ses-boosters-sur-terre.N667619
  3. https://www.nationalgeographic.fr/espace/spacex-a-franchi-un-nouvel-obstacle-pour-le-lancement-du-starship
S’abonner
Notification pour

128 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Monique B
2 mois il y a

Il y a sans doute mieux à faire que ka conquête spéciale quand on voit le coût alors que ka planète terre est en danger que des hommes meurent de faim encore en 2022. Non je ne suis oasxppur

Chantal
2 mois il y a

Je pense que c’est un projet d’une certaine pseudo virilité….soit des hommes sans créativité mais mût par un désir de pouvoir sur l’Autre = Absolument nulissime… surtout à l’heure où il faut sauver notre planète et préserver sa beauté…

Filoque
2 mois il y a

Bilan carbone ? explosif

Kojeje
2 mois il y a

ce N’est pas l’exploration spatiale qui doit etre remise en cause… c’est le capitalisme

Jeremy
2 mois il y a

Projet totalement irréaliste. Nous n’irons JAMAIS habiter sur mars, arrêtez de rêver. La comparaison avec Christophe Colomb n’a aucune valeur (parce que quelque chose d’inouï s’est produit dans le passé, alors c’est vrai pour le futur. Qu’est ce qui permet d’inférer ? Rien…). Vous avez envie d’y croire alors vous y croyez. Les obstacles techniques sont insurmontables.

Luc-Philippe LAUVERNIER
2 mois il y a

Il n’y jamais eu que le Firmament. Et rien que le Firmament! Les Anciens le savaient.
La Terre à plus de 4 MILLIARDS d’années! … Combien croyez-vous qu’il y ait eu de Civilisations Brillantes avant la notre? Et plus brillante encore (bon, y a pas de mal à être moins débille et moins con qu’aujourd’hui avec votre TV, c’est clair! Mdrrr).
Rome, Chine, Helléniste, Egyptienne, Civilisation Amérindiennes, Mésopotamiennes, Indoeuropéennes, Boréales, Africaines …
Faites vos recherches!
La conquête de l’espace, c’est juste de la conquête de l’air …en plus haut 😂😎🤣!

David
2 mois il y a

Vous ne parlez pas ici de toutes les ressources terrestres y compris les métaux rares qui seront mobilisés pour ce projet et de toutes les sources de pollution qu’il suscite.
J’espère que le premier passager sera Elon Musk, et j’espère qu’il invitera tous ses amis, Biden, Gates, Macron et autres élites dirigeantes pour un beau voyage dans les étoiles.

Stéphane Lagasse
2 mois il y a

… humaine : on n’arrête pas le progrès : l’erreur est …
En terme d’empreinte écologique, la découverte des Amériques est quasi nulle (mais a eu des conséquences désastreuses, humaines et écologiques, par la suite). La conquête de l’espace est déjà un désastre en terme de déchets au point de rendre l’activité scientifique dangereuse déjà aujourd’hui. La croissance exponentielle des datas a aussi un impact croissant sur le dérèglement climatique.
Il faut redéfinir la notion de progrès qui n’a jamais été aussi ambigüe : OGM ou Permaculture ? par exemple. En cela, je trouve le dessin animé de Pixar Wall-E très pertinent, inspiré très clairement du film de Kubrick 2001 l’Odyssée de l’espace.
Pour moi Elon et Jef sont des sociopathes.

Voeux.jpg
Arnaud
2 mois il y a

Avis aux partisans de la conquête spatiale, venez découvrir l AFT T.
Association Française Transhumanisme Technoprog.
Vous y trouverez des gens conscients des enjeux pour l avenir de l humanité contrairement aux râleurs qui polluent par des commentaires classiques inutiles.

LIVROZET
2 mois il y a

Il est aberrant d’investir dans un rêve de gamins, alors que la détresse humaine, la faim dans le monde et le manque de soins sur terre ne sont pas définitivement traités.

Jeannie MONROCHER
2 mois il y a

Bonjour, la recherche et la science m’ont toujours intéressée et j’ai eu plaisir à regarder les photos des constellations et des autres planètes envoyées par robot ou satellites, mais le revers de la médaille est la pollution de l’univers après avoir pollué notre planète. Donc je préfère me passer des belles photos de l’univers. L’Homme est un conquérant, prédateur, qui veut tout contrôler, c’est oublier que la planète Terre est une matière vivante en mouvement perpétuel, et plus forte que nous.( Cf histoire de la planète, son évolution, sa circonvolution dans le cosmos, ses périodes climatiques etc). Elle passe par des périodes de glaciation puis de réchauffement climatique. Homo sapiens découverts récemment au Maroc date de 300000 ans, à cette époque il y avait des périodes de désert vert, permettant à l’homo sapiens notre ancêtre de circuler, et de désert aride sur le continent africain par cycle de 10000 ans environ. (Cf archéologie, sciences de la préhistoire, documentaire scientifiques). Laissons la planète Mars tranquille et propre et occupons nous déjà de sauvegarder notre Planète en la respectant plutôt que de vouloir la dominer, elle sera toujours plus forte que nous. Cf les cataclysmes. Gérer le climat: commençons déjà avec les arbres et plantes producteurs d’oxygène et d’humidité au lieu de les décimer, stoppons l’agriculture intensive et industrielle qui désertifie les sols, bien avant le réchauffement. Favoriser la circulation des rivières. Cesser les constructions en zone à risque. Protégeons nous-mêmes les espèces au lieu de les décimer, etc… Galilée a découvert que la terre était ronde en observant la rotation du soleil etc, sans polluer. La Nature reprend ses droits dès qu’on l’en empêche. Des milliards oui mais pour notre planète et ses habitants.

Vilchenon Nadia
2 mois il y a

Les plus riches et les dirigeants sont prêts à conquérir l’espace mais en détruisant notre Terre, ses écosystèmes, sa biodiversité et notre avenir. Trouvez l’erreur !

Mariaud
2 mois il y a

Votre pétition  »La conquête de l’espace » pose une vraie question. On ne prend pas suffisamment en compte le présent des terriens. Cet argent dépensé aurait plus d’effet positif à lutter contre l’illettrisme et la préservation des ressources en eau par exemple.

JACQUELINE BAYSSE
2 mois il y a

Laissons la planète tranquille ils nous détruisent la planète terre et avec leurs putain de pognon ils veulent encore aller plus loin. Qu’ils laissent les astres en paix, s’ils ont trop de paise et bien qu’ils partagent avec les autres. Je suis d’accord pour recevoir quelques petits millions et je n’irais pas sur la lune, je préfère l’admirer d’en bas.

Hartholz 701
2 mois il y a

Ça me semble un truc débile. Très matérialiste, dans le pire sens du terme. Les règles des voyages interplanétaires sont assez simples. Et cette simplicité trahit leur limitation. À moins de trouver un moyen de voyager plus élaboré que les fusées actuelles — un vaisseau qui ait une gravité autonome, permettant des accélérations et freinages inimaginables avec les fusées, qui brûlent des tonnes de combustible, et sont soumises aux paramètres ordinaires, leur occupants inclus, les rendant dépendants de toute la mécanique céleste — il est absurde de compter sur des aléas comme ceux décrits dans l’article. On sait qu’un être humain peut encaisser, brièvement, des accélérations de 9 g, où une personne de soixante kilos pèse 540 kilos. Comme les pilotes de F-22, de MiG-29 ou de Сухой 27. On attend le génie qui va concevoir le moyen de supprimer ces obligations,

COQUETTE
2 mois il y a

En toute sincérité, que commenter ?
La terre est au bord de l’implosion….
Nous ne serons bientôt plus capable de nourrir tout le monde….
On continue de déforester…
On supprime les champs pour construire des apparts à gogo…
On polluent nos rivières, nos mers et nos oceans…
Il n’y aura bientôt plus d’abeilles….

Et quoi, vous voudriez un commentaire pour cet article ?

Laissez tomber !!!!

Stephanie
2 mois il y a

Préservons d’abord notre terre avant d’aller en concquerir voir même détruire d’autre

Gaillard
2 mois il y a

Je réponds à votre question : Non, il.n’est pas raisonnable au vu des difficulté que nous avons a construire une Europe, à réfléchir sur le bien fondé de la mondialisation, d’envisager la conquête d’un monde avant de résoudre les problèmes sur celui que la nature nous a offerte.
Selon l’expression de nos ancien : Ce serait mettre la charrue avant les boeufs et de considérer que le feu (employé) n’en vaut pas la chandelle en retour.

Philippe Jean Gaillard

Colette GRISOLLE
2 mois il y a

Je suis REVOLTEE par votre commentaire final : si cela pouvait être utile etc… C’est tellement évident qu’il s’agit de la folie des hommes qui refusent de voir l’état de notre planète et refusent d’agir pour limiter les dégats. S’ils veulent se suicider, tant mieux ! Mais par un moyen moins couteux pour le reste de l’humanité…

Guy peretti
2 mois il y a

ces milliardaires se font jouir en voulant coloniser l’espace ! et après quel bonheur en tireront -ils ? s’ils mettaient leurs fortunes au service de l’Humanité – des millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable ! – se serait du bonheur partagé par tous !

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

128
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x