Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
voiture-electrique

Quelle est la meilleure voiture à avoir contre le réchauffement climatique ?

Que la Terre se réchauffe ne semble plus faire débat.

Tout le monde le constate, même si en Europe, les répercussions restent limitées pour l’heure.

Les débats d’aujourd’hui portent davantage sur la part de la responsabilité humaine dans ce réchauffement et surtout sur les mesures qu’il faudrait prendre pour la limiter.

L’une des raisons admises de ce réchauffement est l’augmentation depuis 150 ans des émissions de CO2

Les transports font partie des activités qui polluent le plus et émettent le plus de CO2.

En France, ils compteraient pour 31% des émissions. (1)

Ce chiffre est semblable dans toute l’Union européenne dans laquelle, par ailleurs, 72% des émissions de CO2 liées au transports seraient dues à la route. (2)

Dans le monde, 60% des émissions seraient liées au transport des passagers et 40% au fret. (3)

Les voitures dans le collimateur des autorités publiques

Au niveau européen, les voitures personnelles représenteraient 60,7% des émissions totales dues au transport routier en Europe.

C’est pour cela que dans certaines villes des politiques anti voitures drastiques sont menées.

À Paris, par exemple, il est désormais interdit de rouler à plus de 30 km (4), ce qui pourrait polluer plus parce que les voitures polluent davantage lorsqu’elles roulent à 30 km/h qu’à 50 km/h. (5)

Néanmoins, le but en l’occurrence n’est pas tant de diminuer la pollution mais de détourner les usagers de la conduite.

Elle a également pour but de faciliter la cohabitation entre voitures, cyclistes et piétons.

Pour cela, sans doute faudrait-il également, apprendre aux vélos à respecter les règles du code de la route, mais c’est un autre débat…

Dans d’autres grands centres urbains comme Lille, Grenoble, Nantes, Montpellier ou encore Toulouse, cette mesure est déjà en place dans la plupart des rues. (6,7) Et les habitants en semblent satisfaits. (6)

Faut-il acheter une voiture électrique ?

Dans ce contexte, vous vous demandez peut-être si le moment est venu pour vous de passer à la voiture électrique.

Des chercheurs de l’université impériale de Kyushu au Japon ont peut-être une réponse pour vous. (8)

Le débat sur les émissions de CO2 peut être abordé sous différents angles : l’usage des véhicules, leur fabrication ou encore leur efficacité par exemple.

Ce dernier critère est intéressant parce qu’il ne fait pas nécessairement pencher la balance en faveur de la voiture électrique.

Selon les chercheurs japonais, l’idéal est de garder le plus longtemps possible une voiture dont le rendement énergétique est bon qu’elle soit hybride, électrique ou… à essence !

En clair, d’après ces scientifiques, il n’y a pas d’urgence à passer tout le monde, tout de suite aux voitures électriques.

Si vous avez acheté une voiture dans les 5 dernières années, il est probable que son rendement énergétique soit satisfaisant.

Ainsi, l’objectif de l’Union européenne d’avoir 30 millions de voitures électriques sur le marché d’ici 2030 contre 2 millions en 2019 ne serait pas aussi écologique qu’il n’y paraît.

Fabriquer des voitures pollue

S’il y a aujourd’hui un consensus entre constructeurs automobile et responsables politiques, c’est parce que la voiture électrique permet d’ouvrir des perspectives dans un marché saturé.

Les citadins ont moins besoin de voitures au quotidien en raison du développement des transports urbains et des mobilités dites douces comme le vélo ou la trottinette.

Le marché de l’automobile risque donc de se restreindre.

La révolution électrique permet de lui donner un nouveau souffle.

Mais inciter les citoyens à changer leur voiture, c’est en réalité pousser à la consommation, ce qui par définition, dans un monde industrialisé, augmente la pollution.

Car fabriquer des voitures “propres”, “salit” ou, en tout cas, provoque des émissions de CO2.

Toujours selon nos chercheurs japonais, l’empreinte carbone de la fabrication d’une voiture représente 24% du total.

Et, cela est vrai quelle que soit l’énergie utilisée par la voiture.

Les chercheurs estiment qu’au Japon, si les voitures immatriculées entre 1990 et 2016 étaient restées 10 % plus longtemps sur la route, leur empreinte carbone aurait diminué de plus de 30 millions de tonnes. (8)

Ils ajoutent que si le temps de circulation de ces voitures avait été réduit afin de les remplacer par des voitures électriques, l’empreinte carbone des voitures aurait augmenté de 42 millions de tonnes. (8)

Leur conclusion est qu’avant de vous acheter une nouvelle voiture, il est peut-être bon que vous vous demandiez si continuer un peu avec celle que vous avez déjà n’est pas plus avantageux pour l’environnement !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
133 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fitamant
22 jours il y a

On se fout de notre gueule avec la pollution des voitures, d’autant que les revendeurs les envoient en Afrique….. que dire des milliers de tonnes de béton et ferraille utilisés pour les éoliennes… on en fera quoi quand il faudra dépolluer ces terres agricoles…. Et les batteries des voitures électriques….

Alice BOURGUE
22 jours il y a

Jamais n’est proposé de rendre les transports en commun gratuits dans les villes, de remettre en service un réseau ferré de qualité, de priviligier le fret maritime ou ferroviaire … …
au lieu de quoi un voyage en train en famille devient inaccessible (même en solo d’ailleurs) ; sont peu à peu supprimés les ouvrages durement construits au siècle passé, et d’en faire des pistes cyclabes pour touristes ?

HASPOT
22 jours il y a

Que la terre se réchauffe, peut-être mais à force de nous rabâcher toujours la même chose faite donc une rétrospective il y a des décennies il y a des ports qui n’ont plus d’eau, et ce maintenant à des kilomètres, ce sont des cycles de la terre, les volcans ne polluent peut-être pas il faut arrêter les propagande avec ça !!!

René BERTELOOT
22 jours il y a

La politique de relance industrielle de l‘automobile à trouvé sa voie : le CO2 (réchauffement climatique et plans catastrophes, abaissement des normes) et la voiture électrique, la peur s‘empare des individus, mais demain nous changerons tous d’ordinateur, nos vieilles machines d‘hier ne seront plus compatibles avec le nouvel OS de WINDOWS. Quel gâchis ! Encore un peu de pollution…………

EP30
22 jours il y a

Je réponds à la question «Quelle est la meilleure voiture à avoir contre le réchauffement climatique ? »: c’est un engin avec deux roues, une selle, un guidon et des pédales et ça s’appelle un vélo ! C’est tellement simple et efficace. Il fallait y penser.

Dechaumel
22 jours il y a

Ce qui pollue aussi ce sont les freins à disques, posez-vous la question pourquoi les roues avant des voitures sont plus sales que les roues arrières.

Dechaumel
22 jours il y a

La voiture à pédales ou la voiture à cheval !!!

Christophe
22 jours il y a

La construction d’une voiture thermique = 7 tonnes de rejet de CO2=60000km parcouru et une voiture électrique c’est tout ça multiplier par 2. Tout ceci montre bien que la solution pour sauver la planète est tout sauf acheter une voiture neuve, du moins tant que votre voiture fonctionne. La voiture zéro pollution n’existe pas, puisque 40% des particules fines polluantes proviennent de l’usure des pneus et des freins, la publicité sur la voiture électrique soit disant propre est de la pub mensongère ( on le sait la plupart des médias sont culs et chemises avec l’Etat). La seule solution, c’est moins consommer et moins rouler en voiture;…pour ceux qui sont valides, le vélo existe et même en campagne il est possible de se déplacer à vélo, contrairement à ce qu l’on nous rabache sans cesse…Il y a une incohérence entre les personnes qui se plaignent du prix de l’essence, et qui dans un même temps prennent leur voiture pour parcourir 2 à 3 km….Le jour ou l’on verra la moitié de la population se déplacer à vélo, on pourra admettre que l’essence est peut être cher…..

Yves
22 jours il y a

L’industrie française a été démantelé,c’est pourquoi nous voyons ces milliers de camions qui transportent les marchandises sur des milliers de kilomètres,que nous pourrions produire sur le territoire,voilà une sacré économie de temps , d’argent et de pollution aux particules fines. Changerait on le monde , si la voiture électrique était la norme? Sûrement pas, la destruction des ressources naturelles n’en seraient que plus accélérées. Comment faire tourner une croissance infinie dans un monde fini. La consommation ne peut être éternelle, c’est nos schémas de production et de consommation qu’il faut revoir à la baisse. Vivre avec le suffisant et oublier le superflu.

Klaus
22 jours il y a

Autre mesure: Obliger a faire construir des voitures qui se cassent moins vite ainsi que tout les appareils qui se vendent et qui seraint reparables.

villette marie a
22 jours il y a

 » Leur conclusion est qu’avant de vous acheter une nouvelle voiture, il est peut-être bon que vous vous demandiez si continuer un peu avec celle que vous avez déjà n’est pas plus avantageux pour l’environnement ! »

Mon fils vit sur Bruxelles et utilisait le break Passat Volswagen légué par son grand père qui avait peu roulé; véhicule ancien mais 140 000 km et super entretenu; mon fils qui est musicien batteur, pas très riche a dû vendre son véhicule pour une bouchée de pain et racheter une voiture norme euro 6 essence donc neuve, donc chère, pour pouvoir continuer à se déplacer sur Bruxelles avec son matériel et de fait pouvoir travailler….Ceci étant imposé par la ville.

René BERTELOOT
22 jours il y a

Voir les recherches de cet astro-physicien MILUTIN MILANKOVIČ

Louise
22 jours il y a

Il me semble important de maintenir la biodiversité et et les eco systèmes donc se donner les moyens pour ça. Il ne faut pas polluer avec des molécules chimiques comme celles de la médecine allopathique, de l’agriculture intensive, des centrales nucléaires et d’autres ou avec des radionucléides déversés par les centrales nucléaires dans l’eau des fleuves et de la mer. par exemple, le tritium est un radionucléide qu’on ne peut pas filtrer( même avec un osmoseur inverse) car trop petit . On le retrouve dans l’eau du robinet et on sait qu’il passe la barrière placentaire. Voir le livre blanc du tritium. De plus les rejets d’eau des centrales augmentent la température des eaux des fleuves et concourent à changer les écosystèmes.L’eau c’est la vie
Il faut se poser en « gardiens de la terre » comme le font les peuples premiers. ce serait un grand progrès.

Bernard DELEU
22 jours il y a

Il en est des voitures comme de tous produits de consommation, le but des industries est de rémunérer les actionnaires, donc de produire toujours plus. La seule énergie respectueuse de l’environnement est celle que l’on ne consommera pas. Seule la décroissance peut inverser la courbe pollution. La solution est de consommer moins, de consommer durable et local. Notre qualité de vie ne peut que s’en trouver améliorée si l’on sort de cette logique de toujours plus. Pour les régions du monde les plus pauvres, il faut bien sûr leur permettre d’améliorer leurs conditions de vie selon le même principe, produire et consommer local en respectant les besoins essentiels.

Eric
22 jours il y a

La voiture électrique : un leurre pour la planète, une aubaine pour les constructeurs automobiles, une facilité de discours pour les politiques de tous bords

Marie-Brigitte Mariton
22 jours il y a

Les « rois de l’écologie » se précipent sur des solutions sans étudier leur réel impact.

Le PRIMITIF
22 jours il y a

Bonjour ,L’acharnement hytérique contre l’automobile ou la moto accusée de tous les maux est une gigantesque arnaque .Elle a pour but entres autres ,de racketter toujours plus le citoyen cochon de payant .Le déplacement des individus avec son propre moyen de transport a permis un développement économique certain .Bien sur avec des inconvénients majeurs .Eloignement des lieux d’habitation ( Prix de l’immobilier démentiel -Insécurité de certaines zones etc Un des plus graves problèmes environnementaux et pour moi la surpopulation terrestre avec son lot d’artificialisation des sols qui est une catastrophe .Perte de terre nourricière ,perte de régulation quand il fait très chaud etc

veau
22 jours il y a

ENFIN le bon sens reprend le dessus, merci

Agnes Gombert
22 jours il y a

bonjour, pourquoi ne parlez-vous pas du recyclage ou de la destruction des batteries de voitures électriques?

Sirius
22 jours il y a

Pour en sortir il faut d’abord réduire la consommation d’électricité pour pouvoir la produire proprement et ne l’utiliser qu’à bon escient :

  • Avoir sans cesse à l’esprit la notion du rendement énergétique (la quantité d’énergie totale qu’il faut dépenser pour produire celle que l’on consomme)
  • Pas de voitures électriques
  • Adapter les moteurs thermiques pour qu’ils fonctionnent au gaz
  • Pas de chauffage électrique généralisé (occasionnel seulement), mais au gaz avec des chaudières modernes à condensation
  • Cuisiner au gaz
  • Quand on a besoin de chaleur, il faut la produire sur place…

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

133
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x