Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
voiture-electrique

Quelle est la meilleure voiture à avoir contre le réchauffement climatique ?

Que la Terre se réchauffe ne semble plus faire débat.

Tout le monde le constate, même si en Europe, les répercussions restent limitées pour l’heure.

Les débats d’aujourd’hui portent davantage sur la part de la responsabilité humaine dans ce réchauffement et surtout sur les mesures qu’il faudrait prendre pour la limiter.

L’une des raisons admises de ce réchauffement est l’augmentation depuis 150 ans des émissions de CO2

Les transports font partie des activités qui polluent le plus et émettent le plus de CO2.

En France, ils compteraient pour 31% des émissions. (1)

Ce chiffre est semblable dans toute l’Union européenne dans laquelle, par ailleurs, 72% des émissions de CO2 liées au transports seraient dues à la route. (2)

Dans le monde, 60% des émissions seraient liées au transport des passagers et 40% au fret. (3)

Les voitures dans le collimateur des autorités publiques

Au niveau européen, les voitures personnelles représenteraient 60,7% des émissions totales dues au transport routier en Europe.

C’est pour cela que dans certaines villes des politiques anti voitures drastiques sont menées.

À Paris, par exemple, il est désormais interdit de rouler à plus de 30 km (4), ce qui pourrait polluer plus parce que les voitures polluent davantage lorsqu’elles roulent à 30 km/h qu’à 50 km/h. (5)

Néanmoins, le but en l’occurrence n’est pas tant de diminuer la pollution mais de détourner les usagers de la conduite.

Elle a également pour but de faciliter la cohabitation entre voitures, cyclistes et piétons.

Pour cela, sans doute faudrait-il également, apprendre aux vélos à respecter les règles du code de la route, mais c’est un autre débat…

Dans d’autres grands centres urbains comme Lille, Grenoble, Nantes, Montpellier ou encore Toulouse, cette mesure est déjà en place dans la plupart des rues. (6,7) Et les habitants en semblent satisfaits. (6)

Faut-il acheter une voiture électrique ?

Dans ce contexte, vous vous demandez peut-être si le moment est venu pour vous de passer à la voiture électrique.

Des chercheurs de l’université impériale de Kyushu au Japon ont peut-être une réponse pour vous. (8)

Le débat sur les émissions de CO2 peut être abordé sous différents angles : l’usage des véhicules, leur fabrication ou encore leur efficacité par exemple.

Ce dernier critère est intéressant parce qu’il ne fait pas nécessairement pencher la balance en faveur de la voiture électrique.

Selon les chercheurs japonais, l’idéal est de garder le plus longtemps possible une voiture dont le rendement énergétique est bon qu’elle soit hybride, électrique ou… à essence !

En clair, d’après ces scientifiques, il n’y a pas d’urgence à passer tout le monde, tout de suite aux voitures électriques.

Si vous avez acheté une voiture dans les 5 dernières années, il est probable que son rendement énergétique soit satisfaisant.

Ainsi, l’objectif de l’Union européenne d’avoir 30 millions de voitures électriques sur le marché d’ici 2030 contre 2 millions en 2019 ne serait pas aussi écologique qu’il n’y paraît.

Fabriquer des voitures pollue

S’il y a aujourd’hui un consensus entre constructeurs automobile et responsables politiques, c’est parce que la voiture électrique permet d’ouvrir des perspectives dans un marché saturé.

Les citadins ont moins besoin de voitures au quotidien en raison du développement des transports urbains et des mobilités dites douces comme le vélo ou la trottinette.

Le marché de l’automobile risque donc de se restreindre.

La révolution électrique permet de lui donner un nouveau souffle.

Mais inciter les citoyens à changer leur voiture, c’est en réalité pousser à la consommation, ce qui par définition, dans un monde industrialisé, augmente la pollution.

Car fabriquer des voitures “propres”, “salit” ou, en tout cas, provoque des émissions de CO2.

Toujours selon nos chercheurs japonais, l’empreinte carbone de la fabrication d’une voiture représente 24% du total.

Et, cela est vrai quelle que soit l’énergie utilisée par la voiture.

Les chercheurs estiment qu’au Japon, si les voitures immatriculées entre 1990 et 2016 étaient restées 10 % plus longtemps sur la route, leur empreinte carbone aurait diminué de plus de 30 millions de tonnes. (8)

Ils ajoutent que si le temps de circulation de ces voitures avait été réduit afin de les remplacer par des voitures électriques, l’empreinte carbone des voitures aurait augmenté de 42 millions de tonnes. (8)

Leur conclusion est qu’avant de vous acheter une nouvelle voiture, il est peut-être bon que vous vous demandiez si continuer un peu avec celle que vous avez déjà n’est pas plus avantageux pour l’environnement !

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Évoquez votre ressenti lors de la signature de la pétition ou cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
133 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
BENOIT
22 jours il y a

le sujet en effet, n’est pas aussi simple. La cas le plus indiscutable est de ne pas avoir d’automobile (à moteur thermique ou électrique).
Le second cas est être en possession d’une voiture; dans ce cas il manque des informations, notamment sur la pollution générée lors de sa fabrication? Ensuite, de toute les manières le véhicule existe et il est trop tard pour ce poser cette question.
Et puis, il y a le cas du renouvellement. Il faudra faire des recherches d’information sur le niveau de pollution de la fabrication, et sur son usage…
Votre texte aboutit à rester avec plus de questions que de réponses. Car in concreto, je doute fort que les acheteurs soient autant dans l’investigation préalable à un achat automobile.

22 jours il y a

Au lieu de s’avonturer dans les voitures électriques l’on devrait voir si il n’y a pas plus d’opportunités pratiques avec des véhicules à air comprimé! MDI International de Nice en de Luxembourg a le savoir-faire nécessaire. Et Angelo Di Pietro de Melbourne Australie a inventé un moteur à air lequel a le même couple que celui d’ une Ford 1600cc. Allez voir sur leurs toiles.

Martine
22 jours il y a

Alors pour moi, voici les questions dans l’ordre a se poser :
1/ quel trajet puis-je NE PLUS faire?
2/ sur ce qui reste, quel deplacement puis-je MOINS faire.
3/ sur ce qu’il reste quel trajet puis je faire AUTREMENT (co voiturage, a pied, transports….)
4/ et vraiment sur la partie qu’il reste, quel est le vehicule qui a ce moment serait le mieux dimensionné.

On ne peut pas se poser ces questions de but en blanc. Ce sont des modifications de comportement ; mais ils sont plus que necessaire si on veut reellement repondre aux objectifs de sobriété et de large baisse de nos emissions carbone.

Et a ce moment l’article fait encore plus sens.

Martine

Krystin
22 jours il y a

Tout à fait d’accord avec vous. Ma voiture a duré 20ans. Je dois vraiment la changer et suis très dubitative sur les choix… la voiture électrique ne m’a pas convaincue à cause du non recyclage des batteries et de leurs durées de vie trop courtes…rouler en vélo n’est pas une alternative pour moi!
Quel casse tête !

Gérard
22 jours il y a

Raisonnement qui va à l’encontre de la doxa dominante des écolos intégristes, mais oh combien plein de bon sens. Se ruer sur l’électrique tout de suite et pour tout le monde est un non sens économique et environnemental. La sagesse commande de laisser la transition s’exercer en souplesse en évitant un immense gaspillage contre productif au regard des effets recherchés. D’autant que les automobiles actuelles ne sont pas les seules et de loin à contribuer au changement climatique. Quid des transports maritimes, de l’aviation et des industries ? Le problème est bien plus global et les solutions ne seront pas trouvées en suivant des raisonnements simplistes qui pointent du doigt toujours les mêmes boucs émissaires. Il serait temps que l’écologie, la vrai et pas celle des ayatollahs, renonce à certains comportements idéologiques qui mènent dans des impasses, comme le sacrifice de nos centrales nucléaires par exemple. Vaste débat et vastes chantiers à venir.

Patrick Detrey
22 jours il y a

Je roule dans une 2cv de 1980. Même avec 7l au 100 et un rendement moteur moyen, ça doit quand même faire une empreinte co2 assez limitée…

samantha
22 jours il y a

Et que dire du transport aérien ?pas de pollution? On a conseillé aux gens de boire du lait pour développer la filière puis du sucre et aujourd’hui on veut nous vacciner ,il y a toujours des intérêts financiers derrière les recommandations….solution: juste suivre son libre arbitre et son discernement!

Mazgai.
22 jours il y a

D’autant plus solidaire de vos informations et analyse qu’il faut ajouter aux dommages contre l’environnement:les coûts de fabrication des piles au lithium, de leur traitement après usage, les surcoûts de consommation de carburant pr les voitures hybrides/chiffres annoncés par les publicités…

Legoueix
22 jours il y a

Depuis un bon moment on nous culpabilise par le fait de l utilisation de nos voitures … mais ils ne parlent jamais des avions des bateaux ( les croisières énormes!)des camions des trains à motrice diesel les gros engins de chantier les moteurs d usines etc etc … c est fou ça non???

Balgrim
22 jours il y a

Se penchera-t-on, un jour, sur ce qui oblige les gens à se déplacer, quotidiennement seuls dans un véhicule de 5 places, assujettis à un urbanisme, désastreux, aux ordres des lobbies de la grande distribution, de l’industrie automobile et du BTP ? L’humanité devait rencontrer un mur, elle l’a dépassé !!
Bien cordialement.

cloatre
22 jours il y a

Il y a toujours eu des périodes de glaciation et de réchauffement sur terre et ce à une époque ou évidement l’automobile n’existait pas.Accuser les automobiles de tous les maux est simpliste. Elle permet seulement de pousser le consommateur à acheter un véhicule électrique dont la construction est très polluante. Et ne parlons pas des batteries dont la fabrication et recyclage ( tiens nos politiques et les pseudo- écologistes n’en parlent pas?)
génèrent énormement de pollution.Quant à la source d’énergie, les centrales nucléaires ne sont pas vertes à mon avis. Fukushima et Tchernobyl en sont des exemples.On doit prolonger la durée de vie de celles-ci, déjà obsolètes de 40 à 50 ans? La Hague qui stocke tous nos déchets nucléaires, sera saturée en 2030?De plus certains hivers, nous avons parfois connu des pics de consommation électrique, où l’on demandait aux consommateurs de limiter cette consommation.Quand sera t’il, lorsque tous ces véhicules électriques seront aussi en charge.La voiture électrique: de l’enfumage maison.
Si l’on veut moins polluer, entretenir et réparer nos voitures thermiques actuelles, serait l’unique solution.Et pour les véhicules neufs, cesser de les surcharger d’un tas d’options les alourdissant considérablement et les rendant donc plus polluants et gourmands En 1980-90
une petite voiture pesait 750 kilos, maintenant une tonne.Et ne parlons pas des SUV.
Pour finir comme disait Colin Chapman: light is right.

fried
22 jours il y a

garder mon véhicule, oui mais comment faire avec la menace du « crit’air »
pollution des pneumatiques et aussi des plaquettes de frein !

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  fried

Je comprends que vous vouliez bien faire, mais la pollution dont vous parlez est plus que très relativement anecdotique, c’est une honte de faire culpabiliser les gens avec ce genre de « menace », à nouveau INFORMEZ-VOUS ! Et gardez votre véhicule sans culpabiliser, regardez plutôt en terme de consommation, de comportement, etc… vous êtes en mesure « d’aider la planète », certaines actions sont pourtant si simples…

Brousseau
22 jours il y a

C’est un cercle vicieux le prix de l’essence augmente ce qui poussent les gens à changer de voiture plus économique où électrique

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  Brousseau

C’est vrai, sauf que nous avons à notre disposition un 7ème continent (tous les plastiques flottants) ainsi que tous les déchets sur les plages et tout le plastique qui n’est pas recyclé (pourtant annoncé comme recyclable, IL FAUDRAIT QU’ENFIN LES GENS COMPRENNENT QUE RECYCLABLE NE SIGNIFIE PAS RECYCLE, C’EST DESESPERANT !!!), sont utilisable pour en faire du carburant, n’hésitez pas à aller sur le site de EARTHWAKE, initié et soutenu par l’excellent comédien Samuel Le Bihan…

Plée
22 jours il y a

Selon des chercheurs japonais, l’empreinte carbone de la fabrication d’une voiture représente 24% du total (on suppose que 100% représentent la fabrication et l’utilisation liée à la durée de vie). Le mode de production de l’électricité consommée par la voiture durant son usage est fondamental et n’est pas cité dans l’article. Entre des centrales à charbon comme en Chine et des centrales nucléaires, le bilan est complètement différent et, dans certains cas, la voiture électrique émet toujours plus de CO2 qu’un véhicule thermique durant sa vie, sachant que la fabrication du véhicule thermique rejette la moitié de ce qu’émet la fabrication d’un véhicule électrique. Ceci dit, garder plus longtemps une voiture est certainement intelligent.

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  Plée

Enfin une personne sensée et qui s’informe. MERCI A VOUS !!!

PIMPAUD
22 jours il y a

oui , ceci étant concernant les voitures hybrides je ne comprend pas pourquoi on s’obstine à avoir deux moteurs servant à la propulsion,avec des puissances cumulées élevées; pour moi l’hybride c’est une propulsion électrique et un moteur thermique de petite puissance pour fabriquer l’électricité nécessaire à la charge de la batterie ( bien meilleur rendement) et on n’a pas besoin de rouler à 180 km/H , et si tout le monde respectait les limitations de vitesse ça diminuerait aussi les rejets.

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  PIMPAUD

RENSEIGNEZ-VOUS !!! Mais si vous en avez une GARDEZ LA !!!

Deschamps
22 jours il y a

Je voudrais connaître le taux de pollution d’une Dacia sendero que nous possédons
depuis le 23 11 2010 ÉQUIPÉE D’ORIGINE AU GAZ GPL. Essence cylindré d’1,4 litre conso gaz 9l essence 7 à 8litres
ELLE A PLUS DE 120 000Km
Moteur sans fuite d’huile, prix du gaz 85ct,… Vignette pollution 1Qui dit mieux ?

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  Deschamps

Gardez-la !!!

VERONIQUE GOTTIGNY
22 jours il y a

OK, mais quid des voitures hybrides en fin de vie, ayant besoin d’être remplacées ? Est-il plus écologique d’acquérir une nouvelle hybride, à essence, mixte ou électrique ? Lorsqu’on possède des panneaux solaires reliés à une batterie.

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a
Répondre à  VERONIQUE GOTTIGNY

Vous avez des panneaux solaires sur votre voiture ???

Nathalie LOUBENS
22 jours il y a

Je viens de lire certains commentaires… Affligeant…! Décidément les gens ne s’informent pas… M’enfin n’êtes vous pas au courant (sans jeu de mot) qu’un véhicule électrique, de sa fabrication à sa fin de vie produit 2 fois plus de Co² qu’un véhicule classique (même les journaux spécialisés auto ont enquêté et publié), sans compter les RAVAGES par rapport à l’extraction nécessaire des métaux rares, aluminium et j’en passe (et pas des moindres !), bon c’est pas chez « nous » donc ça se voit moins et pour certains pas du tout, ils gobent n’importe quoi et à nouveau ne s’informent pas !!! Les batteries s’entassent déjà, pas de filières sérieuses de recyclage… Bref du grand n’importe quoi, comme pour l’éolien et le photovoltaïque qui ne sont que des DESASTRES ECOLOGIQUES, SANITAIRES et FINANCIERS !!! Ah bravo les écolos du dimanche !!! Juste envie de vomir !!! Tellement d’autres solutions sont à notre portée pour polluer moins, le local (circuits courts), l’agriculture raisonnée, bio, des filières de recyclage dignes de ce nom, une consommation électrique à outrance, une surconsommation de biens extrêmement polluants, UTILISER ET ENTRENIR CE QUE L’ON A DEJA, que ce soit dans nos maisons ou pour tout un tas d’installations (notamment l’hydraulique, les lignes de chemins de fer qui pourrissent, garder nos centrales nucléaires, fermer Fessenheim : mais quelle hérésie !!! Elle aurait pu produire encore 20 ou 30 ans, même si le nucléaire n’est pas la « panacée », il ne produit pas ou si peu de Co², quant aux déchets, étant donné le peu de volume produit en 50 ans pour la totalité de nos centrales, ça reste la meilleure solution, de plus il faut S’INFORMER sur la teneur en puissance de radioactivité de ces derniers, mais déjà que la majorité de la population ne s’informe même pas sur les véhicules électriques ou l’éolien par exemple… « Oh ben non trop chiant… » Et ils confondent l’armement nucléaire et le nucléaire civil… Se font totalement berner par les émissions de Co²… La France (grâce notamment au nucléaire) est un des MEILLEUR ELEVE AU MONDE !!! Mais non, Angela et Bruxelles ont décidé que l’éolien c’était mieux (!) (INFORMEZ-VOUS POUR SAVOIR POURQUOI !!!), et allez on nous colle des éoliennes depuis 20 ans, ultra polluantes et totalement INUTILES, du photovoltaïque et des véhicules électriques, à coups de milliards d’euros de subventions (ON PAYE TOUS ET ON RAVAGE LA PLANETE !!! D’accord ou pas pour de la MERDE !!!)…
Quant à la Greta Tunbherg qui ne voit pas plus loin que le bout de ses nattes… PITIE !!!

Jean-Pierre Urbain
22 jours il y a

juste adapter votre véhicule à vos besoins et prendre la bonne décision pour chaque déplacement. So simply.

Ralboll des Manipulations
22 jours il y a

Effectivement la voiture électrique reste une opération mercantile qui se moque de la pollution induite par la fabrication et l’on oublie toujours de vous informer de ce que deviendrons toutes ces batteries HS dans les années qui viennent… pour ma part, j’ai une Panhard de 1961 qui consomme 4 à 5 litres au 100 à 120 Km/H (bien mieux qu’une hybride) elle affichait, avant que le contrôle pollution lui soit interdit en raison de son age, un taux largement en deçà des normes actuelles (et oui, bien réglée, une Panhard est réputée brûler tout son carburant) et pourtant, il lui est interdit de circuler en ville… Cherchez l’erreur !!

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

133
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x