Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur email
holothurie

Prendrez-vous une holothurie au petit-déjeuner ?

Depuis quelques années, le projet Holofarm a été lancé en Bretagne1.

L’objectif est de créer à grande échelle des fermes d’holothuries au large des côtes françaises et ailleurs.

En attendant, il s’agit surtout d’une aventure expérimentale qui réunit différents partenaires : des chercheurs, des institutions et des entreprises.

Vous vous demandez peut-être pourquoi tout ce monde s’est passionné pour les holothuries au point de leur consacrer leurs journées et même parfois leurs nuits ?

Hé bien ! C’est parce que ces petites bêtes représentent un enjeu majeur pour sauver la planète et pour nourrir et soigner les humains.

Il y a même des gens qui, secrètement, espèrent faire fortune grâce à elles !

Ah ! Voyez. Il serait peut-être temps que vous vous y intéressiez.

Mais d’abord qu’est-ce qu’une holothurie ?

C’est un animal.

Et il appartient à la famille des échinodermes. Ces animaux peuplent les fonds marins. On compte parmi eux 5 grands groupes :

  • les échinidés, c’est-à-dire les oursins ;
  • les astéries ou étoiles de mer ;
  • les crinoïdes ou lis de mer2. Ils ressemblent à des plantes touffues et basses et sont de différentes couleurs ;
  • les ophiures qui ressemblent à des étoiles de mer aux pointes interminables…;
  • et donc les fameuses holothuries.

Les holothuries ont des formes très variées3. En France, celles que vous voyez sur la plage sont comme des vers.

Elles laissent derrière elles des fils de sédiments enroulés les uns sur les autres que les enfants aiment écraser avec leurs pieds.

Ce sont leurs excréments. Mais ils sont tout propres, ou presque !

Car les holothuries sont détritivores. Elles consomment toutes les particules organiques qui passent à leur portée. Ce faisant, elles nettoient les plages.

Jusque-là tout va bien.

Sauver l’holothurie

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les holothuries sont en danger3.

En effet, la dégradation du climat et la surpêche menacent directement leur existence dans certaines zones du globe. Déjà 7 espèces d’holothuries sont officiellement considérées comme étant en voie de disparition !

Car les holothuries sont consommées en masse dans certains pays du monde.

Elles sont au menu de nombreux Japonais, qui en savourent les gonades et de Chinois qui les préfèrent entières. Elles sont également utilisées dans l’industrie des cosmétiques et en médecine chinoise. Certains thérapeutes locaux pensent qu’elles pourraient être aphrodisiaques3.

Mais les études scientifiques auraient surtout démontré un potentiel antifongique, antibactérien et même anticancer3.

Cela est suffisant pour que ces petites bêtes soient transformées en compléments alimentaires. En Asie ou aux Etats-Unis, vous pourriez les trouver en poudre au supermarché ou dans les magasins spécialisés.

Même la France est concernée par la surpêche car au large de l’île de Saint-Pierre et Miquelon, les chalutiers s’en donnent à cœur joie.

Et chaque année, 14 000 tonnes d’holothuries sont pêchées et vendues à l’export.

En Méditerranée, la bataille de l’holothurie fait rage. Grecs et Turcs se disputent les eaux “holothurieuses”.

Et en Espagne, les garde-côtes font face à un braconnage d’un type nouveau : des pilleurs d’holothuries écument les côtes et pillent les ressources espagnoles que ces derniers ne consomment pas. Ils préfèrent les gambas !

Un défi écologique…

La chute des populations d’holothuries dans diverses zones du monde est une véritable catastrophe.

Car ces animaux rendent des services précieux à l’environnement.

Outre leur activité d’éboueurs des côtes, elles ont un rôle d’oxygénation des fonds marins.

Les trous qu’elles creusent font passer l’oxygène, ce qui facilite le développement de la vie et évite le durcissement des fonds marins.

Et les holothuries connaissent bien ces derniers. On les retrouve partout même dans les fosses les plus profondes. Il y en aurait même dans la fosse du Tonga, qui descend à plus de 11 000 mètres de profondeur !

Et à partir de 1000 mètres sous l’eau, les holothuries représentent 90% de la faune restante.

Autre service de taille, les œufs d’holothuries, ainsi que leurs jeunes larves, nourrissent de nombreux animaux marins. Ils sont un maillon indispensable de la chaîne alimentaire.

L’équilibre d’écosystèmes entiers dépend de leur présence.

Le projet Holofarm vise donc à développer une filière aquacole d’holothuries. Cela permettra de faire chuter la demande liée à la pêche1.

Une filière structurée et contrôlée permettrait une bonne gestion des populations d’holothuries.

… et une opportunité économique !

Ce projet intéresse les chercheurs mais aussi des entreprises qui espèrent voir la France se lancer dans l’aventure de la culture d’holothuries.

Holofarm s’intéresse surtout à une espèce d’holothuries très présente sur les côtes françaises : Holothuria Forskali.

Depuis quelques années, les chercheurs ont appris à les nourrir, à les garder dans un environnement qui leur convient et à les aider à se reproduire.

Selon eux, ce type d’élevage pourrait être associé à la culture d’huîtres. En effet, ces dernières produisent des excréments qui souillent la mer mais nourrissent les holothuries dont les déchets ne sont pas polluants3.

Et ce n’est pas tout. Les holothuries peuvent servir à fabriquer des cosmétiques et même des gilets pare-balles ou des aiguilles car elles sont très riches en collagène.

Bref, vous n’avez pas fini d’entendre parler de ces petites bêtes qui ne sont pas si petites.

Certaines espèces pourraient atteindre les 3 mètres de long pour 5 cm de diamètre !

Alors, vous en voulez dans votre assiette ?

Solidairement,

Julien

 

P.S. : Vous voulez réagir à cet article ou évoquer votre ressenti ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

Un sujet vous tient à cœur et vous souhaitez créer une pétition ?

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

S’abonner
Notification pour
94 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
REAL
1 année il y a

Super intéressant ! Les pistes pour le futur sont si nombreuses … en voilà une, à n’en pas douter.

Julien
1 année il y a

Une fois de plus, l’excuse de la science et de la « crise » pour abuser des animaux.

La Nature ne se régénérera vraiment que lorsque nous cesserons de voir les autres êtres vivants comme de simples outils ou valeurs nutritives.

Favoriser de meilleures conditions à leur développement et leur participation dans l’écosystème, oui, s’en servir pour du profit sous couvert de greenwashing, bof.

Pierre CAVE
1 année il y a

Très bien

ANNIE NEULINGER
1 année il y a

Je suis pour leur foutre la paix et bannir tout projet ou encore des animaux vont se retrouver en cage maltraités par l’expérimentation leur tôle est clair défini par la nature…laissons les remplir leur mission et foutons leur ka paix et cessons de déséquilibrer ce qui est parfaitement harmonieux

Cheikh Gaye
1 année il y a

Mon seul souhait est de voir naître une organisation mondiale qui pourrait se changer de la gestion de cette espèce maritime au profil de l’humanité.

Karol Vatain
1 année il y a

L’être humain ne cessera jamais d’avoir des besoins qui détruisent la nature temps terrestre que marine.
Une vraie civilisation commence par respecter la nature et les animaux qui y vivent. Créer des besoins et seulement dans l’objectif de créer des richesses.

Colette Tcheraz-Escoffier
1 année il y a

Très intéressant, mais je ne trouve pas ou signer cette pétition ? merci

Guegan
1 année il y a

De pire en pire  » l humain  » ce taré qui detruit ce qu il y a de plus beau la planète et les autres espèces

Annick Dumas
1 année il y a

Étant plongeuse je connais les holothuries mais ignorais tout de leurs vertues , j’ai donc trouvé votre article très intéressant .Du moment que n’importe quel animal peut avoir des vertues aphrodisiaques ….ils sont foutus c’est à croire que tous les asiatiques ont des problèmes sexuels et c’est obsetionnel…il devrait promouvoir le métier de prostituée qui sont probablement plus efficaces.
Bon à part ça j’en ai souvent vu mais du tout de la dimension dont vous parlez ,moi ceux que j’ai vu en eaux chaudes comme en France ce sont comme de gros concombres….J’ai une question à poser je vois régulièrement des plongeurs qui pour s’amuser!! les pressent pour leur faire éjecter une substance laiteuse… les mettent ils en danger , les blessent ils…? Moi sous l’eau je ne touche strictement rien par déontologie

Lilijakez
1 année il y a

Fichons leur la paix on a déjà détruit tellement de vie animale et cessons de les pêcher!

JP.R
1 année il y a

Les ressources de la terre doivent être inventoriées, et gérées pour éviter une surconsommation de certaines, et qui risque de mettre en péril cette ressource.
https://lejustenecessaire.wordpress.com/2018/08/06/premier-article-de-blog/

Ghyslaine
1 année il y a

Pauvre monde il est peuplé de déséquilibrer , barbare , cruel , sadique , et tuer ,et manger tout et n’importe quoi est leur seule preoccupation , le monde ne changera pas ,et n’évoluera pas tant que le gens ne respecteront pas la vie sur terre ,quelle quelle soit , quand je dis la vie ,c’est aussi la faune ,la flore ,les océans ,enfin tout , on préfère nous culpabiliser avec le climat , et laisser faire le reste , il n’y a que l’être humain en trop sur la planète , elle ne serait pas dans cette état ,si il n’y avait que des animaux !!!!!

DOMINIQUE CHRISTNACH
1 année il y a

Encore une fois, les asiatiques qui bouffent tout et détruisent.Et je ne connaissais pas, cet animal.je pensais que c’était une algue.même le fond des mers est en péril.Pauvre de nous!!!.

Annie-France
1 année il y a

ben c’est exraordinaire, QU’ATTENDEZ-vous pour créer une pétition, vous le spécialiste, .
N’ATTENDONS PAS, C’EST URGENT OÙ LA VORACITÉ DES HOMMES DÉPASSE TOUTES MESURES. LEUR ESTOMAC BOULIMIQUE VA LES CONDUIRE A DE GRANDES DISETTES, SOUS PEU ! CE SONT DES GOINFRES ÉHONTÉS.MOI JE SIGNE DEUX FOIS PLUTÔT QU’UNE !…..POUR MA SOEUR JUMELLE QUI EST ALLÉ REJOINDRE LES ANGES.
ANNIE-FRANCE RAIMBAUD MATTA

evelyne roche
1 année il y a

Merci pour cet excellent article; Je ne connaissais pas ces petites bêtes.
Pourquoi ne créée t-on pas des lois écologiques internationales envers les individus
qui, pour de l’argent, sont prêts à piller les mers de ce trésor ? Je pense aux chinois et aux Japonais bien sûre. On sait que c’est à c’est à cause d’eux que l’on tue encore les éléphants et les rhinocéros. Je signerai sans problème la pétition mais je ne l’ai, pas trouvée.

EV ELYNE ROCHE.

Gennaro
1 année il y a

Ou se trouve la petition ?

François HAENEL
1 année il y a

Information nouvelle pour moi, très intéressante mais les echnidés sont les oursins et non les oursons, ces derniers étant les petits de mammifères plantigrades sans épines😉
D’accord pour une pétition…

michele decret
1 année il y a

pourquoi pas une cagnotte en ligne pour monter une coopérative qui mettrait en place ce projet d’élevage -transformation avec des coopérateurs qui croient à cette agro-économie d’avenir? Qui s’y colle?

CaroleGR
1 année il y a

Merci pour cet article, très instructif. Je regarderai les holoturies d’un autre œil désormais.
Et surtout, laissons les faire leur bénéfique boulot. Y a-t-il une pétition à ce sujet ?

Annie B
1 année il y a

Un petit clin d’oeil : vos « oursons » aiment l’eau, mais pas autant que les oursins !
Pour redevenir sérieuse, je regrette que l’homme songe de plus en plus à son propre confort et à ses intérêts, apprenti sorcier insouciant de ses actes et de la planète.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

94
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x