Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

RIC Espoir, il est temps d’entrer dans le 21e siècle !

Il y a 15 ans, à peu près, Nicolas Sarkozy était élu Président de la République en France. (1)

Au moment de son élection, il s’est passé deux événements qui ont marqué un tournant dans la relation entre le peuple de France et ses dirigeants.

Le premier a été un peu oublié alors qu’à l’époque il avait profondément choqué les Français.

À peine élu, le Président de la République était parti faire une croisière de vacances sur le yacht de son ami, Vincent Bolloré, un oligarque français.

 

Le peuple se fait voler la vedette…

Les gens étaient sidérés par cet étalage de luxe clinquant qui venait s’ajouter à l’épisode du Ritz, le soir de l’élection.

On a dénoncé une faute de goût. (2)

En réalité, c’était une faute de jugement.

Car c’était faire un pied de nez à la démocratie.

Dans le fond, ce que les citoyens ont perçu c’est qu’ils étaient cocus.

Ils venaient d’élire un homme à la présidence suprême, pour conduire la politique de leur pays.

Mais au lieu de s’intéresser aux affaires du pays, il a fait un acte d’allégeance à un homme d’affaires.

 

Le dernier référendum des Français n’a pas été respecté

Quelques temps plus tard, Nicolas Sarkozy faisait valider par le parlement, le traité sur la constitution européenne que les Français avaient pourtant rejeté par un NON assez net.

55% des électeurs étaient contre ce traité. (3)

Il est vrai que Nicolas Sarkozy avait prévenu, lors de sa campagne, qu’il allait faire cela.

Mais il y a une différence entre faire campagne et gouverner.

Ce jour-là, le Président de la République et le Parlement se sont assis sur une décision très claire des Français.

C’est comme si le Parlement britannique était revenu sur le Brexit.

Les députés britanniques auraient aimé le faire.

Ils ne l’ont pas fait.

En France, la voix du peuple consulté par référendum n’a pas été respectée.

Et depuis, il n’y a plus eu de référendum.

Ce qui est logique.

Si l’exécutif estime que la voix du peuple ne compte pas, il n’y a pas de raison de le consulter.

Et c’est aussi pour cela que les citoyens ne votent plus ou moins qu’avant. (4)

Ils se disent “à quoi sert mon vote?”.

Cet événement a marqué la fin de la démocratie pour de nombreux citoyens.

En réalité, il a marqué la fin de la Ve république telle qu’elle avait été imaginée par le général de Gaulle, un régime fort, légitimé par un peuple souverain.

 

Le lien entre l’exécutif et le peuple semble coupé

Depuis 20 ans, voire 30, l’écart se creuse entre les hauts responsables politiques et le peuple.

La confiance dans le monde politique a chuté.

Surtout, les Français ne pensent plus qu’ils peuvent avoir une influence sur les décisions politiques.

Ils manifestent, certes, mais ils ne participent plus aux réunions des partis politiques, ils ne se syndiquent pas, ils laissent d’autres prendre des décisions pour eux et se désintéressent de la question. (5,6)

Espoir RIC et l’équipe Les Lignes Bougent souhaitent vous annoncer une grande victoire pour le RIC Constituant : notre voix a été entendue !

Grâce à plus 6600 signatures, la commission des lois est maintenant obligée d’examiner à nouveau les revendications du mouvement Espoir RIC lors de leur prochaine réunion qui aura lieu en octobre.

La démocratie et l’esprit de dialogue reculent

Ces dernières années, le passage en force de l’exécutif est devenu la marque de fabrique du Président Macron.

Lors de la crise sanitaire, les débats au parlement ont été contournés par l’état d’urgence sanitaire qui permettait au gouvernement de prendre toutes les décisions par décret. (7)

Sur la question des retraites, le débat à l’Assemblée a été sabordé par l’usage récurrent du 49.3. (8)

Cette mesure d’exception prévue par la Constitution en cas de blocage à l’Assemblée est devenue la norme ou presque.

Depuis le début de la nouvelle mandature d’Emmanuel Macron, cette procédure a été utilisée plus d’une dizaine de fois ! (9)

Dans la crise des gilets jaunes, aucune des idées mises en avant par les citoyens en colère n’ont été reprises.

Les Français ne sont jamais consultés sur des sujets particuliers.

Ils votent aux élections nationales.

Ensuite, ils sont priés de se taire.

Mais un seul homme ou un seul parti politique peuvent-ils incarner l’ensemble des opinions d’un électeur ou même d’une majorité d’électeurs sur l’ensemble des sujets ?

Non, évidemment.

Ces derniers temps, les Français ont élu des candidats qui leur paraissaient être le moins pire des deux.

En aucun cas, il ne s’agit d’un blanc-seing pour celui qui est élu avec une base électorale, d’un quart de la population. (10)

 

Vous n’avez pas été consulté sur les grands sujets qui conditionnent votre avenir et celui de vos enfants…

Vous a-t-on demandé votre avis sur la dette gigantesque contractée par l’Etat français au moment du covid 19 au nom du “quoi qu’il en coûte” ? (11)

Vous a-t-on demandé votre avis sur la vaccination obligatoire ? (12)

Quand, à côté de chez vous, de grands parcs éoliens sont installés, êtes-vous consultés ?

Quand un champ de menhir est rasé pour faire construire une grande surface, les locaux sont-ils consultés ? (13)

Jamais.
Pourtant, avoir recours à des référendums nationaux ou locaux aurait permis de régler très vite et avec toute la légitimité nécessaire de nombreuses questions de société comme :

  • le mariage pour tous ;
  • l’aéroport de Notre Dame des Landes ;
  • les grandes bassines des Deux-Sèvres et de Charente ;
  • le report de l’âge des retraites ;
  • la dette ;
  • les sanctions économiques à l’égard de la Russie.

Tous ces sujets auraient pu faire l’objet d’un vote citoyen.

 

Quel modèle de gouvernance voulez-vous ?

Le 21e siècle risque d’être déterminant pour les êtres humains.

Il y a tellement d’enjeux cruciaux que nous allons devoir affronter collectivement : la pollution, le climat, l’intelligence artificielle, la menace nucléaire, la gestion de l’eau, la préservation des cultures locales, l’éducation, les libertés, etc.

Il existe aujourd’hui deux grands modèles pour affronter ces défis : l’un favorise le dialogue, l’autre la contrainte.

Il y a le modèle de la Suisse et de la votation où pour chaque décision importante au niveau confédéral ou local, les citoyens sont consultés.

Il y a le modèle chinois qui fonctionne au contrôle social.

Choisissons la démocratie directe !

En Suisse, les citoyens sont consultés par référendum pour tous les sujets importants depuis 1848 ! (14)

Et cela fonctionne.

Tous les ans, les citoyens participent à 2, ou 4 votations ! (15)

 

Les Suisses ont voté deux fois sur le climat

Très récemment, les citoyens suisses ont pris position sur le climat en adoptant une loi ambitieuse qui vise à atteindre un bilan carbone neutre d’ici 2050. (16)

Le texte prévoit notamment des mesures de soutien pour accompagner les citoyens à changer leurs systèmes de chauffage au mazout par des alternatives plus respectueuses de l’environnement. (17)

De même, une enveloppe est prévue pour encourager les entreprises à innover dans ce domaine.

Ce vote vient effacer un refus de 2021 pour une loi climat similaire mais assortie de lourdes taxes. (18)

Une fois de plus, la votation en Suisse a permis de construire un consensus responsable autour d’un sujet qui, ailleurs, divise les opinions publiques.

Le NON des citoyens lors du premier vote a été respecté.

Il a permis d’aboutir à un consensus.

Nous pouvons introduire ce système en France.

Nous devons, pour cela, convaincre l’ensemble des parties aux prochaines élections, à chaque élection, d’en faire leur priorité politique n°1.

Il en va de la souveraineté des peuples, de la liberté des individus et de l’avenir collectif de la société.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition officielle pour le RIC Constituant.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/09/l-escapade-de-m-sarkozy-suscite-de-vives-critiques_907619_3224.html
(2) Idem
(3) https://reporterre.net/Le-traite-de-Lisbonne-est-une-trahison-de-la-democratie
(4) https://www.fondapol.org/dans-les-medias/a-la-recherche-des-militants-perdus-comment-les-partis-politiques-tentent-de-se-reinventer/
(5) Idem
(6) https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-nombre-de-salaries-syndiques-a-nettement-baisse-1903186
(7) https://www.vie-publique.fr/fiches/273947-quest-ce-que-letat-durgence-sanitaire
(8) https://www.insee.fr/fr/statistiques/6652827
(9) https://www.planetegrandesecoles.com/article-49-3-explications-fonctionnement
(10) https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2022/(path)/presidentielle-2022/FE.html
(11) https://www.lexpress.fr/economie/finances-publiques-pourquoi-le-quoi-quil-en-coute-continue-de-faire-flamber-la-dette-P7KYN33G4FC7VJM3M65OFQUNCQ/
(12) https://www.europe1.fr/politique/discours-dedouard-philippe-les-vaccins-infantiles-aujourdhui-seulement-recommandes-deviendront-obligatoires-en-2018-3380027
(13) https://www.20minutes.fr/societe/4040211-20230607-bretagne-39-menhirs-carnac-detruits-construire-magasin-bricolage
(14) https://mjp.univ-perp.fr/constit/ch1874l.htm
(15) https://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/economie-et-politique/systeme-politique-suisse/9075568-les-votations-comment-ca-marche.html
(16) https://www.swissinfo.ch/fre/economie/votations-18-juin-2023_la-loi-sur-le-climat-devrait-passer-la-rampe/48593894
(17) Idem
(18) Idem

S’abonner
Notification pour

81 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Octavo
9 mois il y a

Je suis assez surpris par cet article qui fait un drôle de mélange des genres.
La 5ème république n’a jamais été démocratique, elle porte en elle les germes de l’autocratie : un « homme fort » ne peut en aucun cas représenté la « souveraineté du peuple ». C’est tout simplement antinomique. La 5ème république est fondée sur la verticatlité du pouvoir, ce qui est en opposition au principe même du RIC. Ce fonctionnement est infantilisant pour le peuple qui de fait, attend tout (et surtout de le sauver) de « l’homme fort », appelé aussi « homme providentiel ». Ce n’est pas pour rien que nos présidents se prennent tous pour des rois (excepté pour Hollande, qualifié du coup de « mou » … étonnant)
Si les suisses utilisent les votations, c’est que cela relève de leur culture. Nous français, sommes tout à fait immatures pour un tel fonctionnement.
Preuve en est : nous n’avons jamais vu des manifestations aussi importantes que lors du mariage pour tous. La honte française … Qu’aurait donné un référendum sur le sujet ?? Sachant qu’aujourd’hui, avec le recul, de nombreux opposants de l’époque qualifient eux-mêmes leur attitude de grossière erreur !
La démocratie demande une grande maturité de la part des peuples et des individus.
L’individualisme et l’égoïsme en sont les pires ennemis.

9 mois il y a

Entièrement d’accord, nous sommes bel et bien en dictature!! Il est grand temps que le peuple cesse de se comporter comme un troupeau de moutons,sous la surveillance indécente d’un berger au service des seuls intérêts des lobbies financiers et de l’Amérique du Nord, dont le seul souci est le maintien de son hégémonie sur le Monde…quoiqu’il en coûte.

Pierrot
9 mois il y a

depuis’ Monsieur ‘mitterrand qui a été le pire de nos presidents (cherchez dans son passé et ses actes!!!) nous avons toujours eu des orgueilleux qui ne pensent qu’a essayer de laisser une trace en faisant alliance et caresser les uns et les autres la gauche me dégoutte car je ne veux pas d’extrémistes qui ne savent même pas où ils vont ,leur délire est pour moi inaudible ,elle aimerait bien se rapprocher de la droite pour être au pouvoir et se faire une retraite .Tout le monde veut en croquer

9 mois il y a

Donnez la parole à un parti comme la NUP ou l on retrouve des ministres qui se sont fait élires par des voyoux, et qui preffaire soutenir les délinquants plustôt que notre police et nos pompiers qui non même plus de vie de famille tellement il travaille jour et nuit sans jours de congé à ce faire taper dessus sans avoir le droit de se plaindre. Nos ministres non pas employer la force comme ils auraient dû le faire, l armée comme le font d autres pays. En France nous sommes trop gâter nous en voulons toujours plus arrêtons de donner des allocutions et toutes ses aides, à tous ses double nationalité qui prenne l argent en France et l envois pour faire construire des maisons pour leur retraite chez eux comme ils disent. Il n aime pas la France ils aime la facilité de vie que l on leur apportent, et montent leur enfants contre la France. Qui se servent d un couteau pour poignardé nos enfants nos femmes ? Je n ai jamais était résiste mais je regarde maintenant la réalité faisons un peux de ménage et tout ira mieux en France.

9 mois il y a

Nous sommes en démocratie, même très limitée mais cela pourrait être bien pire, celà étant dit nous manquants totalement de liberté, d’égalité, heureusement il nous reste la fraternité et une jeunesse plus instruite qu’il y a 50 ans et qui ne veux pas la place du KALIF comme la jeunesse de mai 68 !!!
Avec l’espoir que le front national ne passe pas aux prochaines élections pour ne pas donner raison à PUTINE heu excuser pour les fautes d’orthographe.
Nous avions fait un grand pas en avant il y a quelques années, mais nous ne savions pas que l’on était si près du gouffre.
Patrick

Styr
9 mois il y a
Répondre à  PATRICK FACHAUX

Nous ne sommes pas en démocratie, ni même en république représentative d’ailleurs étant donné que rien n’est fait pour le peuple….

louvel
9 mois il y a

Donner pour exemple de réussite d’un référendum celui des Suisses sur le climat est à mon sens, malheureusement, le parfait contre exemple : on sait bien que tout ces discours sur le « réchauffement climatique » sont là aussi – comme pour la p(l)andémie – pures manipulations pour dérégler surtout la pensée des peuples, les empêcher de réfléchir et de se renseigner ailleurs qu’auprès des officiels … !!! Le co2 par exemple nourrit la végétation et la part de co2 due aux humains est absolument minime + au nom d’énergie « verte » on déforeste sans compter pour installer des panneaux solaires + on pousse à l’électrique à tous les niveaux et en même temps on demande aux populations des économies d’électrique … etc. Vous faut-il plus d’exemples d’absurdités ? Je serai pour les RIC quand nous serons sûrs que les médias sont indépendants et qu’ils donnent vraiment toutes les infos nécessaires à comprendre un sujet, un problème…

adam
10 mois il y a

Surtout ayez la force de continuer nous avons besoin de gens courageux comme vous. Même problèmes en Belgique des élections approchent et que faire ? Merci à vous;

10 mois il y a

Cela a commencé avec Chirac et ça n’a fait que s’aggraver avec les suivants Sarkozy Hollande et maintenant Macron qui est en train de détruire notre pays, les vraies raisons sont que nous n’avons plus de personnes politique qui s’intéresse a la France seuls leurs intérêts personnels et leurs egot et bien sûr L’Argent qui est le pire des Poisons qui est en train de détruire toutes nos Sociétés et Civilisations et développer un tel égoïsme que les gens ne sont plus capables de voir la réalité des choses et donc plus capables de prendre les bonnes décisions pour arrêter cette descente aux Enfers vers laquelle se dirigent nos Civilisations, il est vrai qu’il n’y a plus un seul homme ou femme politique capable de s’intéresser uniquement a son Pays et oublier son intérêt personnel Hélas !s

Styr
9 mois il y a
Répondre à  Debroas

« les vraies raisons sont que nous n’avons plus de personnes politique qui s’intéresse a la France » Oui mais la vrai raison c’est surtout depuis notre rentrés dans ce cancer qu’est l’ue, c’est cette idéologie néolibérale qu’elle véhicule et notre soumission le problème!

Catherine L
10 mois il y a

l’idéal serait la dissolution du gouvernement et la sortie de l’union européenne afin de retrouver notre souveraineté

Styr
9 mois il y a
Répondre à  Catherine L

Oui

Jérémy
10 mois il y a

Impossible de signer cette pétition : un régime totalitaire ? Il y en a plus dans le monde donc ceux qui pense que la France est un régime totalitaire, qu’ils aillent visiter d’autres pays pour ce rendre compte que non.

Styr
9 mois il y a
Répondre à  Jérémy

Si vous regardez en fermant les yeux, forcement vous n’allez pas voir grand chose….

GAUDOU Françoise
10 mois il y a

6600 signatures, il n’y a pas de quoi être fiers, serions-nous si peu à vouloir que cela change ? Nous sommes pourtant plus nombreux qu’eux.

L/C (ER) Gérard NAURA
10 mois il y a

Bravo à vous

Murièle
10 mois il y a

C e que vous oubliez de dire pour le référendum, c’est que M le président Sarkophage n’était pas seul, les socialistes l’ont aidé pour faire passer la constitution et ils ont simple dit qu’ils changeaient quelques mots et virgules.

Jacques
10 mois il y a

Merci pour cet excellent rapport et le logo « DÉMOCRATIE ≠ AUTOCRATIE » dit tout.
Et qui voterait pour la guerre?…

jaknik
10 mois il y a

Vous nous posez la question, alors que depuis 6 ans nous somme en AUTOCRATIE, Forme de gouvernement où le souverain MACRON exerce lui-même une autorité sans limites. Il nous montre depuis 6 ans qu’il déteste le peuple de CE pays, nous insulte surtout lorsqu’il se trouve dans un pays étranger.

10 mois il y a

Il est grand temps que les Français regardent ce qui se fait dans la Suisse voisine. Bien entendu l’exemple suisse n’est pas transposable tel quel-les Suisses ayant développé une longue tradition de la recherche des compromis-mais la France aurait à gagner à cesser de tourner en rond dans leur silo hexagonal.

10 mois il y a

La France n’a maintenant plus qu’un seul espoir, c’est un renversement du gouvernement par les militaires ! Le plus tôt sera le mieux !!!

Coquillot
10 mois il y a

Bjr
Moi je remarque que en France le nom roi a disparu mais que cela et bien encore le cas aujourd’hui ,tant que le peuple ne ce sera pas soulever contre cette monarchie et bien rien ne pourra changer
Pour nos présidents actuel nous nos somme que des moutons de panurges

DUFAY
10 mois il y a

Il serait utile de faire connaitre le taux de participation aux « votations » suisses. Celles ci sont tellement fréquentes que bien des électeurs ne se déplacent plus. Ce système d’expression populaire a permis au Canton d’Uri d’autoriser le vote des femmes qu’il n’y a peu de temps. La Suisse représente une idée mais pas un modèle. Pour en finir avec la France, la falsification de l’Histoire de notre Pays ne pouvait que conduire à une telle chienlit comme aurait dit quelqu’un!!!
Y. DUFAY

Tranchet
10 mois il y a

Je souhaiterai bien signer cette pétition mais je suis pas d’accord de passe par france connet.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

81
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x