Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

RIC Espoir, il est temps d’entrer dans le 21e siècle !

Il y a 15 ans, à peu près, Nicolas Sarkozy était élu Président de la République en France. (1)

Au moment de son élection, il s’est passé deux événements qui ont marqué un tournant dans la relation entre le peuple de France et ses dirigeants.

Le premier a été un peu oublié alors qu’à l’époque il avait profondément choqué les Français.

À peine élu, le Président de la République était parti faire une croisière de vacances sur le yacht de son ami, Vincent Bolloré, un oligarque français.

 

Le peuple se fait voler la vedette…

Les gens étaient sidérés par cet étalage de luxe clinquant qui venait s’ajouter à l’épisode du Ritz, le soir de l’élection.

On a dénoncé une faute de goût. (2)

En réalité, c’était une faute de jugement.

Car c’était faire un pied de nez à la démocratie.

Dans le fond, ce que les citoyens ont perçu c’est qu’ils étaient cocus.

Ils venaient d’élire un homme à la présidence suprême, pour conduire la politique de leur pays.

Mais au lieu de s’intéresser aux affaires du pays, il a fait un acte d’allégeance à un homme d’affaires.

 

Le dernier référendum des Français n’a pas été respecté

Quelques temps plus tard, Nicolas Sarkozy faisait valider par le parlement, le traité sur la constitution européenne que les Français avaient pourtant rejeté par un NON assez net.

55% des électeurs étaient contre ce traité. (3)

Il est vrai que Nicolas Sarkozy avait prévenu, lors de sa campagne, qu’il allait faire cela.

Mais il y a une différence entre faire campagne et gouverner.

Ce jour-là, le Président de la République et le Parlement se sont assis sur une décision très claire des Français.

C’est comme si le Parlement britannique était revenu sur le Brexit.

Les députés britanniques auraient aimé le faire.

Ils ne l’ont pas fait.

En France, la voix du peuple consulté par référendum n’a pas été respectée.

Et depuis, il n’y a plus eu de référendum.

Ce qui est logique.

Si l’exécutif estime que la voix du peuple ne compte pas, il n’y a pas de raison de le consulter.

Et c’est aussi pour cela que les citoyens ne votent plus ou moins qu’avant. (4)

Ils se disent “à quoi sert mon vote?”.

Cet événement a marqué la fin de la démocratie pour de nombreux citoyens.

En réalité, il a marqué la fin de la Ve république telle qu’elle avait été imaginée par le général de Gaulle, un régime fort, légitimé par un peuple souverain.

 

Le lien entre l’exécutif et le peuple semble coupé

Depuis 20 ans, voire 30, l’écart se creuse entre les hauts responsables politiques et le peuple.

La confiance dans le monde politique a chuté.

Surtout, les Français ne pensent plus qu’ils peuvent avoir une influence sur les décisions politiques.

Ils manifestent, certes, mais ils ne participent plus aux réunions des partis politiques, ils ne se syndiquent pas, ils laissent d’autres prendre des décisions pour eux et se désintéressent de la question. (5,6)

Espoir RIC et l’équipe Les Lignes Bougent souhaitent vous annoncer une grande victoire pour le RIC Constituant : notre voix a été entendue !

Grâce à plus 6600 signatures, la commission des lois est maintenant obligée d’examiner à nouveau les revendications du mouvement Espoir RIC lors de leur prochaine réunion qui aura lieu en octobre.

La démocratie et l’esprit de dialogue reculent

Ces dernières années, le passage en force de l’exécutif est devenu la marque de fabrique du Président Macron.

Lors de la crise sanitaire, les débats au parlement ont été contournés par l’état d’urgence sanitaire qui permettait au gouvernement de prendre toutes les décisions par décret. (7)

Sur la question des retraites, le débat à l’Assemblée a été sabordé par l’usage récurrent du 49.3. (8)

Cette mesure d’exception prévue par la Constitution en cas de blocage à l’Assemblée est devenue la norme ou presque.

Depuis le début de la nouvelle mandature d’Emmanuel Macron, cette procédure a été utilisée plus d’une dizaine de fois ! (9)

Dans la crise des gilets jaunes, aucune des idées mises en avant par les citoyens en colère n’ont été reprises.

Les Français ne sont jamais consultés sur des sujets particuliers.

Ils votent aux élections nationales.

Ensuite, ils sont priés de se taire.

Mais un seul homme ou un seul parti politique peuvent-ils incarner l’ensemble des opinions d’un électeur ou même d’une majorité d’électeurs sur l’ensemble des sujets ?

Non, évidemment.

Ces derniers temps, les Français ont élu des candidats qui leur paraissaient être le moins pire des deux.

En aucun cas, il ne s’agit d’un blanc-seing pour celui qui est élu avec une base électorale, d’un quart de la population. (10)

 

Vous n’avez pas été consulté sur les grands sujets qui conditionnent votre avenir et celui de vos enfants…

Vous a-t-on demandé votre avis sur la dette gigantesque contractée par l’Etat français au moment du covid 19 au nom du “quoi qu’il en coûte” ? (11)

Vous a-t-on demandé votre avis sur la vaccination obligatoire ? (12)

Quand, à côté de chez vous, de grands parcs éoliens sont installés, êtes-vous consultés ?

Quand un champ de menhir est rasé pour faire construire une grande surface, les locaux sont-ils consultés ? (13)

Jamais.
Pourtant, avoir recours à des référendums nationaux ou locaux aurait permis de régler très vite et avec toute la légitimité nécessaire de nombreuses questions de société comme :

  • le mariage pour tous ;
  • l’aéroport de Notre Dame des Landes ;
  • les grandes bassines des Deux-Sèvres et de Charente ;
  • le report de l’âge des retraites ;
  • la dette ;
  • les sanctions économiques à l’égard de la Russie.

Tous ces sujets auraient pu faire l’objet d’un vote citoyen.

 

Quel modèle de gouvernance voulez-vous ?

Le 21e siècle risque d’être déterminant pour les êtres humains.

Il y a tellement d’enjeux cruciaux que nous allons devoir affronter collectivement : la pollution, le climat, l’intelligence artificielle, la menace nucléaire, la gestion de l’eau, la préservation des cultures locales, l’éducation, les libertés, etc.

Il existe aujourd’hui deux grands modèles pour affronter ces défis : l’un favorise le dialogue, l’autre la contrainte.

Il y a le modèle de la Suisse et de la votation où pour chaque décision importante au niveau confédéral ou local, les citoyens sont consultés.

Il y a le modèle chinois qui fonctionne au contrôle social.

Choisissons la démocratie directe !

En Suisse, les citoyens sont consultés par référendum pour tous les sujets importants depuis 1848 ! (14)

Et cela fonctionne.

Tous les ans, les citoyens participent à 2, ou 4 votations ! (15)

 

Les Suisses ont voté deux fois sur le climat

Très récemment, les citoyens suisses ont pris position sur le climat en adoptant une loi ambitieuse qui vise à atteindre un bilan carbone neutre d’ici 2050. (16)

Le texte prévoit notamment des mesures de soutien pour accompagner les citoyens à changer leurs systèmes de chauffage au mazout par des alternatives plus respectueuses de l’environnement. (17)

De même, une enveloppe est prévue pour encourager les entreprises à innover dans ce domaine.

Ce vote vient effacer un refus de 2021 pour une loi climat similaire mais assortie de lourdes taxes. (18)

Une fois de plus, la votation en Suisse a permis de construire un consensus responsable autour d’un sujet qui, ailleurs, divise les opinions publiques.

Le NON des citoyens lors du premier vote a été respecté.

Il a permis d’aboutir à un consensus.

Nous pouvons introduire ce système en France.

Nous devons, pour cela, convaincre l’ensemble des parties aux prochaines élections, à chaque élection, d’en faire leur priorité politique n°1.

Il en va de la souveraineté des peuples, de la liberté des individus et de l’avenir collectif de la société.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition officielle pour le RIC Constituant.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/09/l-escapade-de-m-sarkozy-suscite-de-vives-critiques_907619_3224.html
(2) Idem
(3) https://reporterre.net/Le-traite-de-Lisbonne-est-une-trahison-de-la-democratie
(4) https://www.fondapol.org/dans-les-medias/a-la-recherche-des-militants-perdus-comment-les-partis-politiques-tentent-de-se-reinventer/
(5) Idem
(6) https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-nombre-de-salaries-syndiques-a-nettement-baisse-1903186
(7) https://www.vie-publique.fr/fiches/273947-quest-ce-que-letat-durgence-sanitaire
(8) https://www.insee.fr/fr/statistiques/6652827
(9) https://www.planetegrandesecoles.com/article-49-3-explications-fonctionnement
(10) https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2022/(path)/presidentielle-2022/FE.html
(11) https://www.lexpress.fr/economie/finances-publiques-pourquoi-le-quoi-quil-en-coute-continue-de-faire-flamber-la-dette-P7KYN33G4FC7VJM3M65OFQUNCQ/
(12) https://www.europe1.fr/politique/discours-dedouard-philippe-les-vaccins-infantiles-aujourdhui-seulement-recommandes-deviendront-obligatoires-en-2018-3380027
(13) https://www.20minutes.fr/societe/4040211-20230607-bretagne-39-menhirs-carnac-detruits-construire-magasin-bricolage
(14) https://mjp.univ-perp.fr/constit/ch1874l.htm
(15) https://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/economie-et-politique/systeme-politique-suisse/9075568-les-votations-comment-ca-marche.html
(16) https://www.swissinfo.ch/fre/economie/votations-18-juin-2023_la-loi-sur-le-climat-devrait-passer-la-rampe/48593894
(17) Idem
(18) Idem

S’abonner
Notification pour

81 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
France Hope
8 mois il y a

Application Maastricht 1992/Schengen sans frontières (anthropologiquement suicidaire) / puis l’Euro (tueur du Franc millénaire et inflationniste)…, rien ne va plus depuis que des élus « autocratiques » et « désincarnés », (ceux du « globish de nouvelle Tour de Babel ») ont tourné le dos à leurs compatriotes français, stigmatisés d’aimer leur pays, reniés, dévalorisés, dépouillés, paupérisés ; au seul profit d’une Europe artificielle, opaque, corrompue, décadente et traître : celle qui déshabille Pierre pour habiller Paul, celle des « visas » et de l’impunité pour mineurs de l’est, migrants, razzias et pillages de l’ultralibéralisme (par multinationales comme nomades errants qui écument et dévalisent le moindre recoin de France)… un désordre devenu dément et inacceptable, sous modèle et tutelle américaine de l’UE, délétère des nations, de leur peuple et leur existence propre : celle-ci étant sapée par des cultures importées et autant d’idéologies exogènes minoritaires mais braillardes et invasives, offensives aussi, et nuisibles à la cohésion sociétale et à l’unité d’avenir en France ; tout cela fait pour dévitaliser et effacer la France, en faire des « landers » à l’allemande, vers un fédéralisme « européen » improbable et utopique (problème des langues et des mœurs) dont personne ne veut !… Sans aucune consultation de la majorité silencieuse en effet… par des élus politiques indifférents mais opportunistes du moment, médiocres (à de rares exceptions près) : ceux de la régression mentale de masse, de la destruction de la France (devenue vulgaire, droguée, sous-instruite, sous-éduquée, moquée du monde entier) ; ceux du mépris et de l’oubli coupable de l’héritage multiséculaire, bien commun précieux et « incessible » ; des élus en pièces rapportées incompétentes, de passage et de parade, non représentatifs de l’âme profonde de la France, insaisissable, qui n’appartient qu’à ses vrais sujets-porteurs ; France mal servie depuis trop longtemps par des élus méprisants et impardonnables, à congédier.

joel pouilly
8 mois il y a

 Quand ceux qui nous gouvernent arrêtent ils de mentir ?.
Je prends l’exemple de Bruno LEMAIRE qui prétendait il y a 10 ans au moment de l’investiture de la droite, qu’il écoutait mais ne négociait jamais. Aujourd’hui il se gargarise d’avoir œuvré à la souveraineté énergétique et industrielle de la France ? Cette souveraineté implique de favoriser la préférence nationale dans un espace européen qui impose la supranationalité et qui sanctionne les initiatives nationales au nom de la concurrence entière et non faussée. (principe rejeté par les français à 55%).
Alors pourquoi la commission européenne ne sanctionne pas ces déclarations ? Peut-être que MACRON à promis en contre partie, dans le domaine énergétique, d’adhérer sans réserve au marché européen de l’électricité ?
Qu’en est il donc pour les autres secteurs économiques ?  

chava
8 mois il y a

vous dites que en Suisse les citoyens sont consultés par référendum, alors que ce sont les citoyens eux-mêmes qui lancent les référendums !

MOREL
8 mois il y a

CE GOUVERNEMENT FAVORISE CEUX QUI L’ONT ELU EN 2022 ET QUI NE SONT PAS INQUIETES ET LAISSE INCARCERER DES POLICIERS AUX ORDRES DES PREFETS ET CONTINUE L’IMMIGRATION MASSIVE AU MEPRIS DES OPPOSITIONS FORMULEES SANS COMPTER LES MULTIPLES CASSEROLES ANTERIEURES: LA SOLUTION, RECLAMER LA DESTITUTION DE CE GOUVERNEMENT QUAND ON APPREND QUE DUPONT-MORETTI EST TRADUIT DEVANT LA COUR DE CASSATION

VILLA
8 mois il y a

CE GOUVERNEMENT LAISSE LIBRE COURS AU CHAOS PERPETRE PAR DES DELINQUANTS ET FAIT EMPRISONNER LES POLICIERS QUI SE BATTENT POUR PROTEGER LES FRANCAIS…..CHERCHEZ L’ERREUR !!!!

Gadje
8 mois il y a

Je ne saisi pas ce que Bolloré et les méga bassines viennent faire avec les réels vols de démocratie.

Styr
8 mois il y a
Répondre à  Gadje

La propagande médiatique, le financement des campagnes de leurs candidats, l’occultations de ceux qu’ils n’apprécient pas, les liens d’intérêts avec une grande parti des institutions, ils sont derrière l’idéologie néolibérale véhiculé par l’ue…. la liste est longue

Grillet Marie-France
8 mois il y a

Si on demandait l’avis des français sur tout la peine de mort n’aurait pas été abolie .parfois il faut avancer.

Silingardi Fisco
8 mois il y a

Tout simplement l idee de Democratie Directe dans les cas des grandes decisions est juste, formidable, et donne un sens a l expression des citoyens. On doit EVITER a tout prix que la democratie devienne un mot vide’ de sens

8 mois il y a

J’espère que cela ira au bout pour la survie de la démocratie

Le Coq
8 mois il y a

Des pétitions sur le site du gouvernement, non merci !.. On est obligé de s’inscrire sur France Connect qui est le cheval de bataille du tout numérique de l’état. C’est un système de communication qui va gérer nos vies…

lionel2
8 mois il y a

Si l’exécutif estime que la voix du peuple ne compte pas, il n’y a pas de raison de le consulter.–> non, non, c’est « Si l’exécutif estime que la voix du peuple peut lui être défavorable, il n’y a pas de raison de le consulter. »

perivier
8 mois il y a

Dupont-Moretti renvoyé par la Cour de Cassation en Cour du Justice de la République pour prise illégale d’intérêt… Jusqu’où laisserons-nous les « copains et les coquins « aux postes de gouvernement ? Camus disait : « nous voulons des chefs dont nous voulons plus avoir honte ». Dupont-M n’est pas un chef, ça non, mais tout de même..

marcel
8 mois il y a

une equipe de charlots,beau parleur,mais sans couilles,pour retourner la table,

8 mois il y a

Bonjour à Tous !

Il y a une Voie dans la vie : Celle de la Persévérance ! Ne jamais se décourager ! Toujours lutter même si c ‘ est Âpre ! Une victoire ne s ‘ apprécie qu ‘ à l ‘ Aune des Sacrifices Consentis ! Force, Honneur, Respect et Sagesse au PEUPLE qui VAINCRA !
continuons la lutte.

8 mois il y a

Oui, à condition que les votes ne soient pas manipulés, comme cela se passe aujourd’hui, en particulier avec les votes par internet.

8 mois il y a

Parmi les intervenants de cet article, beaucoup croient que leurs idées seraient majoritaires. Pour les retraites, oui, pour les gilets jaunes pas sûr. Pour NDDL, la majorité était contre les manifestants, et pour les bassines je ne sais pas. Donc vous aussi, êtes vous prêts à écouter les voix des français ?

Paul
8 mois il y a

Vous allez voir comment notre dictature d’énarques va habilement contourner la demande de RIC pour éviter son contrôle par le peuple (les gueux comme ILS nous appellent).

8 mois il y a

Bonjour, c’est évident gilet jaune depuis le début, je fait partie de Concorde 17.11 sur FB et sur site nous avons créé un programme au moment des présidentielle avec 4 autres groupes malheureusement notre candidat n’était pas fiable. Nous sommes à l’heure actuelle entrain d’améliorer le programme et nous en parlons en visio tous les 15 jours. Tous ces sujets sont abordés évidemment. Vous pouvez nous rejoindre. Si nous trouvions le candidat idéal se serait top. Souvent l’égo et le pouvoir prend le pas sur le reste. Les Macron, Mélenchon, Lepen en sont des exemples. Mais il faut que le peuple ne soit plus des moutons, c’est de notre pays et de note vie dont il s’agit, et de ce que nous allons laisser à nos enfants.

LUPI
8 mois il y a

LE SYSTEME DE VOTE ETAIT UN PEU COMPLIQUE ET DECOURAGEANT
je connais plein de gens qui n’ont pas voté alors qu’ils sont POUR le RIC car trop compliqué

Patou
8 mois il y a

Merci pour votre réflexion. Oui nous ne sommes plus en démocratie depuis quelques décennies mais nous sommes aussi responsables de cette dérive car personne ne bouge. Beaucoup pensent la même chose que vous mais ne disent rien. Les gens attendent les élections pour montrer leur mécontentement. Les extrêmes en profitent. Que pouvons-nous faire pour changer cette situation ? On signe des pétitions mais on voit tres peu le monde bouger. Les politiques en majorité vivent dans leur bulle avec des privilèges éhontés. Ils sont en principe au service du peuple étant élus pour le bien général. Les institutions sont bafouées, regardons les émeutes violentes de ces dernières semaines.
Il y a tant de sujets de concertation pour lesquels on aimerait donner notre avis.. comme la sécurité, l’immigration, la dette …

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

81
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x