Associations mises en lumière par Les Lignes Bougent

Chez Les Lignes Bougent, nous avons à cœur de mettre en lumière des associations afin de les faire connaître auprès de notre communauté de plus d’1 million de citoyens actifs. *Si vous êtes une association et souhaitez être présentée sur notre plateforme, n’attendez plus ! Contactez-nous, nous serons ravis d’échanger avec vous.

  • Rétablir
  • Rétablir

Handignité

HANDIGNITE (Association nationale de défense des droits des travailleurs handicapés) est créée depuis avril 2020. Son nom procède directement d’une phrase de M. Macron : « Les handicapés ont droit à une vie de dignité, de liberté, une vie comme les autres, au milieu des autres. » …
Sur le site du gouvernement, on peut lire également : « Le handicap est une priorité du quinquennat . » Celui-ci se termine alors que l’objectif n’est pas vraiment atteint. Cette association se propose donc de faire avancer, si possible, la cause du travailleur handicapé (notamment à l’Education nationale). La personne handicapée est, écoutée, soutenue et aidée dans son combat difficile pour se maintenir dans son emploi et garder ainsi sa dignité.

ELLyE – Ensemble Leucémie Lymphomes Espoir

ELLyE – Ensemble Leucémie Lymphomes Espoir est la première association française de patients atteints de cancers du sang*. Créée en 2006 par son Président actuel Guy BOUGUET alors atteint d’un lymphome, ELLyE (anciennement connue sous le nom de France Lymphome Espoir) est …
aujourd’hui une organisation qui veille à la situation de plus de 25 000 nouveaux malades de tous âges diagnostiqués chaque année mais aussi à celle de leur entourage. En s’appuyant sur la volonté et l’engagement de presque 5000 sympathisants en 2022, ELLyE s’engage quotidiennement en France et à l’international au sein de coalitions regroupant d’autres associations de malades à travers quatre missions socles : L’information des malades et de leur entourage à travers différents médias : site internet informatif et éducatif, lymphosite.fr met à disposition gratuitement des courtes séquences permettant de découvrir les méandres de parcours de soins. Les publications de l’association s’expriment également par le biais de supports matériels disponibles à la demande sur son site web. Le soutien au patients et aux proches s’exprime par l’intermédiaire d’un Comité d’Action Sociale qui attribue, sur demande des services sociaux des établissements de soin, des aides financières aux malades en situation de fragilité économique. Une permanence téléphonique nationale et des permanences physiques au sein des hôpitaux français sont tenues par les équipes bénévoles et salariées d’ELLyE. L’action d’ELLyE se concrétise aussi par son travail de plaidoyer et par son influence auprès du législateur. Droits des malades, accès aux soins, aux traitements, emploi, accès à l’emprunt, autorisation des médicaments, sont quelques exemples de thématiques sur lesquelles l’association œuvre au fil des ans afin de faire évoluer la loi dans l’intérêt des patients. La recherche, dynamique dans le secteur de la cancérologie, l’est particulièrement dans le champ des lymphomes. De nouvelles pistes sont régulièrement évoquées, porteuses d’espoir de guérison pour ces milliers de malades. Mais la recherche ce sont de moyens humains et techniques qui coutent cher. Chaque année, ELLyE soutient des projets de recherche par le biais d’un appel à candidature dont les résultats sont validés par les membres de l’association. En 2021, 85 000€ ont ainsi été reversés à la recherche.

Welfarm

Depuis 1994, l’association assure la défense des animaux de ferme et d’élevage. Les combats menés par les 25 000 membres et donateurs français ont permis d’obtenir de nouvelles normes européennes concernant le traitement des espèces animales durant leur captivité.

Club d’Etude et de Protection des Animaux et de la Nature (CEPAN)

Reconnue d’utilité publique, l’association Le CEPAN (Club d’Etude et de Protection des Animaux et de la Nature), créée en 1968 par Christian Huchedé s’engage quotidiennement pour la protection animale, la sensibilisation et l’éducation du public, et l’action sociale à travers le chantier d’insertion…
L’association gère deux établissements. Le Refuge de l’Arche, un sanctuaire animalier recueillant plus de 1300 animaux saisis par les autorités, issus de particuliers, zoos, cirques, laboratoires, du trafic illégal… et ouvert au public à des fins pédagogiques. Le deuxième, le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage Locale « Valentine et Jacques Perrin », qui prend en charge les animaux sauvages trouvés en perdition (choqués par un véhicule, tombé du nid, déshydratés,…), les soigne puis les réinsère dans leur milieu naturel. En 2021, plus de 1000 animaux qui ont été accueillis.

Les Bons Restes

Dès 2016, l’association Les Bons Restes s’est fixée comme mission de lutter contre le gaspillage alimentaire. Ses actions se déclinent notamment via des évènements, des ateliers, par la sensibilisation, etc…
L’objectif est de montrer et faire comprendre au plus grand nombre, que, même si un légume ou un fruit est abimé, il reste consommable. Avec Les Bons Restes, le gâchis c’est fini !

luniverCel

Depuis 2017, LuniverCel s’attache à devenir un réseau de dons et de partage d’initiatives citoyennes, basé sur inclusion et la solidarité. L’association porte des projets pour la gratuité et le réemploi pour lutter contre le gaspillage, la solitude et l’exclusion…
Cela passe notamment par la mise en place d’un réseau de partage (co-créations de zones de gratuité, installation de boîtes à don,…), d’ateliers DIY et zéro déchet, etc.

Association Les Papillons

L’association Les Papillons est une association nationale de protection de l’enfance qui entend lutter contre les toutes les maltraitances infantiles notamment en installant dans les écoles, les structures péri et extra scolaires, les structures sportives des boîtes aux lettres Papillons pour permettre aux enfants de libérer leur parole de toutes les violences dont ils sont victimes…
Laurent BOYET, son fondateur, victime d’inceste par son frère de l’âge de 6 ans à l’âge de 9 ans connait le poids et parfois le prix du silence. Il a mis plus de 30 ans pour trouver le courage, la force de ne plus avoir honte de dire son indicible. Plus encore que le mal qu’on leur fait, ce sont toutes ces années de silences qui finissent par asphyxier et détruire les victimes. Partout sur le territoire, déjà plus de 50000 enfants ont été sensibilisés au dispositif. Près de 200 boîtes aux lettres ont été installées. Elles ont reçu plus de 700 mots et une cinquantaine d’entre-eux, les plus graves ont fait l’objet d’une information préoccupante. Chaque jour, partout en France, des enfants sont aidés et ont un peur moins peur, moins mal. Mais, nous devons encore faire plus et nous avons besoin de vous

Imagine for Margo

Le cancer est la première cause de décès par maladie chez les enfants en France et en Europe. 1 enfant sur 440 développe un cancer avant l’âge de 15 ans. Puisqu’il existe plus de 100 types de cancers différents chez l’enfant, chaque cancer pédiatrique est considéré comme une maladie rare, non prioritaire pour les industriels du médicament…
Les enfants sont donc soignés avec des traitements d’adulte, dosés en fonction de leur poids et de leur âge. Cette approche est souvent peu efficace, surtout dans le cas de certains cancers très agressifs, et laisse de lourdes séquelles, provoquant parfois des handicaps à vie. C’est pourquoi Imagine for Margo a été créée en 2011, suite au décès de Margo, à 14 ans, atteinte d’une tumeur cérébrale. L’association œuvre depuis 2011 afin d’accélérer la recherche sur les cancers pédiatriques : elle mène des actions de sensibilisation, de mobilisation et de collecte de fonds pour aider la recherche européenne à développer des traitements spécifiques, innovants et plus efficaces pour les enfants atteints de cancer. En 10 ans, grâce au soutien de donateurs, partenaires et bénévoles, Imagine for Margo a collecté 14 millions d’euros pour financer 35 programmes de recherche de pointe et 28 nouveaux traitements innovants, permettant à plus de 3.000 enfants de bénéficier de traitements personnalisés en France et en Europe. « Vas-y, Bats-toi, Gagne » est le message de vie trouvé dans les cahiers de Margo après son décès, en anglais, et que l’association veut continuer de transmettre. »

Les Œuvres de la Mie de Pain

Cette association a été créée en 1887 par Paulin Enfert. Reconnue d’utilité publique en 1984, elle compte aujourd’hui 450 bénévoles et plus de 200 salariés (dont 70 en insertion) dont l’objectif est d’accueillir, d’apporter une aide d’urgence et de tendre à la réinsertion sociale des personnes en grande difficulté…
Dans ce but, l’association propose l’accueil, l’hébergement, la domiciliation, le logement, l’accompagnement social, l’aide à l’insertion socioprofessionnelle et l’assistance morale et matérielle à toute personne en situation de précarité, d’exclusion ou de marginalisation. Elle dispose pour cela de plusieurs structures : un Refuge pour hommes, deux Foyers pour femmes, la hâte de nuit, un Espace Solidarité Insertion, un pôle Logement adapté (une pension de famille et un Foyer de Jeunes Travailleurs – FJT) ainsi qu’un pôle Insertion par l’activité économique (chantiers d’insertion et dispositif Premières heures).