Facebook
Twitter
Telegram
Email
WhatsApp

RIC Espoir, il est temps d’entrer dans le 21e siècle !

Il y a 15 ans, à peu près, Nicolas Sarkozy était élu Président de la République en France. (1)

Au moment de son élection, il s’est passé deux événements qui ont marqué un tournant dans la relation entre le peuple de France et ses dirigeants.

Le premier a été un peu oublié alors qu’à l’époque il avait profondément choqué les Français.

À peine élu, le Président de la République était parti faire une croisière de vacances sur le yacht de son ami, Vincent Bolloré, un oligarque français.

 

Le peuple se fait voler la vedette…

Les gens étaient sidérés par cet étalage de luxe clinquant qui venait s’ajouter à l’épisode du Ritz, le soir de l’élection.

On a dénoncé une faute de goût. (2)

En réalité, c’était une faute de jugement.

Car c’était faire un pied de nez à la démocratie.

Dans le fond, ce que les citoyens ont perçu c’est qu’ils étaient cocus.

Ils venaient d’élire un homme à la présidence suprême, pour conduire la politique de leur pays.

Mais au lieu de s’intéresser aux affaires du pays, il a fait un acte d’allégeance à un homme d’affaires.

 

Le dernier référendum des Français n’a pas été respecté

Quelques temps plus tard, Nicolas Sarkozy faisait valider par le parlement, le traité sur la constitution européenne que les Français avaient pourtant rejeté par un NON assez net.

55% des électeurs étaient contre ce traité. (3)

Il est vrai que Nicolas Sarkozy avait prévenu, lors de sa campagne, qu’il allait faire cela.

Mais il y a une différence entre faire campagne et gouverner.

Ce jour-là, le Président de la République et le Parlement se sont assis sur une décision très claire des Français.

C’est comme si le Parlement britannique était revenu sur le Brexit.

Les députés britanniques auraient aimé le faire.

Ils ne l’ont pas fait.

En France, la voix du peuple consulté par référendum n’a pas été respectée.

Et depuis, il n’y a plus eu de référendum.

Ce qui est logique.

Si l’exécutif estime que la voix du peuple ne compte pas, il n’y a pas de raison de le consulter.

Et c’est aussi pour cela que les citoyens ne votent plus ou moins qu’avant. (4)

Ils se disent “à quoi sert mon vote?”.

Cet événement a marqué la fin de la démocratie pour de nombreux citoyens.

En réalité, il a marqué la fin de la Ve république telle qu’elle avait été imaginée par le général de Gaulle, un régime fort, légitimé par un peuple souverain.

 

Le lien entre l’exécutif et le peuple semble coupé

Depuis 20 ans, voire 30, l’écart se creuse entre les hauts responsables politiques et le peuple.

La confiance dans le monde politique a chuté.

Surtout, les Français ne pensent plus qu’ils peuvent avoir une influence sur les décisions politiques.

Ils manifestent, certes, mais ils ne participent plus aux réunions des partis politiques, ils ne se syndiquent pas, ils laissent d’autres prendre des décisions pour eux et se désintéressent de la question. (5,6)

Espoir RIC et l’équipe Les Lignes Bougent souhaitent vous annoncer une grande victoire pour le RIC Constituant : notre voix a été entendue !

Grâce à plus 6600 signatures, la commission des lois est maintenant obligée d’examiner à nouveau les revendications du mouvement Espoir RIC lors de leur prochaine réunion qui aura lieu en octobre.

La démocratie et l’esprit de dialogue reculent

Ces dernières années, le passage en force de l’exécutif est devenu la marque de fabrique du Président Macron.

Lors de la crise sanitaire, les débats au parlement ont été contournés par l’état d’urgence sanitaire qui permettait au gouvernement de prendre toutes les décisions par décret. (7)

Sur la question des retraites, le débat à l’Assemblée a été sabordé par l’usage récurrent du 49.3. (8)

Cette mesure d’exception prévue par la Constitution en cas de blocage à l’Assemblée est devenue la norme ou presque.

Depuis le début de la nouvelle mandature d’Emmanuel Macron, cette procédure a été utilisée plus d’une dizaine de fois ! (9)

Dans la crise des gilets jaunes, aucune des idées mises en avant par les citoyens en colère n’ont été reprises.

Les Français ne sont jamais consultés sur des sujets particuliers.

Ils votent aux élections nationales.

Ensuite, ils sont priés de se taire.

Mais un seul homme ou un seul parti politique peuvent-ils incarner l’ensemble des opinions d’un électeur ou même d’une majorité d’électeurs sur l’ensemble des sujets ?

Non, évidemment.

Ces derniers temps, les Français ont élu des candidats qui leur paraissaient être le moins pire des deux.

En aucun cas, il ne s’agit d’un blanc-seing pour celui qui est élu avec une base électorale, d’un quart de la population. (10)

 

Vous n’avez pas été consulté sur les grands sujets qui conditionnent votre avenir et celui de vos enfants…

Vous a-t-on demandé votre avis sur la dette gigantesque contractée par l’Etat français au moment du covid 19 au nom du “quoi qu’il en coûte” ? (11)

Vous a-t-on demandé votre avis sur la vaccination obligatoire ? (12)

Quand, à côté de chez vous, de grands parcs éoliens sont installés, êtes-vous consultés ?

Quand un champ de menhir est rasé pour faire construire une grande surface, les locaux sont-ils consultés ? (13)

Jamais.
Pourtant, avoir recours à des référendums nationaux ou locaux aurait permis de régler très vite et avec toute la légitimité nécessaire de nombreuses questions de société comme :

  • le mariage pour tous ;
  • l’aéroport de Notre Dame des Landes ;
  • les grandes bassines des Deux-Sèvres et de Charente ;
  • le report de l’âge des retraites ;
  • la dette ;
  • les sanctions économiques à l’égard de la Russie.

Tous ces sujets auraient pu faire l’objet d’un vote citoyen.

 

Quel modèle de gouvernance voulez-vous ?

Le 21e siècle risque d’être déterminant pour les êtres humains.

Il y a tellement d’enjeux cruciaux que nous allons devoir affronter collectivement : la pollution, le climat, l’intelligence artificielle, la menace nucléaire, la gestion de l’eau, la préservation des cultures locales, l’éducation, les libertés, etc.

Il existe aujourd’hui deux grands modèles pour affronter ces défis : l’un favorise le dialogue, l’autre la contrainte.

Il y a le modèle de la Suisse et de la votation où pour chaque décision importante au niveau confédéral ou local, les citoyens sont consultés.

Il y a le modèle chinois qui fonctionne au contrôle social.

Choisissons la démocratie directe !

En Suisse, les citoyens sont consultés par référendum pour tous les sujets importants depuis 1848 ! (14)

Et cela fonctionne.

Tous les ans, les citoyens participent à 2, ou 4 votations ! (15)

 

Les Suisses ont voté deux fois sur le climat

Très récemment, les citoyens suisses ont pris position sur le climat en adoptant une loi ambitieuse qui vise à atteindre un bilan carbone neutre d’ici 2050. (16)

Le texte prévoit notamment des mesures de soutien pour accompagner les citoyens à changer leurs systèmes de chauffage au mazout par des alternatives plus respectueuses de l’environnement. (17)

De même, une enveloppe est prévue pour encourager les entreprises à innover dans ce domaine.

Ce vote vient effacer un refus de 2021 pour une loi climat similaire mais assortie de lourdes taxes. (18)

Une fois de plus, la votation en Suisse a permis de construire un consensus responsable autour d’un sujet qui, ailleurs, divise les opinions publiques.

Le NON des citoyens lors du premier vote a été respecté.

Il a permis d’aboutir à un consensus.

Nous pouvons introduire ce système en France.

Nous devons, pour cela, convaincre l’ensemble des parties aux prochaines élections, à chaque élection, d’en faire leur priorité politique n°1.

Il en va de la souveraineté des peuples, de la liberté des individus et de l’avenir collectif de la société.

 

Solidairement,

Julien

 

P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaire au bas de cet article.

P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition officielle pour le RIC Constituant.

P.S.S.S. : Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook.

Partagez-nous vos idées et vos textes de pétition en cliquant ici.

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

Vous aussi, prenez part à la mobilisation citoyenne !

(1) https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/09/l-escapade-de-m-sarkozy-suscite-de-vives-critiques_907619_3224.html
(2) Idem
(3) https://reporterre.net/Le-traite-de-Lisbonne-est-une-trahison-de-la-democratie
(4) https://www.fondapol.org/dans-les-medias/a-la-recherche-des-militants-perdus-comment-les-partis-politiques-tentent-de-se-reinventer/
(5) Idem
(6) https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-nombre-de-salaries-syndiques-a-nettement-baisse-1903186
(7) https://www.vie-publique.fr/fiches/273947-quest-ce-que-letat-durgence-sanitaire
(8) https://www.insee.fr/fr/statistiques/6652827
(9) https://www.planetegrandesecoles.com/article-49-3-explications-fonctionnement
(10) https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2022/(path)/presidentielle-2022/FE.html
(11) https://www.lexpress.fr/economie/finances-publiques-pourquoi-le-quoi-quil-en-coute-continue-de-faire-flamber-la-dette-P7KYN33G4FC7VJM3M65OFQUNCQ/
(12) https://www.europe1.fr/politique/discours-dedouard-philippe-les-vaccins-infantiles-aujourdhui-seulement-recommandes-deviendront-obligatoires-en-2018-3380027
(13) https://www.20minutes.fr/societe/4040211-20230607-bretagne-39-menhirs-carnac-detruits-construire-magasin-bricolage
(14) https://mjp.univ-perp.fr/constit/ch1874l.htm
(15) https://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/economie-et-politique/systeme-politique-suisse/9075568-les-votations-comment-ca-marche.html
(16) https://www.swissinfo.ch/fre/economie/votations-18-juin-2023_la-loi-sur-le-climat-devrait-passer-la-rampe/48593894
(17) Idem
(18) Idem

S’abonner
Notification pour

81 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MarieA
7 mois il y a

Un vote éclairé demande un accès à l information, à une information objective.
Or celle ci, aux mains des grands groupes ne l est plus. Je ne dis pas que le peuple est idiot mais qu il est mal informé et que c est un point à prendre en compte avant le lancement du RIC.

Henri
7 mois il y a

Quand c’est évident pour 99% de la population, ce ne l’est pas pour le 1% qui gère le pays en autocratie. Moi j’appelle cela de l’extrémisme.

7 mois il y a

Je pense que vous avez oublié, aussi, une décision importante imposée par Monsieur Sarkozy dès son élection: il a exigé que son salaire de Président de la République soit déraisonnablement, augmenté.

LUPI
7 mois il y a

vous avez oublié l’engagement militaire scandaleux et la livraison d’armes à l’UKHAINE, qui se gave sans concertation aucune ni de l’assemblée ni du peuple

Sébastien
7 mois il y a

Ca n’a gêné personne d’être payé par l’Etat pour rester à la maison pendant le COVID…
Et les français sont toujours là à pleurnicher pour avoir des chèques, des aides et vous venez pleurer parce que vous ne voulez pas payer l’addition : laissez moi rire !!!

Styr
7 mois il y a
Répondre à  Sébastien

Qui est-ce qui a choisi de confiner?
Qui est-ce qui a choisi des cabinet de conseils problématique et des labos pharmaceutique dont on sait qu’il y a d’énorme conflits d’intérêts derriere?
Qui est-ce qui de manière générale impose sa volonter minoritaire a tout le monde sans jamais écouter le peuple?
Qui est-ce qui méprise, violent, insulte etc… sont peuple?
Qui est-ce qui par ces choix politiques sécuritaires (sois disants), prend ces mesures sur des pays liberticides et dictatoriale?

En vérités, tous ce qui a été fait ne l’est pas par mesures sanitaire, c’est des mesures a vocation politique et idéologique pour changer la société en ce que, eux, veulent.
Si vous voulez voir la suite, allez voir le rapport du sénat numéros 673 page 10 les pays liberticide qui les inspires (la chine notamment) et page 56-60 les nouvelles mesures.
https://www.senat.fr/rap/r20-673/r20-6731.pdf

En attendant que vous preniez réellement la mesure de ce qu’il ce passe, je vous conseille de ne pas trop juger ce que, au final, vous ne connaissez pas, bonne journée!

7 mois il y a
Répondre à  Styr

Il faut dire que les français ont été stupides d’obéir pour les confinements, les masques et certains de se faire injecter. Il leur a manqué bcp de jugeote et de solidarité, et le gouvernement a joué là dessus. Comme se faire des permissions de sortie s, ça n’est pas crétins çà ? Si tout le monde avait désobéi, on n’en serait pas là. Mais pour aller au resto et tout le reste les gens sont partis se faire piquer pfff sans penser qu’ils engageaient leurs libertés. Toutes les lois de la constitution ont été violées. Ça les gens ne l’ont pas vue.!

Styr
6 mois il y a
Répondre à  Hoarau

Je suis d’accord mais il faut également rappeler que l’école est a l’origine de la fabrique du c.. accentuer ensuite par certains contenu télévisuelle ou de beaucoup de contenus sur les réseaux sociaux…

Sioul974
7 mois il y a

On finit toujours par se brûler à jouer avec le feu. Il se trouve dans cette situation. Je ne vais pas m’en plaindre.

KRIBI
7 mois il y a

votre vision d’ensemble à l’exemple du RIC est la mienne.
tous les exécutifs font les sourds volontairement ,ce qui pousse les citoyens à fuir la politique et surtout ne pas participer à toute sorte de vote.
Je trouve que ce score est minimisé par rapport à la réalité .
Peule de France réveille toi au lieu de te laisser former par BFM TV TF1 et autres.

patrick bal
7 mois il y a

Il n’est malheureusement pas encore temps de nous demander quel système politique nous voulons ; l’urgence est décidément de nous débarrasser de cette pègre de criminels et malfaisants haineux du peuple systématiques.
Rétablir une république sur la base des idées de de Gaulle serait un premier pas salutaire.
Il suffirait de balayer et punir l’ensemble de nos assemblées et décideurs, dont une haute administration bloquante, chacun pour ce qu’ils ont participé à faire.
Les votations rendent les décisions moins insupportables mais n’en garantissent pas l’intérêt.
On sait que faire haro contre le CO2 n’est, comme pour le covid, qu’un terme fallacieux pour permettre des contraintes insupportables au peuple.
Il est clairement établi, malgré toutes les embüches politiques pour l’empêcher, que nos élites sont criminelles, qu’elles s’autorisent tout, avec l’argent de nos impôts, et qu’elles piétinent sans arrêt les valeurs les plus fondamentales d’une vie en société, et de la vie elle-même.
Les cycles climatiques expliquent nombre des situations extrêmes de cette période.
Que l’activité humaine participe à l’amplification de certains phénomènes est exact, mais pas dans les proportions que la doxa voudrait nous imposer de croire.
Cela sachant que les stations météo de forte puissance notamment aux USA, qui tentent de jouer sur l’atmosphère comme les apprentis sorciers de big pharma dans leur domaine, seraient à l’origine des phénomènes les plus destructeurs.
Mais ce qui explique El niño ne tient pas à l’activité humaine.
est arrivé aux pôles de s’inverser.
Le cycle des éloignements et rapprochements de la terre du soleil est je crois de 2200 ans.
Le CO2 est utile à la croissance des plantes.
Les freluquets dans la main du WEF n’ont rien de chefs d’états. Ce sont des marionnettes.
Il suffirait d’imposer à ces esprits brillants sans doute, tôt dans leur existence, (tant mieux pour eux), une période minimale de 10 ans avant de les autoriser à rechercher un pouvoir politique, faute de quoi on se retrouve avec des « conseillers » qui n’ont aucune expérience de la vraie vie nous donnant le navrant spectacle actuel, en route à grande vitesse vers l’effondrement, le ridicule et le totalitarisme criminel.
D’autres esprits brillants comme Simone Weil (la philosophe) ou Valérie Bugault mettant en doute l’intérêt des partis politiques, démontrent que nos sociétés pourraient être organisées autrement quoique dans une complexité probablement difficile à règler
Mais il existe à une société, pourvu qu’elle soit confiée à des esprits expérimentés et bienveillants, la possibilité, sur les bases connues organisées par de Gaulle et Debré, de se doter d’idées comme l’une des miennes, celle de l’impôt par le temps citoyen par exemple, ouvrant une vie sociale normale à nombre de délaissés, pauvres et mendiants, comme à tout autre, le confort, sans discussion, du sentiment d’appartenance au pays.
Le constat actuel du délabrement de tout, sous la houlette de cette pègre, est un spectacle navrant et il est grand temps que cela cesse.

7 mois il y a

Pleinement d’accord avec ce fondement pour retrouver une vraie démocratie et un mieux être citoyen. Bravo !

7 mois il y a

je me pose la question depuis longtemps car j’ai vu au fur et à mesure de mes 65 ans environ de participation à la vie citoyenne et politique , le nombre d’abstentionnistes augmenter régulièrement d’années en années et personnellement je ne suis pas convaincu qu’un changement structurel soit suffisant, par contre une éducation dès l’enfance avec un objectif ( un but ) peut attirer les jeunes à devenir des citoyens responsables. Je pense que le système éducatif, instructif dès le jeune âge reste une valeur sûre pour obtenir et donner le sens civique au citoyen.

Styr
7 mois il y a
Répondre à  Fernand COLLANGE

Comme si « voter » dans le système actuel change quelque chose….
Je n’arrive pas a vous comprendre, vous avez dit pourtant l’élément qui met en pièce votre théorie, Si le nombre d’abstentionnistes augmente régulièrement d’années en années cela implique qu’ a un moment donner il y en avait moins, alors pourquoi ces augmentations?
C’est parce que les gens ont de plus en plus le sentiment (et a raison) de n’avoir aucun pouvoir réelle, c’est la la clé de l’abstention grandissante et non pas par manque de devoir civique (même si il y en a mais de plus en plus minoritaire).
Veuillez étudiez le système électoral actuelle (j’ai fait 2 commentaire a ce sujet ici) et vous comprendrez pourquoi rien ne fonctionne!

jenna
7 mois il y a

Un grand merci pour la lucidité dont vous faites preuve dans cet article, Cher Julien !

Emmanuel
7 mois il y a

Oui pour le système de votation suisse

Lily77
7 mois il y a

Oui la France n’est plus une démocratie ! Aucune considération pour l’avis du peuple, ce gouvernement est un destructeur pour la France. Il y a tant à dire ! Le pays des droits de l’homme a bien changé ! Liberté égalité fraternité n’existe plus ! Ce n’est plus la douce France cher pays de mon enfance 😢

Patrick
7 mois il y a

Bonjour,moi je suis pour le vote citoyen,cependant le peuple Francais n’est pas celui de Suisse et il sera difficile je pense d’obtenir de bons resultats a ces votes!quand je pense que les Suisse ont refuse des conges supplementaires pour le bien du pays!je pense pas qu’en France on aurrait vote la meme chose!

7 mois il y a

Bonjour

Votre analyse objective de la situation de la démocratie à la française me rassure, car je me demande où sont les Français, à quoi sert désormais l’Assemblée Nationale (une résidence de rentiers???) L’immobilisme du peuple de France, la collaboration servile des medias, la politique dévastatrice des juges….Et que dire des dépravés qui dirigent de manière immorale et autoritaire notre pays? Merci pour votre veille et votre patriotisme.

jpjoub77
7 mois il y a

Au delà d’une forme de désespérance en nos institutions il faudrait quand même un minimum de sens civique la démobilisation par le non-vote ouvre la voie à l’autocratie.Si nous ne nous réveillons pas nous confortons cette forme d’exercice du pouvoir qui aime bien dénoncer la mobilisation citoyenne comme étant l’affaire de quelques activistes d’extrèmes.La conscience politique s’enseigne dès le plus jeune âge et c’est là l’affaire de tous y compris celle de nous parents que nous sommes.

Gadje
7 mois il y a
Répondre à  jpjoub77

Le raisonnement est intéressant mais comment éveille-t-on les consciences dès le plus jeune âge ?

Styr
7 mois il y a
Répondre à  jpjoub77

« Au delà d’une forme de désespérance en nos institutions il faudrait quand même un minimum de sens civique la démobilisation par le non-vote ouvre la voie à l’autocratie. »
Justement, non nous sommes déjà dans une forme autocratique et dictatoriale a cause de ce système électoral! Le vote blanc non comptabilisé dans les suffrage exprimé en l’exemple majeur.

Bon j’ai déjà mis la suite dans un autre commentaire, je me permet de le remettre juste ici.
Je rajoute « D’après le Conseil constitutionnel, la comptabilisation des bulletins blancs dans les suffrages exprimés pourraient avoir des « conséquences techniques indésirables » : il faudrait que le nombre de bulletins blancs débouche sur un résultat (car le président est élue à la majorité absolue) et « qu’il soit permis de mesurer la neutralité ou l’hostilité de l’électeur à l’égard des options en présence », indique l’instance.

« Le scrutin est mis en place pour élire un dirigeant. Si on pousse la logique du vote blanc, elle impliquerait un dysfonctionnement institutionnel : soit on se retrouve avec un président totalement délégitimé, soit on annule purement et simplement l’élection », explique Jérôme Sainte-Marie président de l’institut de sondage PollingVox dans l’Express.

Pour Aurélia Troupel, les explications du Conseil constitutionnel cachent autre chose. « C’est intentionnel de la part des décideurs politiques, cette non-reconnaissance du vote blanc ». »

1-les candidats ne sont pas présent dans notre intérêts et pour ceux qui sortiraient de ce carcans, ils n’auront pas les voix nécessaires car il y a du chantage a ceux qui les soutiendraient (plus de subventions etc…)
2-le financement des campagnes de plusieurs candidats par les oligarques ainsi que la propagande et la censure des opposants dans leurs médias!
3-non comptabilisation du vote blanc qui force a choisir un candidats et donc a le légitimer et ainsi légitimer le système.
4-même si les 3 premiers points seraient bon, le président n’a le pouvoir que sur des choses mineur car 80% des décisions sont prises par l’ue via les gope etc… , il n’a donc le pouvoir que sur la manière d’accéder a leurs requêtes ou le reste!
En définitif, le vote ne sert qua leurs donner du pouvoir!

Chacha
7 mois il y a

Évidemment que nous ne sommes pas en démocratie et nous ne l’àvons d’ailleurs jamais été. Régime totalitaire oui.
Inutile d’essayer de convaincre les parties de faire entrer un Ric dans la constitution. Ça n’est pas dans leurs intérêts.
Je vous renvoie vers les écrits et vidéos d’Etienne Chouard.

Gadje
7 mois il y a
Répondre à  Chacha

L’escroquerie ne réside pas nécessairement la notion de totalitarisme mais dans celle de la représentativité. La seule « vraie » démocratie serait directe.

Noiry
7 mois il y a

Ce n’est pas aux politiques de contrôler la population, c’est la population qui se doit de contrôler les politiques, et il y en a bien besoin!

Gadje
7 mois il y a
Répondre à  Noiry

Le problème vient du fait que nos politiciens n’en sont plus. Ce sont tout au plus des administrateurs or la destinée de 67 millions d’individus exige plus que cela. Je ne parle même pas du niveau affligeant de ce que produisent nos institutions même au sein desdites « grandes écoles », consternant. Les miracles, ça n’existe pas donc fin de partie.

TERRIER
7 mois il y a

En faisant tout pour discréditer les syndicats, les associations et certains partis politiques ils allument le feu et ils font semblant de s’en étonner. Ils essayent de nous faire croire qu’ils ne sont pas les incendiaires.
Ils ne cherche pas les causes de l’incendie. Ils ne nous parlent que des conséquences en désignant des boucs émissaires.

7 mois il y a

bonjour tout le monde,
6600 signatures je trouve cela peu par rapport au nombre d’abstentions aux dernières élection 28,01% mais bon si cela suffit à nos politiques pour revoir leur copie … en tout cas une chose est sûre c’est que le R.I.C nos politiques n’en veulent pas, la meilleure preuve c’est que la covid a été déployée pour mettre fin aux Gilets Jaunes, plus toutes les manifestions contre les antennes 5G qui comme par hasard, ont été installé pendant la période où tout le monde devait rester chez soi … allez on se bat on y croit

Alain Le Minoux
7 mois il y a
Répondre à  blanc xavier

fFoutez la paix à NICOLAS SARKOZY L’UN DES MEILLEURS Présidents DEPUIS LE GENERAL DE GAULLE, sa croisière sur le yacht de Vincent BOLLORE n’a pas coûté un centime à l ‘ETAT ce qui n’aurait pas été le cas s’il s’était offert la même prestation sur les deniers de l ‘Etat aux frais du contribuables.ARRETEZ votre HALLALI CONTRE UN HOMME D’ ETAT PERSECUTE PAR DES MINABLES DE TOUS BORDS SANS FOI NI LOI!!!!

Pourquoi créer une pétition ?

Il est important et nécessaire que les opinions et valeurs des citoyens soient prises en compte en permanence et pas uniquement au moment des échéances électorales.

Une pétition est un moyen d’action efficace, pour que les citoyens reprennent le pouvoir sur les combats qui leur semblent justes.

81
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x